Ligue 1 : déjà un problème, le stade de Radès fermé à l'occasion du premier match de la saison    Volley – Mondial U19 : programme des matchs de l'équipe nationale    La Tunisie face à la Mauritanie et la Côte d'Ivoire en amical en septembre    Basket – Mondial 2019 : avant de partir en Chine, l'équipe nationale s'envole à Tokyo    Tunisie: Le ministre du Transport annonce l'ouverture de trois tunnels pour la circulation au niveau de l'aéroport    Nabeul Book Club organise Philofest; un festival tunisien dédié à la Philosophie    RECEPTION JEUDI 22 AOUT 2019 À 20H00 MEDIA CENTER DU THEÂTRE ROMAIN DE CARTHAGE    Tunisie : 40% de baisse des inscriptions dans les écoles privées par rapport à l'année 2018-2019    Rentrée 2019 : Ooredoo lance le paiement des frais de scolarité du primaire par recharge téléphonique    Programme TV du mardi 20 août    Adnane Hajji retire son parrainage à Hatem Boulabiar et explique les raisons    Malgré de meilleurs chiffres en économie, le Tunisien reste pessimiste    Festival Carthage 2019: Grand Gala de l'Opéra Italien, invité surprise de la 55e édition, le 23 août sur scène    Zied El Heni chargé de réformer « la presse »    9 migrants bangladais bientôt privés de protection et d'hébergement en Tunisie, selon le FTDES    Quand Abir Moussi donne ses instructions aux médias    Le conseil de l'ISIE valide les résultats des élections municipales partielles à Thibar, Sers, El Ayoun    801,4 MD de déficit pour la balance commerciale alimentaire à la fin juillet    Pas d'augmentation pour les abonnements scolaires et universitaires    Décès de l'ancien Mufti de la République Cheikh Mokhtar Sellami    FC Barcelone: Dembélé, absent 5 semaines    Tunisie – Néji Jalloul présente son programme en matière de diplomatie    Tunisie – La femme décédée après avoir fait don d'un rein à son mari : Précisions du ministère de la santé    Tunisie : le taux de croissance atteint 1,1% au premier semestre de 2019    Traque de terroristes à la frontière algérienne    Ghofrane Khelifi et Nihel Cheikhrouhou (Judo) remportent chacune la Médaille d'Or des Jeux Africains au Maroc    Olivier Poivre d'Arvor à La Presse Magazine : Il faut faire prendre conscience aux entrepreneurs que la mer est une richesse en termes de revenus    Le visa Schengen sera désormais plus dur à obtenir    Tabarka Jazz Festival 2019: 19ème édition du 20 au 24 Août    HarmonyOS; le nouveau système d'exploitation de Huawei    Le tout nouveau Nokia 105 arrive sur le marché tunisien    SIT-IN ouvert des membres de la Fédération générale de la poste    ISIE : La Justice administrative prononcera ce lundi son verdict définitif concernant les recours liés aux élections législatives    L'ARP examinera ce lundi les propositions 59 et 60 relatives à l'amendement de la loi n°16 / 2014 concernant les élections et les référendums    Syrie: Les forces du régime entrent dans une ville clé du nord-ouest du pays    Depuis onze jours, des dizaines de migrants restent bloqués en mer    « Béatrice un siècle » de la Tuniso-canadienne Hejer Charf à la Biennale d'art contemporain dédiée aux artistes femmes à Rabat    Le Club Sportif Sfaxien remporte la Coupe de Tunisie de football (coupe de Feu Béji Caïd Essebsi)    Tunisie – Anis Oueslati, le nouveau gouverneur de Sfax : Du gros calibre !    Les Nuits du Fort de Kélibia: 3ème édition du 17 au 28 août 2019 (Programme)    Inquiétante amplification du trafic d'objets archéologique en Tunisie    LE monde dresse le portrait de Lotfi Abdelli    Tunisie- Le producteur Nejib Ayed n'est plus !    Libye : L'armée libyenne bombarde la piste de décollage de l'aéroport de Zouara    10 blessés dans l'atterrissage en urgence d'un Airbus sur un champ de maïs    Annulation du spectacle NOUBA de Samir Agrebi prévu à l'ouverture du Festival « Thuburbo Majus » au Fahs    Liquidation de 2 terroristes à Jebal Orbata dans le gouvernorat de Gafsa    Echange de tirs entre une patrouille militaire et un groupe de terroristes à Ghardimaou : 1 soldat légèrement blessé !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Traduction, s'il vous plaît !
Journées théâtrales de Carthage : Des centaines d'oiseaux t'empêchent de marcher (Espagne)
Publié dans La Presse de Tunisie le 10 - 01 - 2012

C'est ce titre à rallonge qui nous a attirés. Des centaines d'oiseaux t'empêchent de marcher avait beaucoup de sens pour nous...L'on se demandait, d'ailleurs, où sont passés les oiseaux de l'avenue Bourguiba qui impressionnaient les touristes ? Avec leurs gazouillis stridents, ces centaines d'oiseaux qui survolaient les arbres faisaient quand même partie du charme de l'avenue. Qu'est-ce qui fait qu'on ne les voit plus, qu'on ne les entend plus ? Ont-ils cédé la place à de nouvelles espèces (humaines, peut-être) qui veulent nous empêcher de marcher ?
Bref, la pièce espagnole qui se jouait à Mad'art Carthage, en cette après-midi du samedi 7 janvier 2012, n'avait certainement rien à voir avec nos élucubrations. Nous savions, du moins, qu'elle était inspirée de Noces de sang de Federico Garcia Lorca, une pièce écrite en 1933 et qui s'insère dans la trilogie rurale de l'auteur avec Yerma et La maison de Bernarda Alba.
Il s'agit d'un drame qui se joue en Andalousie. Une mère, endeuillée par la perte d'un mari et d'un premier fils, accepte les noces de son second avec une jeune fille habitant des terres reculées. La noce a lieu malgré la passion désolante qui lie la fiancée à Léonard, son ancien fiancé. Cette dernière s'enfuira avec Léonard à la fin de la fête et reviendra couverte du sang des deux hommes, implorant la mère du défunt époux de lui donner la mort.
Mais qu'est-ce qu'on aurait aimé comprendre ce que disait la comédienne qui évoluait seule sur la scène presque nue ! La pièce parlait beaucoup, et en espagnol !
Pourquoi programmer une pièce étrangère «à texte» sans prévoir la traduction ? Beaucoup de spectateurs ont dû quitter la salle au bout d'une demi-heure. D'autres sont restés jusqu'au bout, peut-être parce qu'ils comprenaient la langue espagnole ou peut-être bien parce que la comédienne (alias Maria Vidal) était tellement performante qu'on n'osait pas claquer la porte en plein spectacle. Celle-ci changeait souvent de costumes, selon les situations et les personnages. Car elle changeait également de voix, évoquant — si nous avions bien compris — la «madre» (la mère) ou par moments «la novia» (la fiancée). Des tissus, en blanc, rouge ou noir, accrochés au plafond de la scène, lui servaient d'accessoires pour identifier les personnages. Au début du spectacle, portant un pyjama en satin couleur écrue, la comédienne a raconté quelque chose à l'adresse du public.
Ce n'était qu'en mettant cette magnifique robe de chambre rouge bordeaux qu'elle commença à interpréter différents personnages qui semblaient être en proie à de terribles démons. La pièce avait l'air de tisser posément sa trame. Dépouillée, la mise en scène s'accrochait avec une précision ultra sensible aux remous sensoriels du personnage. Tantôt livré à lui-même, proie de tous les dérèglements nerveux. Tantôt apaisé et parvenant à danser, allant jusqu'à créer une chorégraphie contemporaine aux couleurs du flamenco.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.