Tunisie Télécom accompagne la Tunis Fashion Week    Omicron, diplomatie, déficit budgétaire… Les 5 infos de la journée    Football : Où regarder Dortmund – Bayern et Roma – Inter ce samedi ?    Infos bourse – Le titre Essoukna baisse considérablement    Tourisme | Le réseau français « Selectour » tient son 11ème congrès en Tunisie    Importantes précisions du ministère de l'enseignement supérieur concernant le pass vaccinal    Ce dimanche, accès gratuit aux musées, monuments et sites historiques    Des chiffres alarmants des violences faites aux femmes    Tunisie : Malek Ezzahi plusieurs recrutements des personnes handicapées dans la fonction publique    Coupe Arabe : Qatar s'offre Oman dans une fin de match à suspense    Le ministre de l'Economie : Le Tunisien consomme plus que ses capacités    Coupe Arabe : le Bahreïn et l'Irak se neutralisent    Médenine: Fermeture de 8 classes à cause du Covid-19    L'ancien patron de l'athlétisme mondial, le Sénégalais Lamine Diack n'est plus    Tunisie/Maroc à l'UA : Un communiqué sous le sceau de la langue de bois, énigmatique et qui disparaît vite [Photos]    Samir Saïed appelle les jeunes à s'engager dans l'entreprenariat au lieu de la Fonction publique    Effraction de la porte d'entrée de la cellule régionale du PDL à Sidi Bouzid [vidéo]    Les Gouverneurs des Banques centrales de la Tunisie, du Maroc et de l'Egypte insistent sur l'importance de la coordination entre la politique monétaire et budgétaire    Macron dans le Golfe : De très gros chèques et une sacrée revanche sur Biden    Astrolabe : Naviguer en toute confiance vers des horizons professionnels    Aux Galerie « XYZ » et TGM Gallery : La Grenade exposée sous toutes ses coutures et l'Ecole de Tunis haute en couleurs    NEWS: Mounir Rached affine son effectif    Coupe arabe de la FIFA 2021-Syrie-Tunisie (Ce soir, 20h00): Gagner pour se projeter...    Hatem Mliki commente le changement de la date anniversaire de la Révolution [Audio]    Hichem Ajbouni : Si Kaïs Saïed réussit, je me retire de la politique !    COMAR — inauguration du village Marathon à Tunis: Tout est fin prêt    Témoignage : Le patient industriel tunisien en mort cérébrale !    Nouveau variant Omicron: La course contre la montre    La grève des cheminots se poursuit: Quand le train sifflera-t-il de nouveau?    Programme de la Cinémathèque Tunisienne du 29 novembre au 5 décembre: La Palestine à travers ses cinéastes    Des catamarans ''fabriqués en Tunisie'' interdits d'export, par la Tunisie    Pour célébrer la fête de la Révolution et au lieu du 14 janvier: Kaïs Saïed décrète le 17 décembre jour férié    Dialogues éphémères: Variations grecques sur la prière pour la pluie    Taboubi présente ses excuses à Bouden    Le PDL accuse les instituts de sondage de tromperie : le patron d'Emrhod réagit    Tunisie : Marché festif au village artisanal d'Ezzahra    Tunisie-Covid : Deux décès et 198 contaminations    Tunisie : Baisse du déficit budgétaire à fin septembre    Tunisie : Ouverture de la 22ème édition des Journées Théâtrales de Carthage ce samedi    New York : Le siège de l'ONU fermé après qu'un homme armé ait été aperçu à l'extérieur    Libye : VIDEO: Scènes de liesse populaire après la réhabilitation de Seif El Islam aux élections    Tunisie : Vers la restauration, la numérisation et de la revalorisation de la cinémathèque de Gammarth    L'Omicron était déjà présent en Europe avant la cascade de restrictions visant l'Afrique?    La Tunisie cherchait à acheter jusqu'à 175 000 tonnes de blé tendre    Première mondiale de la pièce de théâtre "l-Medea" de Sulayman Al-Bassam aux JTC 2021    Space X : Elon Musk menace ses salariés de fermeture    Coronavirus : Première déclaration du PDG de Pfizer concernant ''Omicron''    Ghazi Moalla : Trois personnalités sont les favoris pour l'élection présidentielle libyenne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Kairouan trait d'union entre l'Orient et le Maghreb
Culture
Publié dans La Presse de Tunisie le 21 - 01 - 2010


L'Association des parlementaires tunisiens a organisé, hier à Kairouan, en collaboration avec l'Académie tunisienne des sciences, des lettres et des arts (Beït al-Hikma) un colloque ayant pour thème:''Beït al-Hikma et les relations culturelles arabo-islamiques entre Bagdad et Kairouan''. Les travaux auxquels participe une pléiade de professeurs-chercheurs sont axés sur ''le rôle de Beït al-Hikma de Bagdad et celui de Kairouan'' et ''la place des institutions de Beït al-Hikma dans la culture arabo-islamique''. Présidant l'ouverture du colloque, M.Abderraouf El Basti, ministre de la Culture et de la Sauvegarde dupatrimoine, a indiqué que cette manifestation est placée sous le haut patronage du Président Zine El Abidine Ben Ali qui ne cesse d'apporter son soutien à la culture et aux intellectuels et d'encourager la création et les créateurs. Elle illustre également le souci du Chef de l'Etat de consolider le rayonnement de Kairouan en tant que Centre civilisationnel d'envergure. Le ministre a fait remarquer que les institutions de Beït al-Hikma ont représenté des centres scientifiques arabo-musulmans qui ont polarisé d'éminents écrivains et savants ayant contribué à l'enrichissement des connaissances au niveau des arts et des sciences et rayonné sur les nations européennes. Kairouan, capitale culturelle durant quatre siècles Il a ajouté que Bagdad, capitale du Califat abasside représentait, lors de son âge d'or, un pôle scientifique et culturel important dans le monde arabe. A son tour, Kairouan était une base solide de l'Islam au Maghreb et une capitale culturelle islamique durant quatre siècles en Ifriqia et en Andalousie, représentant un trait d'union entre l'Irak et l'Ifriqia, soit entre l'Orient et le Maghreb, mettant l'accent sur le brassage culturel, scientifique et urbanistique qui marquait les liens entre Kairouan et Bagdad. M. El Basti a noté que Beit al-Hikma de Bagdad, sous le règne du Calife abasside Al-Mamoun et Beït al-Hikma de Kairouan fondée par l'émir aghlabide Abou Ibrahim Ahmed visaient la promotion et la diffusion de la culture temporelle et profane, celle liée à la réalité quotidienne et non le savoir théologique qui, lui, était l'apanage des mosquées et des cercles religieux. Le ministre a fait remarquer que Kairouan ne s'est pas contentée de copier ou de suivre le Machrek mais elle s'est adaptée à son environnement et a fondé ses propres écoles du savoir, du Fikh, des arts et de la critique littéraire. Son apport intellectuel et artistique a touché le Maghreb, mais aussi l'Andalousie et les pays subsahariens. Beït al-Hikma de Kairouan, a-t-il poursuivi, était la fierté de la ville, et attirait les voyageurs de tout bord. Ses bibliothèques contenaient d'importants ouvrages et manuscrits dans les sciences de la religion, de la langue, de l'astronomie, de la philosophie islamique, de la chimie et de la médecine, outre un département des langues et un autre consacré à la traduction. Le ministre a souligné que l'apport civilisationnel de Kairouan était essentiel et son impact réel dans le bassin méditerranéen jusqu'à l'invasion des Béni Helal qui ont ravagé la ville. MM.Kacem Bousnina, président de l'Association des parlementaires tunisiens et Abdelwaheb Bouhdiba, président de Beït al-Hikma ont, de leur coté, mis en exergue les liens intellectuels entre le Machrek islamique et le Maghreb, recommandant d'utiliser les technologies modernes de la communication et de l'information dans la promotion des contributions de la civilisation arabo-islamique. Ils ont également demandé de poursuivre l'intérêt accordé au patrimoine culturel de Kairouan après la fin de la manifestation Kairouan capitale de la culture islamique en 2009.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.