Abir Moussi [EN DIRECT]: "Je dénonce l'acharnement judiciaire orchestré par Ennahdha à mon encontre"    Tunisie: Accident mortel à Bouhajla    Affaire de Rached Khiari -Seifeddine Makhlouf: "Celui qui t'a accusé de financements suspect est un civil, pourquoi donc mêler la justice militaire?"    L'Agence européenne des médicaments maintient sa confiance dans le vaccin Janssen-Cilag    Tunisie: Machrouu Tounes dénonce le matraquage du président Kais Saied    Un citoyen perd une jambe dans l'explosion d'une mine au Mont Chaâmbi    Un blessé dans l'explosion d'une mine à Châambi    Port de La Goulette : 5647 comprimés de stupéfiants "Subitex" cachés dans une valise    Dernière minute- Kasserine : Etat de santé du citoyen blessé dans l'explosion d'une mine    Israël : 73 ans d'existence mais que de nuages sur la fête !    De quelle guerre civile parle-t-on ?    Tunisair programme un second vol de rapatriement des Tunisiens bloqués au Maroc le 25 avril 2021    Les médecins, pharmaciens et dentistes de la santé publique annoncent une grève de trois jours    L'investissement industriel et des services connexes, désorienté    Tunisie-Médenine: Baisse des prix de certains produits alimentaires [Audio]    Décès du président du Tchad Idriss Déby    Contrôle économique : 3779 infractions économiques relevées durant les sept premiers jours de ramadan    Ennahdha fustige « l'autoproclamation de Saïed comme commandant suprême des forces porteuses d'armes »    La Tunisie perd une place dans le classement mondial de la liberté de la presse    Les prix des 3 boissons chaudes (café crème, filtre et thé) sont désormais libéralisés    Covid-19 | Le Kef : 3 décès et 178 nouveaux cas de contamination    Versez la Zakat de l'Aïd Al-Fitr 2021 et vos dons aux villages d'enfants SOS Tunisie    DECES : Fathi KRAIEM    Ligue 2 : Les arbitres de la 2ème journée de play-off    Tunisie: Le point sur l'état d'avancement de la campagne nationale de vaccination    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 20 Avril 2021 à 11H00    Super Ligue : Ligue et Fédération allemandes soutiendront "toute mesure de l'UEFA"    Près de 69% de progression des investissements déclarés dans les industries exportatrices    Jalila Ben Khelil : Si on veut éviter un confinement, il faut respecter les protocoles sanitaires    Tunisie – Médias : La grève des journalistes de la TAP et de Shems FM a fait plier Mechichi    Hausse du PNB d'Attijari Bank de 3,31% au premier trimestre 2021    Ligue 1 : on connait la date du derby de la capitale    Ooredoo lance une édition limitée de 4G Boxes aux couleurs de PSG    Commentaire | N'aggravez pas encore la crise    Premier League : Mourinho limogé par Tottenham    ARP : refus de toute proposition de cession de la BFT    Exposition collective «L'espace du dedans, livres d'artistes» à la galerie A. Gorgi : Un médium d'art total    Espace | Vol d'un hélicoptère sur Mars    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    Ons Jabeur 25e au classement WTA après sa qualification en finale du tournoi Charleston    Tunisie: kais Saied présente ses condoléances à son homologue égyptien    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Dans sa lettre de l'autre rive à Hannah Arendt : Le J'accuse de Sophie Bessis    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    Les indiscrétions d'Elyssa    «Le Cadeau» de Farah Nabulsi: Court simple et très émouvant    Par Henda Haouala – La série TV « Ken ya Makenech » : délicieuse, grave et soignée    Tunisie: Vers l'inscription de deux sites Tunisiens dans le patrimoine mondial de l'Unesco    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Kairouan trait d'union entre l'Orient et le Maghreb
Culture
Publié dans La Presse de Tunisie le 21 - 01 - 2010


L'Association des parlementaires tunisiens a organisé, hier à Kairouan, en collaboration avec l'Académie tunisienne des sciences, des lettres et des arts (Beït al-Hikma) un colloque ayant pour thème:''Beït al-Hikma et les relations culturelles arabo-islamiques entre Bagdad et Kairouan''. Les travaux auxquels participe une pléiade de professeurs-chercheurs sont axés sur ''le rôle de Beït al-Hikma de Bagdad et celui de Kairouan'' et ''la place des institutions de Beït al-Hikma dans la culture arabo-islamique''. Présidant l'ouverture du colloque, M.Abderraouf El Basti, ministre de la Culture et de la Sauvegarde dupatrimoine, a indiqué que cette manifestation est placée sous le haut patronage du Président Zine El Abidine Ben Ali qui ne cesse d'apporter son soutien à la culture et aux intellectuels et d'encourager la création et les créateurs. Elle illustre également le souci du Chef de l'Etat de consolider le rayonnement de Kairouan en tant que Centre civilisationnel d'envergure. Le ministre a fait remarquer que les institutions de Beït al-Hikma ont représenté des centres scientifiques arabo-musulmans qui ont polarisé d'éminents écrivains et savants ayant contribué à l'enrichissement des connaissances au niveau des arts et des sciences et rayonné sur les nations européennes. Kairouan, capitale culturelle durant quatre siècles Il a ajouté que Bagdad, capitale du Califat abasside représentait, lors de son âge d'or, un pôle scientifique et culturel important dans le monde arabe. A son tour, Kairouan était une base solide de l'Islam au Maghreb et une capitale culturelle islamique durant quatre siècles en Ifriqia et en Andalousie, représentant un trait d'union entre l'Irak et l'Ifriqia, soit entre l'Orient et le Maghreb, mettant l'accent sur le brassage culturel, scientifique et urbanistique qui marquait les liens entre Kairouan et Bagdad. M. El Basti a noté que Beit al-Hikma de Bagdad, sous le règne du Calife abasside Al-Mamoun et Beït al-Hikma de Kairouan fondée par l'émir aghlabide Abou Ibrahim Ahmed visaient la promotion et la diffusion de la culture temporelle et profane, celle liée à la réalité quotidienne et non le savoir théologique qui, lui, était l'apanage des mosquées et des cercles religieux. Le ministre a fait remarquer que Kairouan ne s'est pas contentée de copier ou de suivre le Machrek mais elle s'est adaptée à son environnement et a fondé ses propres écoles du savoir, du Fikh, des arts et de la critique littéraire. Son apport intellectuel et artistique a touché le Maghreb, mais aussi l'Andalousie et les pays subsahariens. Beït al-Hikma de Kairouan, a-t-il poursuivi, était la fierté de la ville, et attirait les voyageurs de tout bord. Ses bibliothèques contenaient d'importants ouvrages et manuscrits dans les sciences de la religion, de la langue, de l'astronomie, de la philosophie islamique, de la chimie et de la médecine, outre un département des langues et un autre consacré à la traduction. Le ministre a souligné que l'apport civilisationnel de Kairouan était essentiel et son impact réel dans le bassin méditerranéen jusqu'à l'invasion des Béni Helal qui ont ravagé la ville. MM.Kacem Bousnina, président de l'Association des parlementaires tunisiens et Abdelwaheb Bouhdiba, président de Beït al-Hikma ont, de leur coté, mis en exergue les liens intellectuels entre le Machrek islamique et le Maghreb, recommandant d'utiliser les technologies modernes de la communication et de l'information dans la promotion des contributions de la civilisation arabo-islamique. Ils ont également demandé de poursuivre l'intérêt accordé au patrimoine culturel de Kairouan après la fin de la manifestation Kairouan capitale de la culture islamique en 2009.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.