CAN 2022 : Programme des huitièmes de finale et Live TV et streaming pour regarder les Matchs    Entretien téléphonique Saïed-Macron: « Les réformes aspirent à préserver la liberté et à établir la justice »    Syrie : 4e jour de combat entre Daech et les Kurdes, plus de 120 morts    Justice transitionnelle — Abdallah Kallel et d'anciens cadres sécuritaires interdits de voyage: La lenteur de la justice bafoue les droits des victimes et ceux des accusés    Foot-Europe: le programme du jour    CAN 2021 : L'historique des matches en CAN opposant les Aigles aux Super Eagles    CAN 2021 — Huitièmes de finale — Tunisie-Nigeria (Ce soir à 20h00) : Sauver la face    Coronavirus : 10 décès de plus et 10031 contaminations en 24h    Tunisie-coronavirus : Plus de 14 mille vaccinés en 24H    Mes odyssées en Méditerranée | Michel Giliberti: «Tunisie. L'inhérence d'une errance»    On a vu pour vous : « Are you Lonesome Tonight ? », de Shipei Wen : Thriller chinois    CAN 2021 — Huitièmes de finale — Tunisie-Nigeria (Ce soir à 20h00): Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir !    Médecins, dentistes et pharmaciens de la santé publique en grève, le 25 janvier    Tunisie: Ali Abdi testé positif au Covid19    Récupération politique    Urbanisme et planification urbaine    La Presse Magazine du Dimanche 23 janvier 2022 consultable sur notre site    Des astuces pour protéger les plantes du froid    Les perroquets    Migraine : la covid-19, un facteur déclencheur    Ali Graja, ancien attaquant international du CSS: «Dans la vie, il n' y a pas que l'argent ! »    La Fédération Nationale des Urbanistes Tunisiens (Fnut) lève le voile sur les défis de l'urbanisme en Tunisie: Un chantier en cache un autre...    Loi de finances : Bouden corrige le tir avec la Conect après l'avoir zappée    Rapport – BCT : Les risques des crédits de l'Office des céréales pèsent lourdement sur le secteur bancaire    Nigeria – Tunisie : Sur quelle chaîne et à quelle heure regarder le match en direct – 23 janvier 2022    Etude – Le changement climatique diminuera la production céréalière de 30 à 50% par an    Saïed a parlé à Macron, a donné des gages mais droit dans ses bottes    Steg : plusieurs quartiers à Sousse, Monastir et Sfax sans électricité dimanche    Meurtre du commandant Houimli : 3 condamnations dont une peine de mort    STEG : Des coupures à Sousse, Monastir et Sfax ce dimanche    Les membres du CSM pleurent-ils pour leurs privilèges ou pour l'atteinte au pouvoir judiciaire ?    Semaine boursière : Le Tunindex en mauvaise posture    Antonio Guterres espère un rétablissement des institutions démocratiques en Tunisie    Mouhiba Chaker, romancière : «Ecrire en français n'est pas pour moi un choix réfléchi !»    Industrie : Les obstacles n'ont pas freiné le développement du secteur aéronautique en Tunisie    BNA Bank réalise un PNB en hausse de 20% en 2021    Evènement "Les Nuits de la lecture" en ligne: 6ème édition sous le thème de l'AMOUR    11 Tunisiens meurent noyés dans le naufrage de leur embarcation    Le chanteur hip-hop Balti et Elyanna réunis dans une chanson tuniso-palestinienne (vidéo)    Syrie: Daech attaque une grande prison et libère plusieurs terroristes    Sculpture sur un minéral ancestral, le lapis specularis    Gabès Cinéma Fen 2022: les inscriptions pour les films sont ouvertes    Tunisie-La Marsa : Kobbet Lahoua classé monument historique national    Les crises en Tunisie se sont aggravées depuis que Saïd a limogé Mechichi, selon la Confédération Syndicale Internationale    Coronavirus :Fin des mesures sanitaires en Grande-Bretagne    L'histoire de détermination de la nouvelle conseillère de Kais Saied    Un astéroïde "potentiellement dangereux " passera prés de la terre mardi soir    Le combat d'un résistant septuagénaire palestinien écrasé par une voiture de police de l'occupant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La chute d'un « empire »
Festival du cinéma russe en tunisie : Pyramide d'Eldar Salavatov
Publié dans La Presse de Tunisie le 10 - 04 - 2012

Six spectateurs, plutôt cinq se sont installés à la salle Ibn-Rachiq, mercredi dernier à 14h00.... On leur annonce un changement de programme. « Le documentaire Vladimir Vistoski sera remplacé par le film Pyramide et il sera suivi, comme chaque mercredi, par un film allemand ». Il s'agit pourtant d'un festival du cinéma russe! Ces malentendus et ce manque d'organisation ne peuvent que nuire à cette manifestation encore à ses débuts.
Une personne a encore quitté la salle à peine le film lancé. A vrai dire, le sous-titrage en langue anglaise n'est pas du tout encourageant. Mais les curieux n'ont pas été déçus. Un court métrage, intitulé 1937 du jeune Golovlev Svetozar a ouvert le bal. C'est l'histoire d'un couple qui part dans un village loin de Moscou pour baptiser secrètement son enfant. A la station où ils sont arrivés, passe un train avec des détenus à bord. Une lettre vole de l'un des wagons. Elle est adressée à des proches. Le couple a pris la décision de la poster. Toute la route n'est qu'une lutte pénible entre peur et conscience, car toute transmission de lettre est très sévèrement punie par la loi.... La cérémonie du baptême ainsi que le mariage qui l'a précédée ont perdu de leur importance. Tout paraît fade, sans aucune couleur...
Place ensuite au film Pyramide d' Eldar Salavatov's. Un vrai thriller, à l'américaine. Proche de Catch me si tu peux», avait précisé un producteur d'image dans une interview à Rianovosti. On retrace, en effet, l'histoire vraie d'un homme d'affaires russe, Sergeï Mavrodi, dit le Madoff russe, qui avait escroqué des milliers de citoyens dans les années 1990. Il est le fondateur de la société anonyme, une pyramide financière, “MMM”, dont les activités ont causé des dommages à des millions. Mavrodi a été condamné à quatre ans et demi de prison pour détournement de fonds. L'acteur ressemble comme deux gouttes d'eau au personnage réel. Grosses lunettes dévorant le visage, une allure froide, strict et impitoyable, une démarche dynamique et un peu déséquilibré d'esprit. Ce jeu d'acteur exceptionnel a rendu ce Sergeï Mavrodi attachant, malgré son air cynique. Les évènements se succèdent et des images défilent, alternant des faits réels qui ont eu lieu dans l'histoire de la pyramide” MMM et des séquences fictives. Le scénario, écrit par Maksim Vassilenkov, est basé sur le roman autobiographique inédit Pyramide, écrit par Mavrodi lui-même... Fidèle au déroulement de l'affaire, le réalisateur a mis en scène cette aventure humaine en focalisant sur tous les détails. Suspense, tension, violence... On suit les pas de cet homme qui a su rapidement s'enrichir (story ‘‘MMM'' n'a duré que six mois), par la tromperie et l'exploitation d'autrui. Il a vécu un triomphe. Très vite « cette pyramide » financière s'est écroulée, comme un jeu de dominos. A propos de dominos, il y en avait, à la fin du film. Ils sont tombés à une vitesse vertigineuse, symbolisant certainement l'épilogue repide de cette affaire qui a marqué l'histoire de la Russie. Un bon film en somme.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.