Ligue 1 : Les arbitres de la 10e journée    Tunisie: Poursuite de la grève des surveillants et des surveillants généraux    Tunisie – météo : Vents forts et légère baisse de températures    Le Bureau de l'UNESCO pour le Maghreb célèbre la Journée internationale de l'éducation    La Tunisie et le Maroc, champions de la digitalisation à des fins économiques en Afrique du Nord    Covid-19 : Joe Biden durcit les règles d'entrée aux Etats-Unis    Tunisie-Photos du jour: Les mesures sanitaires annoncées VS la réalité    Informations générales sur le programme de coopération UK - OCDE - BFPME, orienté à l'accompagnement post-création dans le contexte de la crise du COVID-19    Hatem Zaara :L'évaluation du FMI aurait pu être pire    DECES : Zeineb MEDDEB    DECES : Ghaya BENINA    MEMOIRE : Ali Ben Sadok BEN YEDDER    Pour l'établissement d'une alliance enfreignant la loi : «Marsad Raqaba» porte plainte contre les banques tunisiennes    Coronavirus-Monde: Le virus creuse davantage le fossé entre les plus riches et les plus pauvres selon le rapport d'Oxfam    Utap | Campagnes agricoles : Résoudre les problématiques en suspens    Connectivité Internet : Les freins qui persistent    Investissement direct étranger : L'avantage fiscal n'est pas la priorité des investisseurs    Des pressions sur l'approvisionnement en différents produits agricoles provoquent une hausse des prix (Ministère du Commerce)    Utilisation d'excédents supplémentaires par les banques dénoncée par Raqabah    30% des personnes arrêtées sont des mineurs    D'un sport à l'autre    L'invité du lundi | Anis Lounifi ( ex-champion du monde et sélectionneur dames de judo ) : « Le judo est devenu un sport à traditions en Tunisie... »    Malgré une injustice arbitrale : Des Cabistes conquérants !    Coronavirus : 80 décès et 2059 nouvelles contaminations recensés en 24 heures    Tunisie [Vidéo]: Le Programme "Azima" veille sur le protocole sanitaire à la reprise scolaire à Médenine    Tunisie-ARP: Décès du Directeur administratif et financier, Hatem Beyaoui    Mohamed Hédi Chérif n'est plus!    Ligue 1 : L'AS Soliman plonge le CA en plein crise    CAN U17 : La Tunisie n'ira pas en phase finale    Par Jawhar Chatty : Peut-on dire de quelqu'un qu' il a été enterré en grande pompe ?    Moi et mon cancer...    A «l'Orient-Express»... le voyage n'était pas de tout repos    La continuité dans un esprit de changement    Singularités et textures monumentales (2/2)    Foot-Europe: le programme du jour    «Night in Tunisia» par-delà le temps et les frontières: Les pérégrinations d'un morceau    On a lu pou vous : « Chroniques de la Révolution tunisienne : Chroniques 2011/ 2014 » de François G.Bussac: Chroniques contre l'oubli    Célébration de la journée mondiale de la culture africaine et afro descendante le 24 janvier de chaque année    Tunisie-Culture: Autorisation aux espaces culturels et artistiques d'organiser leurs activités!    Voici pourquoi la souche britannique pourrait provoquer une mortalité accrue    «Mâ lam tasqot mina elomôr... lam taôd khadra» (Celle qui ne tombe de l'âge... n'est plus verte), recueil de poèmes de Amor Daghrir : La patrie est une femme !    Etats-Unis: Le procès de Trump devant le sénat débutera le 8 février    Tunisie: Dialogue, dialogue...quand tu brides l'action    Mustapha El Haddad: L'embrigadement des jeunes pour le jihad «Le paradoxe tunisien»    Twitter suspend un compte de l'ayatollah Ali Khamenei    Etats-Unis-Investiture: Kais Saied félicite Joe Biden    De Trump à Biden: la force de la symbolique    Deux policiers et un citoyen tués dans une fusillade à Riyad    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le 4e art revalorisé
Programmation ramadanesque d'El Teatro
Publié dans La Presse de Tunisie le 23 - 07 - 2012

L'aire libre d'El Teatro a accueilli une conférence de presse, vendredi dernier, pour faire le bilan de la saison artistique passée, présenter la programmation de ce mois de Ramadan 2012 et donner un avant-goût de ce qui attend le public pendant la rentrée.
Un vrai Ramadan à El Teatro
«Entre chaâbane et gaâbane», ou encore «un vrai Ramadan à El Teatro», sera le slogan d'une programmation qui va s'étendre sur la majeure partie du mois saint, et ce, entre le 26 juillet et le 18 août. Les principales productions d'El Teatro de la saison passée sont concernées, ainsi que d'autres créations théâtrales présentées sur ses planches, entre octobre 2011 et juin 2012. L'idée est d'offrir au public une seconde occasion de les découvrir, tout en lui proposant une alternative, par le théâtre, à la programmation culturelle déjà existante pendant Ramadan. «Ce programme s'est fait par réaction à la rareté de la programmation du 4e art dans les festivals d'été et à l'indigence des espaces dignes de l'accueillir», lit-on dans le dossier de presse, présenté à l'occasion. Enchaîner les labeurs en ces temps est aussi une forme de résistance pour le duo Zeïneb Farhat et Taoufik Jebali.
Les quatre premiers jours du «vrai Ramadan» d'El Teatro (26 - 29 juillet) seront consacrés aux œuvres de la manifestation «Courtes mais bonnes», avec, tour à tour, Qui va gagner l'emploi de Naoufel Azara, Service après-vente de Hatem Belhaj, Tkharbiga de Naoufel Azara et Lady Mc Beth de Abdelmonôm Chouayet.
Le couffin et la gamelle de Mohamed Saber Oueslati prend la relève pour les deux derniers jours du mois de juillet. Du 1er au 4 août, la scène sera cédée à L'isoloir de Taoufik Jebali, puis, du 5 au 7, à Débrayage de Romain Martin et Sylvère Gobille. Ensuite, Vague inquiétude de Amar Ltifi et Walid Ayadi sera présentée sur la même scène les 8 et 9 août, puis Le rêve Marzou du 10 au 12, Infilet de Walid Daghsani les 13 et 14 et, enfin, Taba taba de Khawla Hedef, du 15 au 18 août. Les représentations auront lieu tous les soirs, à 22h00.
Retour au bilan artistique d'El Teatro pour la saison passée. L'espace a accueilli, outre les pièces susmentionnées, Les cils de la terre de Fatma Felhi, Dernier soupir de Soumaya Bouallagui, Danse avec le singe de Taoufik Jebali, Bourguiba, dernière prison de Raja Farhat et La vie à corps perdu de Noôman Hamda. Cela donne 68 représentations en tout, sans oublier les autres arts, puisqu'El Teatro a pu offrir à son public une projection filmique, 167 jours d'expositions plastiques, cinq rencontres artistiques et six concerts de musique. El Teatro sudio et les ateliers de danse ont, à leur tour, dispensé des formations en comédie et en danse à des élèves de différentes générations.
«Etre noire dans la verte»
Ce titre sera celui du premier événement pluriartistique qu'El Teatro va accueillir à la rentrée, plus précisément le 5 octobre 2012. C'est une idée de Zeïneb Farhat, pour parler des femmes noires tunisiennes, et, en général, de la communauté noire en Tunisie. Le programme — qui n'est pas encore définitif — comprend, pour l'instant, une conférence sur l'histoire et sur le statut des communautés noires, des ateliers d'écriture et de danse, intitulés «Black and white» et «Danse et danse», une exposition photos sur les noir-es de Djerba et une installation plastique «La berk'art». Le théâtre et le cinéma seront également de la fête, avec la pièce Bou Saâdia et la projection d'une série de films en relation avec le thème de la manifestation. Il y aura des fictions et des documentaires, des courts et des longs-métrages puisés dans la filmographie maghrébine, avec des débats animés par le cinéaste Hichem Ben Ammar. Cette série de films va circuler dans les ciné-clubs de Tunisie et même ceux des universités, afin de discuter de l'image portée par le cinéma maghrébin sur sa propre communauté noire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.