Tunisie : L'ISIE n'hésitera pas à poursuivre ceux qui diffament ses agents et cadres    Récap' Explosion au domicile de Charfeddine, Kaïs Saïed se rend au chevet de son épouse    Tunisie : L'UGTT rend hommage à l'artiste Marcel Khalifé    Tunisie-Bizerte : Un incendie déclaré dans une ferme à Mateur a été maitrisé    Coupe de Tunisie : Tirage au sort complet de l'édition 2021-2022    Tunisie [VIDEO] : Les prix des fourrages et la situation des agriculteurs, au cœur d'une rencontre entre Saied et Bouden    Incendie au siège de la CNAM : Les archives et dossiers des assurés sociaux n'ont pas été endommagés    Play-offs Ligue 1 Pro : Sur quelles chaînes suivre les matches de la J05 ?    Festival du film de Yasmine Hammamet-Laajimi : "La projection des films n'est pas commerciale"    Tunisie – La banlieue nord de Tunis privée d'eau pendant 36 heures    Chute record des titres tunisiens de dette extérieure à la Bourse de Francfort    Affaire Belgacem - Le juge interdit la diffusion de tout contenu pouvant porter atteinte à la dignité de la femme    Tunisie – Le pays du soleil vit dans la peur du noir !    Najet Brahmi Zouaoui, titulaire de la Chaire ALECSO pour l'arbitrage commercial international    Tunisie – Embellie du marché de l'emploi    France : Le "CDD intérim" de Premier ministre n'intéresse personne, sauf elle…    Ghannouchi : J'ai commis une seule erreur...la voilà    Tunisie Télécom fait son cinéma à Gabès    Annulation de la hausse des prix des fourrages    Urgent : le ministère de l'Intérieur donne les causes de l'explosion dans la maison de Charfeddine    Tunisie : Bus coincé dans un tunnel : le conducteur limogé ?    Sidi Bouzid: Les habitants bloquent la route pour réclamer l'approvisionnement en eau potable    Explosion au domicile de Taoufik Charfeddine : les précisions du ministère de l'Intérieur    Des amis d'enfance juifs ouvrent un restaurant de couscous tunisien à Paris    INS : légère baisse de 0.1% du taux de chômage    Musée du Bardo (2012-2022) : la décennie de tous les malheurs    Roland Garros : Prize money et programme TV de l'édition 2022    Le secteur français de l'hôtellerie-restauration cherche des saisonniers en Tunisie    Ukraine: Trois hommes d'affaires tunisiens face à la guerre    La Tunisie menacée d'obscurité !    Ons Jabeur grimpe à la 6ème place mondiale, après 2 finales aux tournois de Rome & Madrid    Le 1er Marathon GAT Assurances à Oudhna en photos    Tunisie – météo : hausse de températures et sirocco au sud    Le HUAWEI nova 9 SE doté d'une caméra de 108 MP disponible en Tunisie dès le 17 mai    Lancement du PREMIER MEDIA FEMINISTE de la MEDITERRANEE    Sami Ben Slama: Il n'est pas accepté d'organiser un référendum dans ces conditions    Bassem Loukil s'apprête à lancer Exeed en Tunisie    Les indiscrétions d'Elyssa    Sfax: Festival de l'amandier par l'APPAD et la Maison Gourmandise du 20 au 22 mai 2022    Une lourde défaite face au CSS : Le CA à genoux !    EXPATRIES | Laïdouni remporte le doublé    Le CSS des grands jours : Une équipe de choc et de charme    Brahim Bouderbala : L'opposition n'a qu'à mobiliser les électeurs afin de voter contre la proposition de révision de la Constitution    Agression policière lors des Obsèques de Shirin Abou Akleh: Le visage hideux des sionistes    Corée du Nord-Covid : 42 décès en 3 jours et toujours zéro vacciné…    Mes odyssées en Méditerranée | Sicile-Tunisie, un jumelage méditerranéen: Entre hier et aujourd'hui...    USA : énième tuerie raciste, 10 morts à New York    «Poétiques arabes», recueil de textes de Taoufik Baccar : L'élégance de l'analyse et de l'écriture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Photos et identité
Vient de paraître : Tunisie, un siècle d'images de Feryel Ben Mahmoud et Michèle Brun
Publié dans La Presse de Tunisie le 28 - 11 - 2012

On savait que Feryel Ben Mahmoud s'intéressait à l'histoire proche : celle de la Tunisie, certes, mais aussi celle de l'Orient. Ses précédents ouvrages, sur le Bat d'Af, ces fameux bataillons à la réputation sulfureuse, puis sur les voyageurs qui ont précédé et ouvert la voie aux touristes, tout cela dénotait une curiosité d'un passé proche, dont les échos ne se sont pas encore dissipés. C'est un très bel ouvrage qu'elle signe cette fois-ci avec Michèle Brun comme co-auteur : Tunisie, un siècle d'images. Et qu'elles présentent : «Un siècle d'histoire, un siècle d'images : de la proclamation du Pacte Fondamental en 1857, qui annonce la Constitution tunisienne, à l'indépendance du pays en 1956. Un siècle marqué par la colonisation, mais qui ne s'y résume pas. Car l'affirmation politique et identitaire d'une “tunisianité" la précède et la concurrence».
La «tunisianité», nous y voilà, et voilà ce qui, en fait, pourrait être le fil conducteur de ce livre intelligent, sensible, tout en subtilités.
«La tunisianité, c'est aussi la conscience d'appartenir à un petit pays qui a décisivement marqué de son empreinte tant l'histoire occidentale que celle du monde arabe.
Terre de rencontres et de paradoxes, la Tunisie semble s'être construite depuis l'Antiquité autour d'une double aspiration : l'affirmation farouche de son indépendance et de sa singularité, d'une part, et la recherche constante d'un échange et d'une ouverture vers les autres rives de la Méditerranée, d'autre part».
Cette tunisianité ainsi définie se décline dans le livre à travers une terre et des hommes, les monothéismes, les rites et les fêtes, Tunis, la mer, le monde des campagnes et les franges du désert. Tous les aspects de cette tunisianité sont illustrés par une remarquable iconographie qui a demandé, à elle seule, de véritables enquêtes policières : gravures, photographies, peintures, dessins, affiches, cartes postales, souvent inédites, appuient les textes et racontent cette histoire. Le plus émouvant est que Feryel Ben Mahmoud a souvent été puiser dans les collections familiales, écumant les albums photos de ses proches et de ses amis, photos d'amateurs, archives privées qui racontent une autre Tunisie : «Celle d'une élite qui, malgré la colonisation, continue, dans la représentation de sa vie quotidienne à affirmer son identité, à cultiver sa différence. Et qui contribua à inventer une certaine modernité arabe, faite de luttes et de résistance, mais aussi d'un esprit d'ouverture et d'une capacité à faire dialoguer entre eux les peuples et les cultures».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.