Par Jawhar Chatty : Le 25 juillet, les Tunisiens vont devoir « trancher »...    Sghaier Zakraoui commente le décret présidentiel paru dans le JORT (Audio)    Tunisie-FMI: Il faut qu'un accord soit conclu, selon l'ambassadeur de l'UE    Démarrage des travaux de FITA 2022 : L'Afrique à l'épreuve des incertitudes    Un message qui compte : "l'UE restera un ami de la Tunisie et de son peuple"    Pourquoi | Encore une...    Jeunes dans les quartiers populaires : Gare à la marginalisation !    Emna Kefi, experte en digital à La Presse : «Voir la RSE adoptée par toutes les entreprises est un rêve»    Début de l'exercice Phoenix Express 2022 en Tunisie    Ligue 1 | 7e journée – Play-off – CSS-ESS (1-0) : Harzi, l'instinct du buteur !    Sousse: La récolte céréalière en deçà des attentes    Express    Le délégué de Boumhel s'explique sur sa sortie nocturne en tricot de peau    Fête des mères: Les bureaux de Poste seront ouverts ce dimanche pour la livraison des bouquets de fleurs    MEMOIRE : Sadok BEN SEDRINE    Un nouveau spectacle de Walid Gharbi : Nouvelle cadence, nouveau pont    4e édition des Journées chorégraphiques de Carthage : Un acquis qui se consolide    USBG : Sans illusions !    CA : Le regard vers l'avenir    Jendouba: Opérations blanches de la Protection civile (Vidéo)    Safouane Ben Aïssa : les négociations avec le FMI s'achèveront après l'été    Ridha Chkoundali: Les 300 M€ débloqués par l'UE ne résout pas les problèmes financiers de la Tunisie (Vidéo)    Le Fonds de Fonds ANAVA souscrit 6 millions d'euros dans son premier fonds sous-jacent, 216 Capital Fund I    BAL 2022 : Les stats qui font de Radhouane Slimane un joueur plus que spécial    Crise de déchets: L'UGTT évoque une prochaine grève générale à Sfax (Vidéo)    Italie : Ibrahimovic absent 7 à 8 mois    Je reste à Liverpool, assure Salah    Réactions à la publication du décret présidentiel portant convocation des électeurs pour le référendum du 25 juillet    Météo : Baisse relative des températures    Tunisie...14 élèves hospitalisés : les détails    Tunisie-officiel : Tout sur le référendum    La Tunisie reçoit 300 millions de l'UE    Mercato : Ellyes Skhiri sur les tablettes de Benfica !    Finales Conférence Est NBA : Boston mène 3-2 cotre Miami    Officiel - Kais Saïed convoque les électeurs en référendum le 25 juillet, le projet de la nouvelle constitution sera publié le 30 juin    Tunisie-Hatem Mliki [VIDEO] : « Le président de la République n'est pas porteur de projet et de pensée »    Tunisie : La star internationale Claudia Cardinale en Tunisie !    Claudia Cardinale en visite en Tunisie    Dr Spiro Ampélas: Mémoires d'un Grec de Sfax    5ème exposition de l'Association Club Photo de Tunis: "Intelligence manuelle" du 04 au 30 juin 2022    France-Affaire Abad : Matignon avoue qu'il savait pour le viol puis rétropédale, ça fait tache    Concessions à Poutine : ça se confirme à Paris et au Forum de Davos, Macron avait raison…    Neji Jalloul: Il existe une opportunité historique pour la Russie de diriger le monde islamique    LTDH : d'anciens dirigeants appellent à ne pas participer au dialogue national dans sa forme actuelle    La ministre des Affaires culturelles désigne Mariem Boukadida pour la promotion de l'habit traditionnel à l'étranger    Démarrage de l'exercice naval Phoenix Express 2022    Officiel : Variole du singe : 3 cas dans un pays très proche    Joey R. Hood nommé ambassadeur des Etats-Unis en Tunisie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Une note d'optimisme, malgré une conjoncture morose
Les perspectives des entreprises allemandes en Tunisie
Publié dans La Presse de Tunisie le 03 - 08 - 2013

«Aujourd'hui,l'instabilité reste, facteur qui préoccupe 94.8% des entreprises
Les entreprises allemandes inplantées en Tunisie sont plutôt optimistes. L'enquête menée par l'AHK, la chambre tuniso-allemande de l'Industrie et du Commerce, réalisée auprès de 143 entreprises avec une participation allemande majoritaire dans le capital, montre que «40.3% (47.9% en 2012) des entreprises ayant participé à l'enquête envisagent une augmentation de leur exportation en 2013 contre seulement 18.2% des entreprises, qui s'attendent à une diminution de leur chiffre d'affaires à l'exportation». Le reste, 32.5% des entreprises, estiment que le niveau des exportations en 2012 serait maintenu cette année.
Les prévisions les plus optimistes sont formulées par les opérateurs de l'industrie électrotechnique. « 47.1% des entreprises du secteur s'attendent à une augmentation des exportations, alors que pour le secteur textile, seulement 31% pensent augmenter leurs exportations, contre 36% en 2012», selon l'enquête. Pour ces deux secteurs, 27.6% des entreprises du textile prévoient une diminution de leurs niveaux d'exportation et 11.8% pour l'électrotechnique, contre 21.4% en 2012.
Cet optimisme pour le niveau de l'activité de ces entreprises se traduit par l'évolution positive des effectifs dans ces secteurs pour l'année 2013. «Tous secteurs confondus, 13% des entreprises interviewées qui ont répondu au questionnaire envisagent une réduction de leurs effectifs, contre 16.9% en 2012, et 26% envisagent une augmentation», démontre la publication de l'AHK.
Ce rythme d'activité soutenu semble encourager les entreprises allemandes à développer des plans d'investissement durant l'année 2013. L'étude estime, pour cette période difficile pour le site Tunisie, que « 31.2% des entreprises interrogées prévoient une augmentation des investissements par rapport à l'année précédente contre 15.6% qui prévoient une diminution. ». Toutefois, 39% des entreprises allemandes, la grande frange, selon l'enquête, ne s'attendent à aucun changement dans l'évolution des investissements en 2013.
Evoluant au pair avec les exportations, le secteur de l'électrotechnique occupe la première place dans la distribution sectorielle des investissements avec un taux de «47.1% des entreprises qui envisagent une augmentation des investissements contre seulement 11.8% qui prévoient un recul des investissements par rapport à l'année précédente».
Les coûts de production passent au troisième rang des atouts
Cette enquête est également intéressante, dans une logique de benchmarking, puisque la grande majorité des sociétés disposent d'autres sites en dehors de la Tunisie.
Comme à l'accoutumée, la proximité géographique par rapport à l'Europe figure au premier rang des avantages du site tunisien, selon 80.5% des entreprises. «Cette proximité est autant appréciée par les entreprises du textile (79.3%) que par les sociétés du secteur électrotechnique (85.3%)», rappelle l'étude.
En deuxième position, les entreprises allemandes apprécient la générosité des avantages fiscaux accordés aux entreprises exportatrices. «Cette année, ce facteur atteint 58.4 %, contre 57.7% en 2011», estime l'enquête.
En troisième position, les coûts de production compétitifs perdent de leur poids en tant qu'atout du site Tunisie. «Cette baisse est enregistrée aussi bien dans le secteur électrotechnique, 44.1% en 2012 contre 71.4% en 2011, que dans l'industrie textile où aujourd'hui 24.1% des sociétés désignent les coûts de production compétitifs comme atout de la Tunisie, contre 28% en 2011», peut-on lire dans cette publication de l'AHK.
S'attardant sur les handicaps, le constat est bien préoccupant. «Aujourd'hui, deux ans après la révolution, l'instabilité demeure le facteur le plus important selon 94.8% des entreprises», estime l'étude. Sur le plan microéconomique, tous secteurs confondus, « le pourcentage des entreprises critiquant la productivité du personnel a encore augmenté aujourd'hui, passant de 38% en 2011 à 46.8% en 2012». Et quantitativement, «pour 35.1% des entreprises, selon l'enquête, le manque de personnel qualifié représente un autre handicap». Conséquence directe des mouvements sociaux, les coûts de production jugés trop élevés sont aujourd'hui cités par 23.4% des entreprises, tous secteurs confondus.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.