Sghaier: On m'a interdit de se rendre en Italie    Tunisie – Syrie : Un arbitre mexicain au sifflet    NBA : les Rockets inarrêtables, Denver, Miami et les Clippers battus    Najla Bouden présente son programme de réforme non-pas aux Tunisiens, mais aux diplomates    Twitter interdit le partage des photos et vidéos sans le consentement du propriétaire    France : Kadhafi tient peut-être sa vengeance posthume contre Sarkozy    Ben Mbarek: Kais Saied fait partie du problème et non de la solution    Jaouher Ben Mbarek: Le gouvernement actuel est illégitime    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 02 Décembre 2021 à 11H00    Grève de la SNCFT: Nous n'avons pas réclamé des augmentations salariales, assurent les employés    Tunisie – Accidents de la route: Plus de 900 décès recensés en 2021    La Tunisie participe, à Oran, à la conférence sur la paix et la sécurité en Afrique    Taboubi : Bouden n'a aucun pouvoir de décision    Mövenpick Hotel du Lac Tunis célèbre Noël et les fêtes de fin d'année du 5 au 26 décembre 2021    Programme TV du jeudi 02 décembre    Sidi Bouzid: Les diplômés chômeurs réclament l'activation de la loi n°38 [Vidéo]    La Mauritanie n'a pas fait le poids devant la Tunisie: Comme dans du beurre !    Novembre 2021 : Peugeot leader du marché automobile français en VP    Walid Bel Hadj Amor : Najla Bouden a manifesté une réceptivité encourageante    NEWS: Msakni de retour à l'Etoile    Plus de déplacements entre les gouvernorats sans passeport vaccinal ?    En marge de la première sortie probante du Team Tunisie: Les vertus du pressing haut    Les saveurs d'Italie débarquent à Tunis: Partager la joie de vivre à travers la gastronomie    Tunisie-SNCFT : La grève des agents se poursuit    A l'occasion de son 60ème anniversaire: L'UBCI révèle sa nouvelle identité visuelle    Hafedh Boujmil: L'éditeur de l'année    A la galerie « Musk and Amber »: Taher Jaoui ou la peinture-émotion    Première de « Démo » de Moez Gdiri à l'Espace 77: Une œuvre grinçante    Coupe arabe FIFA 2021 :Tunisie, Chikhaoui et Maaloul blessés    Météo | Temps hivernal à partir de ce jeudi soir    Le nouveau variant Omicron inquiète l'OMS: Aucun cas enregistré en Tunisie    Le PDL en tête des intentions de vote, selon Emrhod Consulting    Kaïs Saïed – Ennahdha: L'ultime bras de fer ?    Entreprises publiques Nabil Abdellatif appelle l'Etat à se retirer des secteurs compétitifs    Moez Joudi: Même en cas de cession des entreprises publiques, il n'y aura pas d'acheteurs    Tunisie: 40 tonnes d'oxygène liquide octroyées par l'Arabie Saoudite    Coronavirus-USA : Vers l'annonce de nouvelles mesures    Tunisie - Kia Motors annonce le démarrage des "Kia Clinic Days Pre Winter"    JTC et JMC: Le ministère de la Santé organise des campagnes mobiles de vaccination contre le Covid-19    Maroc-Algérie : Des confidences terrifiantes sur la guerre qui se prépare à Alger    Par Abdelaziz Gatri : Rendez-nous notre capitale    Tunisair programme un vol de rapatriement depuis Casablanca    Space X : Elon Musk menace ses salariés de fermeture    Coronavirus : Première déclaration du PDG de Pfizer concernant ''Omicron''    Ghazi Moalla : Trois personnalités sont les favoris pour l'élection présidentielle libyenne    Aujourd'hui, ouverture de la 2e édition de « Vues sur les arts » à l'Agora : Enrichir le savoir cinématographique    La Fashion Week Tunisienne diffusée au Cinéma    Majdi Karbai appelle les médias à entendre les témoignages des jeunes récemment expulsés d'Italie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Pour mieux vivre la ville
Sfax léger
Publié dans La Presse de Tunisie le 28 - 11 - 2013

Le projet sera concrétisé vers 2019 et à terme en 2029 avec un coût estimé à 1.945 MD
A l'occasion de l'achèvement de la quatrième phase de l'étude de faisabilité du système de transport en commun sur site propre (Tcsp) et écologiquement viable dans l'agglomération de Sfax, le ministère du Transport a organisé, hier, une journée d'information publique. Cette journée régionale a réuni des représentants du secteur du transport, de la Banque européenne d'investissement(BEI), du bureau d'étude français chargé de l'élaboration de l'étude de faisabilité du Tcsp, de la société civile et des experts. Les intervenants ont présenté à cette occasion les principaux résultats de l'étude qui a démarré en septembre 2011, le réseau retenu et le phasage nécessaire pour la mise en œuvre du projet Tcsp. Selon les estimations, ce projet sera concrétisé vers 2019 et, à terme, en 2029.
Notons que cette étude est financée par le Fonds d'assistance technique de la Facilité euro-méditerranéenne d'investissement et de partenariat (Femip), qui utilise des aides non remboursables versées par la Commission européenne pour appuyer l'activité d'investissement que la BEI déploie dans les pays du sud et de l'est de la Méditerranée.
M. Ali Henchiri, directeur général de la planification et des études au ministère du Transport, a indiqué que cette journée correspond à l'achèvement de la quatrième phase, qui consiste en l'analyse du scénario retenu et les conditions de la mise en œuvre d'un plan d'action. Il a rappelé que l'étude est divisée en cinq phases. Il s'agit notamment du diagnostic, de l'élaboration des scénarios, de l'analyse des différents scénarios, de l'analyse du scénario retenu et la phase finale, qui est l'exécution du projet. Le haut responsable a ajouté que le scénario retenu est un scénario mixte, composé de deux lignes tramway et de trois lignes de bus à haut niveau de service. Le réseau à terme, dont le coût est estimé à 1945 MD, va couvrir 70 km de lignes Tcsp réparties en 115 stations, avec une inter-station moyenne de 610m. 477 mille habitants, employés, élèves et étudiants vont bénéficier des services offerts par le réseau Tcsp.
Une phase avancée
M. Abdelkarim Harouni, ministre du Transport, a déclaré que cette réunion est historique pour l'avenir du transport dans la région. Le métro de Sfax est l'un des trois grands projets du ministère : le réseau RFR à Tunis, le port d'Ennfidha et le métro de Sfax. «Sfax a suffisamment souffert. Ce gouvernorat mérite une révolution dans son infrastructure. Actuellement, on est dans une phase avancée pour le projet du métro. C'est l'occasion de prendre une décision. Pour cette raison, l'avis du citoyen est très important. Nous voulons passer d'un transport de l'Etat à un transport de la cité», explique M. Harouni.
Le ministre a parlé de trois passages obligatoires pour le secteur. Il a évoqué, en premier lieu, la nécessité de garantir le transport. En second lieu, il a pensé à la question de l'amélioration des services offerts. M. Harouni a indiqué, à ce sujet, que le chemin reste assez long. Le troisième passage obligatoire cité par le ministre est la réforme de nos entreprises de transport.
«Actuellement, la priorité est pour les grands projets. S'agissant de Sfax, il faut premièrement avoir une vision globale sur l'évolution de la région sur les 30 années qui viennent. Cette vision est nécessaire pour apprécier la position et le rôle du transport. De nos jours, la cité évolue comme elle veut et le transport suit. Cette situation a causé plusieurs problèmes».
Le ministre a ajouté que ce projet de métro n'est pas un corps isolé du réseau général du transport dans la région. Toutes les composantes doivent être étudiées dans le cadre d'un plan directeur du transport. M. Harouni a conclu: «La réussite de ce projet demande l'adhésion de tous les intervenants, notamment le ministère, les experts, la société civile et les citoyens».
Le représentant du bureau français d'étude (Egis rail) a indiqué, pour sa part, que le projet Tcsp vise une nouvelle qualité de transport afin de mieux vivre la ville. Le paysage actuel se caractérise par un centre urbain et des axes englués par les voitures, un réseau de bus peu attractif et des taxis encombrants. Les grandes orientations de ce projet consistent à donner la priorité aux transports collectifs, afin d'avoir un urbanisme calme et confortable dans le centre-ville.
Selon l'étude, la première phase de l'élaboration du scénario retenu sera la réalisation d'une ligne tramway qui concernera la route de Taniour, l'avenue des Martyrs, la route de Soukra et la route de l'aéroport. Au cours de cette première phase, il y aura également des aménagements au niveau des circuits des bus.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.