Tunisie – Qu'attend le ministre de l'éducation pour imposer le respect du protocole sanitaire ?    France : Détection de huit cas possibles d'infection au variant Omicron du covid    Mehdi Ben Gharbia poursuit sa grève de la faim pour la quatrième semaine    La Tunisie ou la fâcheuse manie de vouloir arracher de l'argent à ceux qui n'en ont pas !    Le PDL dénonce « le retour aux nominations obéissant aux principes d'allégeance et de favoritisme »    Mandat de dépôt contre le maire d'Essouassi pour viol et violation de données personnelles    Noureddine Tabboubi menacé de mort à deux reprises    Covid-19 – Variant Omicron : Le Maroc ferme ses frontières pour deux semaines    Ligue 2 Pro : Résultats des matches et classements des Groupes C et D    EN Hand féminine : la liste des 16 joueuses convoquées pour le mondial    Note – Economie bleue : La Tunisie subit un taux d'érosion côtière de 10 fois la moyenne mondiale    Suspension de tous les vols de passagers à destination du Maroc pour deux semaines dès lundi    Houcine Abassi: La solution à la crise politique est entre les mains de Kaïs Saïed    Inclusion des personnes porteuses de handicap: un défi majeur pour la municipalité de M'saken    Echaâb pour le dialogue avec les jeunes mais...    Secteur de l'assurance en Tunisie : Reprise du rythme de croissance    Omicron: Bien qu'inhabituels, les symptômes sont légers!    Coupe arabe : Classement des pays les plus couronnées    8ème anniversaire des événements de Siliana: Le parti des Travailleurs appelle à poursuivre ces responsables en justice    Foot-Europe: le programme du jour    Cité de la culture : Concert du duo Tsuji Hideki, Miyazaki Mieko et Amina Srarfi    La profession du conseiller fiscal    Algérie : Fort séisme à Béjaïa    Aviron – Championnat arabe de plage : 15 médailles pour la Tunisie    Omicron: Est-il plus dangereux que les autres variants?    NEWS: Doublé de Issam Jebali    Ligue 1 : St Etienne – PSG, les compos probables    Tennis-Coupe Davis: Bel exploit des Tunisiens !    Météo de ce dimanche    Appel à la prudence face au nouveau variant de Covid-19    MEMOIRE: Docteur Hind CHOUIHI, ep. OUESLATI    Exposition « Tourments » de l'artiste Hope Mokded à Nîmes: Exposition engagée    Arts plastiques:TGM galerie ouvre ses portes    Cérémonie d'ouverture du « Focus Japon » à la Cité de la Culture: Immersion dans la culture japonaise    Sfax: Suivi des opérations de distribution de l'huile végétale subventionnée [Vidéo]    La Tunis appelle la communauté internationale à amener Israël à se conformer aux résolutions de l'ONU    Tunisie Telecom fait bénéficier son expérience RSE aux étudiants au Forum de l'ENSIT    Pourquoi? | Le mystère de l'huile subventionnée    Lancement effectif du réseau ferroviaire rapide : ll faut en finir avec les fausses annonces    A l'Avenue Habib-Bourguiba : Un individu armé voulant attaquer le MI maîtrisé    Tunisie-Ben Guerdane [PHOTOS] : La Garde Maritime a secouru 461 immigrants clandestins issus de 17 pays africains    Encore une fois, une compétence Tunisienne s'affirme à l'étranger    The Washington Post évoque la Tunisie    Ouverture du 8ème Festival de la création de l'UGTT en présence de Taboubi et de Guettat    Prix FABA de littérature : Remise des prix de la 1ère édition le 4 décembre 2021    487 migrants irréguliers secourus au large de Kerkennah    Festival du film maghrébin d'Oujda : La Tunisie rafle 3 prix    Chronique d'une catastrophe annoncée au Musée du Bardo    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Avant de la faire pour les autres
Opinions - FAITES D'ABORD LA REVOLUTION DANS VOS TETES
Publié dans La Presse de Tunisie le 09 - 07 - 2014


Par Moncef Kamoun
Ennahdha entame des concertations avec ses partenaires politiques et sociaux en vue de parvenir à «un président consensuel».
Cette initiative s'inscrit dans notre appel à la démocratie participative et consensuelle.
«Nous avons des critères, nous voulons un président consensuel, démocrate, qui concrétise les objectifs de la révolution, qui s'intéresse aux régions démunies et qui réalise la justice sociale", a dit Rached Ghannouchi, président d'Ennhdha
Savez-vous que ?
La démocratie émane de la volonté librement exprimée des peuples de définir leur propre système politique, économique, social et culturel et qui repose sur leur pleine participation à tous les aspects de leur existence et que toute personne a le droit de prendre part à la direction des affaires publiques et a droit d'accéder, dans des conditions légales, aux fonctions publiques de son pays.
Et que enfin, la volonté du peuple est le fondement de l'autorité des pouvoirs publics; cette volonté doit s'exprimer par des élections honnêtes qui doivent avoir lieu périodiquement, au suffrage universel égal et au vote secret assurant la liberté du choix.
Nous devons tous admettre aujourd'hui les principes de la démocratie si nous voulons faire partie de ce pays.
L'élection c'est l'acte fondamental de la démocratie.
Les élections sont au cœur du processus démocratique, l'acte qui rend possible l'autodétermination prévue par la Charte des Nations unies.
C'est l'unique possibilité pour les citoyens de pouvoir régulièrement exprimer leur choix pour un tel parti ou un tel candidat.
L'élection c'est le moment où la volonté citoyenne s'exprime par les urnes pour choisir ses gouvernants et ses représentants, c'est l'acte fondamental de la démocratie.
L'élection est une délégation de souveraineté. C'est l'unique possibilité pour les citoyens de pouvoir régulièrement exprimer leur mécontentement ou, au contraire, de donner un nouveau mandat au pouvoir sortant.
La campagne électorale c'est un grand moment de la vie politique, elle célèbre les valeurs de la démocratie
La campagne électorale est la période précédant une élection, durant laquelle les candidats et leurs partis font campagne. Ils rédigent généralement un programme électoral ou plutôt un programme politique.
Elle est par conséquent l'acte déterminant de l'élection.
Une campagne électorale est un effort concerté pour mettre en candidature et procéder à l'élection des personnes désirant occuper un poste politique.
Dans un régime démocratique, les campagnes électorales sont la voie principale par laquelle les partis et les candidats font connaître leurs opinions et par laquelle les électeurs sont informés des positions d'un parti ou d'un candidat.
Une campagne électorale provoque des débats et discussions au sein des partis politiques mais elle est également censée mobiliser les citoyens et les sensibiliser aux problèmes de la société.
C'est un moment de rassemblement autour d'un postulat fondamental.
Le rôle majeur d'une campagne électorale est d'influer l'opinion des électeurs vers un candidat représentant des idées et des valeurs.
L'élection n'est jamais une fin en soi
La démocratie est avant tout une participation et non pas une représentation, une participation active du citoyen à la vie politique, c'est-à-dire dans ses aspects décisionnels, l'enjeu réside donc dans la réappropriation du politique par le citoyen.
La Tunisie, riche de sa société civile, est armée de la meilleure garantie d'une démocratie vigoureuse.
Les organes de la société civile créent les conditions nécessaires au développement de la démocratie en garantissant des élections impartiales et en exigeant aussi des élus la mise en œuvre des principes de bonne gouvernance.
Le piège à éviter absolument serait en revanche de considérer les élections comme une fin en soi, et de voir une hypothétique victoire électorale comme le but ultime à atteindre.
Le choix du futur président est l'affaire des Tunisiens et sans intermédiaires
Le choix du futur Président de la République doit se faire à travers un scrutin libre et transparent. L'élection du président doit réellement refléter la volonté du peuple qui, aujourd'hui bien averti, connaît exactement les missions du président de la République, dont notamment être garant de notre nouvelle Constitution, c'est-à-dire d'en traduire les dispositions dans les faits, de veiller sur la sûreté nationale et de tracer la politique étrangère.
Le président de la République doit croire en la liberté pour tous, assurer l'équilibre entre les régions, la solidarité entre toutes les catégories sociales et le progrès social. Il doit être attaché à l'indépendance et à l'identité de la Tunisie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.