Pour la levée du confinement obligatoire pour les personnes venant de l'étranger    Finances : Ouverture de l'inscription pour les entreprises touchées par les impacts de la pandémie du Covid-19    Ministère de la santé : Découverte de la nouvelle variante SARS-CoV-2 en Tunisie    Et la fin de la vie sur Terre c'est pour quand ?    Nous avons gouverné le pays que durant 2 ans et un mois    Une délégation militaire de haut niveau se rend à...    Hatem Ben Salem : Le don émirati de 500 vaccins est une insulte dans son nombre et son coût    Tournoi de Doha : Ons Jabeur passe en huitièmes de finale    Zouheir Maghzaoui : Rached Ghannouchi est responsable de la crise !    «La Tunisie doit se donner une nouvelle direction économique et financière, le FMI demeurera son partenaire proche» affirme le chef de mission de cette institution pour la Tunisie    6,23%    Plus de 400 parlementaires européens appellent à la mobilisation    Menace d'une famine à grande échelle au Yémen    Les manifestations anti-junte en Birmanie    Les vaccins de la discorde...    «Dialogue des cordes» pour un Orient et un Occident tout en communion    Appel à la tolérance et à la solidarité    On tourne «le» page    Présidence de la CAF : la FIFA veut un consensus autour d'une candidature unique    L'Organisation tunisienne des jeunes médecins entame un sit-in au ministère de la Santé    Signature d'une Convention BH Bank / CNRPS    Lancement d'un e-service de déclaration des investissements agricoles    Changements climatiques : Premier guide pédagogique publié en braille    Booker international du roman arabe 2021 : les tunisiens Amira Ghenim et Habib Selmi demi-finalistes    La sortie de crise au cœur d'une rencontre entre des partis et des personnalités nationales    Covid-19 | 164 cas confirmés d'infection en milieu scolaire du 23 au 28 février 2021    Rafik Abdessalem : Le président est machiavélique !    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 02 MARS 2021 à 11H00    Abir Moussi à Béja cette semaine    Belgacem Tayaa, de nouveau administrateur délégué de Tunisair    Concert Mozart par les musiciens et les choristes du Carthage Symphony Orchestra le 13 mars    Le marché boursier clôture la séance sur une baisse de 0,31%    Ooredoo Tunisie lance le bouquet OSN Streaming App    Le parti socialiste tient la coalition au pouvoir responsable de la crise politique    CONDOLEANCES    La Tunisie aurait reçu le don de vaccins depuis fin 2020    Les nouvelles dates du festival Gabès Cinéma Fen 2021    Contrepoint | Inégalités...    News | Adel Chedli rejoint Willy Sagnol    Mini-foot | Super league Elite ( 6e journée ) : Arriadh toujours imbattable    Ligue 2 | 5e journée ­- Groupes 3 et 4 : L'ES Djerba, solide leader    Ligue 1 : programme de la 15e journée et les arbitres    Météo | Pluies éparses dans quelques regions et températures stables    Sadok Jabnoun compare le scandale des vaccins au Watergate    Ephéméride : Le 1er mars 1924, Mohamed Daghbaji lança la révolte contre l'occupation française    Le jeune YouTubeur Fekrinho retrouvé mort à Oran    Officiel en Algérie : Le parlement sera dissous aujourd'hui    Aucun site classé patrimoine mondial depuis 1997, Habib Ben Younes tire la sonnette d'alarme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Réhabiliter l'image des émigrés
Colloque sur le thème «Jeunesse et migration : réalité et perspectives»
Publié dans La Presse de Tunisie le 27 - 07 - 2010

Faire de la migration un processus plus ordonné et encourager la signature d'accords de gestion concertée
Un colloque sur le thème "Jeunesse et migration : réalité et perspectives" a été organisé, hier, à Tunis par l'Organisation tunisienne des mères (OTM) et l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), avec la participation d'experts venus de Tunisie, France, Belgique, Canada et Allemagne.
Cette rencontre, qui s'inscrit dans le cadre de la proclamation de 2010 année internationale de la jeunesse, vise à débattre des moyens de rapprocher l'information sur la migration et les perspectives de la mobilité des jeunes, à sensibiliser davantage sur la migration régulière et les opportunités offertes aux travailleurs migrants.
Elle a également pour objectif de traiter la question de faire de la migration un processus plus ordonné, d'encourager la signature d'accords de gestion concertée des flux migratoires entre les pays émetteurs et d'accueil et d'assurer une meilleure protection des droits des migrants.
Les participants ont été unanimes à souligner qu'au cours des prochaines décennies l'Europe connaîtra des déficits de main-d'œuvre tandis que les pays de la rive sud de la Méditerranée continueront à faire face à de fortes pressions sur leur marché de l'emploi, d'où la nécessité de promouvoir la coopération internationale en matière de migration dans le cadre d'un partenariat gagnant-gagnant.
Profondes mutations
M. Naceur Gharbi, ministre des Affaires sociales, de la Solidarité et des Tunisiens à l'étranger, a fait remarquer que la question de la migration n'est plus posée aujourd'hui en termes d'échange de main-d'oeuvre seulement mais connaît de nouvelles mutations marquées par l'éclosion de la migration des cerveaux et des compétences, ce qui constitue un nouveau défi à partager par les pays émetteurs et récepteurs compte tenu des intérêts réciproques des deux parties.
Il a rappelé que la Tunisie est le seul pays de l'Afrique du Nord à avoir signé un accord avec la France sur la gestion concertée des flux migratoires, accord qui porte notamment sur le renforcement de la formation professionnelle des jeunes et l'encouragement de la migration légale.
Le ministre a insisté sur la nécessité de conjuguer les efforts pour oeuvrer à réhabiliter l'image des émigrés et à conforter le respect des différences culturelles, mettant l'accent sur le souci du Président de la République de défendre les droits des Tunisiens à l'étranger et de faciliter leur intégration dans les pays d'accueil dans le cadre d'une approche globale qui vise à raffermir les liens des nouvelles générations de la migration avec la patrie et de promouvoir leur contribution au développement.
Multiplier les rencontres
Dans ce contexte, il a appelé à renforcer l'organisation des colloques et séminaires au profit des jeunes Tunisiens à l'étranger en vue d'être à l'écoute de leurs préoccupations, de les informer des réalisations accomplies en Tunisie et les inciter à participer davantage aux activités des structures consultatives et des partis nationaux.
M. Peter Schatzer, chef de mission de l'OIM à Rome, s'est félicité du niveau de la coopération entre la Tunisie et l'OIM dans le traitement de la question de la migration, rappelant que plusieurs programmes pilotes ont été établis entre les deux parties dans les domaines du codéveloppement, de la migration du travail et du soutien au dialogue sur la migration.
Il a évoqué les efforts déployé par l'OIM pour relever les défis qui entravent la gestion des flux migratoires, sensibiliser à l'importance de la contribution des migrants au développement socioéconomique aussi bien dans les pays d'origine ou ceux d'accueil et d'inciter au respect de la dignité et du bien-être des migrants.
Acquis consolidés
Mme Saïda Agrebi, présidente de l'OTM, a mis l'accent sur l'intérêt que le Chef de l'Etat accorde aux jeunes à travers la mise en place de plusieurs mesures qui consolident leur place dans la société et leur contribution au processus de développement partant de la conviction que les jeunes représentent les garants de l'avenir.
Elle a ajouté que les acquis réalisés au profit de cette catégorie seront consolidés par les objectifs avant-gardistes tracés par le programme présidentiel 2009-2014 en particulier dans le 8e point de ce programme : "Pour la jeunesse tunisienne nous édifions un avenir meilleur".
Les travaux de ce colloque se sont poursuivis sous forme de panels sur les thèmes "Migration, opportunités d'emploi pour les jeunes", "Emigration clandestine des jeunes : législation", "Emigration des jeunes compétences" et "Emigration des jeunes: rôle de la société civile".
Présidant la clôture du séminaire, M. Samir Laâbidi, ministre de la Jeunesse, des Sports et de l'Education physique, a souligné que cet important colloque coïncide avec les festivités marquant la célébration de l'année internationale de la jeunesse et la première session extraordinaire du Parlement des jeunes.
Il a mis l'accent sur la réussite de cette session inaugurale et le climat marqué par la transparence qui l'a caractérisé, ajoutant que de nombreuses questions relatives à l'immigration ont été débattues.
Il a fait remarquer que la Tunisie, sous l'impulsion du Président Zine El Abidine Ben Ali, a toujours placé le secteur de la jeunesse au premier rang de ses préoccupations.
Le ministre a indiqué que ce colloque a été une occasion de sensibiliser davantage les jeunes à l'immigration organisée et les opportunités qu'elle offre tant au plan de la formation et des études qu'à celui du travail dans un cadre légal et selon les conventions signées avec les pays d'accueil, mettant en garde contre l'immigration illégale et ses répercussions négatives.
M. Samir Laâbidi a salué les efforts de la Tunisie déployés pour maîtriser le rythme de l'immigration, mettant en relief la contribution des travailleurs immigrés, notamment les diplômés, au développement économique et social soit dans leur pays ou dans les pays d'accueil.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.