Grèce | Championnat méditerranéen de Handball d'Athènes 2020: l'équipe de Tunisie U17 bat la Turquie (18-16)    Suite à un incendie sans grands dégâts, Tarak Ben Ammar : les studios Carthago sont opérationnels    Un camion arrêté à Sfax avec 34 subsahariens qui tentaient de passer les frontières    Total Tunisie « Elu Service Client de l'Année 2020 »    Composition du gouvernement avant le retrait d'Ennahdha : 29 ministres et deux secrétaires d'Etat    Youssef Chahed rencontre le Président du Parlement Rached Khériji Ghannouchi    Alloués au PNUD et à l'UNICEF : Fonds japonais pour des projets en Tunisie    L'hommage rendu par Elie Trabelsi à son frère René !    Avec la participation de 42 entreprises : La Tunisie au salon Gulfood de Dubaï    Retour au centre-ville    La Basketball Africa League annonce les 12 équipes qui s'affronteront lors de la Saison Inaugurale, dont l'US Monastir    TOPNET soutient les entrepreneurs au salon Riyeda    Huawei Y 6 s plus est grand, plus est meilleur    Salon Expo Finances 2020 : L'APTBEF relève le défi, les banques se réinventent par le digital    Conférence de presse: Les droits humains des migrants, victimes des politiques européennes en matière de migration    L'Union du Maghreb arabe soutient le projet d'une chaîne maghrébine d'info basée à Tunis : Maghreb News TV    Santé : 9 Libyens revenant de Chine resteront en isolement pendant 14j en Tunisie avant de retourner à leur pays    Ennahdha change la donne… Explication de l'article 89 sur lequel elle se base    Mustapha Kamel Nabli: Abdelwaheb Mahjoub, mon ami de toujours (Album Photos)    Elyes Fakhfakh rencontre Youssef Chahed    La Société de Promotion du Lac de Tunis lance un appel d'offres : La Perle du Lac    Les impasses constitutionnelles en Tunisie post 2019 : Colloque ce jeudi 20 février à la Faculté des Sciences juridiques    Boxe avec les Etoiles – Galaoui … honore la Tunisie    Mohamed Hamdi proposé comme ministre de l'Education, qu'en pense le syndicat ?    Démantèlement d'un réseau de fraude de visas    Virée cauchemardesque à Djerba à cause d'un chauffeur de bus en état d'ébriété    Oussama Ben Salem (Ennahdha) dévoile le surprenant scénario à mettre en oeuvre dès ce lundi    La 2 ème édition de SMART Industrie sous le thème «Industrie 4.0 en Tunisie…Une transition en route »    Leaders El Arabya fête son 50e numéro    Météo : temps stable    Tebboune : les visites officielles se feront désormais en bus    Tunisie-ligue 1 (J15): les matches de ce dimanche et programme TV    Grands-parents: les papis et les mamies chantent et dansent    Avant-première de «Mamou & Chehyma» avec Kamel Touati, Slah Msadek et Lassaâd Ben Abdallah: un trio de choc !    Libye: « nous n'avons pas de partenaire de paix », déplore le gouvernement    Plongez dans la biographie de l'inégalable artiste-peintre-caricaturiste tunisien si Abdelhamid Hanafi    Tunisie-Ligue 1: le classement général avant les matches de la 15è journée    Pas de mariage pour tous en Russie tant que Poutine est président    Exposition Silhouettes du 15 au 29 février à la Galerie d'Art Alexandre Roubtzoff    RENCONTRE-DEDICACE : « Hend, le prince de Djerdjer » par l'auteur IZA LOU, Librairie Al Kitab Tunis    Supercoupe d'Afrique | EST-Ezzamalek ( 1-3) : La malédiction se poursuit…    « La TUNISIENNE GAZELLE RUN » : Course pédestre 100% féminine organisée à TUNIS pour la première fois – Au bonheur des dames !    Programme TV du samedi 15 février    L'alpiniste tunisien Anis Trimeche au sommet de l'Aconcagua    Monji Ben Raies: «Deal du siècle», deal de dupes    Le festival international des échecs du 15 au 24 février 2020 à Djerba    Les extrémistes terrorisaient les habitants : Opération de ratissage près de Ghardimaou    Libye: Le Conseil de sécurité adopte une résolution sur un cessez-le feu    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un bel outil de référence
Publié dans Le Temps le 31 - 01 - 2017

C'est une étude riche et d'un intérêt indéniable pour les chercheurs que vient de réaliser la marionnettiste tunisienne Habiba Jendoubi sous la forme d'un livre trilingue en langues française, arabe et anglaise sur l'histoire de l'art de la marionnette en Tunisie. Une étude détaillée, illustrée par des photos et des extraits de pages de livres et d'articles de presse qui ont guidé l'auteure. Un travail qui étanchera la soif d'en savoir plus sur la marionnette chez tous ses adeptes. Le livre « met en lumière le théâtre d'ombre en référence aux travaux des chercheurs, aux marionnettistes et aux artisans », comme il est indiqué, en substance, dans la présentation de ce livre.
Ce dernier s'ouvre sur le théâtre d'ombres arabe et turc en Tunisie, leur naissance et la conception de leur lieu de représentation, espaces du jeu et leurs personnages, pour évoquer quelques exemples d'histoires où Karakouz en est le héros principal. Puis l'étude nous ramène vers les marionnettes siciliennes, ou opéra dei pupi, leur variété, leurs techniques, leur canevas, leur lieu de jeu et leurs personnages, quand la Tunisie était le refuge des italiens au début du dix neuvième siècle. Puis Habiba Jendoubi s'en va sur les traces des collections de marionnettes dans des Dar, Musées et autres antiquaires, presque disparues aujourd'hui. Le lecteur découvrira des marionnettes dites « tunisiennes » en bois avec bouclier et épée. Elles n'ont jamais été utilisées pour le théâtre. D'autres encore y sont évoquées et représentent des personnages populaires, comme « Oumouk Tangou » pour implorer la pluie en temps de sécheresse et « Bou Saadia » se situant entre la marionnette et l'être humain. Et dans cette étude, l'auteure n'omet pas de rendre hommage à des artistes comme feu Ahmed Snoussi, Mohamed Jarrari et des artisans comme Mohamed Béchir Jaled.et Hachemi Aschi.
Déclin et avenir
La marionnette a aujourd'hui perdu son aura d'antan. Ce constat est relevé à la fin du livre. Pourtant, la marionnette demeure un moyen de divertissement pour petits et grands et même un moyen d'éducation et de thérapie. L'apparition du cinéma, comme l'écrit l'auteure, a contribué à son déclin progressif. Seuls, quelques mousquetaires s'y adonnent aujourd'hui dans le cadre institutionnel du théâtre de marionnettes. Il n'en demeure pas moins que le livre « La Marionnette en Tunisie, la mémoire et la trace » est d'une utilité indéniable pour les étudiants en théâtre et pour les chercheurs en a matière.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.