Processus de la décentralisation : Lentement, mais sûrement    Reportage à Sidi Hassine suite aux violences policières survenues les 8 et 9 juin    Football : Programme TV de ce samedi 19 juin 2021    LCA : Al-Ahly jouera l'attaque et ne se contentera pas de défendre à Tunis (Mosimane)    43,8% des inscrits sur la plateforme evax.tn ont été vaccinés contre le coronavirus    Coronavirus- Kairouan: Des manifestants crient "dégage" au gouverneurs de la région    Elections anticipées: Voilà pourquoi Ennahdha a soudainement changé de discours selon Abir Moussi    Kairouan Le manque d'effectif médical complique la situation    Handball | Play-off (11e journée) : CA-EST décisif pour le titre    Handball | CAN des dames au Cameroun : Médaille de bronze pour la Tunisie !    News | Nabil Maâloul sur le marché    Pollutec 2021 : La Tunisie invitée d'honneur à Lyon    Un conseil ministériel régional dédié à Sfax prévu le 15 juillet    Le scénario des élections anticipées d'actualité : Moyen de pression ou solution au blocage ?    Championnat de handball : Programme de la 11ème journée de play-off    Entretien avec Silvia Barreiros, directrice artistique de la Compagnie ASPARAS de Genève : Une pièce suisse avec des comédiens tunisiens    « Comme un château défait » de Lionel Ray : Le livre de la mémoire, le livre de la vie    Programmation du 15e épisode de Jazz à Carthage : Place à une musique du monde    BH Bank: Med Salah Chebbi El Ahssen Président et Hichem Rebai Directeur général    Météo : forte hausse des Températures    Face à la pandémie    Coronavirus- Kairouan: Le chef du gouvernement envoie Nissaf Ben Alaya sur les lieux    Tunisie – Etats-Unis : Visite virtuelle de Wendy Sherman à Tunis    A 37 ans, Oussama Mellouli vise une participation aux Jeux Olympiques    LCA : Mouine Chaabani et Sameh Derbali confiants avant d'affronter Al Ahly    Un fils de la médina d'envergure universelle: Ibn Khaldoun    Houcine Abassi : Qui est Kaïs Saïed pour mettre en doute notre patriotisme ?    STEG : Vers l'augmentation des tarifs de l'électricité et du gaz    Hausse de la production nationale de gaz naturel de 62%, à fin avril 2021    Bourse de Tunis : Le Tunindex termine la semaine du 14 au 18 juin 2021 dans le rouge    Haniyeh au Maroc, bien que le pays ait normalisé ses relations avec Israël    Sami Fehri libéré provisoirement sous caution de 4 millions de Dinars    Cannes 2021 : la tunisienne Kaouther Ben Hania membre du jury de la compétition Courts métrages    Epreuves du baccalauréat : 275 cas de fraude recensés en deux jours, selon Fathi Slaouti    UV4: 4e édition des UTOPIES VISUELLES du Du 21 juin au 18 juillet 2021 à Sousse (Programme)    QNB Sponsor Gold de la 22ème Edition du Forum International du Magazine L'Economiste Maghrébin    L'Utica présente les axes d'un plan d'urgence et de sauvetage économique    Utica : Aucune solution sans dialogue    "JAZZ à Carthage", une édition exceptionnelle en deux temps, de fin juin 2021 à mars 2022    Fathi Ayadi : Même si tout espoir semble perdu nous appelons et tenons encore au dialogue !    Monde- Daily brief du 17 juin 2021: Fin de l'obligation du port du masque en extérieur en France    "La Tunisie un allié important pour les Etats-Unis et pour le continent africain" (Andrew M. Rohling)    La migration "irrégulière" vers l'Europe ne doit en aucun cas être résolue dans le cadre d'une approche sécuritaire (Saied)    Les potières de Sejnane à l'honneur à l'IFT    Ce qui s'est passé en Algérie est-il un signe de la fin de l'ère des islamistes du Monde ?    Monde- Daily brief du 16 juin 2021: Sommet Poutine-Biden à Genève    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sept films pour la cinémathèque tunisienne
Publié dans Le Temps le 09 - 09 - 2017

Réalisatrice de sept films de différents formats, Kalthoum Bornaz est à l'honneur grâce à un ouvrage qui vient de lui être consacré. Ce livre qui revient sur le parcours de la femme et de la cinéaste sera présenté vendredi 15 septembre à Beit El Hikma. Un juste hommage un an après la disparition tragique de cette grande dame du cinéma tunisien...
Disparue en septembre 2016, la cinéaste Kalthoum Bornaz avait alors 71 ans et à son actif une brillante filmographie. Un an après l'accident tragique qui lui a coûté la vie, un hommage vient de lui être rendu sous la forme d'un ouvrage qui revient sur sa vie et son oeuvre. Préfacé par Férid Boughedir, réalisé par Alia Baccar Bournaz et imprimé aux presses de Simpact, ce livre de 204 pages revient sur tous les faits marquants de la vie de la disparue, avec plusieurs articles de presse et de nombreuses photographies à l'appui. L'ouvrage s'intitule "Kalthoum Bornaz, l'étoile à la recherche du fil perdu".
La rétrospective d'une vie et d'une oeuvre
Ce livre qui sera présenté vendredi 15 septembre à Beit El Hikma est d'abord un gage d'amour, un flash back sur une vie que raconte la propre soeur de Kalthoum Bornaz, univesitaire réputée et auteure de nombreux ouvrages sur la littérature française, la Méditerranée ou encore les mémoires tunisiennes (en particulier la série "Maherzia raconte). Ce livre qui vient juste de paraître est aussi une rétrospective qui permet de suivre le parcours de Kalthoum Bornaz, notamment son oeuvre cinématographique.
Entre 1986 et 2008, la cinéaste a réalisé quatre courts métrages, un moyen métrage et deux longs métrages. Ces films ont laissé des traces dans la cinématographie tunisienne pour leurs qualités intrinsèques de narration et d'image. Dans "Keswa", son premier film long réalisé en 1998, Bornaz raconte l'équipée fantastique d'une jeune mariée en errance dans une ville transfigurée. Toute en clins d'oeil à l'histoire du cinéma et avec beaucoup d'humour, ce film constitue une fable urbaine doublée d'un conte surréaliste et se revoit toujours avec bonheur.
"L'autre moitié du ciel", son second long métrage est une oeuvre encore plus maîtrisée, portée par un travail sur la lumière et les atmosphères. Ce sera malheureusement, la dernière oeuvre de cette cinéaste à laquelle le club Tahar Hadda avait consacré une rétrospective complète en 2014. Cette initiative avait permis de revoir plusieurs films courts de Kalthoum Bornaz à l'image de "Couleurs fertiles" (1986), "Regard de mouette" (1992), "Nuits de noce à Tunis" (1996) et "La forêt d'El Medfoun" (2000).
L'un des premiers "docu-fiction" de notre cinéma
Le moyen métrage "Trois personnages en quête d'un théâtre" complète la filmographie de Bournaz. Sorti en 1988, ce film est un plaidoyer en faveur du Théâtre municipal de Tunis dont certaine voix annonçaient la démolition programmée. Revenant sur l'histoire du théâtre et s'appuyant sur des personnages apparaissant comme le fil rouge d'un récit intime, Bournaz réalisait alors l'un des premiers "docu-fiction" de notre cinéma. Ce film eut un vaste retentissement et contribua fortement à l'élan de sa réalisatrice.
La sortie du livre de Alia Baccar Bournaz et sa présentation la semaine prochaine à Beit El Hikma seront sans nul doute un vibrant hommage à la cinéaste disparue et à l'héritage esthétique qu'elle nous a légué. A la cinémathèque tunisienne et aux JCC 2017 d'aller dans le même sens en honorant une grande dame du cinéma tunisien.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.