Kaïs Saïed envoie balader les Tunisiens    Les eurodéputés soutiennent un retour à l'ordre constitutionnel en Tunisie    Par Jawhar Chatty : Le 25 juillet, les Tunisiens vont devoir « trancher »...    Démarrage des travaux de FITA 2022 : L'Afrique à l'épreuve des incertitudes    Un message qui compte : "l'UE restera un ami de la Tunisie et de son peuple"    Pourquoi | Encore une...    Jeunes dans les quartiers populaires : Gare à la marginalisation !    Express    Emna Kefi, experte en digital à La Presse : «Voir la RSE adoptée par toutes les entreprises est un rêve»    Début de l'exercice Phoenix Express 2022 en Tunisie    Ligue 1 | 7e journée – Play-off – CSS-ESS (1-0) : Harzi, l'instinct du buteur !    Sadok Belaïd : les réunions du comité consultatif des Affaires juridiques se dérouleront sans quorum    Sousse: La récolte céréalière en deçà des attentes    Le délégué de Boumhel s'explique sur sa sortie nocturne en tricot de peau    Fête des mères: Les bureaux de Poste seront ouverts ce dimanche pour la livraison des bouquets de fleurs    MEMOIRE : Sadok BEN SEDRINE    Un nouveau spectacle de Walid Gharbi : Nouvelle cadence, nouveau pont    4e édition des Journées chorégraphiques de Carthage : Un acquis qui se consolide    USBG : Sans illusions !    CA : Le regard vers l'avenir    Jendouba: Opérations blanches de la Protection civile (Vidéo)    Safouane Ben Aïssa : les négociations avec le FMI s'achèveront après l'été    Ridha Chkoundali: Les 300 M€ débloqués par l'UE ne résout pas les problèmes financiers de la Tunisie (Vidéo)    Le Fonds de Fonds ANAVA souscrit 6 millions d'euros dans son premier fonds sous-jacent, 216 Capital Fund I    BAL 2022 : Les stats qui font de Radhouane Slimane un joueur plus que spécial    Crise de déchets: L'UGTT évoque une prochaine grève générale à Sfax (Vidéo)    Italie : Ibrahimovic absent 7 à 8 mois    Je reste à Liverpool, assure Salah    Réactions à la publication du décret présidentiel portant convocation des électeurs pour le référendum du 25 juillet    Tunisie-officiel : Tout sur le référendum    Météo : Baisse relative des températures    Tunisie...14 élèves hospitalisés : les détails    La Tunisie reçoit 300 millions de l'UE    Mercato : Ellyes Skhiri sur les tablettes de Benfica !    Tunisie : Swagg Man écope de 3 ans de prison    Finales Conférence Est NBA : Boston mène 3-2 cotre Miami    Tunisie-Hatem Mliki [VIDEO] : « Le président de la République n'est pas porteur de projet et de pensée »    Tunisie : La star internationale Claudia Cardinale en Tunisie !    Claudia Cardinale en visite en Tunisie    Dr Spiro Ampélas: Mémoires d'un Grec de Sfax    5ème exposition de l'Association Club Photo de Tunis: "Intelligence manuelle" du 04 au 30 juin 2022    France-Affaire Abad : Matignon avoue qu'il savait pour le viol puis rétropédale, ça fait tache    Concessions à Poutine : ça se confirme à Paris et au Forum de Davos, Macron avait raison…    Neji Jalloul: Il existe une opportunité historique pour la Russie de diriger le monde islamique    La ministre des Affaires culturelles désigne Mariem Boukadida pour la promotion de l'habit traditionnel à l'étranger    Démarrage de l'exercice naval Phoenix Express 2022    Officiel : Variole du singe : 3 cas dans un pays très proche    Joey R. Hood nommé ambassadeur des Etats-Unis en Tunisie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le bon vieux temps en noir et blanc
Publié dans Le Temps le 21 - 01 - 2018

La galerie de l'Institut français de Tunisie (IFT) accueille jusqu'au 23 janvier une intéressante exposition de photos argentiques en noir et blanc réalisées par Chafika Zaouche dans les années 80 du siècle dernier. Cette première exposition de l'année 2018 à l'IFT est une belle promenade à travers des portraits et des scènes de fête et autres jeux équestres qui renvoient à une époque presque révolue.
La photographe nous surprend agréablement par cette belle collection qu'elle dévoile au public. Sont-ce là des brins de nostalgie qu'elle voudrait que les visiteurs partagent avec elle ? Dans le texte de présentation de ce rendez-vous photographique, la photographe évoque déjà des souvenirs personnels qui prennent leur départ du village de Sidi Bou Ali, avoisinant Sousse, pour partir ensuite vers d'autres villes, villages et régions de la Tunisie. L'artisanat et l'animation touristique, y donnent la réplique aux scènes quotidiennes dans le souk des teinturiers, ou chez dans la rue, avec des femmes en Sefsari. Cela pourrait correspondre également aux mêmes images vécues par d'autres gens à la même époque. Nous suivons à travers cette grande exposition une « chasse » aux images que le téléobjectif de Chafika Zaouche a éternisées. De la mer, avec le pêcheur au filet, au sud et au Sahara, en passant par le village de Sidi Bou Saïd, le noir et blanc est roi. Et dès lors qu'on retrouve la photo argentique d'antan, qui est considérée aujourd'hui comme un trésor par les spécialistes et autres amateurs de photos, des souvenirs ressurgiront peut-être pour chacun des visiteurs, particulièrement chez ceux qui ont été témoins de cette époque pas trop lointaine. Les mutations sociales et l'avalanche des nouvelles technologies d'information et de communication ont littéralement changé, sinon transformé la donne, voire la vie quotidienne des Tunisiens. Autres temps, autres images, dirait-on. Ces photos ont été réalisées avec le matériel de l'époque des années quatre vingt. Un flashback extraordinaire et un bijou savamment et jalousement conservé. Une exposition à voir et à apprécier.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.