Equipe nationale : 26 joueurs pour débuter le stage de préparation    Ligue 2 : l'Olympique de Béja en préparation pour les matches barrages face à l'EO Sidi Bouzid    Covid-19 : la BAD mobilise 180 M€ pour soutenir la Tunisie dans sa réponse à la crise sanitaire    L'ibuprofène, un traitement contre le Covid-19 ?    Le PDL a promis de l'argent aux signataires de sa motion    La KfW met à la disposition du Gouvernement Tunisien un prêt à taux concessionnel s'élevant à 100 M€    Où est passé la neutralité légendaire de la Tunisie?    Ça sent la privatisation et l'assainissement social    Où est passé l'argent? demande Nabil Karoui    Deux scénarios pour boucler la coupe de la Ligue Africaine et celle de la CAF    Aujourd'hui, verdict du TAS sur l'affaire EST-WAC    Aujourd'hui, la reprise avec un effectif de 37 joueurs    Reprise de la circulation entre les régions    Bravo ! Les respirateurs fabriqués par les étudiants produits en série    Précisions de l'INP sur les pièces du patrimoine tunisien en vente aux enchères à Paris    Report de la 56ème session pour 2021    Le ténor Italien Cristian Ricci dédie sa dernière vidéo filmée à Venise au peuple Tunisien (vidéos)    Faouzi Mahfoudh (Directeur de l'Institut National du Patrimoine)    Tunisie [Vidéo]: Une plénière de perte de temps et aucun député ne peut remplacer Rached Ghannouchi, Selon Seifeddine Makhlouf    Plateforme [email protected] d'AMEN BANK    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 3 juin à 11H00    Tunisie – Voitures de louage : Nouveau tarif et nouvelles règles    Tunisie – Confinement ciblé : Quelles sont les activités qui vont reprendre à partir de demain ?    ARP : Le débat continu sur le déroulement de la séance et son ordre du jour    La députée Olfa Terras s'élève contre «le populisme en appelant à placer l'intérêt de la Tunisie au-dessus des surenchères stériles et des antagonismes simulés»    Projet PRACTICE-JAWDA PAQ-DGSU de l'Université de Carthage 2020-2024    Arrestation du syndicaliste sécuritaire Walid Zarrouk : Deux versions et des contradictions    FARK : Professeur Mohamed Taher KHALFALLAH    COVID-19 | Coopération Tuniso-Coréenne face à la pandémie    Prolongation de la validité des certificats de visite technique    Reprise du secteur touristique : Le sauvetage est-il encore possible ?    Suppression puis réactivation de comptes d'« influenceurs » tunisiens : La mystérieuse affaire Facebook !    Tribune | Statut de l'artiste en Tunisie : Supprimons cette censure que l'on ne saurait voir !    Boutar rafle le Golden YouTube Creator Rewards    Tarek Kahlaoui - L'opportunité diplomatique en Libye: Combler le vide de médiation crédible!    Tunisie – VIDEO : Ghannouchi doit partir… Il sera, même, incapable de répondre aux accusations    CSS | Reprise des entrainements ce vendredi : On rechausse les crampons !    Reprise des activités de l'espace B7L9 : Un programme «phygital»    «Les Âmes fortes» de Jean Giono : L'œuvre qui met à nu l'âme humaine    Campagne #AfricaTogether contre la Covid-19 par la Croix-Rouge, Facebook et Plusieurs artistes    Coronavirus | Gafsa : Premier cas de décès à Métlaoui    Météo : temps partiellement voilé    Parlement : Ouverture d'un débat autour de la diplomatie parlementaire, le refus de toute intervention étrangère en Libye et rejet d'une base logistique en Tunisie    L'Ambassade de Suisse à Tunis recrute    Bizerte : Saidani demande de prendre en charge les travaux du stade 15 octobre    Tunisie: Après le tollé, Imed Khemiri annonce le rejet par Ennahdha de toute ingérence étrangère en Libye    Ghanouchi : La neutralité négative n'a pas de sens    Libye: L'ONU annonce l'acceptation de la reprise des pourparlers pour un cessez-le-feu par les parties en conflit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La BCT prévoit une inflexion négative des indicateurs conjoncturels
Publié dans Le Temps le 03 - 04 - 2020

La Banque Centrale de Tunisie (BCT) vient de publier son rapport portant sur les évolutions monétaires et économiques (Mars 2020), et dresse un état des lieux de la conjoncture nationale. Il est à souligner que les indicateurs pourraient être fortement changés à partir du mois d'avril, vu l'impact de la crise de coronavirus sur toute l'économie. C'est exactement ce qu'elle a affirmé l'institut d'émission dans son rapport : « En Tunisie, le bilan du COVID-19 fait état de plus en plus de contaminés.
Ce bilan est vraisemblablement porté à la hausse considérant le degré de virulence élevé du virus. Au-delà des considérations sanitaires, l'économie tunisienne, dont le cycle économique est fondamentalement synchronisé avec celui de la Zone euro, devrait fortement se ressentir de la baisse de l'activité au niveau des principaux partenaires commerciaux. Ainsi, les retombées de la crise seraient perceptibles au niveau des indicateurs économiques, monétaires et financiers ».
La BCT a indiqué que le nouveau contexte amène à une révision significative du scénario initial de croissance économique ainsi que celui des équilibres économiques globaux à la lumière de l'ampleur de la crise qui laisse entrevoir en perspective une inflexion négative des indicateurs conjoncturels à partir du mois de mars 2020 .
Tendance baissière
Le document précise l'atténuation du déficit courant à 1.230 MDT (ou 1% du PIB), à fin février 2020, contre 1.592 MDT (ou 1,4% du PIB) une année auparavant.
Quant aux besoins des banques en liquidité, ils se sont maintenus sur une tendance baissière pour s'établir, en février 2020, à 10,8 milliards de dinars contre 16,2 milliards de dinars une année auparavant. « Le volume d'intervention de la BCT s'est élevé à 10,4 milliards de dinars, et a porté la marque de la baisse sensible du volume des opérations principales de refinancement (de -777 MDT) pour s'établir à 5.900 MDT », relève le rapport.
Taux de change du dinar déprécié
De même, la même source indique une hausse des revenus du travail (en espèces). Ils se sont consolidés durant les deux premiers mois de l'année 2020, en cumulant 793 MDT (l'équivalent de 254 millions d'euros), soit une augmentation de 12,5% comparativement aux réalisations de la même période de l'année précédente (705 MDT ou 204 millions d'euros).
Par rapport à son niveau atteint à la fin de l'année 2019, le taux de change du dinar s'est déprécié, au 13 mars 2020, de 1,4% et de 1,8% vis à-vis de l'euro et du dollar, respectivement.
Les incidences de la propagation internationale de la pandémie et les mesures prises par chaque pays quant au confinement, par crainte de contamination virale, ont précipité la fermeture des frontières entre les pays. Les interruptions soudaines de l'activité économique devraient impacter les indicateurs économiques et financiers internationaux.
Taux de facilité de prêt marginal à la baisse
Bien que la durée et l'acuité de la pandémie de COVID-19 soient entourées d'une forte incertitude quant à leur horizon temporel, qu'il s'agisse d'un choc de court terme ou bien ayant un caractère plus permanent, les gouvernements et les Banques centrales dans plusieurs pays touchés se sont précipités pour mettre en place un ensemble de mesures drastiques leur permettant de limiter la propagation de la pandémie et de circonscrire ses retombées sur leurs économies. Pour ce faire, la BCT a décidé le 17 mars 2020, de baisser de 100 points de base le taux directeur, le ramenant à 6,75%. « Comme conséquence, le taux de la facilité de dépôts à 24 heures et le taux de la facilité de prêt marginal ont été révisés à la baisse, pour s'établir à 5,75% et 7,75% respectivement », a fait savoir l'institut d'émission.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.