3ème édition du concours tunisien des produits du terroir    Tunisie-Sfax: Suspension du gardien du marché aux poissons Bab Jebli pour cette raison    Conseil de sécurité : Aucun accord sur une déclaration commune à propos des violences à Jérusalem    Par Hichem Ben Ahmed : Une femme battue, c'est l'humanité qu'on assassine !    Le Samsung Galaxy A32 enfin disponible en Tunisie !    Huawei Eco-développement lance son nouveau programme dans la région Moyen-Orient et Afrique pour soutenir les startups d'applications mobiles    Tunisie – El Jem : Décès d'un homme du covid après avoir reçu ses deux doses de vaccin    20 martyrs palestiniens des suites des raids israéliens sur la Bande de Gaza    Tunisie – VIDEO : Arrestation des responsables de l'incendie des voitures de la garde nationale à Teboulba    La BIAT tire à la hausse la bourse de Tunis    Covid-19 : Décès du maire de Sidi Bouzid    L'APIA prépare la troisième édition du concours tunisien des produits du terroir    Le ministère de la Femme dénonce l'assassinat de Refka Cherni    Un Israélien fonce avec sa voiture sur des Palestiniens    Sfax Ouverture du plus grand centre de vaccination en Tunisie    Hichem Mechichi rencontre le ministre portugais de l'Intérieur Eduardo Cabrita à Lisbonne    Arrestation de trois individus ayant incendié deux voitures devant le siège de la Garde national à Teboulba    Tunisie-Yamina Zoghlami: Les commerçants peuvent exposer leurs marchandises aux environs des marchés [Audio]    Décès du doyen de l'ophtalmologie Ridha Mabrouk    L'UGTT qualifie l'opération de la Cité Jarrah, à Al-Qods occupée, de "crime de purification ethnique"    " De la Casbah de Mazara del Vallo à la Petite Sicile de La Goulette " : La longue histoire des échanges entre l'Italie et la Tunisie    Des films tunisiens 'Sans Ticket' par la Cinémathèque Tunisienne et Artify du 14 au 16 mai 2021    Baisse de 26% des mouvements de protestation en avril (Rapport)    Ons Jabeur 24ème au classement WTA    Pas de confinement pour les transports publics irréguliers    Basket : Un maillot de Jordan vendu aux enchères 1,38 million de dollars    Football : Programme TV de ce lundi 10 mai 2021    Abdellatif Mekki : Ennahdha ne compte pas retirer sa confiance à Kaïs Saïed    Tunisie : La 32e session des JCC confiée au cinéaste Ridha Béhi    Les Nuits de l'Europe 2021: Une série de concerts en live streaming du 8 au 23 mai    Jeu Mahba by Ooredoo : 20 000 DT Cash à gagner lilet 27    Confinement Général | Tunisair : Les nouveaux horaires d'ouverture des agences    Retour prochain des volontaires japonais en Tunisie    La Tunisie demande une réunion du Conseil de sécurité sur l'escalade d'Israël contre les Palestiniens    Tunisie : Le CNOT tiendra son Assemblée Générale élective le 12 juin prochain    Tunisie : Des députés jugent inconstitutionnel le projet de loi sur la Cour constitutionnelle    Tunisie: Entretien téléphonique entre Kais Saied et Mahmoud Abbas    Décès du colonel Mohamed Kasdallah : Faire-part du ministère de la Défense    Tunisie: La députée Nesrine Laamari appelle au non-respect des nouvelles mesures sanitaires    Covid19 : Report de la manifestation théâtrale "Semaine pour le théâtre tunisien"    Mercato : Moussa Marega rejoint Al-Hilal (officiel)    La situation en Palestine au cœur d'une conversation entre Kaïs Saïed et Mahmoud Abbas    La fusée chinoise incontrôlable finit dimanche à l'aube au-dessus de l'Océan indien    Tunisie-Ligue 1 (J25) : les matches de ce dimanche    Foot-Europe: le programme du jour    Mansour Shaiek, ancien milieu offensif du CAB: «Belhaj a senti venir le coup !»    Sfax [EN DIRECT] : Soirée de clôture des protestations des artistes professionnels de Sfax    Sfax [VIDEO] : Les artistes de Sfax protestent d'une manière artistique civilisée pour la onzième soirée consécutive    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Trump et Biden reprennent le chemin de la campagne
Publié dans Le Temps le 29 - 08 - 2020

Sans perdre de temps, Donald Trump a retrouvé hier le chemin de la campagne présidentielle au lendemain d'une convention républicaine très offensive contre Joe Biden, suivi prochainement par son adversaire démocrate qui a annoncé son grand retour à travers les Etats-Unis après des mois de quasi-confinement.
Le président américain, candidat à un second mandat à l'élection du 3 novembre mais à la peine dans les sondages, devait se rendre dans le New Hampshire, un Etat du Nord-Est qu'il avait perdu d'un cheveu en 2016.
Il devait y prononcer un discours devant des sympathisants, tentant de renouer avec les estrades même si la crise sanitaire l'empêche d'organiser les grands meetings qu'il affectionne.
Le message est désormais connu : le milliardaire républicain l'a martelé jeudi soir en acceptant l'investiture pour la présidentielle dans un discours controversé prononcé en direct depuis la Maison Blanche - ce qu'aucun de ses prédécesseurs n'avait osé faire.
L'ex-magnat de l'immobilier a promis de "défendre le mode de vie américain" dont le candidat démocrate de 77 ans serait au contraire le fossoyeur.
Dépeint en marionnette de la "gauche radicale", l'ancien vice-président de Barack Obama a été la cible omniprésente du président sortant et de ses alliés tout au long de cette convention de quatre jours.
Mais Donald Trump, qui répète à l'envi que les sondages actuels se trompent comme ils s'étaient trompés avant sa victoire-surprise d'il y a quatre ans, semble miser aussi sur un autre atout: l'annonce possible d'un vaccin contre le Covid-19 avant le scrutin, qu'il a clairement laissé miroiter jeudi soir.
S'exprimant dans les jardins de la présidence devant un parterre de partisans sans grande distanciation physique et avec peu de masques, Donald Trump a montré son impatience de tourner la page du coronavirus, qui a laminé une économie américaine jusque-là florissante, le privant de son principal argument électoral.
L'ex-homme d'affaires new-yorkais ne cesse d'ailleurs de railler son rival, surnommé "Joe l'endormi", pour être resté strictement confiné chez lui, dans le Delaware, pendant plus de deux mois au printemps, avant de n'en sortir que de manière extrêmement limitée.
Critiquée par les républicains car elle protège un candidat moins dynamique et connu pour ses gaffes, cette stratégie a pour l'instant profité à Joe Biden, en avance de sept à huit points en moyenne dans les sondages nationaux mais également en tête dans la plupart des Etats-clés qui décideront de l'élection, même si parfois de peu. La convention démocrate, la semaine dernière, entièrement virtuelle au nom de la lutte contre le virus, a même illustré sa volonté de faire de cet esprit de responsabilité un argument de campagne.
Mais le vieux routier de la politique peut à la longue prêter le flanc aux critiques, comme lorsqu'il a évité de se rendre dans le Wisconsin, où une victoire sera cruciale le 3 novembre, alors même que c'était théoriquement le théâtre de la convention de son parti.
Il a ainsi créé la surprise en annonçant jeudi qu'il reprendrait sa campagne de terrain dans les Etats-clés, en personne.
Alors que Donald Trump entend encore accélérer d'ici le premier débat entre les deux hommes, le 29 septembre, la reprise des déplacements de Joe Biden se fera toutefois à son rythme: après Labor Day, la fête du Travail américaine, qui tombe cette année le 7 septembre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.