Le musée militaire de Mareth accueille un véhicule allemand ayant servi pendant la IIe guerre mondiale    Tunisie – AUDIO: Une fille se fait électrocuter à l'hôpital de Jendouba !    Débats Budgétaires 2021 : L'ARP entame l'examen du projet du budget du ministère des affaires sociales pour l'année 2021    Semaine Boursière : Le Tunindex affiche un léger rebond de 0,7%    Tunisie | Covid-19 : 1403 nouvelles contaminations et 56 décès recensés    Motegi Toshimitsu Ministre japonais des Affaires Etrangères en Tunisie la semaine prochaine    La crise de l'approvisionnement en gaz met à nu les limites de la connexion au gaz naturel    Le vaccin sera gratuit en Algérie, mais non obligatoire    Le centre 13 août d'accueil des femmes victimes de violence rouvre ses portes    Attijari bank et le PNUD Tunisie s'associent et s'engagent en faveur de l'entrepreneuriat et de l'intégration des ODD en Tunisie    Un médicament qui bloque la transmission du Covid-19 identifié    La Tunisie candidate à l'organisation des Jeux Africains de la plage de 2023    Asma S'hiri Laabidi, nommée secrétaire générale de la Mer    Le projet de la LF 2021 adopté par la commission des Finances    Abir Moussi s'insurge contre un Mohamed Affes insultant envers les femmes    Tunisie [Vidéo+Photos]: Préparatifs de l'Olympique de Béja pour le match contre le Stade Tunisien    Une stratégie nationale des produits du terroir    "CORE, creative hub" : un nouveau programme dédié à l'économie créative et culturelle    L'UGTT est déterminée à lutter contre toutes les formes de violence et à préserver les intérêts du peuple    Comité de pilotage du PARJ : Engagement de projets visant la réforme de la justice    Mechichi participe à la prière du vendredi à la mosquée Mâlik ibn Anas    LCA : Le CS Sfaxien pour confirmer la bonne prestation du match aller    Indice de connectivité mondiale 2020 : La mondialisation se redresse suite au recul entrainé par la Covid-19    Programme TV du vendredi 04 décembre    "Digital cultural eXperience" offre une visite virtuelle des sites historiques tunisiens    People Power Expo Tunis du 5 au 26 décembre 2020 à la cité de la culture Chedli Kélibi    L'initiative « Souk At-Tanmia » soutient plus de 80 entreprises tunisiennes    Alerte météo : Baisse des températures et possibilités de chutes de neige sur les hauteurs ouest    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 04 Décembre 2020 à 11H00    NEWS | Sanctions réduites pour Chamam et Benguit    MEMOIRE : Pr Mohamed Touhami BEN SAID    La poésie en questions | Une vocation à l'épreuve de l'islam II    Vient de paraitre | « Grabuge » de Hichem Ben Ammar : L'écume des mots    « Bassamat Opéra » à Djerba : Des acteurs à besoins spécifiques en devenir    Tunisie: Zied lkhdhar: Reprises des rassemblements hebdomadaires pour réclamer la vérité sur l'assassinat de Belaïd et Brahmi    Coronavirus: Joe Biden aux américains: Portez un masque pendant 100 jours    L'ITES et TSC annoncent le lancement d'un appel à candidatures pour le programme Tunisian Smart Cities    Coronavirus: Le bilan s'alourdit à Nabeul    La dernière : on vole du phosphate à Mdhilla    Tunis accueille le Congrès 2020 des maires francophones    Kamel Déguiche : Le règlement de l'affaire du CS Chebba passe par le recours des clubs à la FIFA    Les jeunes médecins en deuil et en colère    Tunisie: Les Jeunes médecins en grève suite au décès de leur confrère dans chute d'ascenseur    Les députés jugent faible le budget 2021 du ministère des Affaires culturelles    Tunisie [Vidéo]: Espace culturel "Joker Prod" à Sfax pour promouvoir les talents et la créativité des jeunes    L' élection américaine de 2020    L'ONU lève l'interdiction de voyage pour six mois de l'épouse de Kadhafi et sa fille Aïcha    L'ancien chef d'Etat français Valéry Giscard d'Estaing n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Trump et Biden reprennent le chemin de la campagne
Publié dans Le Temps le 29 - 08 - 2020

Sans perdre de temps, Donald Trump a retrouvé hier le chemin de la campagne présidentielle au lendemain d'une convention républicaine très offensive contre Joe Biden, suivi prochainement par son adversaire démocrate qui a annoncé son grand retour à travers les Etats-Unis après des mois de quasi-confinement.
Le président américain, candidat à un second mandat à l'élection du 3 novembre mais à la peine dans les sondages, devait se rendre dans le New Hampshire, un Etat du Nord-Est qu'il avait perdu d'un cheveu en 2016.
Il devait y prononcer un discours devant des sympathisants, tentant de renouer avec les estrades même si la crise sanitaire l'empêche d'organiser les grands meetings qu'il affectionne.
Le message est désormais connu : le milliardaire républicain l'a martelé jeudi soir en acceptant l'investiture pour la présidentielle dans un discours controversé prononcé en direct depuis la Maison Blanche - ce qu'aucun de ses prédécesseurs n'avait osé faire.
L'ex-magnat de l'immobilier a promis de "défendre le mode de vie américain" dont le candidat démocrate de 77 ans serait au contraire le fossoyeur.
Dépeint en marionnette de la "gauche radicale", l'ancien vice-président de Barack Obama a été la cible omniprésente du président sortant et de ses alliés tout au long de cette convention de quatre jours.
Mais Donald Trump, qui répète à l'envi que les sondages actuels se trompent comme ils s'étaient trompés avant sa victoire-surprise d'il y a quatre ans, semble miser aussi sur un autre atout: l'annonce possible d'un vaccin contre le Covid-19 avant le scrutin, qu'il a clairement laissé miroiter jeudi soir.
S'exprimant dans les jardins de la présidence devant un parterre de partisans sans grande distanciation physique et avec peu de masques, Donald Trump a montré son impatience de tourner la page du coronavirus, qui a laminé une économie américaine jusque-là florissante, le privant de son principal argument électoral.
L'ex-homme d'affaires new-yorkais ne cesse d'ailleurs de railler son rival, surnommé "Joe l'endormi", pour être resté strictement confiné chez lui, dans le Delaware, pendant plus de deux mois au printemps, avant de n'en sortir que de manière extrêmement limitée.
Critiquée par les républicains car elle protège un candidat moins dynamique et connu pour ses gaffes, cette stratégie a pour l'instant profité à Joe Biden, en avance de sept à huit points en moyenne dans les sondages nationaux mais également en tête dans la plupart des Etats-clés qui décideront de l'élection, même si parfois de peu. La convention démocrate, la semaine dernière, entièrement virtuelle au nom de la lutte contre le virus, a même illustré sa volonté de faire de cet esprit de responsabilité un argument de campagne.
Mais le vieux routier de la politique peut à la longue prêter le flanc aux critiques, comme lorsqu'il a évité de se rendre dans le Wisconsin, où une victoire sera cruciale le 3 novembre, alors même que c'était théoriquement le théâtre de la convention de son parti.
Il a ainsi créé la surprise en annonçant jeudi qu'il reprendrait sa campagne de terrain dans les Etats-clés, en personne.
Alors que Donald Trump entend encore accélérer d'ici le premier débat entre les deux hommes, le 29 septembre, la reprise des déplacements de Joe Biden se fera toutefois à son rythme: après Labor Day, la fête du Travail américaine, qui tombe cette année le 7 septembre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.