Tunisie-BCT : Légère appréciation du dinar vis-à-vis de l'euro    CAN 2022 – Quarts de finale : Tunisie – Burkina Faso, où regarder le match en direct et en live streaming    Tunisair lance une nouvelle solution de paiment pour les passagers au départ de la France    Tunisie: La compagnie "EasyJet" programme 3 vols par semaine Genève Enfidha    CAN 2022 – Quarts de finale : Programme des quarts de finale, où regarder les matchs du samedi et dimanche    CAN (Quarts de finale) : les matches de ce samedi    Kasserine Mandat de dépôt à l'encontre d'un ancien gouverneur accusé de corruption    Tataouine: Saisie 42 500 paquets de cigarettes de marque étrangère    Noureddine Taboubi : La Tunisie n'est pas à vendre!    CONDOLEANCES    MEMOIRE : Hajja Khadija Bembla    Express    Les raisons de la dégradation de la note souveraine de la Tunisie : La solidité des finances publiques, le maillon faible    CAN 2021 : le classement final de la 9ème à la dernière place    CAN (1/4 de finale) : formation probable de la Tunisie contre le Burkina Faso    L'attaquant nigérian Kingsley Eduwo officiellement "sang et or"    [Tribunes] L'application du DAPS en Algérie sera FATALE pour l'exportation des produits tunisiens, craint Nafaa Ennaifer    Lecture des premiers résultats de la consultation nationale électronique : Tendance vers un régime présidentiel, des réformes politiques et une justice indépendante !    Tunisie-Covid: 13 décès et 8660 nouvelles contaminations en 24 h !    Pourquoi? | Cimetière mal entretenu    Avec l'apparition du variant BA.2 : L'épidémie de Covid-19 touche-t-elle à sa fin ?    Rached Ghannouchi écope d'une amende de 10 mille dinars    30 migrants portés disparus au large de la Tunisie    Tabboubi: Aucune partie ne peut délimiter le champ d'action de l'UGTT    Bizerte-Agriculture: Hausse de 12% de projets financés en 2021    Ouverture d'une procédure judiciaire à l'encontre de Abdelmajid Ezzar    Météo : Temps nuageux et températures en baisse, ce samedi    Tunisie : Ghannouchi rencontre une délégation de l'Alliance Civile Nationale    Taboubi : nous voulons un dialogue participatif des forces républicaines    Russie-Ukraine : Macron réussit là où Biden a lamentablement échoué    Un plan terroriste dans une région touristique déjoué    Tunisie : La Tunisie classée rouge par...    Bourses de création : Appel à projets aux artistes tunisiens    Coronavirus : Le Maroc rouvre son espace aérien    Don algérien de 1 million de doses de vaccin anti-Covid-19 à la Tunisie    EN : Kebaier et Ben Romdhane remis du Coronavirus !!    Messenger vous dira quand quelqu'un prend une capture d'écran d'un chat    Tunisie : Du nouveau concernant Imed Trabelsi    CAN 2021 | Quarts de finale Tunisie-Burkina Faso – Demain soir (20h00) : Au gré du covid !...    Adel Megdiche, le peintre qui s'en va avec son monde    Décès de l'artiste peintre Adel Megdiche    Attaque du Capitole: Donald J. Trump entre le marteau et l'enclume    Ukraine: Un soldat tue cinq de ses collègues avant de s'enfuir    César 2022 : l'acteur Sami Oitalbali nominé pour le César du meilleur espoir masculin    salon des créateurs MOOD TALENT: 6e anniversaire du 4 au 6 février 2022 à l'hôtel Dar El Marsa    Le chanteur Florent Pagny annule sa tournée à cause d'un cancer, sera-t-il présent à The Voice?    Google Doodle rend hommage à l'actrice Egyptienne Souad Hosni, la Cendrillon du monde arabe    Exposition au musée de l'Institut du Monde Arabe : Slimen Elkamel à cœur ouvert    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«L'homme qui a vendu sa peau» de Kaouthar Ben Hania, doublement primé !
Publié dans Le Temps le 15 - 09 - 2020

Il faut bien tirer un gros coup de chapeau à la réalisatrice tunisienne, Kaouthar Ben Hania ! Eh oui, on ne peut que reconnaitre encore une fois sa victoire pour son nouveau long métrage, « L'homme qui a vendu sa peau » qui vient d'être doublement primé à la 77ème Mostra de Venise dans la Section « Orizzonti », (Horizons).
La liberté, en filigrane
Le Prix Orizzonti du Meilleur acteur au festival de la Mostra a été attribué à l'acteur syrien, Yahya Mahayni pour son rôle dans ce film qui a également remporté le prix « Edipo Re Pour l'Inclusion », l'une des sections parallèles du festival. Rappelons que la compétition «Orizzonti» est une section dédiée aux longs métrages à la Mostra de Venise qui est le plus ancien festival de cinéma. Mais, à cause de la crise sanitaire dans le monde cette année, l'édition 2020 a été organisée, a-t-on annoncé, autour d'un programme réduit, composé d'une cinquantaine de films et un protocole sanitaire assez strict
Quant à la cérémonie de clôture, elle a été diffusée, samedi dernier, online au cours de laquelle a été annoncé le palmarès complet de ce prestigieux festival du film, organisé du 02 au 12 septembre 2020, à Venise en Italie.
La trame du film dont le thème caché est la liberté, commence en Syrie et finit dans la folie de l'art contemporain...relèvent les critiques. Ce sont les horreurs en Syrie ou les scandales de l'art contemporain qui ont déclenché cette envie de faire le film, a-t-on demandé à la réalisatrice ?
« Les deux, a-t-elle répondu. C'est un film, précise Kaouthar Ben Hania, où il y a une rencontre singulière entre le monde des réfugiés , ce monde de survie, de recherche de protection, et le monde de l'art contemporain , un monde de création, de luxe, de beaucoup d'argent qui se brasse , un monde hyper élitiste... C'est cette rencontre là que j'avais envie de raconter... » . Pourrait-on comprendre par là, que la réalisatrice brasse des thèmes autres, tout à fait puissants et relatifs cette fois aux sens de la vie ?
Un parcours salutaire
d'une réalisatrice
Après études en cinéma à Tunis (EDAC) et à Paris, (la Fémis et la Sorbonne), Kaouthhar Ben Hania réalise un bon nombre de courts-métrages dont : « Peau de Colle » (2013), qui a été sélectionné dans plusieurs festivals internationaux, en remportant des prix dont : le Tanit d'Or aux JCC. Son documentaire « Les Imams vont à l'école » a été dévoilé à IDFA 2010, et par la suite sélectionné dans des festivals de renom, comme, Dubaï ou Vancouver au Canada.
« Le Challat de Tunis », son premier long métrage ouvre la section ACID du festival de Cannes en 2014, et connaît un succès international après sa distribution dans plus de 15 pays.
Son œuvre « Zaineb n'aime pas la neige » connait également une belle destinée, comme en témoigne sa sélection au festival de Locarno, et les prix qui lui sont décernés comme : le Tanit d'Or aux JCC 2016.
En 2017, son long métrage « La Belle et la meute » est sélectionné dans la catégorie « Un certain regard » au festival de Cannes 2017. Son court métrage « Les pastèques du Sheikh » (2018), a entre autres, remporté le Prix du meilleur réalisateur au Festival du Film Arabe de Malmö, (Suède), et l'Etoile de Bronze, au Festival du Film d'El Gouna, (Egypte, 2018).
Produit par Ciné Téléfilms et Tanit Films, avec les Allemands de Twenty Twenty Vision, les Belges de Kwassa Films, et les Suédois de Laika Film & Television, « L'Homme qui a vendu sa peau » grâce auquel le cinéma tunisien renoue avec les distinctions à Venise, entame après cette victoire, sa carrière internationale. Il réunit aux côtés de Yahya Mahayni, des grands noms du cinéma mondial, dont : Monica Bellucci et Déa Liane.
Quand sera-t-il affiché en Tunisie ? Nous avons hâte de le voir sur nos écrans et dans nos salles de cinéma... Tous nos vœux de succès à notre grande réalisatrice, Kaouthar Ben Hania et l'équipe tunisienne qui a tissé cette réussite !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.