Monde- Daily brief du 27 septembre 2021: Emmanuel Macron ciblé par un homme qui lui a lancé un œuf    Ministre de l'Education: Plus de 450 écoles seront réaménagées dans les prochains mois    Chiffre du jour : 141 millions de dinars, seulement, sont les crédits extérieurs nets mobilisés par la Tunisie    Retour du Salon de la Création Artisanale du 1 au 10 octobre 2021 au Kram    Démission collective à Ennahdha - Abdellatif Mekki : Nous n'étions plus qu'un fardeau    La Tunisie s'illustre au Championnat d'Afrique d'échecs    LTDH : Nous sommes préoccupés par la monopolisation des pouvoirs !    Abir Moussi : La définition de Kaïs Saïed de l'Etat civil se croise avec celle d'Al-Qaradhawi    Slaheddine Dchicha: De «l'exception tunisienne» à l'état d'exception    Parti des Travailleurs: Kais Saied s'est donné tous les pouvoirs    Olaf Scholz, le probable chancelier d'Allemagne    Exposition Ouatann de Chiara Montenero, du 1er au 30 octobre 2021 à la galerie Alain Nadaud    Dernière minute- Affaire S17: Mandat de dépôt à l'encontre de Seif Eddine Makhlouf    Tunisie – Coronavirus: le taux de positivité des tests baisse à 6,62%    STEG: Des compteurs intelligents à partir de janvier 2022    Flat6Labs, une levée de fonds de 30 MDT pour l'Anava Seed Fund et accueil d'un nouvel investisseur    Décès du rédacteur en chef du journal Echaâb, Mokhtar Ghriss    Attaque de Kasar Hellal : le Parquet ordonne une instruction pour homicide volontaire    Il y'a 23 ans, naissait Google, rappelle le Google Doodle du jour    Tunisie – ONU : Jerandi s'entretient à New York avec Lacroix    Infrastructures : Doublement de la route reliant Zarzis à Djerba    Ons Jabeur se hisse à la 16ème position au classement WTA    ONU-Habitat : Les cinq lauréats tunisiens recevront leur prix le 29 septembre    Tunisie – météo: Cellules orageuses et températures seront en légère baisse    Abdellatif Mekki appelle les députés à agir pour réclamer le retour du Parlement    Ons Jabeur monte à la 16ème place du classement mondial !    Samir Dilou : Même notre prophète avait moins de prérogatives que Kaïs Saïed !    CJD Business Awards 2021 - Le prix du Meilleur Jeune Dirigeant décerné à Marouan Ariane    Dernière minute-Coronavirus: 11 décès et 381 nouvelles contaminations, Bilan du 25 septembre 2021    Ali Larayedh: Les dernières mesures présidentielles menacent l'entité de l'Etat    Foot-Europe: le programme du jour    Supercoupe 2020-2021 (EST-CSS 1-0) : Les déclarations d'après-match    Clermont vs Monaco : Où regarder le match en direct et live streaming ?    La Fondation Orange lance la 4e édition du Prix Orange du Livre en Afrique    Photo du jour : 2 millions de dinars dé    De retour à l'opéra: Une série de pièces de théâtre à la cité de la culture du 1 au 7 octobre    3 membres du congrès américain appellent Biden à intervenir en vue de rétablir le Parlement tunisien    Manchester United vs Aston villa en direct et live streaming : Comment regarder le match ?    Foot-Europe: le programme du jour    La Fondation Orange lance la 4e édition du Prix Orange du Livre en Afrique    Tout savoir sur Les Araméens    JCC 2021 : Listes des films sélectionnés dans le cadre de Chabaka et Takmil    Envirofest à Bizerte en marge du Forum Mondial de la Mer (Programme)    Libye: Dbaïba rejette le retrait de confiance    Abu al-Bara al-Tounsi tué dans un raid à Idleb    Crise des sous-marins: Quelques leçons pour les Arabes    Pêcheurs tunisiens interpellés par les garde-côtes libyens : Le ministère de la Défense rappelle la réglementation    Comment comprendre les prochaines élections en Allemagne et quel impact sur la Tunisie du départ d'Angela Merkel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Mike Pompeo s'en prend violemment à la Chine
Publié dans Le Temps le 07 - 10 - 2020

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a violemment critiqué la Chine lors d'une journée d'échanges quadrilatéraux hier à Tokyo avec ses homologues australien, indien et japonais visant à afficher symboliquement un front uni face au géant asiatique.
M. Pompeo et la ministre australienne des Affaires étrangères Marise Payne ont d'emblée souligné des "inquiétudes partagées sur l'activité sournoise" de la Chine dans la région Indo-Pacifique, selon un communiqué américain.
Plus tard, M. Pompeo a dit qu'il était "plus essentiel que jamais" que les quatre principales démocraties de la région Indo-Pacifique "collaborent pour protéger nos peuples et partenaires de l'exploitation, de la corruption et de la coercition" du Parti communiste chinois (PCC).
"Nous le voyons dans les mers de Chine méridionale et orientale, sur le Mékong, dans l'Himalaya, le détroit de Taïwan", a-t-il souligné après avoir aussi dénoncé les tentatives de "dissimulation" du PCC sur le coronavirus.
Le déplacement de M. Pompeo au Japon a été maintenu malgré la pandémie et la contamination du président Donald Trump.
En raison de cette situation, M. Pompeo a toutefois renoncé au dernier moment à deux escales supplémentaires, en Corée du Sud et en Mongolie.
Mais la réunion à Tokyo du "Quad" - groupement stratégique informel réunissant Etats-Unis, Australie, Inde et Japon - est restée à son ordre du jour.
Sa visite au Japon est aussi la première d'un haut responsable américain depuis la nomination mi-septembre du nouveau Premier ministre japonais Yoshihide Suga, lequel a aussi rencontré M. Pompeo.
"Dans sa première déclaration après sa prise de fonction, M. Suga a décrit la région libre et ouverte de l'Indo-Pacifique comme +le socle de la paix et de la stabilité régionales+. Je suis entièrement d'accord", a déclaré M. Pompeo.
"J'ajouterais seulement que la pierre angulaire de ce socle est la relation américano-japonaise", a-t-il ajouté avant une entrevue avec le ministre nippon des Affaires étrangères Toshimitsu Motegi.
Sans citer la Chine, celui-ci a ensuite affirmé que "récemment, l'ordre international a été remis en cause dans divers domaines et le nouveau coronavirus a accéléré cette tendance. Nos quatre pays partagent l'objectif de renforcer l'ordre international libre et ouvert fondé sur des règles".
La constitution du "Quad", formée pour la première fois en 2019 à New York, avait été fortement encouragée par l'ancien Premier ministre japonais Shinzo Abe, dont M. Suga était un fidèle conseiller.
Mais la portée de ce groupement apparaît pour l'instant essentiellement symbolique.
Avant son départ pour Tokyo, M. Pompeo avait dit s'attendre à "quelques annonces importantes" à l'issue de ces échanges quadrilatéraux, mais il avait précisé qu'elles auraient lieu seulement après le retour des ministres dans leurs pays respectifs.
L'objectif des principales démocraties de la région est d'intensifier leur coopération face à une Chine de plus en plus puissante et ambitieuse.
M. Pompeo et l'administration Trump sont vent debout contre Pékin à la fois sur des enjeux de sécurité, de commerce et de technologies. Les relations de New Delhi et Sydney avec Pékin se sont aussi sévèrement dégradées ces derniers mois.
Pékin n'a pas caché son opinion sur le "Quad", le ministère chinois des Affaires étrangères ayant exhorté la semaine dernière les pays à éviter les "cliques fermées et exclusives".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.