Le Président de la République réitère la nécessite d'ouvrir tous les dossiers liés aux crimes douaniers    Foot mondial (TV/Streaming) : Sur quelles chaînes regarder les matches de mardi ?    Déviation partielle de la circulation au niveau de l'intersection "Ben Daha" à "Ezzahrouni"    Inflation : le gouffre entre le ressenti du Tunisien et les chiffres annoncés !    Abdesalem: Abdelli qui a soutenu Saïed, il goutte aujourd'hui au poison qu'il réservait aux adversaires de Saied    Série de limogeages au ministère du Transport    Monde : Daily Brief 08.08.22 l'ONU appelle à stopper toute attaque "suicidaire" contre des centrales nucléaires en Ukraine    Tunisair : Annulation de 3 vols en provenance de Bamako, faute de carburant    Tunisie : Le radar captera l'utilisation des téléphones et le non-port de la ceinture    Zarzis: Ignorant le public, l'algérien Fayçal Sghaier se retire et refuse de donner le concert ! (Vidéo)    Ghannouchi : Soit la violence… soit le dialogue pour coexister    Recette : Comment trouver une bonne pastèque ?    Tunisie-Référendum: Rejet du recours intenté par Afek Tounès    Lotfi Abdelli: Je suis en danger, et cela peut être c'était mon dernier spectacle (Vidéo)    Ukraine : Poutine aurait la solution, 100 000 soldats nord-coréens surentraînés    Lutte contre la traite humaine : Il y a encore du chemin à faire    Boom de la fibre optique en Algérie !    Référendum : le Tribunal administratif rejette le recours intenté par Afek Tounès    La galerie Saladin expose l'artiste-peintre Luigi Maria De Rubeis : Force et délicatesse    Festival international de Hammamet | Concert de Hamza Namira : Précieux moments de musique et de chant    François Hollande plaide pour une relance du partenariat avec le Maghreb    Grombalia: Les habitants protestent contre la coupure d'eau depuis plus de 3 mois (Audio)    Zouhair Maghzaoui : Ahmed Néjib Chebbi n'est qu'une vitrine pour l'islam politique    Tunisie : Trois morts à Bizerte    L'Iran arrête trois espions du Mossad    Gaza : L'Ukraine solidaire avec Israël    Le Premier ministre japonais effectuera sa 1ere visite en Tunisie et au Maghreb    LG et GOOGLE offrent trois mois d'accès à STADIA PRO    Faire de la Tunisie une plateforme de coopération: Tunisie Japon Afrique    Communauté subsaharienne en Tunisie : Inquiétante flambée du discours raciste    Tribune | Mon message d'Hiroshima    Tunisie: 7,433 millions quintaux de céréales collectés    EXPATRIES | Un trophée pour Belarbi ?    Décès d'un ressortissant tunisien au Canada : Le meurtrier souffrait-il réellement de troubles mentaux ?    Prix au marché municipal de Beja [Vidéo]    Sélections des jeunes : Le temps des grandes réformes    EST | Des recrutements ciblés : L'empreinte de Nabil Maâloul !    Classement WTA : Badosa recolle à Sakkari et passe 3e, Ons Jabeur 5e    Matches amicaux : Le Barça, l'Atletico et la Roma largement vainqueurs    Pourquoi | A propos des horloges    Météo : Le mercure grimpe jusqu'à 42 degrés    Monastir: Sauvetage de 22 migrants clandestins à l'île de Kuriat    Monastir : 22 migrants clandestins sauvés en pleine mer    Ons Jabeur exemptée du premier tour du tournoi de Toronto    Jean-Jacques Ciscardi sort son nouveau live : Beyrouth-Rome vol 770    Foot-Europe: le programme du jour    Le festival de Monastir déprogramme Mokdad Shili à cause de ses propos contre Bourguiba    Wandure is actually a Canadian Dating application That Saves Times by Turning Every on line complement Into a Real-Life Date    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le COVID, l'économie et la Chine au menu
Publié dans Le Temps le 20 - 02 - 2021

- Agences- Joe Biden aurait pris part hier à sa première réunion du G7 en tant que président des Etats-Unis dans le cadre d'une conférence virtuelle au cours de laquelle les dirigeants des grandes puissances mondiales allaient s'atteler aux solutions contre la crise sanitaire, à la relance de l'économie et aux problèmes posés par la Chine.
Depuis qu'elle s'est répandue début 2020 à travers le monde, la pandémie due au nouveau coronavirus a tué 2,4 millions de personnes, fait plonger l'économie mondiale dans une récession inédite depuis la Seconde Guerre mondiale et bouleversé le quotidien de milliards de personnes, alors même que l'Occident se bat contre l'influence grandissante de la Chine.
Joe Biden, entré en fonction le 20 janvier, va se focaliser sur "la réponse mondiale contre la pandémie, dont la production de vaccins, la distribution de produits" et les efforts pour combattre les infections émergentes, a déclaré la porte-parole de la Maison blanche, Jen Psaki.
Le président américain va aussi discuter "du rétablissement de l'économie mondiale, dont l'importance que tous les pays industrialisés maintiennent un soutien économique", a-t-elle dit. Elle a ajouté que sera par ailleurs évoquée l'"importance de revoir les rôles mondiaux pour lutter contre les défis économiques comme ceux posés par la Chine".
Outre le chef de la Maison blanche, un autre nouveau visage sera présent à la table virtuelle du G7: le président du Conseil italien, Mario Draghi, dont l'action à la tête de la Banque centrale européenne (BCE) a forgé sa réputation.
La Grande-Bretagne, qui occupe la présidence tournante du G7 et tente de se replacer comme cheffe de file du système international depuis le Brexit, compte demander aux pays membres d'accroître leurs efforts afin de favoriser le développement sous 100 jours de futurs vaccins contre le COVID-19.
Le Royaume-Uni s'est engagé à transférer dans le courant de l'année la majorité de ses doses de vaccin non utilisées au programme COVAX et a demandé aux membres du G7 d'en faire de même, a déclaré dans un communiqué le Premier ministre britannique Boris Johnson. Londres s'est en outre engagé à contribuer à hauteur de 548 millions de livres (632 millions d'euros) à COVAX.
L'influence grandissante de la Chine
La Chine sera aussi au cœur des discussions, alors que Joe Biden l'a qualifiée de "plus sérieux rival" des Etats-Unis et a dit vouloir lutter contre les "abus" de Pékin.
Un haut responsable de l'administration américaine a cependant déclaré hier que Washington ne cherchait pas à entrer dans une "nouvelle guerre froide" contre la Chine, mais à rallier les régimes démocratiques dans le monde et ses partenaires européens pour qu'ils travaillent ensemble afin de répondre aux inquiétudes posées par la Chine.
"Nous ferons face aux abus économiques de la Chine; contrerons son agressivité et ses mesures coercitives; repousserons les attaques de la Chine contre les droits de l'homme, la propriété intellectuelle et la gouvernance mondiale", a déclaré Joe Biden le 4 février.
La secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, a dit pour sa part que les Etats-Unis allaient maintenir pour le moment les taxes imposées sur des milliards de dollars de produits chinois par l'administration de l'ancien président Donald Trump.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.