Kaïs Saïed reprend son rôle d'explicateur    Hubert Tardy-Joubert : de l'IFT au cabinet de la ministre de l'Europe et des Affaires étrangères    La Chine est-elle sur le point de se redresser sur le plan cyclique ?    Hédi Bouraoui élevé Académicien à vie à la Société Royale du Canada    Kais Saïed évoque le sujet de la fuite des médecins [Vidéo]    L'Algérie sera candidate à l'organisation de la CAN 2025    OTE : des pays européens ont l'intention de restreindre les transferts de fonds des résidents étrangers    Abid Briki menace de boycotter les élections législatives [Audio]    Foot-Europe: le programme du jour    Météo | Légère hausse des températures, aujourd'hui    Béja: Le secteur agricole en grève de 3 jours    Kais Saïed veut renforcer le dispositif sécuritaire aux alentours de l'hôpital La Rabta [Vidéo]    CHAN 2022 : La composition des poules de la compétition    Le Pr Tahar Gallali: Un grand homme de science    Deguiche : le ministère veillera à l'application de la loi malgré l'accord entre la FTF et les clubs    Saïed à la Rabta : nos médecins partent par centaines en Europe ! Qui est en train de prêter à l'autre ?    Tunisie – Noureddine Ben Ayed : Il est temps d'accorder à l'agriculture ce qu'elle mérite comme intérêt    NBA pré-saison : Sur quelles chaînes regarder les matches de samedi et dimanche ?    Jasmin Open Monastir : Liste des qualifiées au tableau principal    Tunisie – L'accord avec le FMI est nécessaire mais insuffisant !    Mahdia : La Corniche déclarée première plage écologique en Tunisie    Briki à Saïed : les élections sont en danger !    L'éducation au fil du temps qui passe : Que reste-t-il de l'école publique ?    Législatives anticipées : Quel avenir pour les partis politiques ?    L'édito de Taoufik Habaieb: S'attaquer aux démons    Tunisair pourrait se retrouver dans l'incapacité de payer les salaires de ses employés    En photos - Manifestation de soutien aux Iraniennes à Tunis    Monde-Daily brief du 30 septembre 2022: Guerre en Ukraine : Poutine officialise l'annexion de quatre régions occupées    Poutine facilite l'accès à la nationalité russe si...    Tunisie: 70% des personnes victimes d'une crise cardiaque sont des fumeurs    Ukraine : Poutine l'a fait… !    Razi Meliani : seulement 30% des médicaments sont disponibles à la Pharmacie centrale    Désignation de Haykel Khadhraoui, en tant que DG par intérim de BH Bank    Le policier filmé en train de toucher un pot-de-vin, placé en garde à vue    Le CS Chebba rejette les décisions de la FTF    Une pénurie d'œufs en vue    Spectacle Mallasine Story interprété par Bilel Briki au 4ème art    Les plus beaux dessins de soutien aux Iraniennes    Inauguration de l'académie Africaine de tennis à Sousse : Un acquis irréversible    La France décore Slim Khalbous des insignes de Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.    La vigilance éternelle    Dialogues éphémères | Considérations sur une politique anti-apocalyptique    Solidarité féminine: Une manifestation de soutien aux femmes Iraniennes    France : La fin de Macron, après la même bourde que Chirac en 1997?    Festival de l'Humour Francophone 'Normal Enti' à Tunis    Le DG de Hyundai Mobis élu président de l'Organisation internationale de normalisation    «Mirath Music : l'exposition sonore itinérante » au Goethe-Institut de Tunis : Musique itinérante    37e édition du Festival International du Film Francophone de Namur (FIFF) : Deux films tunisiens en compétition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Pandémie, allégement de la dette et lutte pour le climat, en débat
Publié dans Le Temps le 23 - 11 - 2020

Le roi Salman d'Arabie saoudite a ouvert hier la réunion en visioconférence des dirigeants des 20 plus grandes économies de la planète (G20) par un appel à la coopération pour que les futurs vaccins contre le coronavirus soient accessibles à tous.
"Même si nous sommes optimistes sur les progrès réalisés dans la mise au point de vaccins, de médicaments et d'outils de diagnostic du Covid-19, nous devons travailler pour créer les conditions d'un accès abordable et équitable à ces outils pour tous les peuples", a-t-il dit.
La pandémie de COVID-19 a provoqué une récession mondiale et les pays du G20 doivent débattre des moyens de la combattre mais aussi de gérer la reprise une fois que le coronavirus sera sous contrôle.
En tête de l'ordre du jour figurent aussi l'achat et la distribution mondiale de vaccins, de médicaments et de tests pour les pays à faible revenus. Samedi, l'Union européenne exhortera le G20 à investir 4,5 milliards de dollars pour aider ces pays.
"Le thème principal sera d'intensifier la coopération mondiale pour faire face à la pandémie", a déclaré un haut responsable du G20 participant aux préparatifs du sommet de deux jours, sous présidence saoudienne.
L'Union européenne va également proposer un traité sur les pandémies futures. "Un traité international nous aiderait à réagir plus rapidement et de manière plus coordonnée", dira dimanche le président du Conseil européen, Charles Michel.
Dans l'immédiat, il va falloir aussi aider les pays pauvres et lourdement endettés qui sont, du fait des conséquences économiques de la pandémie, "au bord de la ruine financière et d'une pauvreté, d'une famine et de souffrances immenses", a souligné vendredi le secrétaire général de l'Onu, Antonio Guterres.
A ce titre, les pays du G20 vont entériner un plan prolongeant pour six mois, jusqu'à la mi-2021, le moratoire sur le service de la dette des pays en développement, à en croire un projet de déclaration que Reuters a pu consulter.
La version définitive de cette déclaration sera diffusée samedi à l'issue des échanges en visioconférence.
Les Européens veulent aller plus loin, et l'allègement de la dette des pays africains sera l'an prochain l'un des thèmes centraux de la présidence italienne du G20.
Les membres européens du G20 chercheront également à donner un nouvel élan à la réforme de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), en espérant tirer parti du prochain changement d'administration aux Etats-Unis.
Dans son allocution, le roi Salman a souligné que le commerce serait un facteur essentiel de la reprise économique. "Nous avons adopté l'initiative de Ryad sur l'avenir de l'OMC, a-t-il dit, avec l'objectif de rendre le système de commerce multilatéral plus à même de faire face à tout défi présent ou futur."
Réchauffement climatique
La victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle américaine - que Donald Trump conteste toujours - ranime aussi les espoirs d'un effort commun des pays du G20 dans la lutte contre le réchauffement climatique. "Nous attendons un nouvel élan de la part de la nouvelle administration américaine sur cette question, après la déclaration du président-élu selon laquelle les Etats-Unis adhéreront à nouveau à l'accord de Paris", a déclaré la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.
Conformément aux directives de Donald Trump, les Etats-Unis, parmi les principaux pays émetteur de gaz à effet de serre (GES) avec la Chine, sont formellement sortis le 4 novembre dernier de l'accord de Paris sur le climat conclu en 2015 à l'issue de la COP-21, devenant ainsi le seul pays parmi les 197 signataires à s'en être retiré.
Mais Joe Biden a promis des mesures radicales pour rendre l'économie américaine neutre en carbone d'ici 2050 et prévoit notamment de réintégrer le cadre de cet accord.
Pour financer la lutte contre le réchauffement climatique, l'Union européenne insistera pour que le G20 adopte des normes mondiales communes sur ce qui constituera un investissement "vert".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.