URGENT-Cité Ettadhamen: La situation sécuritaire s'aggrave    Tunisie – Quand les présidents comprendront-ils que l'intérêt de la Tunisie est en jeu et qu'il est prioritaire ?    Le ministre de l'Emploi soupçonné de conflit d'intérêts : L'AHK Tunisie clarifie    Troubles nocturnes | Kaïes Saïed met en garde contre toute instrumentalisation des jeunes    Expiration des délais de l'application des mesures de gel : Les avoirs de Ben Ali et ses proches en Suisse resteront bloqués    Coronavirus : 111 nouvelles guérisons à Ben Arous    Le cinéma tunisien présent à la 18ème édition du FCAPA en ligne    Mechichi envoie une correspondance à l'ARP    Un virus asiatique dont le taux de mortalité atteint 75% préoccupe les chercheurs    Tunisie : Nouvelle session du programme "Octopus" de la FKL    Hédi Bouraoui: Voilà ce que nous avons perdu!    Tunisie – Soldes 2021 : Les soldes d'hiver démarreront vendredi 29 janvier    Voici la date des soldes d'hiver    Royal El Mansour El Mahdia classé parmi les 7 meilleurs hôtels Iberostar dans le monde    Les émeutes nocturnes, que pensent les politiciens et les analystes?    Affaire ANGED-VALIS : Conflit d'intérêts confirmé pour Elyes Fakhfakh    Le Président de la FIFA soutient le redémarrage du football africain au Cameroun    L'UIB certifiée PCI-DSS pour la 3ème année consécutive    Libye: Le Forum du dialogue politique vote sur le choix d'un mécanisme de sélection des candidats à l'autorité exécutive    Korchid : ceux qui m'ont suivi ont échoué à récupérer les fonds Ben Ali    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 18 Janvier 2021 à 11H00    Le Tunisien Walid Boudhiaf bat le record du monde en Apnée (vidéo)    CoviDar, une initiative citoyenne pour la prise en charge des malades de coronavirus chez eux    Tennis – Classement WTA : Ons Jabeur dans le top 30, une première    Mondial Handball 2021 / Portugal -Algérie : Sur quelle chaîne voir le streaming ?    Les Tunisiens privés de vaccins à cause du ministre de la Santé limogé, selon l'UPR    Walid Jalled au chef de l'Etat : envoyez vos missiles constitutionnels    Les smartphones Galaxy S21, Galaxy S21+ et samsung galaxy Ultra en précommande    D'un sport à l'autre    Tunisie-Affrontements nocturne: Béja retrouve son calme    Ligue 1 : L'Espérance de Tunis tient encore à Mouine Châabani    Tunisie – météo : Passages nuageux et légère augmentation des températures    "La Voix des femmes" déplore l'absence de femmes dans le nouveau gouvernement    Néji Jalloul appelle à des concertations politiques pour sortir de la crise    Covid-19 : 76 décès et 2859 nouvelles contaminations en 24 heures    L'EST trébuche à Sfax après 33 matches d'invincibilité: Un mal pour un bien ! ...    Relance de l'économie Tunisienne: Une croissance de 5,8% est possible pour cette année    Nadia Khiari, dessinatrice de « Willis from Tunis », à La Presse «Je suis dans l'autodérision : je me moque de nous-mêmes»    Cinéma tunisien «Halte au hold-up sur nos voix !»    L'Algérie pose une condition pour partager son vaccin avec la Tunisie    Saviez-vous que le premier journal imprimé en Tunisie était en langue italienne ?    Sombre fin de règne pour Trump Un ministre démissionne et dénonce les discours post-élection    Les nouvelles procédures douanières créent des pénuries    Sur les pas de Merkel: Armin Laschet président de la CDU en Allemagne    Bruits et chuchotements    La complainte de l'Acropolium    La fabuleuse histoire de l'épave de Mahdia    Un test PCR négatif sera désormais exigé pour tous les voyageurs arrivant en France    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pandémie, allégement de la dette et lutte pour le climat, en débat
Publié dans Le Temps le 23 - 11 - 2020

Le roi Salman d'Arabie saoudite a ouvert hier la réunion en visioconférence des dirigeants des 20 plus grandes économies de la planète (G20) par un appel à la coopération pour que les futurs vaccins contre le coronavirus soient accessibles à tous.
"Même si nous sommes optimistes sur les progrès réalisés dans la mise au point de vaccins, de médicaments et d'outils de diagnostic du Covid-19, nous devons travailler pour créer les conditions d'un accès abordable et équitable à ces outils pour tous les peuples", a-t-il dit.
La pandémie de COVID-19 a provoqué une récession mondiale et les pays du G20 doivent débattre des moyens de la combattre mais aussi de gérer la reprise une fois que le coronavirus sera sous contrôle.
En tête de l'ordre du jour figurent aussi l'achat et la distribution mondiale de vaccins, de médicaments et de tests pour les pays à faible revenus. Samedi, l'Union européenne exhortera le G20 à investir 4,5 milliards de dollars pour aider ces pays.
"Le thème principal sera d'intensifier la coopération mondiale pour faire face à la pandémie", a déclaré un haut responsable du G20 participant aux préparatifs du sommet de deux jours, sous présidence saoudienne.
L'Union européenne va également proposer un traité sur les pandémies futures. "Un traité international nous aiderait à réagir plus rapidement et de manière plus coordonnée", dira dimanche le président du Conseil européen, Charles Michel.
Dans l'immédiat, il va falloir aussi aider les pays pauvres et lourdement endettés qui sont, du fait des conséquences économiques de la pandémie, "au bord de la ruine financière et d'une pauvreté, d'une famine et de souffrances immenses", a souligné vendredi le secrétaire général de l'Onu, Antonio Guterres.
A ce titre, les pays du G20 vont entériner un plan prolongeant pour six mois, jusqu'à la mi-2021, le moratoire sur le service de la dette des pays en développement, à en croire un projet de déclaration que Reuters a pu consulter.
La version définitive de cette déclaration sera diffusée samedi à l'issue des échanges en visioconférence.
Les Européens veulent aller plus loin, et l'allègement de la dette des pays africains sera l'an prochain l'un des thèmes centraux de la présidence italienne du G20.
Les membres européens du G20 chercheront également à donner un nouvel élan à la réforme de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), en espérant tirer parti du prochain changement d'administration aux Etats-Unis.
Dans son allocution, le roi Salman a souligné que le commerce serait un facteur essentiel de la reprise économique. "Nous avons adopté l'initiative de Ryad sur l'avenir de l'OMC, a-t-il dit, avec l'objectif de rendre le système de commerce multilatéral plus à même de faire face à tout défi présent ou futur."
Réchauffement climatique
La victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle américaine - que Donald Trump conteste toujours - ranime aussi les espoirs d'un effort commun des pays du G20 dans la lutte contre le réchauffement climatique. "Nous attendons un nouvel élan de la part de la nouvelle administration américaine sur cette question, après la déclaration du président-élu selon laquelle les Etats-Unis adhéreront à nouveau à l'accord de Paris", a déclaré la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.
Conformément aux directives de Donald Trump, les Etats-Unis, parmi les principaux pays émetteur de gaz à effet de serre (GES) avec la Chine, sont formellement sortis le 4 novembre dernier de l'accord de Paris sur le climat conclu en 2015 à l'issue de la COP-21, devenant ainsi le seul pays parmi les 197 signataires à s'en être retiré.
Mais Joe Biden a promis des mesures radicales pour rendre l'économie américaine neutre en carbone d'ici 2050 et prévoit notamment de réintégrer le cadre de cet accord.
Pour financer la lutte contre le réchauffement climatique, l'Union européenne insistera pour que le G20 adopte des normes mondiales communes sur ce qui constituera un investissement "vert".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.