A la Maison de la Culture d'Hammam-Sousse : la 23e Commémoration de la mort de l'homme d'éducation et de culture, Cheikh Mohamed El Bahri: Hommage à un bâtisseur    Conférence d'Oran : La contribution des 3 pays africains au Conseil de sécurité de l'ONU a été capitale (Jerandi)    Tahya Tounes annonce son congrès extraordinaire en mars 2022    Sondages d'opinion: Entre crédibilité et risques de manipulation politique    Interrogations légitimes    Pourquoi: Vente illégale d'eau    Logements sociaux de la Sprols (El Manar, El Menzah 8, El Romana et la Marsa): Le torchon brûle avec les locataires    Instabilité politique — Marouane Abassi : «Nous avons eu une dizaine de ministres des Finances en 10 ans !»    Monde: Un accord « historique » entre la France et les Emirats Arabes Unis    NEWS: Zerdoum passe au CA    Marathon International COMAR Tunis-Carthage: Courons pour l'environnement    Foot-Europe: le programme du jour    Tunisie – Coronavirus: Le passeport vaccinal peut être présenté sur papier ou sur téléchargé sur le téléphone    Office National de la Famille et de la Population — Lancement des premières Journées nationales de la santé sexuelle et reproductive: Le sida, l'autre pandémie    Yasmina Khadra appelle au sauvetage de la librairie El Moez    On nous écrit: «J'ai fermé mes maisons » de Marianne Catzaras Sur ses collines, Athènes attend    «On a Blade of Grass» de Fares Thabet à Selma Feriani Gallery du 13 décembre 2021 au 5 février 2022: Un environnement rêvé    Exposition de photos: Splendeurs et couleurs de la Médina de Tunis    Premier ministre italien : « la Tunisie doit tracer une voie politique claire »    Opportunités : Des hommes d'affaires tunisiens prospectent les marchés kenyan et ougandais    Le changement de la date de la fête de la Révolution est « une grande réalisation »    Tunisie : Les intentions d'investissement accusent une baisse de 20%    Tunisie : Leila Jaffel crée une équipe pour le suivi des activités des directions régionales de la justice    UGTT : Commémoration du 69e anniversaire de l'assassinat de Hached    Coupe arabe FIFA 2021 | Tunisie-Syrie (0-2): La grande désillusion des aigles de Carthage    Tunisie-Météo: Temps nuageux sur l'ensemble du pays    Le pass vaccinal sera obligatoire dans les établissements universitaires    Tunisie-Covid : Quatre morts en une journée    Tunisie Télécom accompagne la Tunis Fashion Week    Omicron, diplomatie, déficit budgétaire… Les 5 infos de la journée    Football : Où regarder Dortmund – Bayern et Roma – Inter ce samedi ?    Importantes précisions du ministère de l'enseignement supérieur concernant le pass vaccinal    Ce dimanche, accès gratuit aux musées, monuments et sites historiques    Coupe Arabe : Qatar s'offre Oman dans une fin de match à suspense    Coupe Arabe : le Bahreïn et l'Irak se neutralisent    L'ancien patron de l'athlétisme mondial, le Sénégalais Lamine Diack n'est plus    Macron dans le Golfe : De très gros chèques et une sacrée revanche sur Biden    Aux Galerie « XYZ » et TGM Gallery : La Grenade exposée sous toutes ses coutures et l'Ecole de Tunis haute en couleurs    Marché de fin d'année 2021 aux villages artisanaux d'Ezzahra et Hammam-lif    Témoignage : Le patient industriel tunisien en mort cérébrale !    Tunisie : Baisse du déficit budgétaire à fin septembre    Tunisie : Ouverture de la 22ème édition des Journées Théâtrales de Carthage ce samedi    New York : Le siège de l'ONU fermé après qu'un homme armé ait été aperçu à l'extérieur    L'Omicron était déjà présent en Europe avant la cascade de restrictions visant l'Afrique?    La Tunisie cherchait à acheter jusqu'à 175 000 tonnes de blé tendre    Space X : Elon Musk menace ses salariés de fermeture    Coronavirus : Première déclaration du PDG de Pfizer concernant ''Omicron''    Ghazi Moalla : Trois personnalités sont les favoris pour l'élection présidentielle libyenne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le public sous le charme de Haythem Hadhiri et Amina Baklouti
Publié dans Le Temps le 23 - 02 - 2021

Le baryton Heythem Hadhiri, la soprano Amina Baklouti et le pianiste Elyes Blagui ont présenté à Dar Sebastian à Hammamet , un registre sans frontières : Verdi, Mozart, Chopin... Un voyage à travers les époques et les styles, porté par une franche complicité musicale et humaine
Le baryton Heythem Hadhiri est la révélation de la soirée : une voix solide et puissante, irréprochable de technicité pour un rôle long et périlleux, auquel il donne une profondeur dramatique très convaincante.Dans l'ambiance feutrée de Dar Sébastian, Heythem offre un instant lyrique sur le thème de la quête. Avec élégance et délicatesse, il séduit le public, accompagné par le pianiste Elyes Blagui
Le récital débute par « Elégie » de Jules Massenet, véritable hymne à la musique, dans lequel il dévoile déjà ses graves vibrants et ses aigus lumineux. Il impose d'emblée une interprétation nuancée. La petite taille de la salle, qui place les spectateurs les plus éloignés à quelques mètres seulement de l'artiste, lui permet parfois de murmurer son chant, lui conférant une délicatesse qu'il brise aussitôt de forts puissants. Il enchaîne par des extraits de Giuseppe Verdi : « Courtisans, vile race damnée, « Oh Carlo écoute » Enfin, il conclut son passager par quatre chansons espagnoles : le jardin d'Ouanes Khligéne, « Ah , vient à la fenêtre » extrait de Giovanni et « Toréador » extrait de Carmen »La voix de Haythem Hadhiri coule comme du miel . Elle se découvre profondément grave et puissante. Un univers où chaque syllabe se déguste, chaque son s'apprivoise.
L'artiste capte l'intérêt de son auditoire par une grande présence scénique. Il vibre de toute sa personne, dans les expressions du visage, les mouvements des mains, les pas sur les planches, faisant vivre les personnages et les paroles du morceau qu'il interprète, et nous fait vibrer avec lui. Il y a dans sa prestation beaucoup d'authenticité. Tout pour lui doit être au service de la musique qui meuble sa vie. Au piano Elyes Blagui qui l'accompagne a révélé une fois de plus ses dons d'excellent musicien ponctuant avec harmonie chaque morceau.
La soprano Amina Baklouti a aussi séduit le public. Elle a su allier vivacité et savoir-faire vocal pour composer le portrait d'une exceptionnelle soprano. Sa présence scénique, ainsi que sa belle voix bien timbrée ont ébloui l'assistance en interprétant des airs de Puccini, Verdi , Choppin , Ben Othman et Kalman. Un timbre de vrai soprane, une technique bien maîtrisée, qui permet les multiples inflexions et nuances exigées par l'art de la mélodie. Résultat : une soirée agréable et homogène de bout en bout. Pratiquement à chaque air, elle mettait toute son énergie et toute sa sensibilité. Elle ne laissait personne indifférent lorsqu'elle chantait « O mon petit papa chéri » » et « Ighdab» . Son timbre clair communique une élégante palette de couleurs.
Que de bonheur de goûter aussi le jeu du pianiste Elyes Blagui, ses improvisations et ses notes. Un vrai régal. Il nous a donné de véritables moments de bonheur. Amina comblait l'assistance, entre autres lorsqu'elle interpréta « je ne t'aime pas » . Sa parfaite prononciation témoigne en effet d'une grande attention portée au texte et, assurément, la musicalité ne lui fait pas défaut. Elle y mettait? ce soir toute son énergie et toute sa sensibilité. Aussi, était-ce avec une aisance et un entrain remarquables qu'elle interpréta « Air de Odabella » « Printemps » et « Air de Mariza » . Tout le monde a découvert ce soir une soprano apaisée et épanouie.
KB


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.