Mohamed Ennaceur : J'ai écrit ce que j'ai vécu, vu et entendu durant le jeudi noir !    Tunisie- 3000 milliards de dédommagements au profit des Nahdouis: Mabrouk Korchid accuse Ghannouchi et Ben Sedrine    Taper sur les médias ?    [La Tunisie qui gagne] Startup : «Il n'y a pas de monopole dans l'aviation légère, nous visons 5 à 10% du marché mondial», Foued El Kamel, PDG d'Avionav    Europa League : Les résultats des quarts de finale retour et les qualifiés    Ligue des champions (1/2 finale aller) : Real-Chelsea le 27 avril, PSG-Manchester City le 28    Tunisie: Le vaccin Pfizer nécessite t-il une troisième dose?    Météo : Temps pluvieux et baisse des températures    Badreddine Gammoudi : Il faut réquisitionner les cliniques privées !    Moez Chakchouk: Et pourtant, il faut que ça roule    Un gouvernement sans réaction    Tunisie – Noureddine Bhiri ne sait plus pour qui il roule ?    Tunisie – Ministère de l'éducation : Vers une suspension des cours ?    Tunisie – Les syndicats de l'enseignement font le bonheur des écoles privées ?!    Le Groupe QNB : Résultats financiers du 1er trimestre 2021    Bourse de Tunis : Le TUNINDEX termine la séance de jeudi dans le rouge    Tournoi de Charleston 2 : sans forcer, Ons Jabeur en quarts de finale    Vers l'inscription des sites d'el Magtaa et Sbeïtla au patrimoine mondial de l'UNESCO    Campagne spécial Ramadan 2021 de Ooredoo Tunisie: Vivez le meilleur ramadan avec Ooredoo    Si votre smartphone est bloqué, déposez une demande sur la plateforme Sajalni    Pêche durable : le Japon accorde à la Tunisie un don de 31 MD    Décès d'un citoyen dans l'explosion d'une mine à Kasserine    Tunisie-Kasserine: Une personne décédée dans l'explosion d'une mine au Mont Mghilla    L'Agora abrite l'expo-vente Ramadan'ART By le collectif des créateurs    Zellige, l'un des piliers de l'artiste Slim Gharbi    400 éditeurs tiendront en septembre 2021 à Tunis les états généraux du livre francophone    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 15 Avril 2021 à 11H00    Appel à des mesures efficaces en faveur des professionnels des arts dramatiques    Tunisie – Médias : Ils condamnent l'agression des journalistes de l'agence TAP par la police    DECES ET FARK : Ftouma Chelayfa    Ligue 1 : Le CS Sfaxien et l'Etoile du Sahel veulent reporter le Clasico    Renforcer l'écosystème institutionnel pour accompagner les entrepreneurs tunisiens    USM-ESS (3-1) : L'USM avec bravoure    News | Lassaâd Jarda intronisé au Raja        Ligue2 (Play-off) : programme de la 1ère journée    Coronavirus : 84 nouveaux décès enregistrés le 14 avril 2021    Tunisie- ARP: L'examen du renvoi fait par Kais Saied en session plénière    Rassemblement de protestation des journalistes devant le siège de la Tap    Tunisie – Séries TV et sit-coms : Evitons la médiocrité... Les enfants sont là !    Amag Ramadan Ceremony 2021 : 29 feuilletons, sitcoms et programmes télé en lice    Tunisie [Vidéo]: Tir du canon de l'Iftar à Béja    L'entreprise autrement | Processus grippé, rêve brisé (*)    Le neveu de Bayrem Ettounsi, Mahmoud Bayrem, à La Presse : « Saïed a ravivé la mémoire de Bayrem »    Afghanistan : Retrait de toutes les troupes américaines avant le 11 septembre    Militant des droits de l'homme et farouche critique des états unis, Ramsey Clark est mort    Visite du Chef de l'état en Egypte : Saïed veut renforcer les liens entre Al-Azhar et la Zitouna    Kais Saied visite Al-Azhar et la Cathédrale de la Nativité au Caire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Europe s'inquiète, les USA s'estiment «en avance»
Publié dans Le Temps le 27 - 02 - 2021

-Agences-Le président américain a estimé que son pays avait plusieurs semaines d'avance sur la vaccination contre le Covid-19, tandis que l'Europe recommande le maintien des restrictions.
Si les Etats-Unis sont «en avance de plusieurs semaines», selon Joe Biden, sur leur programme de vaccination, «les prochaines semaines vont demeurer difficiles sur le terrain des vaccins», a prévenu le président du Conseil européen, à la veille d'un G20 qui devrait se pencher vendredi sur l'inégalité de l'accès aux vaccins pour les pays pauvres, dénoncée avec force ces dernières semaines par l'ONU et l'OMS.
Avec plus de 2,5 millions de décès du Covid-19 officiellement enregistrés dans le monde depuis le début de la pandémie, les dirigeants européens ont appelé à «maintenir des restrictions fermes» et à accélérer les campagnes de vaccination pour faire face aux «défis supplémentaires» posés par la propagation de variants plus contagieux.
«La situation épidémiologique demeure grave, et les nouveaux variants posent des défis supplémentaires. Nous devons en conséquence maintenir des restrictions fermes tout en musclant nos efforts pour accélérer les acheminements de vaccins», ont déclaré les chefs d'Etat et de gouvernement des Vingt-sept, à l'issue d'un sommet en visioconférence.
«Vaccination mondiale
et coordonnée»
Le président du Conseil européen, Charles Michel, a averti que «les prochaines semaines» demeureraient «difficiles sur le terrain de la vaccination». La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen s'est toutefois dite «optimiste» sur son objectif de vacciner 70% de la population adulte de l'UE d'ici «la fin de l'été», à la faveur de la forte augmentation attendue des livraisons des laboratoires.
Quelques heures plus tard, le président Biden se félicitait que les Etats-Unis soient «en avance de plusieurs semaines» sur leur programme de vaccination. Il avait promis lors de son entrée en fonction cent millions de doses administrées en cent jours.
«Je suis là aujourd'hui pour dire que nous sommes à mi-chemin, avec 50 millions de doses en seulement 37 jours depuis que je suis devenu président», a-t-il déclaré. «C'est en avance de plusieurs semaines». Pour autant, «ce n'est pas le moment de baisser la garde», a-t-il ajouté, demandant aux Américains de continuer à respecter les gestes barrières.
Washington a par ailleurs exhorté jeudi les pays du G20 à lancer une véritable campagne de vaccination mondiale et coordonnée, pour éviter que les pays pauvres ne restent à la traîne et freinent ainsi la reprise économique mondiale.
«Contenir la pandémie dans le monde est primordial pour une reprise économique robuste», a résumé la secrétaire au Trésor américaine Janet Yellen dans une lettre publiée à l'occasion de la réunion vendredi des grands argentiers du G20.
Priorité au Covid long
De son côté, le directeur de la branche européenne de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Hans Kluge, a lancé un appel pour que les personnes souffrant de symptômes pendant une longue période soient entendues. La question du «Covid long» est «une priorité claire pour l'OMS, et de la plus haute importance. Cela doit l'être pour toutes les autorités sanitaires», a insisté Hans Kluge pendant une conférence de presse, déplorant que ces symptômes de long terme se heurtent trop souvent à «de l'incrédulité ou à un manque de compréhension». Sa demande intervient à un moment où les autorités sanitaires sont focalisées sur les campagnes de vaccination pour tenter de juguler la pandémie.
Vendredi, Hong Kong et la Corée du Sud doivent lancer leur campagne de vaccination.
Et Cuba a annoncé disposer de deux candidats vaccins qui ont suscité une «puissante réponse immunitaire» et seront soumis à des essais cliniques de phase 3 à partir du mois de mars.
50% de variant anglais en France
En France, le variant anglais, plus contagieux, «concerne désormais à peu près la moitié des personnes» contaminées par le Covid, a d'ailleurs annoncé le Premier ministre Jean Castex, ce qui fait craindre une explosion épidémique. Il a annoncé que vingt départements étaient placés sous «surveillance renforcée» en raison d'une circulation accrue de l'épidémie, et pourront faire l'objet de mesures de confinements locaux à partir du week-end du 6 mars si la situation continuait à se dégrader.
Au Royaume-Uni en revanche, la situation s'améliore. Les autorités sanitaires britanniques ont décidé jeudi d'abaisser le niveau d'alerte relatif à la pandémie de Covid-19, le risque de saturation des hôpitaux ayant «reculé» dans ce pays, soumis à un sévère confinement depuis début janvier. De cinq, son maximum, le niveau d'alerte passe à quatre, ont déclaré dans un communiqué commun les chefs médicaux des quatre nations constitutives du pays (Angleterre, Ecosse, Pays de Galles, Irlande du Nord).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.