Aides gouvernementales: Allocation de 270 millions de dinars aux catégories touchées par la crise sanitaire    Al-Sissi et Saïed ont convenu de proclamer 2021-2022, année de la culture tuniso-égyptienne    Tunisie – Qu'attend le président Kaïs Saïed pour se faire vacciner ?    Tunisie | Horaire administratif durant le mois de Ramadan    Espérance de Tunis : Ben Khalifa titulaire contre le MC Alger    Par Hadi Sraïeb: Non-assistance à personnes en danger !    Les mosquées maintenues ouvertes hors des heures du couvre-feu    Un important site archéologique romain découvert au Kef    La Tunisie, sous le manteau    Match Real Madrid vs Barça : Où regarder le clasio du 10 avril 2021?    Hand-Supercoupe d'Afrique : l'Etoile du Sahel face au Zamalek pour un billet au Mondial des clubs    La Liga: Real-Barça, les compos probables    Le chef du gouvernement décide de rétablir le couvre-feu à partir de 22H00 au lieu de 19H00    Création d'un fonds pour soutenir les personnes et professionnels sinistrés par le Covid-19    Kaïs Saïed : La sécurité de l'Egypte est la nôtre !    L'écosystème HMS de Huawei compte 2,3 millions de développeurs à travers le monde    Ligue des champions : Le programme des quarts de finale retour    Accusé de trahison et de corruption par Rached Khiari, Imed Hammami répond    La Tunisie organise sa 1ère foire virtuelle internationale de l'artisanat    Le PNUD et 16 organisations de la société civile tunisiennes partenaires    Tunisie: Kais Saied souligne l'importance de lutter contre l'extrémisme religieux    Tunisie – L'inestimable cadeau de Saïed à Mechichi    Tunisie- Hichem Mechichi en visite à Gabès : Le projet Désert joy [vidéo]    Tunisie – Une moyenne de plus de quinze heures de jeûne par jour    MEMOIRE : Zakia LADHARI veuve Mustapha El BEHI    Education Nationale | lancement du projet onusien sur l'autonomisation du système éducatif en Tunisie : Favoriser la résilience des jeunes face aux discours violents    Attijari bank et le PNUD organisent conjointement le Hackathon Tek-صح    Express    Energie : Le mix énergétique comme solution pertinente    L'Utap dénonce la fermeture des marchés hebdomadaires    Environnement | Débarrassez-moi de ces ordures…    Le Bardo se met à l'intelligence artificielle    Projet «Ciné labo» de Abdallah Chamekh : Instaurer la culture de la production cinématographique en milieu scolaire    Championnat arabe d'athlétisme à Tunis : Un tremplin pour Tokyo    «Souk al mout'â» (Le marché du plaisir), recueil de nouvelles en arabe de Mounira Rezgui : Des mots comme autant de réverbères    Tunisie: Kais Saied visite les sites historiques du Caire [vidéo]    Foot-Europe: le programme du jour    Tunisie: En images, mouvement habituel après l'entrée en vigueur du couvre-feu à Médenine    Disparition : Mort du prince Philip, époux de la reine Elizabeth II    Tunisie-Moncef Marzouki : "Toutes mes excuses à l'âme de Mohamed Morsi et aux martyrs de Rabaa et des autres terribles massacres!"    Décès du prince Philip, époux de la reine d'Angleterre    Par Henda Haouala – Séries TV tunisiennes : un marché de production à prendre au sérieux    Invocation pour accueillir le ramadan    La consolidation des liens de sang procure la richesse et la longévité    Nouveau tirage - Où trouver le livre de Mohamed Ennaceur : Deux République, une Tunisie (Vidéo)    Sortie du livre de photographie "Winter Bloom" de Souheila Ghorbel    Lutte contre l'immigration clandestine : Des radars spéciaux pour localiser tous types de bateaux dans un rayon d'environ 18 km    Kasserine : Un couple de terroristes tué à Mont Selloum    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un mort dans des manifs de soutien à l'opposant Ousmane Sonko
Publié dans Le Temps le 06 - 03 - 2021

-Agences-Les manifestations contre l'arrestation de l'opposant Ousmane Sonko ont fait leur premier mort au Sénégal, où les autorités ont suspendu deux télévisions privées accusées d'attiser les violences et où des médias jugés proches du pouvoir par l'opposition ont été attaqués dans la soirée.
C'est le premier décès confirmé au cours des manifestations en faveur d'Ousmana Sonko qui ont suivi son placement en garde à vue mercredi, officiellement pour les troubles à l'ordre public qu'il aurait causés en se rendant en cortège au tribunal où il était convoqué.
Ousmana Sonko, 46 ans, devait être entendu sur des accusations de viols et menaces de mort déposée contre lui par une employée d'un salon de beauté dans lequel il allait se faire masser pour, dit-il, soulager ses maux de dos. Personnalité au profil antisystème et au discours impétueux, le député réfute ces accusations, dévoilées début février dans la presse. Il crie au complot ourdi par le président Macky Sall pour l'écarter de la prochaine présidentielle. Le président a démenti.
« Il y a un décédé parmi les manifestants à Bignona », en Casamance (Sud), a indiqué un commandant de la gendarmerie. Les manifestations « ont donné lieu à des actes regrettables de vandalisme et de violence, ayant malheureusement conduit à une mort d'homme en la personne de Cheikh Ibrahima Coly », a confirmé le gouvernement, en condamnant « fermement les actes de violence, les pillages et destructions », alors que le pays ouest-africain est réputé pour sa stabilité.
« Nous exigeons une enquête indépendante pour faire la lumière sur les circonstances du décès du jeune Cheikh Coly, 20 ans » à Bignona, avait auparavant tweeté le directeur d'Amnesty International Sénégal, Seydi Gassama.
Ousmana Sonko devant le juge
Des heurts ont été rapportés dans d'autres villes, y compris en Casamance, où Ousmana Sonko, troisième de la présidentielle de 2019 et pressenti comme l'un des principaux candidats à celle de 2024, bénéficie d'un fort soutien. À Dakar, des groupes de jeunes et les forces de l'ordre avaient échangé mercredi des jets de pierres et des tirs de gaz lacrymogènes. Les médias et les réseaux sociaux ont rapporté le pillage de magasins. Les heurts se sont poursuivis jeudi, notamment sur le campus de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar, où des dizaines d'étudiants affrontaient en fin d'après-midi les policiers en leur lançant des morceaux de parpaings, selon des journalistes.
Dans la soirée, le Conseil national de régulation de l'audiovisuel (CNRA) a annoncé suspendre pour 72 heures le signal de deux télévisions privées, Sen TV et Walf TV, à qui il a reproché la diffusion « en boucle des images de violence ». Le gouvernement « met en garde contre la couverture tendancieuse des événements par certains médias, de nature à attiser la haine et la violence », a-t-il aussi dit dans son communiqué.
Jeudi soir, le siège de médias jugés proches du gouvernement ont été visés par des manifestants en colère. « Nous avons été attaqués à coups de cocktail molotov et de grosses pierres. Les assaillants étaient nombreux. Ils ont cassé des véhicules et des vitres. Nous avons utilisé des extincteurs. L'attaque a duré au moins un quart d'heure », a déclaré Daouda Mané, directeur des rédactions du quotidien gouvernemental Le Soleil.
Un journaliste de la radio RFM, appartenant au groupe de presse privé du chanteur et ancien ministre Youssou Ndour, El Hadji Assane Guèye, a fait état de « dégâts importants », dont « au moins une voiture brûlée », aux abords de sa rédaction.
Les avocats d'Ousmane Sonko ont pour leur part indiqué que le député était à nouveau attendu au tribunal hier. « Il sera conduit demain de gré ou de force chez le magistrat instructeur », a déclaré l'un d'eux, Abdoulaye Tall. Lors de sa garde à vue, le député a gardé le silence pour « protester contre les violations » de ses droits, selon un autre de ses avocats, Cheikh Khouraissy Ba.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.