Palestine - Israël: Le fer et par le feu    Chedli Klibi : un an déjà    3 mois de prison pour un tunisien interdit d'accès au territoire français    Italie : 102 millions d'euros d'amende à Google pour abus de position dominante    Le général Youssef Baraket: Un symbole de l'armée républicaine (Album photos)    Tunisie – Coronavirus : De nouvelles mesures du 16 Mai au 06 juin 2021    UTICA : Plus de 50% des entreprises sont menacées de disparition    Un entretien entre Ali Kooli et Bruno Le Maire passé sous silence    Salsabil Klibi [AUDIO] : Le président de la République est contraint de sceller le projet de loi de la Cour constitutionnelle    Tunisie : Le dilemme de Kaïs Saïed par rapport à la cause palestinienne et son besoin des USA    Violences à l'encontre des femmes : l'ATFD appelle à une action de protestation le jour de l'Aïd    Dernière Minute – Coronavirus : 81 décès et 1105 nouvelles contaminations, Bilan du 11 mai    Hichem Mechichi annonce une série de mesures d'accompagnent économique aux entreprises    La recette de Ridha Chkoundali qui pourrait réduire l'endettement extérieur de la Tunisie    Palestine, notre âme et conscience    Après deux heures d'attente, les journalistes quittent la Kasbah    Confinement général : levée de l'interdiction de déplacement entre les régions    Espérance de Tunis : Tous les joueurs testés négatifs au Covid-19    Khalil Zaouia : Ce qu'a fait Saïed à Mechichi était immoral    Exclusif: Des mesures au profit de certaines catégories sociales vont être annoncées    JO-2020 (TQO) – Basketball : Le Cinq national en stage à partir de lundi à Monastir    Tunisie: Covid-19 : Le chant de l'espoir et des retrouvailles (clip et spot)    Tfanen organise des tables rondes digitales sur la contribution de la culture au développement durable    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 12 Mai 2021 à 11H00    Tunisie: Le Mouvement du Peuple appelle à pavoiser les balcons et les façades des magasins de drapeaux palestiniens    Football : Programme TV de ce mercredi 12 mai 2021    Tunisie: Othmen Jerandi participe à la session extraordinaire du Conseil de la Ligue des Etats arabes    Tunisie- Gafsa: Manifestation de soutien à la Palestine    Tunisie: Entretien téléphonique entre Kais Saied et Ismail Haniya    Boosté par les performances de la BH et la BIAT, le Tunindex s'apprécie    Tunisie- CONECT appelle à soutenir les secteurs touchés par les répercussions du confinement sanitaire    Ooredoo partage la joie de l'Aïd avec les enfants    L'UTAP met en garde contre un éventuel effondrement de la filière laitière    Le CS Hammam-lif convoque une AG élective le 29 mai    " Sans Ticket " du 14 au 16 mai : Une sélection de courts métrages tunisiens disponible sur Artify    Règlement des déclarations fiscales avant le 15 mai : La CCT s'indigne    Juventus : Gianluigi Buffon annonce son départ en fin de saison    Judo : 18 judokas tunisiens au tournoi qualificatif à Dakar pour les JO de Tokyo    Willis from Tunis: 10 ans et toujours vivant    La Maison Blanche révèle ce que tente de cacher Carthage    Kaïs Saïed appelle les Palestiniens à unifier les rangs au service de leur juste cause    Entretien téléphonique Kais Saïed et la vice-méricaine Kamala Harris : soutien renouvelé auprès du FMI, contre le Covid et pour la sécurité    Dreams Chebeb, 2e édition: 15 projets artistiques voient le jour malgré la crise    Le gouvernement appuie toutes les entreprises tunisiennes qui investissent à l'étranger, assure Mechichi    Conseil de sécurité : Aucun accord sur une déclaration commune à propos des violences à Jérusalem    Décès du doyen de l'ophtalmologie Ridha Mabrouk    " De la Casbah de Mazara del Vallo à la Petite Sicile de La Goulette " : La longue histoire des échanges entre l'Italie et la Tunisie    Covid19 : Report de la manifestation théâtrale "Semaine pour le théâtre tunisien"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Quelles solutions pour décongestionner l'hôpital d'enfants de Bab Sâadoun ?
Santé
Publié dans Le Temps le 12 - 07 - 2008

La santé de l'être humain est le capital de notre société. C'est toute notre richesse. Le droit aux soins de qualité est une chose indiscutable. Au Grand Tunis, ainsi que dans toutes les régions du pays, il existe des centres de santé de base, des établissements de santé publique et de grands hôpitaux notamment dans toutes les grandes villes du pays.
Des médecins, des infirmiers et pharmaciens travaillent jours et nuits pour sauver des vies humaines. Tout un projet de réforme de l'assurance maladie a été mis en place pour garantir de meilleures prestations sanitaires et améliorer le rendement et les performances du secteur public et du secteur privé de la santé. Au cours de ces dernières années, différents services et unités dans des spécialités anciennes et innovantes ont été créés dans l'ensemble du pays pour desservir tous les patients quel que soit leur lieu d'habitation.
Seulement et c'est un constat, pour les enfants et les nourrissons, nous n'avons actuellement qu'une seule structure de soin complète c'est l'hôpital d'enfants. Certes, nous avons plusieurs services de pédiatrie générale et même de chirurgie pédiatrique à travers le pays, mais ce ne sont que des petits services. L'hôpital d'enfants reste toujours la référence en la matière et même les médecins spécialistes sont unanimes à ce sujet : dès qu'il s'agit d'un cas plus ou moins compliqué, la meilleure indication c'est l'hôpital d'enfants de Tunis.
Dans cet établissement, on trouve des enfants hospitalisés venant du nord comme du sud du pays. Là au moins, les enfants sont tous rassemblés dans un même endroit. Tout le personnel est qualifié et habitué à traiter avec les enfants et les nourrissons. Toutefois, ce recours systématique à cet établissement provoque des encombrements et des surbookings notamment pendant certaines périodes de l'année. Ceci ne peut avoir que des effets négatifs sur le rendement des médecins qui font parfois des centaines de consultations par jour. La création d'un autre grand centre semblable à l'hôpital d'enfants à l'intérieur du pays aurait un immense impact. Ainsi, pourrait-on éviter le transfert inutile d'enfants et nourrissons dans des cas graves et on pourrait éventuellement augmenter leurs chances de vie.
On constate également le manque de chirurgiens pédiatres spécialistes en urologie, en orthopédie ou plusieurs autres spécialités. Normalement, le chirurgien pédiatre est un chirurgien généraliste. Des problèmes touchant certains organes bien précis du corps humain devraient être traités par des chirurgiens pédiatres spécialistes. Ceux-ci leur nombre reste réduit. Avec la création d'un autre grand Centre hospitalo-universitaire dédié spécialement aux enfants, cela ne pourra qu'encourager les jeunes étudiants en médecine pédiatrique à poursuivre leurs études et de se spécialiser dans plusieurs domaines tant qu'ils auront leurs places. Le secteur privé devrait aussi investir dans ce domaine et créer un grand centre multidisciplinaire aménagé spécialement pour la santé infantile.
Afef BEN ABDELJELIL

***
Interview avec Mme Zeïneb CHAMKHI, directrice de l'Hôpital d'enfants de Tunis
« Nous n'avons pas la capacité d'héberger tous les parents avec les enfants hospitalisés »

Le Temps : Quelle est la capacité d'accueil totale de l'hôpital d'enfants ?

Mme Zeïneb CHAMKHI : La capacité totale de l'hôpital est de 322 lits. Cette capacité peut atteindre 350 lits en période d'épidémie de bronchiolite ;

Combien compte l'hôpital de personnel médical et paramédical ?

L'hôpital compte au total 95 médecins et 532 personnels paramédicaux entre infirmiers,auxiliaires et techniciens supérieurs. Ceci en plus du personnel administratif (47 )et des ouvriers (256)
Ainsi le personnel global est de 930, sans compter les internes et les résidents.

Quels sont les différents services disponibles et quelle est la capacité d'accueil de chacun ?
Nous avons au total 13 services :
3 services d'hospitalisation pédiatrique entre 50 et 60 lits chacun
1 service d'hospitalisation de 18 lits pour les cas admis en observation dans les urgences .
1 service de réanimation polyvalente de 14 lits
1 service d'anesthésie réanimation
3 services de chirurgie pédiatrique : 2 pour la chirurgie viscérale et 1 service de chirurgie orthopédique
1 service d'imagerie médicale
1service pharmacie
3 laboratoires
+ 2 Centres de protection maternelle et infantile (PMI), le premier à El Mellassine, le second à Ezzouhour

L'affectation d'une seule psychologue pour tout l'hôpital est-elle suffisante ?

Nous avons deux psychologues pour tout l'hôpital. Nous assurons un suivi psychologique pour tous les cas particuliers : enfants suicidaires, enfants à besoins spécifiques tels que enfants abandonnés ou sans soutien parental...
Par ailleurs, des démarches sont en cours afin de recruter un troisième psychologue au profit de l'unité d'oncologie.

Est-ce que l'hôpital dispose de suffisamment d'équipements et de personnel compétent pour prendre en charge tous les malades quels que soient leurs cas, spécialement quand il s'agit d'enfants brûlés ?

Oui, certainement nous disposons des équipements nécessaires et du personnel qualifié, pour les spécialités pédiatriques existantes à l'hôpital, par contre, s'agissant des enfants brûlés, la création du Centre Hospitalier de BEN AROUS est salutaire, vu que l'hôpital d'enfants ne dispose pas d'unité spécialisée dans la prise en charge des grands brûlés.

La charte de l'enfant hospitalisé est-elle vraiment appliquée notamment en ce qui concerne le droit de l'enfant à avoir l'un de ses parents ou leur substitut jour et nuit avec lui quel que soit son âge ou son état ?

Pour l'enfant qui a besoin d'accompagnement sur instruction du médecin traitant, on permet à l'un de ses parents de rester avec lui. Toutefois, nous n'avons pas la capacité d'héberger tous les parents avec leurs enfants ; sachant par ailleurs que toutes les mamans allaitant sont autorisées à accéder aux services au moins 3 fois par jour et plus si nécessaire.

Quelle est la part des accidents domestiques dans les cas admis en urgence ?

En 2008, par exemple, nous avons reçu quelque 77 cas d'intoxications médicamenteuses, 8 tentatives de suicide, 2 enfants battus et 520 accidents scolaires

Quels sont les projets en cours et les projets futurs de l'hôpital ?

- Le plus grand chantier actuellement en cours est le projet de réaménagement des laboratoires et de la pharmacie
- Le deuxième projet est celui de la sécurité incendie
- Le troisième projet en cours est relatif à l'humanisation des urgences et consiste à améliorer les conditions d'accueil des malades et les conditions de travail des médecins.
- Le quatrième projet déjà réalisé concerne l'acquisition d'un nouveau scanner (depuis l'année dernière).

Quant aux projets futurs, les projets d'aménagement des blocs opératoires des trois services de chirurgie ainsi que l'aménagement du service de chirurgie B sont actuellement en phase d'étude ; aussi l'acquisition d'un IRM est en cours d'instruction au niveau du Ministère de tutelle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.