Cogite partenaire régional de RiseUp Egypte pour la compétition Pitch by the Pyramids    Tunisie- Youssef Chahed revient sur les raisons de sa défaite au premier tour de la présidentielle    TASDIR+: Lancement de Son 4ème Appel à Candidatures sous le thème La conquête des marchés extérieurs    CS Sfaxien : le Malien ‘Chato" officiellement qualifié pour le match face à la JS Kairouan    Programme TV du vendredi 20 septembre    Championnat du Monde du Couscous 2019: L'EPI D'OR soutient 3 chefs tunisiens    La circulation du métro sur une seule voie entre Bab Saâdoun et Essaîdia    Tunisie- Youssef Chahed appelle Zebidi à tourner la page des élections présidentielles    JMC 2019: ERKIZ HIP HOP    Sousse: Lancement du Centre d'Innovation et de Développement de Compétences en Industrie 4.0 de Novation City    Youssef Chahed explique les raisons de sa défaite à l'élection présidentielle    Le Conseil Supérieur de la Magistrature prend au sérieux le conflit entre Avocats et Magistrats    Concertations entre le Président de la République et le Chef du Gouvernement    Aménagement de la Boucle Centrale du métro léger de Tunis et du pôle d'échanges multimodale de la place de Barcelone: Bouclage du financement du projet    Lancement des smartphones Redmi Series en Tunisie    Tunisie- Non, Ben Ali n'a pas laissé de message vocal destiné au tunisiens    Match amical: Tunisie – Cameroun le 12 octobre à Radès    La BCT annonce des réserves de devises de 18327 millions de dinars couvrant 103 jours d'importations    Le président de l'association Shams annonce son soutien à Nabil Karoui    Tunisie: Evolution exceptionnelle des indicateurs relatifs aux revenus du tourisme    Un député français : Ben Ali était un dictateur comme tous les dirigeants arabes    CITROËN OUVRE SES PORTES A GAFSA !    K2 Rhym révèle les derniers mots de ben Ali avant sa mort    L'UGTT condamne ''l'agression'' contre le collectif de défense de Belaid et Brahmi    Tunisie – VIDEO : Le comité de défense de Belaïd et Brahmi accuse !    Le Tribunal administratif annonce avoir reçu 6 recours en Appel concernant les résultats préliminaires de l'élection présidentielle    Evènement du Compact with Africa : [email protected]    Tunisie : Zine El Abidine Ben Ali n'est plus    Opération anti-terroriste menée par Interpol en Tunisie    Journée Européenne des Langues 2019 en Tunisie le 25 septembre (Programme)    JTC 2019 : Prolongation du délai de dépôt des candidatures au 25 septembre    Classement FIFA : la Tunisie conserve sa 29e place mondiale    QUAND LE CIEL SE MIT A CRIER    Ligue 1 [Vidéo] : Le public sportif évalue le mercato d'été et les chances des clubs dans le championnat    Tunisie – Météo : Ciel nuageux avec quelques pluies sur le nord et le centre    Club Africain : la FIFA sanctionne l'équipe à nouveau    Projection du film Tunisien “Fataria” dès le 25 septembre (B.A. & Synopsis)    Football : Programme TV de ce jeudi    Mise en garde du Ministère de l'agriculture contre les imminents changements climatiques attendus    « MBC5 – Cinq": La nouvelle chaîne satellitaire de divertissement familial exclusivement dédiée aux pays du Maghreb    Run In Carthage 2019, 5ème Edition dimanche 29 septembre    En vidéo : MBC Cinq, la nouvelle chaîne dédiée aux pays du Maghreb    Le sommet et le forum économique Russie-Afrique    4 prix pour la Tunisie à la Mostra de Venise    Confirmation du décès de l'Adjudant-chef de la Garde nationale Najiboullah Cherni dans les affrontements de Hydra    Corée du Nord- Pyongyang effectue de nouveaux tirs de missiles    Mohamed Ali Chihi – Ambassadeur de Tunisie à Moscou – décoré de la médaille de la Coopération russe    Fin de la cavale du meurtrier de Farès, le jeune serveur tunisien d'origine Djerbienne tué par balles pour un sandwich    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Quelles solutions pour décongestionner l'hôpital d'enfants de Bab Sâadoun ?
Santé
Publié dans Le Temps le 12 - 07 - 2008

La santé de l'être humain est le capital de notre société. C'est toute notre richesse. Le droit aux soins de qualité est une chose indiscutable. Au Grand Tunis, ainsi que dans toutes les régions du pays, il existe des centres de santé de base, des établissements de santé publique et de grands hôpitaux notamment dans toutes les grandes villes du pays.
Des médecins, des infirmiers et pharmaciens travaillent jours et nuits pour sauver des vies humaines. Tout un projet de réforme de l'assurance maladie a été mis en place pour garantir de meilleures prestations sanitaires et améliorer le rendement et les performances du secteur public et du secteur privé de la santé. Au cours de ces dernières années, différents services et unités dans des spécialités anciennes et innovantes ont été créés dans l'ensemble du pays pour desservir tous les patients quel que soit leur lieu d'habitation.
Seulement et c'est un constat, pour les enfants et les nourrissons, nous n'avons actuellement qu'une seule structure de soin complète c'est l'hôpital d'enfants. Certes, nous avons plusieurs services de pédiatrie générale et même de chirurgie pédiatrique à travers le pays, mais ce ne sont que des petits services. L'hôpital d'enfants reste toujours la référence en la matière et même les médecins spécialistes sont unanimes à ce sujet : dès qu'il s'agit d'un cas plus ou moins compliqué, la meilleure indication c'est l'hôpital d'enfants de Tunis.
Dans cet établissement, on trouve des enfants hospitalisés venant du nord comme du sud du pays. Là au moins, les enfants sont tous rassemblés dans un même endroit. Tout le personnel est qualifié et habitué à traiter avec les enfants et les nourrissons. Toutefois, ce recours systématique à cet établissement provoque des encombrements et des surbookings notamment pendant certaines périodes de l'année. Ceci ne peut avoir que des effets négatifs sur le rendement des médecins qui font parfois des centaines de consultations par jour. La création d'un autre grand centre semblable à l'hôpital d'enfants à l'intérieur du pays aurait un immense impact. Ainsi, pourrait-on éviter le transfert inutile d'enfants et nourrissons dans des cas graves et on pourrait éventuellement augmenter leurs chances de vie.
On constate également le manque de chirurgiens pédiatres spécialistes en urologie, en orthopédie ou plusieurs autres spécialités. Normalement, le chirurgien pédiatre est un chirurgien généraliste. Des problèmes touchant certains organes bien précis du corps humain devraient être traités par des chirurgiens pédiatres spécialistes. Ceux-ci leur nombre reste réduit. Avec la création d'un autre grand Centre hospitalo-universitaire dédié spécialement aux enfants, cela ne pourra qu'encourager les jeunes étudiants en médecine pédiatrique à poursuivre leurs études et de se spécialiser dans plusieurs domaines tant qu'ils auront leurs places. Le secteur privé devrait aussi investir dans ce domaine et créer un grand centre multidisciplinaire aménagé spécialement pour la santé infantile.
Afef BEN ABDELJELIL

***
Interview avec Mme Zeïneb CHAMKHI, directrice de l'Hôpital d'enfants de Tunis
« Nous n'avons pas la capacité d'héberger tous les parents avec les enfants hospitalisés »

Le Temps : Quelle est la capacité d'accueil totale de l'hôpital d'enfants ?

Mme Zeïneb CHAMKHI : La capacité totale de l'hôpital est de 322 lits. Cette capacité peut atteindre 350 lits en période d'épidémie de bronchiolite ;

Combien compte l'hôpital de personnel médical et paramédical ?

L'hôpital compte au total 95 médecins et 532 personnels paramédicaux entre infirmiers,auxiliaires et techniciens supérieurs. Ceci en plus du personnel administratif (47 )et des ouvriers (256)
Ainsi le personnel global est de 930, sans compter les internes et les résidents.

Quels sont les différents services disponibles et quelle est la capacité d'accueil de chacun ?
Nous avons au total 13 services :
3 services d'hospitalisation pédiatrique entre 50 et 60 lits chacun
1 service d'hospitalisation de 18 lits pour les cas admis en observation dans les urgences .
1 service de réanimation polyvalente de 14 lits
1 service d'anesthésie réanimation
3 services de chirurgie pédiatrique : 2 pour la chirurgie viscérale et 1 service de chirurgie orthopédique
1 service d'imagerie médicale
1service pharmacie
3 laboratoires
+ 2 Centres de protection maternelle et infantile (PMI), le premier à El Mellassine, le second à Ezzouhour

L'affectation d'une seule psychologue pour tout l'hôpital est-elle suffisante ?

Nous avons deux psychologues pour tout l'hôpital. Nous assurons un suivi psychologique pour tous les cas particuliers : enfants suicidaires, enfants à besoins spécifiques tels que enfants abandonnés ou sans soutien parental...
Par ailleurs, des démarches sont en cours afin de recruter un troisième psychologue au profit de l'unité d'oncologie.

Est-ce que l'hôpital dispose de suffisamment d'équipements et de personnel compétent pour prendre en charge tous les malades quels que soient leurs cas, spécialement quand il s'agit d'enfants brûlés ?

Oui, certainement nous disposons des équipements nécessaires et du personnel qualifié, pour les spécialités pédiatriques existantes à l'hôpital, par contre, s'agissant des enfants brûlés, la création du Centre Hospitalier de BEN AROUS est salutaire, vu que l'hôpital d'enfants ne dispose pas d'unité spécialisée dans la prise en charge des grands brûlés.

La charte de l'enfant hospitalisé est-elle vraiment appliquée notamment en ce qui concerne le droit de l'enfant à avoir l'un de ses parents ou leur substitut jour et nuit avec lui quel que soit son âge ou son état ?

Pour l'enfant qui a besoin d'accompagnement sur instruction du médecin traitant, on permet à l'un de ses parents de rester avec lui. Toutefois, nous n'avons pas la capacité d'héberger tous les parents avec leurs enfants ; sachant par ailleurs que toutes les mamans allaitant sont autorisées à accéder aux services au moins 3 fois par jour et plus si nécessaire.

Quelle est la part des accidents domestiques dans les cas admis en urgence ?

En 2008, par exemple, nous avons reçu quelque 77 cas d'intoxications médicamenteuses, 8 tentatives de suicide, 2 enfants battus et 520 accidents scolaires

Quels sont les projets en cours et les projets futurs de l'hôpital ?

- Le plus grand chantier actuellement en cours est le projet de réaménagement des laboratoires et de la pharmacie
- Le deuxième projet est celui de la sécurité incendie
- Le troisième projet en cours est relatif à l'humanisation des urgences et consiste à améliorer les conditions d'accueil des malades et les conditions de travail des médecins.
- Le quatrième projet déjà réalisé concerne l'acquisition d'un nouveau scanner (depuis l'année dernière).

Quant aux projets futurs, les projets d'aménagement des blocs opératoires des trois services de chirurgie ainsi que l'aménagement du service de chirurgie B sont actuellement en phase d'étude ; aussi l'acquisition d'un IRM est en cours d'instruction au niveau du Ministère de tutelle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.