Un élu annonce l'arrestation de 4 députés : intox    Tunisie – Affaire de l'aéroport : Mandants d'arrêt à l'encontre de Seifeddine Makhlouf, Maher Zid, Mohamed Affes et Abdellatif Aloui    Saïed appelle l'association des banques à baisser le taux d'intérêt en vigueur    Béchir Akremi assigné à résidence sur décision de Ridha Gharsallaoui    Les gouverneurs du Grand Tunis mettent fin aux mesures d'interdiction de circulation des véhicules pendant les week-end    Ghannnouchi s'accapare la page Facebook de l'ARP Des députés dénoncent    Jeux Olympiques – Athlétisme : Abdessalem Laayouni en demi-finale    Mercato : Wajdi Kechrida découvre la Serie A    Des jeunes appartenant au mouvement Ennahdha réclament la dissolution immédiate du bureau exécutif du parti    Tunisie: Péril imminent. Oui, péril vraiment imminent !    Un cas de champignon noir enregistré à Sousse    Reprise du trafic des trains de transport des phosphates et des marchandises    Covid-19 : Signature lundi prochain d'un accord de partenariat autorisant la vaccination dans les cabinets privés    Déclarations fiscales: Appel à la régularisation    Ligue 1 : la FTF reporte le délai d'engagement des clubs pour la nouvelle saison    Walid Jalled: La présidence du Parlement n'est pas une institution    Tunisie : Texte complet de la réglementation du travail domestique    Le Chef de l'Etat appelle les pharmaciens à baisser les prix des médicaments    Baisse du déficit budgétaire de 57,7%, à fin mai 2021    Jusqu'où peut aller Saïed ?    JO Tokyo 2020 | Escrime (sabre féminin par équipe) : La Tunisie battue par le Japon    JO Tokyo 2020 | Haltérophilie : Ramzi Bahloul termine à la quatrième et dernière place    Etoile du Sahel : les AG évaluative et élective reportées    Transfert : Wajdi Kechrida proche de Salernitana    Entretien avec Nessib ben Radhia Fayrouz, médecin des hôpitaux, spécialiste en pédiatrie à l'hôpital Matri (Ariana): «La contamination des enfants a lieu dans le milieu familial»    Appels à descendre dans la rue: Kais Saied met en garde    JO Tokyo 2020 | Voile : le duo Mahdi Gharbi et Rania Rahali 20e du multicoque mixte nacra 17    Kais Saied appelle à baisser les prix des médicaments    Tunisie : Allègement du couvre-feu    Tunisie – Soldes 2021: Date du début des soldes d'été 2021    Une astronaute Tunisienne sera à bord de la station spatiale internationale ISS, bientôt!    Communiqué de presse du conseil des chambres mixtes    Dream City, Rendez-vous en 2022    Pour cause de Covid-19, l'édition 2021 de Dream City reportée à 2022    Fête de la Femme: La première astronaute africaine envoyée à la station spatiale internationale ISS sera Tunisienne    [TRIBUNE] : Pour un état-major de l'économie    36e Foire internationale du livre de Tunis : Appel à participation    Spectacle "24 parfums": Un site dédié au projet et un film documentaire en cours de réalisation (teaser)    Publication par l'INP des exemples du projet "Vigile" d'inventaire informatisé des collections muséographiques    Festival Hammamet 2021: La pièce de théâtre "Club de chant" de Cyrine Gannoun en ligne    Hédi Dhoukar: L'invitation à réfléchir de Hichem Djaït    Dernière minute : La Maison Blanche « préoccupée » par l'évolution de la situation en Tunisie et appelle au calme    "Mémoire" de Slim Sanhaji et Sabah Bouzouita au FIH2021 dans sa version en ligne    208 migrants clandestins secourus au cours des dernières 48 heures    17 migrants retrouvés morts à bord d'un bateau en route vers les côtes italiennes    150 migrants irréguliers secourus au large de Zarzis    Aux origines de la Nahda: L'Expédition d'Egypte (1798-1801)    Crimes racistes aux Etats-Unis | La fondation russe contre l'injustice monte au créneau    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le chef du nucléaire iranien démissionne
Figure clé du programme atomique
Publié dans Le Temps le 17 - 07 - 2009

Le Temps-Agences - Une figure clé du programme nucléaire controversé de l'Iran, Gholamreza Aghazadeh, a démissionné de ses fonctions après avoir été chef de l'Organisation iranienne de l'Energie atomique (OIEA) pendant douze ans, a rapporté hier l'agence Isna.
Selon Isna, il a présenté sa démission il y a vingt jours au président de la République, Mahmoud Ahmadinejad, qui l'a acceptée.
La raison de cette démission n'a pas été donnée mais elle survient dans un contexte de pressions accrues pour que Téhéran renonce à ce que les Occidentaux soupçonnent d'être des ambitions nucléaires militaires.
M. Aghazadeh a également quitté ses fonctions de vice-président, ajoute Isna.
Agé de 60 ans, M. Aghazadeh était responsable de l'OIEA, l'instance chargée du développement du programme nucléaire civil iranien, depuis 1997 et est considéré comme le principal responsable du développement du nucléaire iranien.
Il avait été nommé par l'ancien président réformateur Mohammad Khatami mais avait conservé son poste après l'arrivée au pouvoir de l'ultraconservateur Ahmadinejad en 2005.
Entre 1985 et 1997, il avait occupé le poste de ministre du Pétrole.
Depuis qu'il avait pris ses fonctions à la tête de l'OIEA, l'Iran a construit l'usine de conversion d'uranium d'Ispahan (centre) mais aussi le site d'enrichissement d'uranium de Natanz.
Il est également considéré comme le responsable du développement de la centrale nucléaire de Bouchehr, actuellement construite par les Russes dans le sud de l'Iran.
Téhéran affirme que son programme nucléaire n'a qu'un but civil mais les Occidentaux sont convaincus de ses fins militaires et des sanctions internationales ont été imposées à l'Iran.
Les Etats-Unis et d'autres pays ont offert à l'Iran une solution négociée au conflit. Mais la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a prévenu mercredi Téhéran que cette offre ne durerait pas indéfiniment et a jugé que "l'heure de passer à l'action a sonné" pour trouver une solution.
Le chef de la diplomatie suédoise Carl Bildt, dont le pays préside l'Union européenne, a ajouté également mercredi que l'heure de vérité se rapprochait sur le dossier nucléaire iranien et que l'Europe allait devoir faire des choix difficiles dans les mois à venir.
Rompant avec la politique de son prédécesseur George W. Bush, le président américain Barack Obama a offert de dialoguer avec la République islamique pour tenter de la convaincre de renoncer au nucléaire.
"Nous savons jusqu'où son programme nucléaire a avancé et nous savons que refuser de discuter avec la République islamique n'a pas réussi à altérer la marche iranienne vers l'arme nucléaire", a dit Mme Clinton mercredi.
"Mais nous comprenons aussi l'importance qu'il y a à essayer de dialoguer avec l'Iran et à offrir à ses dirigeants un choix clair: ou bien devenir un membre responsable de la communauté internationale ou bien continuer sur la voie de l'isolement".
Les ministres des Affaires étrangères du G8 se réuniront pour faire le point sur le nucléaire iranien le 24 septembre à New York.
Après le G8 de la semaine dernière, le ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki, a rappelé que l'Iran préparait un train de propositions sur les questions régionales et internationales, sans préciser de date pour leur présentation.
L'Iran avait annoncé le 15 avril préparer un ensemble de propositions pour des négociations avec les grandes puissances mais ses responsables ont déclaré à plusieurs reprises qu'ils refusaient de parler de son programme nucléaire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.