Signature d'un accord entre Syphax Airlines et TUI Russia pour le transport de 50.000 touristes depuis la Russie vers la Tunisie    Ounaies : Il ne faut pas prendre négativement la séance du Congrès US à propos de la Tunisie    Ministre du Tourisme-fête du Mouled: Le festival sera un événement d'envergure internationale    Amel Moussa dénonce la cyberviolence exercée à l'encontre des femmes    Bir Bouregba: Taoufik Charfeddine se rend au siège de l'unité spéciale de la Garde nationale    Mohamed Ali Boughdiri : Il ne faut pas avoir peur du retour de la dictature en Tunisie    Classement WTA : Ons Jabeur se hisse à la 8ème place mondiale    Foot Tunisien – le Bilan de nos expatriés    Samir Dilou : Je rêve d'un parti politique composé de jeunes et présidé par une femme    Yassine Ayari exprime son entière solidarité avec Moncef Marzouki et Ahmed Nejib Chebbi    Tennis – Classement ATP : Malek Jaziri 297e mondial    Foot Européen – Programme TV des matches de lundi (HT)    Le certificat de vaccination bientôt obligatoire pour accéder à certains espaces ?    Accès gratuit aux monuments historiques à l'occasion de la fête du Mouled    Dr Reinincke à la tête du German Orient Institute    Bilan - Covid-19 : 133 nouveaux cas et trois décès le 16 octobre    Le ministère du commerce lance un programme de contrôle du secteur des fruits et légumes    Commerce : Hausse de 50% des infractions économiques relevées au mois de septembre 2021    Tunisie : Augmentation, en septembre, du prix de la production du poulet de chair    Signature d'une convention de partenariat entre Fipa Tunisia et Novation City    Sfax-Campagne d'information [VIDEO] : L'équipe de Kais Saied passe à l'action    Reprise de la ligne Tunis-Tozeur-Tunis    Deux fonctionnaires de la délégation régionale de l'Education placés en détention    26% des convoqués se sont présentés aux centres de vaccination, le 16 octobre    Reprise de la distribution de l'huile végétale subventionnée à partir du 19 octobre    Montpellier – Lens : Où regarder le match en direct et live streaming ?    QNB participe à la campagne de sensibilisation à l'importance du dépistage précoce pour prévenir le cancer du sein    Riadh Zghal - Tunisie: Où va le processus de la transition démocratique ?    Octobre rose : Campagne de sensibilisation sur le dépistage précoce du cancer du sein à Sidi Bouzid    Ons Jabeur s'incline face à Paula Badosa Gibert    Lyon vs Monaco : Où regarder le match en direct et live streaming ?    Concours "Aux cœurs des mots" : aucun officiel Tunisien ne s'est manifesté pour recevoir le prix !    La Télévision nationale ne transmettra pas les rencontres de la première journée du championnat    Moncef Marzouki confond Khaled Mechaal et Ismaïl Haniyeh!    GB : Un député britannique poignardé à mort dans une église. La piste terroriste n'est pas écartée    Les membres du Grand Jury des JCC    Par Abdelaziz Gatri : Thomas Sankhara, ou l'Afrique assassinée    Soirée Astronomique à la Cité des Sciences à Tunis sous le thème des Exoplanètes    Gordon Gray: Kais Said n'apprécie pas le principe de la séparation des pouvoirs    Tunisie : Entrée gratuite aux musées et sites historiques vendredi 15 octobre    Accès gratuit aux musées, sites et monuments historiques à cette date    Liban : 3 morts et 20 blessés dans une manifestation à Beyrouth    Exposition "La Syncope Du Mérou" de Belhassen Handous à Central Tunis    Francophonie : Le Vieux port de Bizerte accueille le concert littéraire "Lectures croisées autour de la mer"    Secousse sismique à Gabès    Des hauts gradés de la marine d'Europe et d'Afrique en conclave à Tunis    Le chef de l'Etat assiste à l'éloge funèbre des militaires décédés dans le crash de leur hélicoptère    Jendouba-Bousalem-Béja sur le front de la plaque africaine : ça bouge ! explication    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le chant soufi revisité
«Hadhra 2010» de Fadhel Jaziri, le 15 juillet au Festival international de Carthage
Publié dans Le Temps le 10 - 07 - 2010

Cent et un interprètes sur la scène, (neuf solistes, quarante cinq choristes, seize instrumentistes, trente et un danseurs et danseuses…), pour renouveler le chant soufi, l'invocation des saints et les louanges…tels sont les différents jeunes acteurs du spectacle « Hadhra 2010 », dont Fadhel Jaziri a signé la conception et la mise en scène pour le présenter le jeudi 15 juillet, dans le cadre du festival international de Carthage.
Lors d'une conférence de presse tenue hier dans l'un des hôtels de la capitale, l'auteur de « Hadhra 2010 » a essayé d'expliquer aux nombreux journalistes présents, qu'il s'agit d'une nouvelle vision du spectacle par rapport à l'ancienne version de 1991, telle que conçue et réalisée à l'époque par le duo, Jaziri-Agrebi. La nouveauté se traduit par conséquent, dans l'effort au niveau de l'habit, de l'écriture scénique et musicale ainsi que du chant et de l'image.
« Hadhra 2010 » dont les répétitions ont débuté au début du mois d'avril dernier, tiendra en haleine, deux heures durant, un public assoiffé de chants soufis tels qu'ils ont été répercutés et transmis par la tradition confrérique dans les diverses zawiyas de Tunis et que Jaziri a su recomposer et retranscrire dans le langage de notre époque afin d'en faire une œuvre vivante du présent.
Trois actes, une ouverture et une clôture, vingt cinq chants : solos duos, trios et chœurs ; neuf tableaux dansants, des saynètes et quelques personnages emblématiques pour donner de la voix aux danseurs et s'aventurer encore plus loin dans la mise en image du chant spirituel.
L'auteur et metteur en scène, Fadhel Jaziri participe à la fondation du Théâtre du Sud de Gafsa et à la création de plusieurs spectacles.
Co-fondateur du Nouveau Théâtre en 1976 avec ses compagnons Fadhel Jaïbi, Mohamed Driss et Hbib Masrouki, il contribue à créer une série de spectacles marquants tels que "L'instruction", "Ghassalet Nouader", "Lêm", "Arab" et "la répétition". Le groupe aborde la production cinématographique avec des films comme "La Noce" et "Arab" ...
A partir de 1991, il crée plusieurs spectacles musicaux populaires, profanes et sacrés. Il présente successivement "Nouba", à partir de la tradition populaire , " Hadhra", spectacle de chants sacrés, "Nujum", fresque musicale renouvelant l'interprétation du répertoire musical arabe, etc.
Dans ces spectacles, l'auteur intègre une nouvelle esthétique et un langage gestuel et corporel longtemps refoulé et sous-estimé qui ne manquent pas d'influencer le paysage culturel tunisien.
En 2008, il entreprend une nouvelle expérience cinématographique avec "Thalathun", long métrage qui narre le rôle de nombre d'intellectuels tunisiens dans l'éveil de la conscience nationale durant les années trente.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.