La police turque aurait déjoué un attentat à la bombe visant le cortège d'Erdogan    Erdogan échappe à une tentative d'assassinat    Coronavirus : 1 décès et 219 nouvelles contaminations, Bilan du 3 décembre    Turquie [VIDEO] : Démantèlement d'une tentative d'assassinat d'Erdogan lors d'un rassemblement populaire    Coupe Arabe : Démonstration de force à l'égyptienne et 5-0 à la fin    L'ordre des médecins s'oppose à l'Innovation et aux Startups    Abir Moussi : Le président n'est pas habilité à modifier le régime politique et la loi électorale    Tunisie : Nouvelle décision de Kais Saied    MEMOIRES: Béchir HAMMAMI    Gafsa | dur, dur d'être jeune…    REMERCIEMENTS ET FARK: Khemaies GUEBLAOUI    Tunisie-coronavirus : Vers la fermeture des frontières? le ministre répond    CMF : Visa pour l'admission en Bourse de "Smart Tunisie"    Les recettes douanières ont augmenté de 17,2%, fin novembre    La startup Tunisienne Lamma accélère sa vision Quick commerce et acquiert Farm Trust    Louzir : La personne infectée par « L'Omicron » va bien et n'a montré aucun symptôme    Tunisie : Hausse de 17,2% des recettes douanières durant les 11 premiers mois de l'année 2021    Coupe Arabe : Les Marocains écrasent la Jordanie et se qualifient pour les 1/4    NBA : Phoenix privé de record, le derby de LA pour les Clippers    JTC 2021: Une inauguration inédite célébrant plusieurs expressions d'art et transmise à la télé    Tunisie – Japon : Conférence "JICA Chair" et signature d'un mémorandum de coopération à l'ENA de Tunis    La Tunisie perd son match contre la Syrie (0-2): Une grande désillusion à la Coupe arabe FIFA 2021    Tunisie [EN DIRECT] : Les militants de l'Union affluent à la Kasbah pour commémorer l'assassinat de Farhat Hached    Foot-Europe: le programme du jour    Monde: Un accord « historique » entre la France et les Emirats Arabes Unis    Pourquoi: Vente illégale d'eau    Tahya Tounes annonce son congrès extraordinaire en mars 2022    Conférence d'Oran : La contribution des 3 pays africains au Conseil de sécurité de l'ONU a été capitale (Jerandi)    Bilel Sahnoun, Directeur Général de la Bourse de Tunis: "La Tunisie n'a toujours pas saisi l'opportunité des financements verts"    NEWS: Zerdoum passe au CA    Marathon International COMAR Tunis-Carthage: Courons pour l'environnement    On nous écrit: «J'ai fermé mes maisons » de Marianne Catzaras Sur ses collines, Athènes attend    «On a Blade of Grass» de Fares Thabet à Selma Feriani Gallery du 13 décembre 2021 au 5 février 2022: Un environnement rêvé    Exposition de photos: Splendeurs et couleurs de la Médina de Tunis    Yasmina Khadra appelle au sauvetage de la librairie El Moez    Premier ministre italien : « la Tunisie doit tracer une voie politique claire »    Opportunités : Des hommes d'affaires tunisiens prospectent les marchés kenyan et ougandais    Tunisie : Leila Jaffel crée une équipe pour le suivi des activités des directions régionales de la justice    UGTT : Commémoration du 69e anniversaire de l'assassinat de Hached    Tunisie-Météo: Temps nuageux sur l'ensemble du pays    Coupe arabe FIFA 2021 | Tunisie-Syrie (0-2): La grande désillusion des aigles de Carthage    Tunisie Télécom accompagne la Tunis Fashion Week    Ce dimanche, accès gratuit aux musées, monuments et sites historiques    Aux Galerie « XYZ » et TGM Gallery : La Grenade exposée sous toutes ses coutures et l'Ecole de Tunis haute en couleurs    L'Omicron était déjà présent en Europe avant la cascade de restrictions visant l'Afrique?    La Tunisie cherchait à acheter jusqu'à 175 000 tonnes de blé tendre    Space X : Elon Musk menace ses salariés de fermeture    Ghazi Moalla : Trois personnalités sont les favoris pour l'élection présidentielle libyenne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La plume et l'épée
Rencontres et débats : La pensée politique dans la poésie de Mustapha Khraïef
Publié dans Le Temps le 19 - 12 - 2010

Dans le cadre du centenaire du poète national Mustapha Khraïef, le Club « Idhafet » de la Maison de la Culture Ali Ben Ayed à Hammam-Lif a organisé vendredi dernier (17 décembre), une conférence sur la pensée politique dans la poésie de Mustapha Khraïef, donnée par Jallal El Mokh, écrivain et président de l'Union des Ecrivains Tunisiens (section de Ben Arous). Un public, formé essentiellement d'hommes de lettres et de culture de la région, était présent à cette conférence.
Jallal El Mokh, qui a déjà publié plusieurs anthologies sur d'autres poètes et écrivains tunisiens et arabes, notamment Abou Kacem Achabbi et Jabrane Khalil Jabrane, a fouillé dans les œuvres poétiques de Mustapha Khraïef pour dénicher un bon nombre de poèmes où se manifestent le militantisme du poète et son engagement politique dans la lutte contre le colonialisme, pour montrer que le poète n'était pas seulement le chantre de la beauté, de la nature et de l'amour, mais également le porte-parole de tout un peuple vivant sous le joug de l'occupation et qui aspirait à l'indépendance et à la liberté.
Durant son existence, Mustapha Khraïef a vécu les grands événements du siècle dernier, a précisé le conférencier, comme les deux guerres mondiales, la guerre en Palestine, le mouvement national. La prise de position du poète était claire : son appel à la résistance sous toutes ses formes, par les armes comme par la plume. Le conférencier a montré, tout en citant des vers puisés dans les œuvres du poète, notamment « Chouâa » et « Chawk wa Dhawk », avec quelle ferveur il voulait mobiliser son peuple contre le colonisateur et l'inciter à prendre en main son destin. Il a souligné que le militantisme politique du poète l'avait poussé à fonder le journal « Le Destour » en 1937, convaincu que la plume était une forme non moins efficace de lutte contre le colonialisme. Le conférencier relatait parfois des anecdotes pour illustrer l'engagement total du poète à la cause de son pays et aux droits de ses compatriotes ; il a rappelé à ce propos le refus du poète de faire l'éloge du résident général qui avait à l'époque entrepris une collecte de dons pour les victimes de guerre, et ce malgré les tentations. L'engagement politique, a indiqué Jallal El Mokh, n'a pas cessé avec la fin de la colonisation, il se poursuivait même après l'indépendance du pays en prenant d'autres formes, notamment l'appel à l'édification d'une Tunisie moderne en s'adressant à la jeunesse du pays.
La pensée politique de Mustapha Khraïef a dépassé les questions nationales pour aborder celles des peuples maghrébins, africains et arabes, dont la plupart venaient de se libérer du joug de la colonisation. Le conférencier a déclamé devant les assistants un bon nombre de poèmes écrits par Mustapha Khraïef, qui furent dédiés aux grands réformateurs tunisiens et arabes, tels que A. Thaâlbi, Moncef Bey, Abou Kacem Chebbi, Ibn Khaldoun, Okba Ibn Nafaâ, Tarak Ibn Zied…Plusieurs autres poèmes furent destinés par l'auteur à l'unité entre les pays maghrébins, passant ainsi pour le précurseur de l'Union du Maghreb Arabe. L'intérêt du poète s'est porté également sur le monde arabe et l'Afrique, en appelant dans sa poésie, à la nécessité de faire face à l'hégémonie et aux convoitises des puissants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.