Mourad Jouini : les Tunisiens ne respectent pas la priorité à droite    Déviation partielle de la circulation au niveau de l'intersection "Ben Daha" à "Ezzahrouni"    Inflation : le gouffre entre le ressenti du Tunisien et les chiffres annoncés !    Abdesalem: Abdelli qui a soutenu Saïed, il goutte aujourd'hui au poison qu'il réservait aux adversaires de Saied    Série de limogeages au ministère du Transport    Monde : Daily Brief 08.08.22 l'ONU appelle à stopper toute attaque "suicidaire" contre des centrales nucléaires en Ukraine    Tunisair : Annulation de 3 vols en provenance de Bamako, faute de carburant    Zarzis: Ignorant le public, l'algérien Fayçal Sghaier se retire et refuse de donner le concert ! (Vidéo)    Ghannouchi : Soit la violence… soit le dialogue pour coexister    Recette : Comment trouver une bonne pastèque ?    Tunisie-Référendum: Rejet du recours intenté par Afek Tounès    Lotfi Abdelli: Je suis en danger, et cela peut être c'était mon dernier spectacle (Vidéo)    Tensions entre Lotfi Abdelli et les sécuritaires : ouverture d'une enquête    Boom de la fibre optique en Algérie !    Lutte contre la traite humaine : Il y a encore du chemin à faire    Référendum : le Tribunal administratif rejette le recours intenté par Afek Tounès    Ukraine : Poutine aurait la solution, 100 000 soldats nord-coréens surentraînés    La galerie Saladin expose l'artiste-peintre Luigi Maria De Rubeis : Force et délicatesse    Festival international de Hammamet | Concert de Hamza Namira : Précieux moments de musique et de chant    Zouhair Maghzaoui : Ahmed Néjib Chebbi n'est qu'une vitrine pour l'islam politique    Grombalia: Les habitants protestent contre la coupure d'eau depuis plus de 3 mois (Audio)    François Hollande plaide pour une relance du partenariat avec le Maghreb    Tunisie : Trois morts à Bizerte    LG et GOOGLE offrent trois mois d'accès à STADIA PRO    L'Iran arrête trois espions du Mossad    Gaza : L'Ukraine solidaire avec Israël    Le Premier ministre japonais effectuera sa 1ere visite en Tunisie et au Maghreb    Tunisie: 7,433 millions quintaux de céréales collectés    Faire de la Tunisie une plateforme de coopération: Tunisie Japon Afrique    Communauté subsaharienne en Tunisie : Inquiétante flambée du discours raciste    Tribune | Mon message d'Hiroshima    EXPATRIES | Un trophée pour Belarbi ?    Décès d'un ressortissant tunisien au Canada : Le meurtrier souffrait-il réellement de troubles mentaux ?    Prix au marché municipal de Beja [Vidéo]    Sélections des jeunes : Le temps des grandes réformes    EST | Des recrutements ciblés : L'empreinte de Nabil Maâloul !    Classement WTA : Badosa recolle à Sakkari et passe 3e, Ons Jabeur 5e    Matches amicaux : Le Barça, l'Atletico et la Roma largement vainqueurs    Pourquoi | A propos des horloges    Météo : Le mercure grimpe jusqu'à 42 degrés    Foot mondial : Programme TV des matches de lundi    Monastir: Sauvetage de 22 migrants clandestins à l'île de Kuriat    Monastir : 22 migrants clandestins sauvés en pleine mer    Ons Jabeur exemptée du premier tour du tournoi de Toronto    Jean-Jacques Ciscardi sort son nouveau live : Beyrouth-Rome vol 770    Foot-Europe: le programme du jour    Le festival de Monastir déprogramme Mokdad Shili à cause de ses propos contre Bourguiba    Wandure is actually a Canadian Dating application That Saves Times by Turning Every on line complement Into a Real-Life Date    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Y-a-t-il vraiment une menace terroriste contre les Juifs ?
Mise en garde d'Israël contre les voyages et le pèlerinage en Tunisie
Publié dans Le Temps le 06 - 05 - 2012

• Le ministre du Tourisme réagit : «c'est une tentative de saboter le tourisme»
Alors que la Tunisie s'apprêtait à renouer avec le pèlerinage annuel juif à la synagogue de la Ghriba sur l'île de Djerba, pour relancer le tourisme et rassurer la communauté juive troublée par des slogans antisémites scandés récemment par une poignée de fondamentalistes religieux, Israël est venu jouer les trouble-fêtes en lançant une mise en garde contre les voyages et le pèlerinage en Tunisie.
Le Conseil israélien de sécurité nationale (CNS) a averti jeudi que «des activistes planifiaient des attentats visant des cibles israéliennes ou juives en Tunisie», déconseillant fortement à ses ressortissants de s'y rendre. « En raison d'une révision de l'évaluation de la situation, le Bureau de l'anti-terrorisme a décidé de relever d'un cran l'avertissement concernant les voyages en Tunisie », a indiqué le CNS dans un communiqué.
La branche anti-terrorisme du CNS a enfoncé encore plus le clou en soulignant que le danger était particulièrement grand sur l'île touristique de Djerba, où de milliers de Juifs originaires d'Europe et d'Israël se rendent chaque année à la synagogue de la Ghriba à l'occasion de Lag Ba Omer, fête juive qui sera célébrée cette année les 9 et 10 mai. La réussite de ce pèlerinage, suspendu en 2011 après la révolution, constitue habituellement un baromètre annonciateur d'une bonne saison touristique.
En réponse à la mise en garde israélienne, le ministère tunisien de l'Intérieur a démenti dans un communiqué des allégations sur des éventuelles opérations terroristes en Tunisie affirmant que la sécurité est établie sur tout le territoire tunisien grâce aux efforts des forces de l'ordre et de l'armée. «Toutes les mesures et les précautions ont été prises pour assurer le bon déroulement des fêtes annuelles de la Ghriba», a également indiqué le ministère.
Tentative de sabotage
Le ministère tunisien du Tourisme a, quant à lui, pointé du doigt une tentative de sabotage de l'industrie touristique du pays qui commence à peine à remonter la pente. «La révolution tunisienne n'est pas du goût de certaines parties, qui cherchent à la saborder par tous les moyens», a déclaré vendredi le ministre du Tourisme, Elyes Fakhfakh. Et d'ajouter : « les consignes officielles publiées par les ministères des Affaires étrangères des pays émetteurs de touristes vers la Tunisie sont toutes rassurantes et très positives. Nous nous employons, par ailleurs, à corriger les échos négatifs que se font certains médias sur la situation sécuritaire dans notre pays, en invitant les journalistes étrangers à visiter la Tunisie sans leur fixer un circuit bien déterminé afin qu'ils puissent constater de visu du climat de quiétude et de sécurité qui prévaut sur tout le territoire tunisien».
Le ministre du Tourisme rappelle aussi que le Président de la République et le Chef du gouvernement se sont déjà engagés à veiller sur le bon déroulement et la réussite du pèlerinage juif de la Ghriba. Le 18 avril dernier, le Premier ministre, Hamadi Jebali, avait souhaité la bienvenue aux fidèles juifs souhaitant se rendre à la Ghriba. «La Tunisie accueillera les pèlerins juifs à Djerba comme à l'accoutumée», a dit M. Jebali promettant de «lutter contre certains comportements», en allusion à celui des certains extrémistes salafistes qui avaient tenu des propos antisémites. Quelques jours auparavant, le président de la République, Moncef Marzouki, avait annoncé que le gouvernement est décidé à protéger toutes les minorités religieuses en Tunisie. « L'Etat civil est déterminé à protéger tous ses citoyens et à les traiter sur un pied d'égalité. Nous réitérons également notre rejet de toute forme de ségrégation à l'égard de nos concitoyens juifs, et de tous propos ou actes pouvant menacer leur dignité ou leur vie», avait-il notamment déclaré.
Allégations infondées
Selon les experts, les allégations du Conseil israélien de sécurité nationale sont infondées. « Il n'existe aucune menace terroriste réelle ni contre les juifs résidant en Tunisie, ni contre ceux qui envisagent de s'y rendre pour le pèlerinage de la Ghriba. Et pour cause: le salafistes qui sont régulièrement mis à l'index ont déjà annoncé qu'ils respectent les croyances des Juifs et des Chrétiens de Tunisie», affirme Alaya Allani, professeur d'histoire contemporaine à la Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités de la Manouba spécialiste des mouvements islamiste dans les pays du Maghreb.
Auteur de plusieurs ouvrages sur le thème des phénomènes politico-religieux dans le monde arabe, dont «Les Mouvements islamistes dans le monde arabe : les cas de la Tunisie» et «Le courant religieux en Tunisie entre confrontation et participation», M. Allani rappelle que le leader de la mouvance salafiste djihadiste tunisienne Seif Allah Ben Hassine, alias Abou Yadh, avait précisé que ses récents « appels à tuer les juifs visaient les sionistes qui spolient les terres saintes en Palestine et non pas les juifs tunisiens».
Le chercheur estime, d'autre part, que la mise en garde israélienne contre les voyages en Tunisie constitue une « réaction épidermique aux déclarations d'une élue du mouvement islamiste Ennahdha à l'Assemblée constituante qui avait rappelé récemment à Israël son histoire d'Etat voyou installé sur des terres arabes spoliées ». Basma Jebali l'élue en question avait mis en garde contre des «achats massifs de terrains par des Juifs à Djerba » qui pourraient, selon elle, « faire de l'île touristique tunisienne une seconde Palestine »
M. Allani trouve, par ailleurs, étonnant le fait que l'Etat hébreu choisisse ce moment pour déconseiller à ses ressortissants de se rendre à Djerba alors que la synagogue qu'abrite cette île touristique avait été la cible d'un attentat qui avait fait 21 morts, dont 14 touristes allemands, sous le règne de Ben Ali!
Walid KHEFIFI
daassi
ratata
sihem
radhia
bengy
Hésah


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.