Le ministre de l'Intérieur effectue une visite d'inspection aux unités sécuritaires déployées à Tunis    Kaïs Saïed, Ons Jabeur, Najla Bouden… Les 5 infos de la journée    Kaïs Saïed ratifie la nouvelle Constitution    Bourse de Tunis : Le Tunindex confirme son trend haussier    Tunisie – Reprise des négociations sociales pour d'éventuelles majorations salariales    Tabarka : Un centre d'accueil pour les victimes de l'incendie    WTA Cincinnati 2022 : une journée couronnée de succès pour Ons Jabeur    Ons Jabeur qualifiée aux huitièmes de finale du Tournoi de Cincinnati    Saïda Garrach : des magistrats convoqués par téléphone pour les poursuites judiciaires    Steg : la vague de chaleur cause des coupures d'électricité    Monde-Daily brief du 17 août 2022: Ukraine : Erdogan et Guterres rencontrent Zelensky demain    Samir Saïed : l'économie tunisienne traverse une situation très critique    Nomination d'un nouveau Chef de cabinet du conseil de l'ISIE    Championnat arabe E-Sports (Valorant) : la Tunisie termine 1ère de sa poule    Tunisie: Une maladie hémorragique détectée chez les bovins    Coronavirus-Bilan du 15 août 2022: 2 décès et 199 nouvelles contaminations    Tunisie : 6 décès et 353 blessés en 24h    Construction de l'hôpital du Roi Salmane à Kairouan : le ministère de la Santé explique    Tunisie: Vers le lancement du Startup Act 2.0    Lotfi Abdelli : je ferme ma gueule, je vends mes affaires et je pars !    Agence de notation japonaise «Rating and Investment» : La note souveraine tunisienne passe à «B» avec perspectives négatives    Une députée a été interdite de renouveler son passeport selon le Courant démocrate    Le braconnage : Un crime organisé ?    Express    «Club de chant» de Cyrine Gannoun au Festival International de Hammamet : Une œuvre attachante    Programme TV du mercredi 17 août    DECES : Salem BEN KHALIFA    Le tout dernier téléphone de Huawei marqué par la plus longue durée de vie de la batterie – HUAWEI nova Y70 maintenant disponible en Tunisie    MEMOIRE : Feu Slim Mehdoui    Amical international : ce sera Algérie-Brésil en septembre !    Voici les 10 chansons les plus "likées" sur TikTok    Météo en Tunisie : Forte vague de chaleur, l'INM lance un appel à vigilance    L'USBG se prépare pour la demi-finale : La grande mobilisation    ESS | Annoncé sur le départ ces derniers jours : Zied Boughattas reste à Sousse !    Tourisme en Tunisie : Le nombre des touriste visitant Nabeul augmente de 60% en juillet    Néjib Belhedi se prépare pour une traversée dans l'océan parmi les requins    Tentative de meurtre Salman Rushdie: La lecture de Gilles Kepel    Lotfi Abdelli annonce l'annulation de tous ses spectacles    Monde-daily brief du 16 août 2022: Vladimir Poutine accuse les Etats-Unis de faire traîner le conflit en Ukraine    La Tunisie, championne d'Afrique en termes d'espérance de vie    La Fondation Arts & Culture by UIB rend hommage à M. Mohamed Ennaceur    Média Canadien : ''Le Québec doit boycotter le Sommet de la Francophonie en Tunisie''    Chiffre du jour : 657 migrants clandestins secourus en un seul week-end    Goethe-Institut Tunis & Central Tunis accueilleront l'exposition The Event of a Thread    Festival de Siliana "Zama Nights" revient pour une 45ème édition (programme)    Le ministère de l'Intérieur annonce des sanctions contre des syndicalistes sécuritaires    Sfax: 42 migrants égyptiens évacués par l'armée de mer    Gaza : Une guerre politique qui arrache des larmes au musicien Roger Waters    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les élections auront-elles lieu le 27 octobre prochain?
Feuille de route
Publié dans Le Temps le 13 - 03 - 2013

En cas de rejet de la prochaine Constitution par le référendum, ce sera l'impasse
Deux membres de l'ancienne ISIE feront partie de la prochaine instance
Le président de l'Assemblée Nationale Constituante Mustapha Ben Jaâfar a annoncé lundi dernier que les élections législatives et présidentielle pourraient être organisées entre le 13 octobre et fin décembre 2013.
Une date consensuelle, celle du 27 octobre, sera soumise à l'adoption en plénière à l'ANC. Cette date suppose que la Constitution est adoptée en première lecture. S'il va falloir opter pour une deuxième lecture, il faudra dans ce cas reporter cette échéance à un mois. En cas de référendum pour l'adoption de la Constitution, rien n'est prévu.
Pour le président de l'ANC « le calendrier proposé répond à une volonté politique de la présidence, du bureau et des membres de la Constituante pour accélérer le travail afin de sortir de la période transitoire ». Les dates des élections seraient le 27 Octobre, en cas d'adoption de la Constitution en première lecture, le 27 novembre si on passe à une deuxième lecture. En cas de référendum, rien n'est précisé.
Chafik Sarsar, constitutionnaliste qui pourrait se porter candidat à la prochaine Instance Supérieure Indépendante des Elections (ISIE), a fait, sur les ondes de MosaïqueFM, trois remarques à propos de cette date. « Un calendrier est absolument nécessaire. Depuis Mars 2012, on avait demandé un calendrier. Mieux vaut tard que jamais. Toutefois, les membres de la Constituante ne cessent de débattre sur cette date. Certaines choses doivent être fixées par la Constitution. Les élections législatives et présidentielle auront-elles lieu de façon concomitantes ? La prochaine ISIE devra déterminer le calendrier. C'est l'ISIE qui fixe les dates de présentation des candidatures, la période du silence électoral »...En plus que va stipuler la loi électorale ? Personne n'a commencé à préparer le Code électoral. Le vote aura lieu, sur les personnes ou sur les listes, avec les plus grandes moyennes ??? Beaucoup de questions demeurent en suspens. Même le dernier brouillon de la Constitution n'est pas encore prêt. Les dispositions de l'étape transitoire ne sont pas encore connues. Certains modes de scrutins nécessitent une répartition territoriale adaptée. « On ne peut fixer un calendrier réaliste sans tenir compte de ces problèmes. Au cas où le référendum aboutisse à un rejet de la Constitution, on sera dans l'impasse », prévient Chafik Sarsar.
La formation de la prochaine ISIE devra être composée le 26 avril prochain. En fixant la date des élections pour le 27 octobre, la prochaine ISIE aura six mois pour préparer les élections. Est-ce suffisant ? Boubaker Bethabet, secrétaire général de l'ISIE sortante, pense que « c'est un délai raisonnable par nécessité ». Il faut installer une véritable administration qui travaille en symbiose avec l'Instance. L'administration doit être neutre et se doter des moyens techniques et logistiques à même d'être en mesure d'organiser dans des conditions normales des élections avec inscription des électeurs, leur répartition adéquate entre différents bureaux de vote. Lors des élections précédentes, les bureaux de votes étaient débordés et ne pouvaient contenir les marées humaines qui venaient voter. Certains anciens inscrits sont décédés. De nouveaux ont atteint l'âge de 20 ans et doivent être inscrits.
En cas de référendum, sur la Constitution, c'est là toute une opération électorale à part entière à organiser. Elle demandera moins de temps que des élections législatives ou présidentielles, puisqu'il n'y a pas de présentation de candidature.
Pour que les horizons soient clairs, Boubaker Bethabet, croit que la solution réside dans « des négociations sérieuses entre les différents groupes au sein de la Constituante et avec les autres forces en dehors de l'ANC qui ont leur poids et leur importance dans le pays ». Certes, l'ANC a le pouvoir de décision, mais les problèmes ne peuvent être résolus que par les négociations.
Certains pensent qu'il faut fixer par une loi, la date des prochaines échéances électorales. Cette loi sera révisée à la majorité des deux tiers, si son respect s'avère impossible. Déjà auparavant trois dates avaient été avancées. Avancer une date pour la changer après, fera perdre toute crédibilité à la feuille de route. Une déclaration politique contenant un calendrier, avec approbation de l'ANC suffirait à elle seule. Dans la déclaration du Gouvernement prévue pour hier, cette date devrait être annoncée. Un autre problème se pose, celui de l'inexpérience des membres de la prochaine ISIE. L'ancienne Instance avait annoncé qu'elle ne se représenterait pas. Des sources proches de l'ISIE sortante, parlent de quatre candidatures d'anciens membres présentées à titres personnels. Ainsi on est sûr que la prochaine ISIE contiendra deux membres de l'ancienne. Pourra-t-on dépasser les lacunes constatées lors de la dernière expérience ?
L'évolution des faits nous le dira.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.