CONDOLEANCES: Saida SOHLOBJI épouse OUENNICHE    CONDOLEANCES: Mohamed Moncef MAATOUG    Le programme Isquo Enlien soutient l'entrepreneuriat des jeunes tunisiens et appelle aux candidatures    IACE : 15% des entreprises envisagent de licencier    NEWS: L'USM sur Jassem Hamdouni    Mini-Football – Championnat national des féminines: Un championnat à 17 équipes    Handball – Mondial d'egypte – La Tunisie éliminée: Il fallait s'y attendre !    Le ministère de l'enseignement supérieur appelle les étudiants à regagner les foyers universitaires à partir d'aujourd'hui    Pas d'augmentation des tarifs de la STEG    ATB : Un PNB de 278,4 millions de dinars (31 décembre 2020)    Football : Programme TV de ce jeudi 21 janvier 2021    Basket – Equipe nationale : Salah Mejri réintègre le groupe    Kerim Bouzouita : « Les sondages ne votent pas »    SIAME : Les revenus en légère régression de 5%    Covid-19: le primat de l'économie et des considérations politiciennes sur la santé    PERSPECTIVES: Adhérer massivement à la révolution industrielle    Le marché boursier vire au rouge    Dépréciation du dinar face aux principales devises étrangères    Ayoba: Une appli de messagerie africaine gratuite qui protège la vie privée    Audition de trois Ministres au Bardo: Les terroristes profitent des troubles pour semer le chaos    Présidence de la République: démenti des déclarations attribuées à Kaïs Saïed    Festival de la Chanson tunisienne: « Ni exclusion ni courtoisie »    En photos : Une prothèse intelligente pour un héros de la garde nationale    Météo | Temps nuageux et températures stables    La pénurie d'eau, une menace réelle dans la région de Kairouan    US Monastir : Taoufik Zaaboub désigné entraîneur adjoint    The Voice Belgique: Un candidat tunisien impressionne le jury    Coronavirus: Point sur la situation épidémiologique à Nabeul    Coronavirus-OMS: Aucun décès lié aux vaccins n'a été enregistré    Club Africain : L' Assemblée générale élective fixée au 21 février    Tunisie-Remaniement ministériel : La date du vote de confiance à l'ARP est fixée    Tunisie [Photos]: Hospitalisation des premiers patients à l'unité Covid-19 de Jebeniana    Au moins deux morts dans une forte explosion d'un immeuble au centre de Madrid    Tunisie: I Watch s'exprime sur le blocage des avoirs de Ben Ali et ses proches en Suisse    Deux policiers et un citoyen tués dans une fusillade à Riyad    Dans une capitale sous haute surveillance, le nouveau président des Etats Unis Joe Biden prête sement    Le président algérien s'est fait opéré en Allemagne    The Voice Belgique: le chanteur Tunisien Youssef Ben Soltan impressionne le jury (vidéo)    Spectacle Felliniana hommage au grand réalisateur Federico Fellini en streaming gratuit    Les films tunisiens "Un Fils" et "L'Homme qui a vendu sa peau" primés au festival des Lumières de la Presse Internationale    Programmes confinés: Savoir adapter le vivant au numérique    USA: Le message d'adieu de Melania Trump    Tunisie-Ligue 1 : programme de la 9e journée    L'efficacité du 2ème vaccin russe anti-Covid est de 100%    Le ''patient zéro'' de l'épidémie pourrait ne jamais être retrouvé    Le comité directeur du Festival de la chanson tunisienne dévoile les grandes lignes de l'édition 2021    Anissa ben Hassine, universitaire, auteure de « C'était un 14 janvier 2011 à Tunis », paru chez Leaders à La Presse: «On ne met pas sa propre vie de côté quand on vit une révolution»    Contrepoint | Populisme, trumpisme : nul génie qui vaille...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





« Unavantaluna » la Sicile en musique
Clôture de la 8ème édition de Saveurs er Savoirs du Sud
Publié dans Le Temps le 17 - 04 - 2013

Dimanche dernier, le groupe des cinq d' « Unavantaluna », compagnie de musique sicilienne a offert au public de l'Acropolium de Carthage un concert placé sous le label de musique du monde qui a clos la 8ème édition de Saveurs et Savoirs du Sud.
C'est à un voyage musical d'airs siciliens que s'est terminée en beauté cette manifestation. Le groupe composé uniquement de musiciens hommes : Pietro Cernuto (Bagpipie, flûte et lead vocal), Carmelo Cacciola (Cretan lute et lead vocal), Francesco Salvadore (Percussion, jews harp et lead vocal), Luca Centamore (Guitare, percussion et vocal) et Arnaldo Vacca (Frame Drumzs, percussion et vocal), nous a transporté dans une musique « antique pour le futur ».

Ce groupe de cinq musiciens nous a transmis sa passion pour les valeurs ancestrales, la terre pour ce qu'elle représente comme attachement aux racines avec ce souci de respecter dans leur musique l'équilibre entre tradition et innovation. Dans leur passionnante aventure qu'il a su communiquer avec fougue, le groupe mène une quête qui les pousse vers ce qu'il appelle « une conscience musicale pan méditerranéenne qui reflète bien la nature métissée de la vie ».
La musique de ce groupe évolue vers d'autres sonorités d'Orient et d'Extrême-Orient pour donner plus d'étoffe au répertoire composée essentiellement de musique sicilienne. Alternance de rythmes frénétiques et de notes langoureuses. Le ton a été donné avec « Cornamusando, morceau instrumental original qui exalte la cornemuse de montagne. Des sonorités qui rappellent notre mezoued national. Après ce festival de rythmes joyeux place a été faite à un chant traditionnel sur l'insurrection de Palerme en 1948 avec « Palummeda » chanté en duo.
D'ailleurs, la plupart des refrains sont interprétés en duo pour une solidarité de voix qui donne un sens fort au message transmis. « Pissuprammari » est une autre chanson originale sur l'histoire allégorique de quatre amis qui pêchent la nuit. Succédera « A Virrinedda », une chanson d'amour assez ironique d'un amoureux qui cherche à rejoindre sa bien-aimée la nuit. La bien-aimée, c'est soit une femme soit la terre natale ici la Sicile exaltée dans « Isuli » morceau original sur le fort sentiment d'appartenance à la grande Ile.
La berceuse fait partie de ce riche patrimoine sicilien S. Antuninu est ce chant dévotionnel caractérisé par des sonorités helléniques. La tarentelle est aussi un chant dédié à la Vierge Marie « Toina Tanna » est de la ville de Messina. Ce sont de courtes chansons que les Siciliens aiment écouter ou murmurer lors de des fêtes religieuses ou de mariage. L'un des plus connus et des plus classiques est « Pirati a Palermo » de la grande chanteuse Rosa Balistreri sur les incursions des Sarrasins en Sicile.
Toutes ces chansons ont une histoire liée à l'occupation de la ville ou à des raisons plus personnelles. « U Puddicinu », inspirée du souk des animaux est dédiée aux enfants. « Ciuri Ciuri » est aussi un grand classique de la tradition sicilienne que le public formé en grande partie d'Italiens répétait avec le groupe. Enfin pour terminer avec le registre sicilien « Abballatti », une trantelle traditionnelle qui exhorte à la danse.
Mais cette soirée conviviale nous a réservée une belle surprise la présence d'un groupe de musiciens tunisiens : Brahim Bahloul (percussions), Hichem Hamdi (violon) et Ourouane Mejri (violon et chant) qui ont rejoint les musiciens italiens pour interpréter un cocktail de chansons tunisiennes de Hédi Jouini et des morceaux du répertoire traditionnel tunisien composés par Ridha Kalai. Une formidable fusion entre ces artistes si proche qui a réjoui l'auditoire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.