Chris Murphy : Kaïs Saïed ne tient pas ses engagements    Monde- Daily brief du 27 septembre 2021: Emmanuel Macron ciblé par un homme qui lui a lancé un œuf    Ministre de l'Education: Plus de 450 écoles seront réaménagées dans les prochains mois    Retour du Salon de la Création Artisanale du 1 au 10 octobre 2021 au Kram    Démission collective à Ennahdha - Abdellatif Mekki : Nous n'étions plus qu'un fardeau    La Tunisie s'illustre au Championnat d'Afrique d'échecs    Chiffre du jour : 141 millions de dinars, seulement, sont les crédits extérieurs nets mobilisés par la Tunisie    Abir Moussi : La définition de Kaïs Saïed de l'Etat civil se croise avec celle d'Al-Qaradhawi    Slaheddine Dchicha: De «l'exception tunisienne» à l'état d'exception    Parti des Travailleurs: Kais Saied s'est donné tous les pouvoirs    Olaf Scholz, le probable chancelier d'Allemagne    Exposition Ouatann de Chiara Montenero, du 1er au 30 octobre 2021 à la galerie Alain Nadaud    Dernière minute- Affaire S17: Mandat de dépôt à l'encontre de Seif Eddine Makhlouf    Tunisie – Coronavirus: le taux de positivité des tests baisse à 6,62%    STEG: Des compteurs intelligents à partir de janvier 2022    Flat6Labs, une levée de fonds de 30 MDT pour l'Anava Seed Fund et accueil d'un nouvel investisseur    Décès du rédacteur en chef du journal Echaâb, Mokhtar Ghriss    Attaque de Kasar Hellal : le Parquet ordonne une instruction pour homicide volontaire    Il y'a 23 ans, naissait Google, rappelle le Google Doodle du jour    Tunisie – ONU : Jerandi s'entretient à New York avec Lacroix    Infrastructures : Doublement de la route reliant Zarzis à Djerba    Ons Jabeur se hisse à la 16ème position au classement WTA    ONU-Habitat : Les cinq lauréats tunisiens recevront leur prix le 29 septembre    Tunisie – météo: Cellules orageuses et températures seront en légère baisse    Abdellatif Mekki appelle les députés à agir pour réclamer le retour du Parlement    Ons Jabeur monte à la 16ème place du classement mondial !    Samir Dilou : Même notre prophète avait moins de prérogatives que Kaïs Saïed !    CJD Business Awards 2021 - Le prix du Meilleur Jeune Dirigeant décerné à Marouan Ariane    Dernière minute-Coronavirus: 11 décès et 381 nouvelles contaminations, Bilan du 25 septembre 2021    Ali Larayedh: Les dernières mesures présidentielles menacent l'entité de l'Etat    Foot-Europe: le programme du jour    Supercoupe 2020-2021 (EST-CSS 1-0) : Les déclarations d'après-match    Clermont vs Monaco : Où regarder le match en direct et live streaming ?    La Fondation Orange lance la 4e édition du Prix Orange du Livre en Afrique    Photo du jour : 2 millions de dinars dé    De retour à l'opéra: Une série de pièces de théâtre à la cité de la culture du 1 au 7 octobre    3 membres du congrès américain appellent Biden à intervenir en vue de rétablir le Parlement tunisien    Manchester United vs Aston villa en direct et live streaming : Comment regarder le match ?    Foot-Europe: le programme du jour    La Fondation Orange lance la 4e édition du Prix Orange du Livre en Afrique    Tout savoir sur Les Araméens    JCC 2021 : Listes des films sélectionnés dans le cadre de Chabaka et Takmil    Envirofest à Bizerte en marge du Forum Mondial de la Mer (Programme)    Libye: Dbaïba rejette le retrait de confiance    Abu al-Bara al-Tounsi tué dans un raid à Idleb    Crise des sous-marins: Quelques leçons pour les Arabes    Pêcheurs tunisiens interpellés par les garde-côtes libyens : Le ministère de la Défense rappelle la réglementation    Comment comprendre les prochaines élections en Allemagne et quel impact sur la Tunisie du départ d'Angela Merkel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Couleurs et émotions...
Arts plastiques:Exposition d'Ali Zenaïdi à la galerie Saladin
Publié dans Le Temps le 08 - 05 - 2013

Des traits, des couleurs, des émotions… Un ensemble d'éléments qui font que la peinture soit une forme d'expression à part entière et une ouverture sur l'autre. C'est le thème choisi par Ali Zenaidi qui expose du 2 au 9 mai à la galerie Saladin à Sidi Bou Said. A travers cette exposition, l'artiste peintre expose son rêve brouillé.
Il maîtrise à la perfection cette technique du dessin, une composante essentielle de l'art. Zenaidi accorde toujours une place prépondérante aux formes et aux figures, remplies ou non d'aplats de couleurs. « Je dessinais au crayon. Cette passion, je l'ai gardée tout au long de ma vie. Je dessinais sur les planches en bois à l'école coranique que je fréquentais avant d'aller à l'école. Je dessinais également sur le parterre et sur les murs des maisons de mon quartier, Bab El Jazira ». De cette longue carrière, Zenaidi a gardé une passion pour les chevaux, les baigneuses, les bains maures, les souks, que l'on retrouve dans certains de ses dessins. Il essaie d'innover et de donner des différentes nuances allant du noir à un dégradé de gris. Chaque dessin traduit un sens, une émotion, une ambiance. Il n'aime pas dessiner les espaces tels qu'ils sont, mais tels qu'il les sent. Et ce, sans craindre d'aboutir à des représentations insolites. On y retrouve une sensibilité dans l'amalgame des couleurs et des textures.
Dans son œuvre « El Oula », Zenaidi nous transmet sa chaleur et son savoir-faire très personnalisé. Il est toujours en quête de formes, de volumes, d'ombre et de lumière, explorant ainsi la couleur sous toutes ses formes. Le bleu domine son travail car il symbolise le ciel et la terre, donc la nature, l'espoir et la vie. « Ceci n'empêche dit –il, de varier mes palettes avec les couleurs ocres. J'ai en moi l'amour de la mer conjugué avec l'amour de la terre. C'est une équation génétique. Mes parents étant de Kélibia et du Sud. C'est en quelque sorte le mariage de la mer avec le désert ».
Zenaidi essaie dans ses pastels de refléter des émotions, des souvenirs … « Par ces teintes, explique-t-il, on peut laisser étaler ses émotions, feelings, chagrin, joie et espoir ». Ses toiles, « terrasses blanches », « femmes au sefsari », « le retour du marché »… ne vous laisseront pas indifférent... D'autres comme le pêcheur de Djerba, les trois amies et la foule vont à la rencontre de notre vécu et traquent sans relâche, les ambiances exceptionnelles nées de la magie des lumières, des couleurs, des profondeurs et des perspectives. Jouer des transparences, ajouter, retirer de la couleur, tout cela n'est qu'un jeu, une façon d'être soi, d'exprimer des sentiments, des émotions, transcrire ses états d'âme dans la peinture: Pour l'artiste, « C'est une façon d'être, de regarder et de rêver ». Sa peinture est aux yeux de Ridha Souabni, le directeur de la Galerie Saladin, « un vaste espace ouvert à tous les voyages, un regard vers l'inconnu, une évasion, des cercles de vie ».
Zenaidi a su restituer la Tunisie dans sa beauté paradisiaque et éternelle…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.