Tunisie – La Météo du jour    Tunisie – Tahya Tounes appelle à accélérer la mise en place de la HAICA et à protéger les journalistes et les hommes de médias    Tunisie – Que s'est-il passé pour le vol Djerba – Orly de la Tunisair, ce matin ?    Turquie : Erdogan plie sous le poids des menaces américaine et annonce un cessez le feu au nord de la Syrie    CA : la FTF prend en charge le règlement de deux nouveaux dossiers financiers    Le syndicat du corps diplomatique en colère contre Mohamed Ennaceur    RIFAC : 4 courts-métrages tunisiens et 19 étrangers en compétition du 17 au 20 Octobre à la Cité de la Culture de Tunis    Libye – Tunisie : à quelle heure et sur quelle chaîne voir le match ?    Méga Jeu de Tunisie Télécom : Des voitures Kia à gagner    Ces mauvaises habitudes qui gâchent tout    La STIP annonce une augmentation de son chiffre d'affaires    Festival Du Film De Montagne De Zaghouan: 6e édition du 18 au 20 octobre    L'ISIE accusée d'avoir deux poids deux mesures    CAN 2021 : le président de la CAF espère une réussite de l'organisation au Cameroun    L'absence de l'Agriculture dans le projet de la Loi de Finances dénoncée par l'UTAP    Entretien téléphonique entre Giuseppe Conte et Kais Saied    Un bébé âgé d'un mois battu sauvagement par sa maman    Besoin d'emprunter 11,2 MD pour financer le budget 2020    Direct-Le membre du bureau politique du mouvement démocrate, Mohamed Arbi Jelassi sur TN LIVE    Kais Saïed officiellement «Président de la République Tunisienne»    Neji Bghouri : Nous allons régresser dans le classement de la liberté de presse    Tunisia Digital Awards    Photo du jour : A la maman de Omar Labidi, Chapeau bas Madame    Club Africain : un gardien de but fait son retour    Déboussolé, Rached Ghannouchi se trouverait dans l'embarras !    Spectacle “Tango Legends”, 21 et 22 octobre 2019 au Théâtre de l'Opéra    Education : Retour de l'émission télévisée inter-lycées à la Télévision Nationale    Espagne : la Liga demande de jouer le prochain Clasico à Madrid    Match amical : L'Espérance tenue en échec par le CS Chebba (1-1)    Fermeture partielle de la route au niveau du Pont du Grand Cyrus    Tunisie : Airbus lancera, prochainement, un centre de formation de pilotes    A propos des déclarations médiatisées et attribuées au Président de la République élu Kais Saïed : Précision    L'unité d'exploration cardiaque pédiatrique au service de cardio-pédiatrie de l'hôpital de la Rabta est renforcée par l'achat d'une échographie cardiaque et d'un électro cardiogramme    Tunisie – Météo : Températures maximales entre 25 et 30 degrés    Le roi du Maroc gracie Hajar Raissouni    Sir Roger Moore, acteur de James Bond, décède à 89 ans    Inauguration du Centre d'Arts dramatiques et Scéniques de Bizerte    JCC 2019: Présentation des documentaires tunisiens en compétition officielle    Retour sur un exploit : Le DUO tunisien Skander Mansouri et Aziz Dougaz, remporte l'Open du Nigeria de tennis    Wafa Harbaoui: Une virtuose de la guitare…Une voix mélodieuse et poétique déchirée entre deux cultures !    Un député libyen : le chaos libyen profite aux barons tunisiens de la contrebande    Tunisie – Présidentielle : Biographie de Kais Saied, nouveau Président de la République Tunisienne    La Tunisienne Ons Jabeur gagne 8 places au classement WTA et se hisse à la 53e position    Fatwa remporte le Grand Prix Festival de Fameck    L'ambassadeur du Venezuela en Tunisie, Carlos Feo Acevedo: « La coopération Sud/Sud permettra le vrai développement de nos pays »    L'Italie rapatrie des migrants dans 13 pays dont la Tunisie    L'homme qui garde toujours la corde utilisée pour la pendaison de Saddam Hussein échappe miraculeusement à la mort à Londres    Le sommet et le forum économique Russie-Afrique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Parlement turc donne le feu vert
Incursions en Irak
Publié dans Le Temps le 18 - 10 - 2007

Le Temps-Agences - Le Parlement turc a autorisé hier le gouvernement à lancer, si nécessaire, des incursions militaires contre les rebelles kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) établis dans le nord de l'Irak, a annoncé son président Köksal Toptan.
Les députés turcs ont voté un texte qui autorise pendant un an le gouvernement du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan à envoyer l'armée dans le Kurdistan irakien pour détruire les bases rebelles.
Le texte précise que la date et l'ampleur des opérations seront déterminées par le gouvernement et que les incursions ne viseront que "la région du nord et les zones adjacentes" où se trouvent jusqu'à 3.500 hommes armés du PKK, selon les autorités.
Pour tenter d'apaiser la tension entre Ankara et Bagdad, M. Maliki a appelé au téléphone son homologue turc Recep Tayyip Erdogan peu avant l'ouverture de la séance au Parlement, a rapporté l'agence de presse semi-officielle Anatolie.
M. Maliki s'est dit "absolument déterminé à mettre un terme aux activités et à l'existence du PKK sur le territoire irakien" et a indiqué avoir donné des "instructions précises" à l'administration de la région autonome kurde du nord de l'Irak, souligne Anatolie.
Ankara accuse les Kurdes irakiens de fournir au PKK des armes et des explosifs et Bagdad de ne pas faire assez contre cette organisation considérée comme terroriste par la Turquie, les Etats-Unis et l'Union européenne.
Avant-hier, M. Erdogan a mis en garde Bagdad et les factions kurdes du nord, les appelant à agir contre le PKK ou subir les conséquences d'une intervention.
Les rebelles kurdes s'infiltrent en Turquie pour y mener des attaques dans le Sud-est anatolien et celles-ci ont augmenté depuis le début de l'année, poussant le gouvernement turc à brandir la menace d'une opération armée.
Mais celle-ci ne doit pas être immédiatement utilisée afin de donner une ultime chance à la diplomatie.
M. Maliki a ainsi demandé une "nouvelle opportunité" pour résoudre la crise par des voies diplomatiques et a proposé des négociations, selon Anatolie.
M. Erdogan s'est dit prêt à rencontrer une délégation irakienne, mais il a fait savoir que son pays ne pouvait tolérer "davantage de perte de temps".
Le président syrien Bachar Al-Assad, qui a entamé avant-hier une visite à Ankara, a, de son côté, apporté un précieux soutien à la Turquie.
"Nous appuyons les décisions qui sont à l'ordre du jour du gouvernement turc en ce qui concerne la lutte contre le terrorisme et les activités terroristes", a-t-il dit lors d'un point de presse.
M. Al-Assad est le premier dirigeant arabe à se prononcer en faveur des projets turcs.
"Nous voyons cela comme un droit légitime de la Turquie", a déclaré le chef de l'Etat syrien.
Hier matin, le vice-président irakien Tarek Al-Hachémi, qui s'est déplacé d'urgence à Ankara, a affirmé avoir convaincu les Turcs d'opter pour une solution diplomatique.
"J'ai obtenu ce que je voulais des discussions", a-t-il déclaré, en parlant d'une "nouvelle atmosphère" dans les efforts visant à régler la crise.
Le vote des députés était acquis, la quasi-totalité des élus étant en faveur d'une telle autorisation demandée depuis des mois par l'armée turque, après la mort de soldats ces derniers mois.
Samedi et dimanche, des bombardements de l'artillerie turque ont visé des zones au Kurdistan irakien soupçonnées d'abriter des bases du PKK et, lundi, la Maison Blanche a appelé la Turquie à faire preuve de "retenue".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.