Importation de 60 tonnes de viande bovine pour le mois de Ramadan    Coronavirus | Béja : Fermeture du marché Keireddine Bacha pour 5 jours    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 09 Avril à 11H00 :    Coronavirus : Oussama Mellouli a passé un test qui s'est révélé négatif    Coronavirus : la FTF demande au joueurs de revoir leurs privilèges financiers    Un nouveau coup dur pour le tourisme tunisien : La France exhorte ses ressortissants à ne pas partir en vacances à l'étranger    Abdellatif El Mekki et Slim Choura examinent à Sousse les perspectives de coopération et de partenariat entre les deux ministères    L'avion militaire de retour de Hong Kong arrive cet après-midi à Tunis    Les 3 Présidents se rendent au Carré des Martyrs à Sijoumi    Nissaf Ben Alaya : la diminution du nombre des cas confirmés enregistrés ces derniers jours est le résultat du respect de la quarantaine globale par les citoyens    Coronavirus – Espagne : Plus de 15 mille morts et 150 mille contaminés    L'ANETI lance sa plateforme digitale de formation en ligne : «ANETI Tkawen» !    La Tunisie rend un vibrant hommage à ses Martyrs à l'occasion du 82ème anniversaire des évènements du 9 Avril 1938    Covid-19 : la Banque africaine de développement crée un fonds doté de 10 milliards de dollars    Tunisie: Les besoins en masques médicaux sont estimés à 30 millions d'unité, selon la porte-parole du gouvernement    Météo: Prévisions pour jeudi 09 avril 2020    Covid-19 : l'UPMI appelle les entreprises à préserver l'emploi de l'ensemble de leurs salariés    Mourinho viole le confinement et s'excuse    Salem Labiadh et Issam Chebbi disent être visés par des menaces terroristes    La Poste Tunisienne émet deux timbres- poste pour rendre hommage à Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi    Un gain budgétaire de 6,6 milliards DT    Ronaldinho quitte la prison    Décès d'Antic, ex-coach du Real et de l'Atlético Madrid    Prolongement des contrats des joueurs expirant le 30 juin    La Tunisie jugée désormais « conforme pour l'essentiel »    Les modalités d'application des mesures sur la table de discussions    L'UE en échec sur la réponse économique au virus    Trump menace de suspendre la contribution américaine    Toujours aucun cas confirmé de coronavirus    Ras-le-bol et manque de moyens    D'une main sèche et brûlante…    Axefinance offre des repas aux travailleurs de la santé    Artistes et intellectuels, comment vivent-ils le confinement (II)    Créer dans l'urgence et la solidarité    Vers quelles autres manipulations ?    Prolongement du Confinement au-delà du 15 avril pour la France    Le Qatar réfute les allégations de corruption autour de la Coupe du monde    Tunisie: Deux timbres postaux à l'effigie de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi    La famille de La Presse en deuil : M'Hamed Jaïbi, n'est plus    COVID-19: le fondateur de Twitter donne 1 milliard de dollars    Covid-19 | Trump menace de suspendre la contribution américaine à l'OMS    OMS: L'Afrique ne sera pas un terrain d'essai pour les vaccins contre le COVID-19    Michèle Gazier : Il était une fois Leila Menchari    Elizabeth II aux britanniques: “C'est un temps de disruption dans la vie de notre pays”    Beit El Hikma se dote d'une cellule de veille pour suivre les données relatives au Covid-19    La Fondation Kamel Lazaar lance l'appel à projets “Culture Solidaire”    Olivier Poivre d'Arvor: Leïla Menchari, ma reine de Carthage    Retour sur le décès de la célèbre décoratrice tunisienne Leïla Menchari, emportée par le Coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Industries pharmaceutiques : La SIPHAT lutte pour retrouver une santé financière
Publié dans L'expert le 21 - 02 - 2020

La Société des Industries Pharmaceutiques de Tunisie (SIPHAT) est depuis des années, en proie à une crise financière alarmante qui la place sous la menace de la faillite, en dépit des affirmations de son directeur général, Anis Gallouz quant à la capacité de l'entreprise à retrouver une santé financière et à maintenir ses activités, sous les conditions d'un soutien financier qui lui permettrait de poursuivre la production et d'aller de l'avant en matière d'investissements.
En marge d'une visite d'inspection effectuée, jeudi, par la commission parlementaire de la santé et des affaires sociales au siège de l'unité de fabrication de la SIPHAT au gouvernorat de Ben Arous, Gallouz a indiqué que la SIPHAT fait face à de nombreux problèmes financiers qui ont causé ses déséquilibres et l'ont empêchée d'honorer ses engagements auprès de ses fournisseurs privés, lesquels refusent désormais de traiter avec l'entreprise.
Le volume de la dette accumulée par la SIPHAT auprès de ses prestataires de services, s'élève à 32 millions de dinars. Une situation qui a acculé le nouveau directeur général, nommé en juillet 2019, à solliciter le soutien du ministère de la Santé et du gouvernement qui a donné son aval pour lui accorder une garantie d'Etat lui permettant de contracter des prêts bancaires.
« A l'entame de l'année 2020, les caisses de la SIPHAT ont été renflouées d'une liquidité financière provenant des banques et destinée à pouvoir sécuriser les fournitures en matières premières et de maintenir sa production », a affirmé Gallouz », ajoutant que les besoins financiers de l'entreprise à même de lui garantir une continuité dans la production, sont estimés, à court terme, à environ 10 millions de dinars ».
« Notre objectif étant de rétablir le rôle leader de la SIPHAT dans la fourniture des médicaments à tous les Tunisiens », ajoute Gallouz, faisant savoir que l'entreprise a élaboré un plan d'affaires pour lui épargner une faillite imminente et afin de pouvoir effectuer une reprise qui serait de nature à la placer en une position favorable à la concurrence féroce prévalant dans l'industrie pharmaceutique, et au soutien des efforts de l'Etat dans ce domaine », a-t-il poursuivi.
Sur la question de savoir si la direction de la SIPHAT, envisage de céder une partie des actions de la Pharmacie centrale dans le capital de l'entreprise (67,77% des actions reviennent à la Pharmacie centrale et 32,23% des actionnaires sont privés), Gallouz a affirmé que la SIPHAT demeure en possession de moyens divers pour obtenir des financements, à travers notamment, le système bancaire ou la bourse, soulignant l'impériosité de maintenir le caractère public de l'entreprise.
Par ailleurs, Gallouz a révélé que la direction de la SIPHAT a déposé plainte auprès de la justice, contre certains agents suspectés d'actes de sabotage sur des caméras et autres équipements, ainsi que pour vol de pièces de rechange et de médicaments, cédés d'une façon irrégulière à des pharmacies.
De son côté, le chef de la commission parlementaire de la santé et des affaires sociales, Khaled Krichi a indiqué que sa commission accorde un intérêt majeur au dossier de la SIPHAT, fondée en 1972, soulignant que la commission n'hésitera pas à proposer des initiatives législatives visant à redorer le blason de l'entreprise.
A noter que le chiffre d'affaires de la SIPHAT a enregistré une régression au terme de l'année 2019, à hauteur de 27,72% par rapport à l'année 2018, selon les données publiées récemment par l'entreprise sur le site de la Bourse de Tunis. L'année dernière, son chiffre d'affaires était de 22,3 millions de dinars, contre 30,9 millions de dinars en 2018.
Share this...
Facebook
Pinterest
Twitter
Linkedin


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.