Hasna Ben Slimane porte-parole du gouvernement    Tunisie-Kef: Des membres de la commission des Finances en visite à la Société de Ciment d'Oum El Kelil [photos]    Foire du livre scientifique et de technologie les 17 et 18 Mars 2021 à la CST    Pollution au barrage de Sidi Salem : Mechichi veut un rapport dans les 48 heures    Incidents du Clasico : La LNFP annonce aujourd'hui son verdict    Tournoi de Dubaï : Ons Jabeur cherche sa 305ème victoire    Tunisie – Coronavirus : Une première quantité des vaccins Spoutnik, sera reçue mardi 09 mars 2021    Tunisie: Le PDL fête la journée de la femme devant le siège de l'Union internationale des savants musulmans    Tunisie- Hichem Ben Ahmed: Il est impératif d'accélérer la vaccination pour avoir une chance de sauver la saison touristique    Huit ans de prison ferme pour Sami El Fehri    En chiens de faïence    Tunisie: En images, visite d'une délégation de la Commission de Finances à la cimenterie au Kef    Météo | Pluies temporairement orageuses et températures en baisse    Bilan Covid-19 : 313 nouveaux cas et 24 décès en Tunisie    Maher Madhioub : Kais Saied a fait le bon choix en désignant Hichem Mechichi    Non, Tunisair ne va pas renoncer à sa position sur le marché international    Tunisair : La petite confidence de Moez Chakchouk...    Bachar Al-Assad et sa femme Asma positifs au Coronavirus    Signature de deux conventions en faveur des femmes    Les messages de Houcine Abassi aux trois présidents    Journée internationale de la femme : Leila Farah Mokaddem, une compétence tunisienne à la BAD    Démarrage imminent de la campagne de vaccination anti-Covid-19    L'ONU demande la fin des arrestations arbitraires    La Tunisie au cœur d'un conflit des générations    Les manifestants s'opposent toujours aux putschistes en Birmanie    Le Conseil de sécurité de l'ONU en échec sur le Tigré    Hichem Mechichi appelle à la concrétisation de l'égalité femme/homme sur le plan pratique    «I have a dream», quitter le pays    Portraits de femmes ayant bravé la pression de la société    Anis LASSOUED, bio express    En vidéo : Mohamed Ammar : Ennahdha, Qalb Tounes et Al Karama reçoivent 500.000 dt mensuellement par un lobby    Interdiction du voile intégral en Suisse    Représentativité des femmes dans les parlements : l'ARP est 77ème à l'échelle mondiale    Eaux usées, déchets et cadavres d'animaux au barrage Sidi Salem : La santé des Tunisiens de nouveau mise en jeu    Les propriétaires des véhicules RS appelés à régulariser leurs situations au plus tard le 31 mars    Enquête de la CPI sur les crimes commis par Israël depuis 2014 : L'intervention de la Cour de La Haye, ligne rouge pour Washington    La comédie musicale "Alice" en avant-première le 13 mars 2021 au Théâtre de l'Opéra    Le festival "Tricky Women" débarque pour la première fois en Tunisie    Houcine Benayada (ESS) convoqué en sélection algérienne    Tunisie-Tunisair : Un atterrissage d'urgence d'un avion à destination de Lyon    Les indiscrétions d'Elyssa    Affaire CS Chebba : Le fait accompli !    D'un sport à l'autre | Khouloud Halimi met le cap sur l'Allemagne    Ligue 2 | 6e journée – Groupes 3 et 4 : Le réveil de l'ES Zarzis    Les héros de l'opération Ben Guerdane : Le Colonel Mahjoubi, en première ligne    M'Dinti, un GIE à La médina de Tunis: Pour une régénération urbaine    La transition immobile: Panorama haute définition de la décennie 2011-2020    En Tunisie, une parodie de gouvernance    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'accord du Fonds monétaire international (FMI) avec le Gabon augure d'une probable reprise rapide de son économie après le COVID-19 et le crash pétrolier
Publié dans L'expert le 28 - 04 - 2020

Avant la pandémie, l'économie gabonaise, principalement tirée par un secteur pétrolier et gazier qui produit environ 210 000 b / j, avait un taux de croissance prévu pour 2020 de 3,7%
MALABO, Guinée Equatoriale, 28 avril 2020/ — Le 9 avril, le FMI et le gouvernement du Gabon sont parvenus à un accord pour une facilité de 147 millions de dollars destinée à aider le Gabon à relever les défis posés par la pandémie mondiale de Covid-19.
Avant la pandémie, l'économie gabonaise, principalement tirée par un secteur pétrolier et gazier qui produit environ 210 000 b / j, avait un taux de croissance prévu pour 2020 de 3,7% selon la Banque africaine de développement. Ce chiffre est légèrement supérieur à la projection moyenne régionale de l'Afrique centrale (CEMAC) qui s'élevait à 3,5% et témoigne ainsi des performances du Gabon parmi ses pairs. Malgré une amélioration globale de l'ensemble de l'économie justifiant les fortes prévisions de croissance du Gabon avant le Covid-19, la récente augmentation de 11,9% de la production quotidienne du secteur pétrolier en 2019 a joué un rôle majeur dans l'amélioration des projections. De nouvelles découvertes au large du Gabon comme sur la licence Dussafu de BW Offshore ou la licence Etame Sud Est de l'américain Vaalco ont été mises en production en un temps record. « C'est aussi le résultat de réformes dans le secteur sous la direction de S.E. Ali Bongo Ondimba, qui comprend le nouveau Code des hydrocarbures du pays de 2019 qui, j'en suis certain, stimulera davantage les investissements dans le secteur du pétrole et du gaz », a déclaré Leoncio Amada Nze, président de la Chambre africaine de l'énergie (www.EnergyChamber.org) dans la région CEMAC.
La projection du taux de croissance du PIB post-covid ajusté pour 2020 pour le Gabon est de -1,2% selon le FMI. Bien que cela soit loin des projections initiales de 3,7% au début de l'année, il est nettement meilleur que celui de certains des pays producteurs de pétrole du Gabon qui prévoient des taux de croissance allant jusqu'à -10% dans certains cas.
Les projections à plus long terme du taux de croissance annuel du PIB du Gabon sont estimées à 2% en 2021 et à 3,2% en 2022 en supposant que la pandémie mondiale en cours soit maîtrisée plus tard cette année.
Cette reprise rapide prévue témoigne à la fois de la réussite du gouvernement gabonais à améliorer la compétitivité de son secteur pétrolier en particulier et de l'ensemble de son économie et de sa capacité à contenir la pandémie de Covid-19. Le Gabon est susceptible d'attirer plus que proportionnellement les investissements dans son secteur pétrolier et gazier et de voir l'activité reprendre plus rapidement que dans les autres économies à dominante pétrolière après le covid-19. Au quatrième trimestre 2019, le Gabon avait le deuxième plus grand nombre d'appareils de forage de l'Afrique subsaharienne dans ses eaux, derrière le Nigéria. Le nouveau Code des hydrocarbures a inauguré une bureaucratie réduite, il a incité les sociétés en amont à passer rapidement à une phase de forage en réduisant les charges gouvernementales avant la mise en place d'hydrocarbures en quantités commerciales. Même les réglementations sur le contenu local ont été révisées, l'accent étant mis sur les rendre progressives plutôt que prohibitives. Les nouvelles règles sur le contenu local visent à accroître la participation globale gabonaise par baril de pétrole tout en permettant un transfert de savoir-faire et de technologie et des rendements équitables pour les sociétés pétrolières internationales. Elles encouragent la coopération entre les entreprises locales en amont qui peuvent désormais accéder facilement à des superficies marginales avec des prestataires de services internationaux cherchant à s'associer avec elles.
« Le Gabon continue d'être une frontière d'investissement intéressante pour nous. Nous saluons les réformes entreprises jusqu'à présent par le Gabon et les succès qui en ont résulté. Nous encourageons cependant le gouvernement à continuer dans cet esprit en adoptant des mesures supplémentaires comme l'extension des CPP, comme indiqué dans l'Agenda du secteur énergétique africain de l'AEC contre le Covid-19 et la guerre des prix du pétrole », a déclaré Verner Ayukegba, directeur de DMWA Ressources.
Distribué par APO Group pour African Energy Chamber.
Voir le contenu multimédia
SOURCE
African Energy Chamber


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.