Poutine : Ces pays sont en route pour devenir des futures superpuissances mondiales …    Football | Liga : Le Real Madrid s'impose devant le Barca    La France rappelle son ambassadeur à Ankara    Handball : Wael Jallouz fait son retour et signe à l'AS Hammamet    Quel passeport est le plus puissant ? Marocain ou Algérien ou Tunisien ?    Accord de «cessez-le-feu permanent» avec «effet immédiat»    Des avocats palestiniens poursuivent Londres en justice    Le patriarche et le diable : diviser pour mieux régner...    Macron détient la clé des négociations sur la pêche    Retour à la normale    Pourquoi Rachida Ennaïfer a rendu le tablier ?    Plaidoyer pour la culture...    Quand pèse l'incertitude    Photo du jour : La Médina de Tunis ravagée...    Démantèlement d'un réseau spécialisé dans les fouilles et le trafic de pièces archéologiques    Tunisie : 157 athlètes infectés au Coronavirus    Club Africain : une nouvelle recrue quitte l'équipe    Tunisie | Covid-19 : 35 nouveaux décès enregistrés le 22 octobre    USA : Qui est Joe Biden le candidat démocrate qui défie Trump ?    Tunisie : Le prix de vente maximum des masques multi-usages non médicaux, maintenu à 1,850 dinar    La Manouba : Récupération d'une terre domaniale de 626 ha    Appui de l'Etat à l'investissement des PME : 18 nouveaux dossiers adoptés    Les biens liquidés du RCD rapportent plus d'un milliard à l'Etat    Tunisie: Un décès à Sfax et 160 infections au coronavirus    Tunisie: Yassine Ayari dénonce la discrimination religieuse en France et appelle à instaurer des relations internationales fondées sur le respect mutuel    1,5 millions de dinars de marchandises saisies par la garde douanière cette semaine    Les systèmes de santé de certains pays risquent de s'effondrer, met en garde l'OMS    CONDOLEANCES : Mohamed JAMALI    Non, Wadii Jari ne soutient pas la candidature de Ahmed Ahmed    DECES : Pr Farouk Benna    En vidéo : Mon limogeage a été une mauvaise décision, déclare Abdellatif Mekki    Travail : La robotisation pourrait détruire 85 millions postes d'emploi dans le monde, d'ici 5 ans    Sarra Tounsi, élue plus belle apparition à El Gouna sur Twitter    Commentaire | Un modèle de développement essoufflé    Projet de budget de l'état 2021 : L'étau se resserre autour des entreprises    Coronavirus: 135 nouvelles rémissions à Kairouan    Communiqué de l'Ambassade de France en Tunisie en rapport avec la décision de l'Union européenne    L'accord pour un cessez-le-feu permanent en Libye, un important pas vers le règlement politique dans ce pays (Affaires étrangères)    Lutte contre le Coronavirus : Le numérique, efficace à condition d'être largement utilisé...    Vient de paraître | Nouveau Dictionnaire Général Bilingue, Français-Italien et Italien-Français de Giovanni Dotoli : «A tous ceux que la belle Italie intéresse»    Tunisie: 59 nouvelles infections au coronavirus à Béja    Officiel : La France retirera la Tunisie de la Liste Verte    En Iran, une explosion dans une usine pétrochimique suivie d'un incendie    Night in Tunisia, une création musicale signée Yacine Boularès, bientôt sur scène    Un Tunisien obtient gain de cause contre le ministre des Affaires Etrangères    Ammar Mahjoubi: Mythologies proche-orientales et récits bibliques    La poésie en questions | Dans l'atelier de la langue    Budget de l'Etat : Le volume de la dette publique estimé à 92,7% du PIB, à fin 2021    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Tunisie engagée dans la lutte contre l'appauvrissement de la couche d'ozone
Publié dans L'expert le 21 - 09 - 2020

A l'instar de la communauté internationale, la Tunisie vient de célébrer la journée Mondiale de la protection de la
couche d'ozone. Celle-ci correspond au 16 septembre de chaque année.
Agissant tel un bouclier atmosphérique naturel, la couche d'ozone joue un rôle déterminant dans la protection des êtres vivants et des écosystèmes. Elle permet de filtrer une grande partie du rayonnement solaire ultraviolet (UV), nocif pour les êtres vivants.
Cette année, la célébration de cette journée marque les 35 ans de la convention de Vienne, premier jalon d'un long processus. Elle vise notamment à mettre fin aux substances à l'origine de l'appauvrissement la couche d'ozone.
5 millions de tonnes de CO2 éliminées
En effet, la Tunisie s'est engagée dans ce processus, dès 1989, lorsqu'elle a adhéré au protocole de Montréal relatif aux substances qui appauvrissent l'ozone (SAO), lequel découle de la convention de Vienne.
Ce protocole engage les pays signataires à éliminer graduellement ces substances dont les hydrofluorocarbures (HCFC) et les chlorofluorocarbures (CFC). Celles-ci sont essentiellement utilisées dans la réfrigération, la climatisation, le gonflement de la mousse ou encore dans les aérosols.
Depuis 1989 et jusqu'à 2010, la Tunisie est parvenue à exécuter 46 projets visant la réduction de ces substances. Moyennant une enveloppe de 16 millions de dollars (l'équivalent de 43 millions de dinars), ces projets ont ciblé plusieurs secteurs. Parmi ces secteurs : la réfrigération domestique et industrielle, la climatisation, les aérosols ainsi que la mousse.
De plus, financés par le Fonds Multilatéral du Protocole de Montréal, ces projets ont permis d'éliminer 1026 tonnes des chlorofluorocarbures. Soit l'équivalent de 5 millions de tonnes de CO2. Selon Hédi Chbili, directeur de la qualité de la vie au ministère des Affaires Locales et de l'Environnement.
Et de souligner que d'autres projets ont également été mis en place afin d'éliminer progressivement les hydrofluorocarbures (HCFC), dont l'instauration d'un système de certification des personnes physiques et des sociétés de service opérant dans le secteur de la réfrigération et de la climatisation et la mise en place d'une stratégie nationale de lutte contre de substance.
Entamée, depuis 2014, en collaboration avec l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI), cette stratégie aspire à éliminer près de 1,3 million de tonnes de Co2. Et ce, à l'horizon 2030.
D'après le responsable, il a été procédé également au renforcement des capacités techniques des agents de la douane. Et ce, pour le contrôle et l'identification des opérations d'importation et d'exportations des substances réglementées par le protocole de Montréal. Ainsi que pour la lutte contre le commerce illicite de ces substances.
Vers la ratification de l'amendement de Kigali au protocole de Montréal
A en croire le coordinateur de l'Unité nationale d'ozone à l'Agence Nationale de Protection de l'Environnement (ANPE), Youssef Hammami, l'ensemble de ces efforts ont permis, à la Tunisie de réduire près de 37% sa consommation nationale en hydrofluorocarbures. Et ce, jusqu'à 2019.
Actuellement, notre pays s'apprête à ratifier l'amendement de Kigali au protocole de Montréal relatif aux substances appauvrissant la couche d'ozone (SAO). Ce qui vise notamment à réduire la consommation progressive des hydrofluorocarbures (HFC).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.