Al-Joumhouri : le remaniement visait l'exclusion des ministres « proches de la présidence de la République »    Tunisie – Harouni accuse le président de la République    HUAWEI : L'intégration d'un seul écosystème dans les milieux professionnelle moderne    Le cinéma tunisien présent à la 18ème édition du FCAPA en ligne    Un virus asiatique dont le taux de mortalité atteint 75% préoccupe les chercheurs    Mechichi envoie une correspondance à l'ARP    Participer à la grande étude sur les contributions économiques et sociales des Tunisiens de l'étranger    Tunisie : Nouvelle session du programme "Octopus" de la FKL    Hédi Bouraoui: Voilà ce que nous avons perdu!    Tunisie-Ennahdha: Le Conseil de la Choura dénonce les actes de violence    Voici la date des soldes d'hiver    Le Président de la FIFA soutient le redémarrage du football africain au Cameroun    Affaire ANGED-VALIS : Conflit d'intérêts confirmé pour Elyes Fakhfakh    L'UIB certifiée PCI-DSS pour la 3ème année consécutive    Manque flagrant en lits de réanimation dans les régions intérieures    Royal El Mansour El Mahdia classé parmi les 7 meilleurs hôtels Iberostar dans le monde    Les émeutes nocturnes, que pensent les politiciens et les analystes?    Libye: Le Forum du dialogue politique vote sur le choix d'un mécanisme de sélection des candidats à l'autorité exécutive    CoviDar, une initiative citoyenne pour la prise en charge des malades de coronavirus chez eux    Le Tunisien Walid Boudhiaf bat le record du monde en Apnée (vidéo)    Korchid : ceux qui m'ont suivi ont échoué à récupérer les fonds Ben Ali    Les Tunisiens privés de vaccins à cause du ministre de la Santé limogé, selon l'UPR    Les smartphones Galaxy S21, Galaxy S21+ et samsung galaxy Ultra en précommande    Walid Jalled au chef de l'Etat : envoyez vos missiles constitutionnels    Kasserine : 15 personnes arrêtées pour actes de vandalisme    D'un sport à l'autre    Coronavirus: Le bilan s'alourdit à Sfax    Hand – Mondial 2021 : Programme de la 3ème journée    Tunisie – météo : Passages nuageux et légère augmentation des températures    Tunisie [Vidéo]: Protestations des avocats à Médenine contre un juge pour la publication de posts sur Fabebook    Néji Jalloul appelle à des concertations politiques pour sortir de la crise    Ligue 1 : L'Espérance de Tunis tient encore à Mouine Châabani    Volte-face de Abdessalem Younsi: Retour à la case départ    Hand – Mondial 2021 : Qui est Mehdi Harbaoui, l'un des hommes du match face au Brésil ?    Relance de l'économie Tunisienne: Une croissance de 5,8% est possible pour cette année    L'EST trébuche à Sfax après 33 matches d'invincibilité: Un mal pour un bien ! ...    Nadia Khiari, dessinatrice de « Willis from Tunis », à La Presse «Je suis dans l'autodérision : je me moque de nous-mêmes»    Cinéma tunisien «Halte au hold-up sur nos voix !»    L'Algérie pose une condition pour partager son vaccin avec la Tunisie    Saviez-vous que le premier journal imprimé en Tunisie était en langue italienne ?    Sombre fin de règne pour Trump Un ministre démissionne et dénonce les discours post-élection    Les nouvelles procédures douanières créent des pénuries    Sur les pas de Merkel: Armin Laschet président de la CDU en Allemagne    Bruits et chuchotements    La complainte de l'Acropolium    La fabuleuse histoire de l'épave de Mahdia    Un test PCR négatif sera désormais exigé pour tous les voyageurs arrivant en France    USA: Trump: La vraie cause de ma suspension des réseaux sociaux est politique…mon discours été totalement approprié    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





En Tunisie, 83% des PMEs considèrent que l'administration est un obstacle
Publié dans L'expert le 30 - 11 - 2020

En Tunisie, 83% des petites et moyennes entreprises (PME) considèrent que l'administration demeure un obstacle sévère, majeur ou modéré, contre 71% en 2019, soit une augmentation de 12%, c'est ce qui ressort d'une enquête menée auprès des PME sur leur évaluation et leurs attentes des administrations publiques, présentée lundi 30 novembre 2020 à Tunis.
Commandée par le Centre des jeunes dirigeants (CJD) et la Fondation allemande Konrad Adenauer-Stiftung (KAS), la 5e édition de cette enquête a fait état d'une évolution négative de 2,7% dans les scores enregistrés entre 2019 et 2020 au niveau de tous les critères (rapidité du service, clarté des procédures, digitalisation, qualité de l'accueil et efficacité), pour toutes les administrations évaluées.
Selon Youssef Medded, directeur général de l'institut de sondage " One to One " qui a réalisé cette enquête auprès de 500 responsables et chef de PME, durant la période du 23 octobre au 24 novembre 2020, l'évolution négative la plus importante concerne la rapidité du service (-4,25%) et l'efficacité (-4,13%).
RNE et APII, les administrations les plus performantes
A l'instar des années précédentes, les résultats montrent aussi qu'aucune administration n'a réussi à atteindre un score de 70/100.
Seulement, le Registre National des Entreprises (RNE) et l'Agence de promotion de l'industrie et de l'innovation (APII) se rapprochent le plus de ce standard, avec des scores respectifs de 65.55/100 et de 65.53/100.
Ces deux structures sont suivies par le Bureau d'Emploi (un score de 64.62/100) ; la Banque Centrale de Tunisie (BCT) (un score de 64.31/100) et de l'Institut national de la normalisation et de la propriété industrielle (un score de 63.61/100). Les municipalités enregistrent, quant à elles, le score le moins élevé (51.1/100).
D'après l'enquête, l'évolution négative peut être expliquée par le contexte de la pandémie de Covid-19, d'autant plus que 7 PME sur 10 (73%) estiment que l'administration publique a échoué au niveau de l'adaptation dans la réponse aux besoins des entreprises privées.
S'agissant des incitations à la corruption par les administrations publiques, 27.7% des dirigeants ont déclaré que leurs entreprises ont été sollicitées à faire des versements illicites, lors des opérations de contrôle et de participation aux marchés publics ou encore durant les opérations d'import/export.
A en croire Youssef Meddeb, une légère baisse de la corruption a été constatée par rapport à 2019 (28.8%) mais qui reste en deçà du taux enregistré en 2018 (20.9%). Cette évolution reflète, selon lui, l'absence d'une stratégie claire et efficace de lutte contre la corruption.
Interrogés sur les actions prioritaires à entreprendre par les administrations pour améliorer la relation avec les PME, les dirigeants ont répondu que la digitalisation reste la priorité (40.8%), suivie de l'amélioration de la qualité de service (14.8%) et la transparence des procédures (23.4%). Pour la 4e année de suite, la digitalisation reste une demande forte des PME.
Pour Mouna Chaieb, présidente du CDJ, la régression de la performance de l'administration tunisienne devrait être perçue comme un signal d'alerte afin d'engager une vraie réforme structurelle de ces établissements, appelant à la nécessité de promouvoir davantage la digitalisation qui est de nature à apporter une solution à la majeure partie des problèmes vécues par les PME.
AVEC TAP


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.