Maas part présenter les résultats de la conférence sur la Libye en Algérie    Programme TV du jeudi 23 janvier    Ouverture du centre « Baccouche orthopedic » spécialisé en orthopédie et prothèse, dans le cadre d'une coopération avec la société allemande Ottobock    Fasteas: Une appli mobile tunisienne pour les réparations et travaux du quotidien    RSE : Lancement du concept RSE POWER en Tunisie    Tunisie – Réaction de Khalil Zaouia suite à la démission d'Elyes Fakhfekh    Tunisie – Météo : Ciel partiellement voilé sur la plupart des régions    Afif El Frigui remet à Youssef Chahed «Le bouclier distingué de la Conférence des jeunes arabes, Ambassadeurs de la sécurité routière»    Surprise dans le classement des émissions les plus regardées par les tunisiens    Club Africain : Deux grands matchs amicaux au programme    Le frère de Kaïs Saïed répond à ses détracteurs    Magasin Général passe la barre du milliard de dinars de chiffre d'affaires en 2019    La grande militante algérienne Jamila Bouhired décorée par le président Kais Saied    La Tunisie et l'Inde créent un « Centre tuniso-indien de l'innovation dans le domaine des technologies de l'information et de la communication en Tunisie »    Le rappeur Radi condamné à 5 mois de prison    Libye: la Turquie n'a pas l'intention d'envoyer d'autres “conseillers militaires” pendant le cessez-le-feu    Bousalem : Défrichement de terrain pour le projet d'autoroute    Salon des industries créatives du 29 au 31 janvier 2020 à la cité de la culture (Programme)    L'Union européenne soucieuse de continuer à soutenir le processus démocratique en Tunisie    Ligue 1 : l'ESS écope de deux matchs à huis clos, Chaabani et Mbarki convoqués devant le bureau de la Ligue    Mabrouk Korchid : Il n'y a pas un gouvernement révolutionnaire avec Ennahdha    Tunisie: Deux avions par semaine ramènent de manière quasi secrète des migrants expulsés d'Italie, selon le président du FTDS    Indicateur mondial de la démocratie 2020 : la Tunisie première sur le plan arabe    Korchid appelle Fakhfakh à ne pas écarter Qalb Tounes du prochain gouvernement    Hand – CAN 2020 : Programme des demi-finales    Chaque semaine, deux avions ramènent des migrants Tunisiens expulsés d'Italie    La Télévision Tunisienne lance à partir du samedi soir la variété « Chanter tunisien – غني تونسي «    Elyès Fakhfakh démissionne du parti Ettakatol    CS Sfaxien : la réunion du comité du soutien reporté au 1er février    L'Histoire de la Tunisie racontée par Tahar Belkhodja : [vidéo] Le voyage du président Bourguiba en Afrique    Signature de partenariat entre l'Université Centrale et le géant américain de la cyber-sécurité Palo Alto Networks    Tunisie: Un subsaharien blessé par balle dans une tentative de franchir illégalement les frontières    Tunisie – Yassine Ayari adresse plusieurs lettres pour des responsables italiens site au comportement raciste de Matteo Salvini    Ons Jabeur se qualifie pour le 3ème tour de l'Open d'Australie    La Tunisie sera présente demain en Algérie pour traiter le dossier libyen    Un édifice d'exception pour la Maison de Tunisie à Paris    En vidéo : Macron pousse un coup de gueule contre des policiers israéliens à Jérusalem    Explosion d'une mine artisanale sur les hauteurs du Mont Mghila    En vidéo : Hachem Gaddouch annonce le lancement prochain de son émission From Cali    Gouvernement : Fakhfakh tient vendredi une conférence de presse    En photos : Meryem Uzerli, sublime dans sa robe signée Esthere Maryline    Avec la Zambie, la Mauritanie et la Guinée Equatoriale : Un 2ème tour passionnant pour le Mondial 2022 au Qatar    Ligue des champions : Programme TV de la 5ème journée    Tunisie: Nouvelles nominations dans certains grands festivals et manifestations culturelles    Culture : Nouveaux responsables à la tête de 3 manifestations d'envergure    Faïez Sarraj a mis en garde contre la gravité de la situation en Libye après la suspension par Haftar de la production du pétrole brut    La pièce de théâtre « Loups solitaires » : Cri d'une société dans une réalité sourde    Cinéma    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie- La brèche ouverte, plusieurs partis lâcheront Essid à l'ARP
Publié dans Tunisie Numérique le 22 - 07 - 2016

Plusieurs députés et dirigeants de partis représentés à l'Assemblée des Représentants du Peuple (APR) ont affirmé que leurs partis ne voteront pas la confiance pour le gouvernement Habib Essid qui avait demandé officiellement cette requête de l'APR.
Le bureau de l'Assemblée a donné son accord jeudi pour tenir une séance plénière le 30 juillet pour examiner cette demande.
Hatem Ferjani, député de Nida Tounès, a déclaré que son groupe parlementaire « ne renouvellera pas la confiance au gouvernement Habib Essid », estimant que cette position ne diffère pas de celle des partis ayant signé le document de Carthage qui représentent 85 pour cent du total des partis élus au parlement.
« La majorité des partis ne renouvellera pas la confiance au gouvernement Essid même si un des partis pourrait s'abstenir lors du vote », a estimé Ferjani dans une déclaration à l'agence TAP..
Réagissant aux déclarations du chef du gouvernement mercredi soir sur les menaces et les humiliations dont il a fait l'objet, Ferjani les a qualifiés de « dangereuses ».
« L'attaque de sa personne et son humiliation en tant que chef du gouvernement et de représentant de l'Etat est une atteinte au prestige de l'Etat et aux trois pouvoirs », a-t-il souligné.
Il a indiqué que « les députés demanderont lors de la plénière qui aura lieu la semaine dernière au plus tard de faire la vérité sur ces révélations ».
De son côté, Oussama Sghaier, député du parti Ennahdha, a précisé que le bloc parlementaire du parti a tenu mercredi une réunion sous la présidence du chef du parti Rached Ghannouchi, en présence des membres du bureau politique.
« La réunion a porté sur les concertations entre les institutions du parti pour fixer une position sur la réconciliation nationale, le processus de formation d'un gouvernement d'union nationale et le vote de confiance au gouvernement Essid », a-t-il ajouté.
Oussam Shgaier a précisé que le mouvement Ennahdha s'est engagé vers un consensus des partis au pouvoir pour prendre une position commune sur le gouvernement d'union nationale et sur le vote de confiance du gouvernement Essid qui a opté pour le parlement sur le même mode du vote de son investiture à la tête du gouvernement.
« La conjoncture économique et sécuritaire du pays a conduit le mouvement Ennahdha avec ses partenaires à ouvrir un dialogue sur la réconciliation nationale », a-t-il indiqué, ajoutant que « la décision prise mercredi de concert avec les dirigeants du parti s'inscrit dans le cadre de la recherche des meilleures solutions et l'approbation des positions du chef du gouvernement qui a préféré passer par l'APR conformément à l'article 98 de la constitution.
Pour sa part, le secrétaire général d'Afek Tounes, Faouzi Abderrahmene, a indiqué que son parti va fixer sa position sur la question du vote de confiance, précisant que le parti est favorable à la mise en place d'un gouvernement d'union nationale, « mais la position officielle sera prise lors de sa prochaine réunion mardi prochain ».
Zied Lakhdar, membre de l'APR du Front National, a déclaré à l'agence TAP que le Front « n'avait pas voté pour l'investiture du gouvernement Habib Essid, prédisait son échec, n'y avait pas fait partie, et de ce fait il est fort improbable qu'elle le fasse cette fois ». « Cette position sera prise par le conseil central du front », a-t-il ajouté.
Ghazi Chaouachi, membre du courant démocratique, a affirmé que son parti votera contre le renouvellement de la confiance au gouvernement Essid étant donné qu'il ne l'avait pas fait également à son investiture l'année dernière.
« La procédure à laquelle a eu recours le chef du gouvernement, celle de l'article 98 de la constitution, pour un renouvellement de la confiance, est une pratique des Etats démocratiques pour soutenir le gouvernement et gagner les voix des partis qui ne l'avaient pas soutenu auparavant », a-t-il fait remarquer.
Il a noté que « Essid sait qu'il n'obtiendra un vote de confiance, mais a eu recours au parlement pour ne pas se soumettre aux pressions et ne pas assumer l'échec tout seul », estimant que « le parti Nida Tounes qui avait investi Habib Essid est celui qui assume l'échec, car le fait de retirer la confiance à son gouvernement signifie clairement que ce parti reconnait son échec dans la direction des affaires de l'Etat ».
L'Union Patriotique Libre avait appelé, par le voix de son président Slim Riahi, le chef du gouvernement à démissionner, rappelle-t-on.
Huit partis ont signé le document de Carthage fixant les priorités du gouvernement d'union nationale avec trois autres organisations nationales. Il s'agit du Parti Ennahdha, Nida Tounes, le Parti Républicain, la Voie Démocratique et Sociale, l'UPL, Afek Tounes, le Mouvement Echaab, l'Initiative ainsi que les organisations de l'UGTT (syndicat), l'UTICA (partonat) et l'UTAP (agriculture).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.