Kia leader du marché VP en 2019    Hand – CAN 2020 : L'Egypte élimine l'Algérie et file en finale    Tunisie : Kais Saïed reçoit Eleyès Fakhfekh    Tunisie : [photo] Exclusion de Qalb Tounes : Oussama Khelifi réagit    Tunisie : Nouveau virus Corona: Suivie de la situation épidémiologique    DECES : Zohra NAJI veuve cheikh Abdelmoumen ABDELMOUMEN    Orange Tunisie, avec l'appui de la Fondation Orange, lance son appel à projets « FabLab Solidaire » pour l'année 2020    LC d'Afrique : L'Espérance et l'Etoile du Sahel pour une qualification en 1/4 avant terme    Conférence de presse du Chef de gouvernement chargé Elyès Fakhfakh    Concertations autour de la formation du gouvernement Le « quatuor » de retour ?    Open d'Australie : Ons Jabeur bat l'ex-N.1 Mondiale Wozniacicki et va en 1/8e de finale    Explosion d'une mine à Chaambi, l'état de santé du berger blessé est critique    «Museum Lab connexion», événement de clôture le 25 janvier à Beit Al Hikma : Comment contribuer à une réappropriation sensible de l'espace public et patrimonial ?    Chemins de l'herméneutique : A la conquête de la parole vive    USA: une explosion secoue Houston, au Texas    CAN – Hand 2020 : Programme des demi-finales de la Coupe d'Afrique des nations de handball (Vendredi 24 janvier 2020)    Les 101 tortues de l'atelier Driba 93, une magnifique exposition à découvrir à l'hôtel Dar El Jeld Tunis    l'Ile de Djerba officiellement candidate à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO    CAN 2020 de Handball : La Tunisie en demi-finale après sa victoire sur l'Algérie    Tunisie : Voilà ce que propose la CTN à ses clients suite à l'annulation de la traversée du car-ferry français Daniel Casanova    Tunis-Ré: Hausse de 11% du chiffre d'affaires à fin 2019    1er Salon des industries créatives    Premier ministre désigné : Fakhfakh démissionne de toutes ses responsabilités à Ettakattol    Activité des bacs de Djerba à l'arrêt    Tunisie: Un syndicaliste, 38 millions de dinars de dettes auprès de la CNAM empêchent La Rabta d'effectuer des opération chirurgicales    Ancien Premier ministre de Ben Ali : Hédi Baccouche inhumé à Hammam Sousse    Banque mondiale et PNUD : Lancement à Tunis du Dialogue sur la politique économique    Développement des énergies renouvelables : Programme de la BERD dans 4 pays dont la Tunisie    Tunisie : Appel à candidatures pour les jeunes porteurs d'idées de projets verts    Initiative de l'Alliance française en Tunisie : Création du Prix de la Plume Francophone 2020    Handball | 24e CAN – Ce soir Tunisie-Angola en demi-finale : Motivés et en forme…    Journée d'information au CEPEX sur ‘'La certification Halal, levier capital pour l'export''    LC Afrique (Poules / 5èJ): les matches de ce vendredi    Ahmed Laâjimi, le gagnant de la saison 5 de « NESCAFE COMEDY SHOW », et son « Faux profil » sur scène    Chaambi: Un citoyen gravement blessé par l'explosion d'une mine    Les automobilistes appelés à la vigilance    Le président de la République reçoit cinq enfants tunisiens rapatriés de Libye    Météo: Températures maximales comprises entre 18 et 23°C    Guerre des banques à Beyrouth… Que se passe-t-il au Liban ?    Liban : Restriction de retraits en dollars…les Libanais s'en prennent aux banques    « La Méditerranée du Nord au Sud » : thème d'un film inédit impliquant la Tunisie, l'Algérie et la France    Hand – CAN 2020 : Sur quelle chaîne voir les demi-finales ?    Maas part présenter les résultats de la conférence sur la Libye en Algérie    Libye: la Turquie n'a pas l'intention d'envoyer d'autres “conseillers militaires” pendant le cessez-le-feu    Tunisie: Deux avions par semaine ramènent de manière quasi secrète des migrants expulsés d'Italie, selon le président du FTDS    La Télévision Tunisienne lance à partir du samedi soir la variété « Chanter tunisien – غني تونسي «    En vidéo : Macron pousse un coup de gueule contre des policiers israéliens à Jérusalem    Piétinement de la dignité des immigrants dans le cadre d'une mobilisation électorale : Le FTDES dénonce la xénophobie !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Méditerranée sur le point de se transformer en champ de guerre
Publié dans Tunisie Numérique le 12 - 12 - 2019


Partagez1
Tweetez
+1
Partagez
1 Partages
La folie des grandeurs d'Erdogan ne reconnait plus aucune limite. Il croit, réellement, qu'il va pouvoir rétablir l'Empire Ottoman, et étendre son hégémonie sur le monde arabe. Il commence à se prendre, sérieusement, pour le justicier d'une grande partie du monde.
Ainsi, non content de ce qu'il a occasionné comme dégâts dans le pays voisin, La Syrie, il s'est, par la suite, approprié une bande des terres syriennes, sous le prétexte de combattre le « péril kurde ».
Après cela, il a voulu se mesurer aux monarchies du golfe arabe, en appuyant l'Emirat du Qatar, accusé, tout comme lui, d'ailleurs, par ses voisins, de soutenir et financer le terrorisme.
Ensuite, et toujours dans le cadre de sa défense des représentants de la confrérie des frères musulmans, dont il fait partie, il a outrepassé toutes les lois de droit international, en s'appropriant près de la moitié de la Méditerranée, pour établir des « frontières maritimes » communes avec la Libye qui se trouve à des milliers de miles nautiques des côtes turques. Et il a poussé le bouchon, encore plus loin, en annonçant sa solidarité avec le gouvernement pro-islamiste de Tripoli, et en proposant d'envoyer ses troupes sur le sol libyen, combattre les forces armées libyennes, conduites par Haftar. Et ce, après avoir constaté que tout le matériel de guerre et les armes qu'il a envoyé à ce gouvernement, n'ont pas suffi pour arrêter l'avance de l'armée de Haftar, qui marche inexorablement sur Tripoli.
Mais, à ce stade, la communauté internationale a opposé son veto, et a déclaré que ses accords avec la Libye concernant les frontières maritimes sont illégaux et non valables, de même, qu'ils lui ont fait savoir qu'il ne pouvait pas intervenir directement sur le sol libyen.
Et, depuis, les vents ont commencé à tourner pour lui, puisqu'il est devenu menacé par la communauté internationale, les USA en premier, pour ses projets expansionnistes, ainsi que par les pays du bassin méditerranéen, les grecs en premiers, qui voient d'un mauvais œil son intention de s'accaparer leur espace maritime, ainsi que les égyptiens qui sont farouchement opposés à son intervention en Libye.
Mais devant l'entêtement de cet aspirant Sultan, toute la région risque de s'embraser, et commence, déjà, à frémir, puisque Sissi jure par tous ses Dieux qu'Erdogan n'entrera pas en Libye, ainsi que son protégé Haftar qui a donné ses ordres pour abattre tout appareil turc, et couler tout navire turc, même s'il n'est pas militaire, s'il entrait dans les eaux territoriales libyenne. Et les grecs sont, eux carrément, passés à l'action, ce jeudi, en arraisonnant un navire battant pavillon turc, qu'ils suspectent de transporter des armes en Libye, dans une infraction flagrante aux décisions onusiennes d'embargo.
Tout ceci, va-t-il calmer les ardeurs d'Erdogan, ou va-t-il falloir recourir aux armes pour le réveiller de son doux rêve de contrôler le monde ?
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!
Partagez1
Tweetez
+1
Partagez
1 Partages


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.