Faouzi Daâs répond à Rached Khiari et le défie    Tunisie – Rym Mahjoub infectée au covid malgré sa vaccination    Tunisie – VIDEO : Mekki : Personne n'a le droit d'interpréter la constitution    Rached Khiari lance de graves accusations à l'encontre de Kaïs Saïed et promet des fuites    Injection de 31 millions de dinars pour réparer la flotte de Tunisair    Augmentation des prix des carburants    Affaire de la BFT | Une séance d'audition du ministre de Domaines de l'Etat à huis clos à l'ARP    Tunisie : La dernière des dernières de chez Tunisair... Inouï    Grève des agents de l'ATTT - Le report des dates de rendez-vous des visites techniques se fera gratuitement    Espace | Vol d'un hélicoptère sur Mars    Décès de Amor Latiri    Tunisie: Hanen Ftouhi renonce à sa nomination à la tête de Shems Fm    Le PNUD TUNISIE et Attijari bank organisent le Hackathon Tekصح vers une santé plus connectée en Tunisie    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    Commerce extérieur : aggravation du déficit commercial au premier trimestre    Les professionnels de la santé contestent la note ministérielle leur interdisant de traiter avec les médias sans autorisation préalable    Tunisie: kais Saied présente ses condoléances à son homologue égyptien    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 19 Avril 2021 à 11H00    Un aperçu de quelques produits Huawei de la nouvelle stratégie 1+8+N    Ooredoo lance une édition limitée de 4G Boxes aux couleurs de PSG    Tunisie-Neji Jmal: Kais Saied nous pousse vers l'inconnu [Vidéo]    Tunisie: Kais Saied, commandant suprême des forces armées "militaires et sécuritaires": La foire aux arguments    Tunisie – Coronavirus: Nouvelles mesures du 18 au 30 avril, que risque-t-on en cas d'infraction?    Tunisie: Le point sur l'état d'avancement de la campagne nationale de vaccination    Dans sa lettre de l'autre rive à Hannah Arendt : Le J'accuse de Sophie Bessis    Ooredoo lance une édition limitée de 4G Boxes aux couleurs de PSG    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    Tunisie – météo : Légère hausse des températures avec quelques pluies    Classement WTA : Ons Jabeur grimpe à la 25ème place, historique !    Les indiscrétions d'Elyssa    Volleyball | Championnat d'Afrique des clubs – 1er tour : A la portée de l'EST et du COK    One Tech Holding propose la distribution de 0,250 dinar par action    Première sportive tunisienne et africaine à être sacrée dans le JIU-JITSU brésilien : Hajer Jelili, une championne-née    Handball | Nationale A – 1ère journée play-off : Le CA piège l'ESS    Le président de la République présente ses condoléances à son homologue égyptien suite à un accident du train    Des mesures contre les contrevenants qui ne se conforment pas à la décision d'interdiction de la circulation des véhicules    Qui y a-t-il derrière les catastrophes en Egypte et à qui profitent-elles ?    Tunisie-Ligue 1 (J19 - matchs en retard): le programme de ce dimanche    Foot-Europe: le programme du jour    Mes odyssées en Méditerranée: Cachez-moi ces images que je ne saurais voir…    «Le Cadeau» de Farah Nabulsi: Court simple et très émouvant    Exposition «States of Exception», du 25 Mars au 2 Mai, à la station d'art B7L9 (Bhar Lazreg): Les œuvres de Thameur Mejri annonciatrices d'une nouvelle ère    Par Henda Haouala – La série TV « Ken ya Makenech » : délicieuse, grave et soignée    La prochaine mission habitée vers la Lune se fera dans un vaisseau de chez SpaceX    La Russie interdit l'entrée sur son territoire de responsables de l'administration Biden    Sfax | 3 migrants clandestins secourus et 21 corps repêchés    Tunisie: Vers l'inscription de deux sites Tunisiens dans le patrimoine mondial de l'Unesco    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Par Amine Ben Gamra : Dix ans après la révolution, la Tunisie face à un avenir incertain
Publié dans Tunisie Numérique le 20 - 07 - 2020

Aujourd'hui la Tunisie est confrontée à un avenir incertain, à moins que ses dirigeants articulent et promulguent des réformes économiques audacieuses qui offrent un espoir désespérément nécessaire à la masse de jeunes chômeurs ou les non qualifiés du pays. Si l'élite tunisienne continue de tripoter pendant que Carthage brûle, la seule démocratie naissante dans le monde arabe risque de s'autodétruire ou de revenir à une forme de régime autoritaire.
Actuellement, le gouvernement prévoit, suite aux études réalisées, une décroissance de 6,5% (la cinquième fois après l'indépendance où on enregistre une croissance négative et deuxième après la révolution). Les dépenses de l'Etat ont augmenté (aides sociales, chômage technique, stock stratégique de 350 millions de dinars pour des recettes fiscales en baisse, outre un budget supplémentaire de 300 millions de dinars pour le soutien des PME, etc.). Le manque à gagner en termes de recette fiscale est de plus de 5 milliards de dinars. Le gouvernement prévoit ainsi un déficit budgétaire en nette augmentation qui va dépasser les 7% du PIB.
L'endettement va atteindre les 85% du PIB dont 61% du PIB d'endettement extérieur. Pire encore, le secteur informel de l'économie s'est développé et représente désormais environ la moitié du PIB avec toutes les distorsions que cela implique. Les salaires de l'Etat absorbent plus de 50% du budget ou 15% du PIB tandis que le budget d'investissement, clé de la croissance, est un maigre 10% et il n'y a pas de volonté de réformer un système fiscal manifestement injuste qui encourage les classes professionnelles à éviter l'impôt.
Les jeunes désespèrent et les nouveaux entrepreneurs qui veulent créer une entreprise se trouvent en face de fonctionnaires indifférents et arrogants, une chasse au papier de la réglementation administrative et aucune ligne de crédit des banques. Dix gouvernements en autant d'années et les deux derniers premiers ministres se sont révélés incapables d'élaborer un plan de réforme économique audacieux.
Aujourd'hui, ceux qui mettent en danger l'avenir de la jeune expérience démocratique tunisienne ne se trouvent pas dans les rues des pauvres villes de l'arrière-pays de Tataouine ou de Sidi Bouzid. Ils vivent dans les banlieues confortables de la Tunisie. S'ils n'arrêtent pas de manigancer, une répétition bien plus violente de 2011 est prévisible.
Amine BEN GAMRA. Expert Comptable. Commissaire Aux Comptes. Membre de l'Ordre des Experts Comptable de Tunisie.
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.