La Tunisie rafle neuf médailles au concours d'huile d'olive, « Dubaiooc 2021 »    Communiqué de presse du conseil des chambres mixtes    La BIAT lance une offre promotionnelle sur les crédits à l'immobilier au profit des TRE    Suite à l'instruction judiciaire ouverte à son encontre, Mabrouk Korchid se défend    Hasna Ben Slimane exige une passation par huissier de justice    Hichem Ajbouni : L'article 80 de la Constitution a sauvé Ennahdha !    Huawei Mobile Services et Ooredoo Tunisie lancent une facturation pratique et sécurisée    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 30 Juillet 2021 à 11H00    Tunisie: Ghazi Chaouachi dénonce le populisme qui domine la scène politique    Dream City, Rendez-vous en 2022    Pour cause de Covid-19, l'édition 2021 de Dream City reportée à 2022    JO Tokyo 2020 | Volleyball : La Tunisie s'incline devant l'Argentine    Appel à candidature : La Fondation Tunisie pour le Développement lance son cycle d'incubation à Siliana    Voilà pourquoi la pénurie de tabac s'aggrave en Tunisie [Vidéo]    CONDOLEANCES    Commentaire | L'espoir renaît    JO Tokyo 2020 | voile: le duo Sarra Guezguez et Eya Guezguez termine à la 21e et dernière place du skiff 49er FX    Ils ont dit    Dernier métro à 15H: La TRANSTU s'excuse    Tunisie – Météo : La vague de chaleur se poursuit ce weekend    La Tunisie réceptionne une aide médicale fournie par des pays amis et par des Tunisiens établis en France    Filière de l'huile compensée : Pour que le produit soit toujours disponible    Pleins feux sur l'affaire Moez Laâmari : Une nouvelle victime de la torture !    L'initiative présidentielle du 25 juillet 2021: Vers une nouvelle gouvernance pour sauver la République    JO Tokyo 2020 | Judo : Nihel Cheikhrouhou éliminée en 1/8e de finale    Ligue 1 : l'Espérance se sépare du ghanéen Basit Abdul Khalid    Bilan Covid-19 : 3508 nouveaux cas et 167 décès    Messaâdi : Cinq millions de Tunisiens seront vaccinés d'ici mi-octobre    Crime raciste à Raoued plage    CS Sfaxien : début ce samedi des préparatifs pour la nouvelle saison    Fête de la Femme: La première astronaute africaine envoyée à la station spatiale internationale ISS sera Tunisienne    Tunisie : Décret Présidentiel n°80 portant suspension de toutes les prérogatives de l'Assemblée    Tunisie-Tunisair: Envoi d'une 2ème cargaison de matériels et équipements médicaux    [TRIBUNE] : Pour un état-major de l'économie    36e Foire internationale du livre de Tunis : Appel à participation    Spectacle "24 parfums": Un site dédié au projet et un film documentaire en cours de réalisation (teaser)    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 29 Juillet 2021 à 11H00    Publication par l'INP des exemples du projet "Vigile" d'inventaire informatisé des collections muséographiques    Jeux Olympiques – Aviron : Khadija Krimi et Nour El Houda Ettaieb terminent à la 4e place    Festival Hammamet 2021: La pièce de théâtre "Club de chant" de Cyrine Gannoun en ligne    Hédi Dhoukar: L'invitation à réfléchir de Hichem Djaït    Dernière minute : La Maison Blanche « préoccupée » par l'évolution de la situation en Tunisie et appelle au calme    "Mémoire" de Slim Sanhaji et Sabah Bouzouita au FIH2021 dans sa version en ligne    208 migrants clandestins secourus au cours des dernières 48 heures    17 migrants retrouvés morts à bord d'un bateau en route vers les côtes italiennes    150 migrants irréguliers secourus au large de Zarzis    Aux origines de la Nahda: L'Expédition d'Egypte (1798-1801)    Crimes racistes aux Etats-Unis | La fondation russe contre l'injustice monte au créneau    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Rafik Abdessalem : « Kais Saied ne distingue pas entre ses émotions et la gestion des affaires de l'Etat »
Publié dans Tunisie Numérique le 13 - 06 - 2021

Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d'autres personnes. Merci!
Le dirigeant nahdhaoui par ailleurs gendre du « doux » Rached Ghannouchi, a critiqué dans un statut rendu public le 12 juin 2021, la performance du président de la République Kais Saied en cinq points.
1- Kais Saied citoyen et homme d'Etat s'entremêlent :
Monsieur Rafik a déclaré que Saied « prouve à chaque fois qu'il ne s'élève pas au niveau du poste et des responsabilités que le peuple lui a confié, car il ne fait tout simplement pas la différence à ce jour entre ses sentiments privés et sa colère ainsi que les exigences de la gouvernance et la gestion des affaires de l'Etat».
Ajoutant que sur le plan de la forme, le président de la République ne doit pas adopter un ton nerveux et coléreux jusqu'au bégaiement et à la perte de concentration linguistique.
Estimant qu'un homme d'Etat est censé être perspicace et calme, distinguant entre les affaires personnelles et le contexte général.
2-Impasse politique? C'est la faute à Kais Saied !
Concernant la détérioration de la situation politique en Tunisie, Bouchleka a tenu Saied responsable de cette impasse et ce en raison de son opposition au gouvernement qu'il a lui-même désigné d'autant plus qu'il n'avait pas signé le projet de loi portant création de la Cour Constitutionnelle en usant à « des ruses juridiques ».
3-Ingérence de Saied dans le secteur judiciaire :
Monsieur Rafik a déclaré que le président de la République a sollicité le ministère public pour régler ses comptes avec ses opposants.
Evoquant dans ce contexte, que le président Macron a reçu une gifle d'un citoyen : Une violence phyiqisue et pourtant ! Le président français n'a pas réagi et n'a pas demandé l'intervention du ministère public.
4- Saied admet ne pas envoyer les correspondances à l'ARP:
La "voix de la sage" a indiqué que Saied vient d'admettre hier qu'il n'a pas encore envoyé les demandes de levée de l'immunité et que c'est une reconnaissance claire et explicite de sa part, que la liste n'est pas encore parvenue à l'ARP.
5- Kais Saied psychorigide:
« Monsieur le Président, la première étape pour remplir ses obligations constitutionnelles est de ratifier le projet de loi de la Cour constitutionnelle, d'arrêter de perturber les institutions, d'envenimer la situation, d'investir dans les crises et d'insister pour trouver des opportunités d'attaquer la constitution et de perturber les institutions » a-t-il précisé.
En effet, l'approbation du projet de la loi portant sur la Cour Constitutionnelle demeure une cause centrale du conflit, ajoutant que c'est un pilier essentiel du système démocratique, pourtant vous insistez sur la tergiversation et l'évasion.
Cela signifie-t-il que tout le monde est faux et que vous êtes le seul à avoir raison ? s'est-il demandé
Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d'autres personnes. Merci!
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.