Présidence du gouvernement :deux jours de congé le 9 et 10 juillet à l'occasion de la fête du sacrifice.    Tunisie – La Tunisair affrète trois avions pour la saison estivale    Kais said :bénéficier de l'eau potable à tous les citoyens sur tout le territoire .    Etoile du Sahel : Date de l'assemblée générale élective fixée !    Bouden annonce la création d'un conseil national de développement industriel    La Cour des comptes frappe mais beaucoup trop tard    Référendum : La LTDH tourne le dos à Saied après moult remous    Ukraine : Poutine devient nerveux et ça c'est très mauvais pour l'humanité    Pourquoi | Aux grands maux, les grands remèdes    Noureddine Taboubi rencontre Abdelmajid Tebboune    Système scolaire | L'urgence de sauver les écoles publiques : L'école du courage et du mérite    Festival Bizerte 2022: Au programme 20 spectacles du 18 juillet au 21 août    Tunisie Télécom annonce le lancement officiel du programme "Ichmilni" [Vidéo+Photos]    Saison 4 d'Orange Fab Tunisie : les start-up accélérées signent de nouveaux partenariats business avec Orange Tunisie    LC Europe (premier tour aller) : le programme de ce mercredi    Dans une lettre adressée aux Tunisiens, le président de la République appelle à voter oui : Le point de non-retour ?    Tribune | Sommes-nous encore des citoyens ?    La Tunisie abrite la 1ère conférence africaine sur «la sécurité humaine à travers la police de proximité, un facteur de développement socioéconomique» : Un avant-goût de la Ticad 8    Kaïs Saïed transmet ses salutations à Bachar al-Assad    POCO M4 Pro disponible en Tunisie: Prix et caractéristiques    Festival Hammamet 2022: Programme éclectique & billetterie ouverte    Sept scanners Epson récompensés par Data Master Lab pour leur grande facilité d'utilisation et leur qualité d'image supérieure    NEWS | L'EST sur Azmi Ghouma    Météo en Tunisie: Températures maximales comprises entre 35 et 45 °C    De retour dans la cour des grands : L'Afrique, c'est l'ADN du CA !    Programme TV du mercredi 06 juillet    Patricia Caillé, directrice de l'ouvrage «A l'œuvre au cinéma» (*), à La Presse : «Les techniciennes ne figurent pas dans l'histoire des cinémas»    En fait-on trop avec les politiques ?    Tunisie-coronavirus : C'est la 6ème vague    Projet de constitution - Les anciens bâtonniers dénoncent la suppression de l'article 105    En vidéo : Des voyageurs ont attaqué un sécuritaire à l'aéroport Tunis Carthage    Météo du mercredi 6 juillet 2022    Conférence de presse pour la présentation de la Foire EIMA International    Challenger de Bogota : Malek Jaziri jouera les 8e en simple et en double    CAN féminine 2022 : la Tunisie pour confirmer contre la Zambie    Beja : un centre de secours et de soins    Référendum, gel des avoirs de Ghannouchi, ouverture des frontières avec l'Algérie… Les 5 infos de la journée    Maroc | Olympiades panafricaines des mathématiques : une gafsienne couronnée    Monde-Daily brief du 5 juillet 2022: À Lugano, L'Ukraine et ses alliés posent les principes pour guider la reconstruction    Tribune | Moscou devra choisir entre le beurre et les canons    Contrepoint | Du scénario Jupiter    Exposition de groupe «Passionnément... femmes» à l'Espace Art et Culture Hédi-Turki : «ELLES» lui rendent hommage    Kaïs Saïed reçoit les lettres de créance de 12 ambassadeurs qui ne résideront pas à Tunis    Ooredoo sponsor officiel du Festival International de Carthage    Kais Saied se rend en Algérie    Diam's fait un véritable carton avec son film "Salam"    Festival Carthage 2022: Le groupe Sud-Coréen B.I.G sur scène le 16 juillet    Tribune de Josep Borrell – Moscou devra choisir entre le beurre et les canons    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Libye : 3ème assaut contre la capitale, les USA et l'UE craignent le pire
Publié dans Tunisie Numérique le 17 - 05 - 2022

Les dirigeants libyens et leurs cohortes de milices armées n'en fissent pas d'être un problème pour leurs concitoyens, les voisins de la Libye et les soutiens occidentaux. Après la montée de fièvre autour des sites pétroliers, qui avait paralysé la production, les armes reparlent dans la capitale, Tripoli, toujours par la volonté du même homme, le puissant ancien ministre de l'Intérieur Fathi Bachagha. Il est à la tête d'un gouvernement parallèle adoubé par le Parlement installé à l'Est et le maître de la région, l'imprévisible maréchal Khalifa Haftar…
Les troupes de Bachagha ont fait irruption à Tripoli ce mardi 17 mai. Evidemment l'armée régulière et les groupes acquis à la cause du gouvernement légitime d'Abdelhamid Dbeibah – c'est lui qui est reconnu par la communauté internationale – n'ont pas laissé faire. S'en est suivi un affrontement armé qui a duré des heures. In fine les hommes de Bachagha ont quitté la capitale rapporte France 24, mais on est à peu certain qu'ils reviendront…
Le service de presse du gouvernement rival a fait savoir dans un communiqué que son Premier ministre, Fathi Bachagha et bon nombre de ses ministres avaient "quitté Tripoli pour préserver la sécurité [...] des citoyens", après des combats dès l'aube en plein centre-ville. Ce même service de presse avait annoncé plus tôt dans la journée "l'arrivée du Premier ministre du gouvernement libyen, Fathi Bachagha, accompagné de plusieurs ministres, dans la capitale Tripoli, pour y débuter ses travaux"…
Cela fait des mois que le Parlement harcèle Abdelhamid Dbeibah pour qu'il quitte son fauteuil. Mais il bute sur l'obstination du Premier ministre, qui soutient mordicus qu'il ne lâchera le pouvoir qu'après des élections en bonne et due forme pour installer une majorité gouvernementale. Manifestement Bachagha et Haftar n'ont aucune envie de se soumettre au verdict des urnes, de crainte que le choix des citoyens se porte sur le fils du défunt guide libyen, Saïf al-Islam Kadhafi. Les élections étaient prévues en décembre dernier. On n'en entend plus parler depuis…
Rappelons que le maréchal Haftar, puissamment armé (il est soutenu par la Russie et l'Egypte, on parle aussi de la France et des USA), a tenté en 2019 de s'emparer de la capitale. Mais l'armée loyale lui avait tenu tête. Récemment, le 10 mars 2022, ses milices avaient remis le couvert en campant à l'entrée de Tripoli. La médiation de l'Envoyé spécial de l'ONU pour la Libye, Stephanie Williams et de l'ambassadeur des USA, Richard Norland, avaient permis de désamorcer la bombe…
Cette fois d'après la presse libyenne Bachagha a accepté de quitter la capitale après une médiation conduite par une unité de l'armée loyale. Combien de temps le pays va pouvoir supporter ces éruptions ? Avec toutes ces armes qui circulent le chaos guette…
"Les Etats-Unis sont très préoccupés par les informations faisant état d'affrontements armés à Tripoli. Nous demandons instamment à tous les groupes armés de s'abstenir de recourir à la violence et aux dirigeants politiques de reconnaître que prendre ou conserver le pouvoir par la violence ne fera que nuire au peuple libyen", a dit l'ambassade américaine à Tripoli.
Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a parlé d'une situation "devenue très grave ces dernières heures (…). Nous nous attendions à ce que quelque chose comme ça se produise parce qu'en Libye nous n'avons pas eu d'élections mais nous avons deux gouvernements (…) Et tôt ou tard, quand il y a deux gouvernements, ils s'affrontent", a-t-il confié à Bruxelles.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.