Anthony Fauci au cœur d'un scandale impliquant un laboratoire en Tunisie    Marseille – PSG : Liens streaming pour regarder le match    LC Afrique (2e tour retour) – Espérance ST : obligation de résultat pour retrouver la phase de poules    Foot-Europe: le programme du jour    NBA : les Bulls toujours invaincus, Cleveland enfin vainqueur    Man United – Liverpool : les compos probables    Deux décès à cause des pluies à Kasserine    Tunisie – METEO : Appel à la vigilance !    Tunisie – Suspension de la circulation du métro léger et prolongement des trajets des bus de correspondance    Tunisie – Intempéries : Décès de deux personnes à Thala    Ammar Mahjoubi: Violence et insécurité à l'époque romaine    Hausse de l'encours de la dette publique de 12,2%, à 101,2 milliards de dinars, à fin août 2021    Nabeul : Saisie de 4 tonnes de semoule et 47658 litres de lait    Erdogan expulse dix ambassadeurs dont ceux de la France, des USA et de l'Allemagne    Affaire des licences de taxis collectifs : 11 suspects dont deux anciens gouverneurs    Photo du jour : Un « bijou » architectural construit à des dizaines de mètres de la présidence du gouvernement !    Tunisie : Le monde change, la STEG « évolue »    Dernière minute – Chiffres officiels : Quasi-blocage de l'investissement, fin septembre 2021    Des policiers agressent le président de l'ESS La FTF dénonce    Nouvelles mesures imposées aux voyageurs en prévision d'une nouvelle vague Covid-19    Importation des voitures de luxe : L'austérité doit concerner les voitures administratives et non pas les voitures privées    Tunisie : L'état d'exception face aux tentations d'ingérence internationale    La cheffe du gouvernement reçoit Ons Jabeur    Décès de l'ancien ministre Abdelbaki Hermassi    Forum des DSI : "Tunisie Telecom veut être le label de confiance pour les PME/PMI dans la transformation digitale"    Tunisie : Le Pass vaccinal obligatoire pour accéder presque partout dès le 22 décembre 2021    L'Office des œuvres scolaires se digitalise    Monopole, spéculation et contrebande : cinq ministères s'engagent dans la lutte    Commémoration du 8ème anniversaire de l'Attaque terroriste du 23 octobre 2013    21ème édition du festival de l'Asbu : Six prix pour la Tunisie    Tunisie – Météo: Retour progressif d'un temps hivernal avec baisse des températures    La Grenade de Gabès avec label AOC débarque sur les marchés de la région    Foot Tunisie : Programme des matches de samedi    Dialogue national- Noureddine Tabboubi appelle à la participation des partis politiques    Tunisie – France : Entretien téléphonique Charfeddine-Darmanin    Cour de cassation : I Watch appelle l'exécutif à entériner la nomination de Moncef Kchaou    Le comité de défense de Mehdi Ben Gharbia dénonce les violations à son droit à la santé    Processus politique : L'ONU confiante en la Tunisie    Abdelaziz Kacem: L'intelligentsia ou la ménopause du cogito    Migration clandestine Mahdia : mandat de dépôt contre les passeurs    Le ministère des Affaires culturelles rend hommage au scénographe Kais Rostom    Ephéméride – 20 octobre 2011 : Les rebelles islamistes assassinent Mouammar Khadafi    Monde- Daily brief du 21 octobre 2021: La Turquie menace d'expulser 10 ambassadeurs occidentaux    Vient de paraître - Un nouveau recueil poétique de Abdelaziz Kacem : «Quatrains en déshérence»    Puissance et coopération dans la gouvernance du changement climatique    "Rouhaniyet" Nefta sous le signe "Hanin" du 4 au 7 novembre 2021    Etats-Unis: Donald Blome proposé pour le poste d'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire au Pakistan    Ministre des Affaires culturelles: La situation sociale des artistes est notre priorité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Consultations d'aide au sevrage: un moyen pour arrêter de fumer
Publié dans TAP le 06 - 06 - 2010

TUNIS, 6 juin 2010 (TAP) - "Si plusieurs fumeurs pensent que vaincre l'envie de fumer demeure un geste difficile, ce n'est pas vrai.
Pour le faire, il suffit d'avoir la volonté et de l'exprimer à son entourage pour avoir un soutien moral et éviter de revenir sur cette décision, outre bien sûr le traitement adapté" a affirmé dimanche Dr.Mounira Masmoudi Nabli, coordinatrice générale du programme national de lutte contre le tabagisme.
Sur les 40 mille personnes qui ont recours aux consultations d'aide au sevrage, près de 10 mille ont arrêté de fumer, d'autant plus que la vente des cigarettes a diminué de 4 pc en 2009 par rapport à 2008.
La lutte anti-tabac a bénéficié, en Tunisie, de l'intérêt requis , notamment à travers la mise en place d'un plan national de lutte contre le phénomène du tabagisme englobant les volets à caractère législatif, organisationnel et de sensibilisation, outre l'aide au sevrage tabagique.
"Les consultations d'aide au sevrage sont une composante importante de la lutte anti-tabagique.
Il ne suffit pas de sensibiliser, de montrer les méfaits de ce fléau, de mettre en place une législation mais aussi d'aider les fumeurs à connaître les bienfaits d'arrêter du fumer", a indiqué Dr.Nabli lors d'un entretien avec l'agence "TAP".
Avant 2009, il y avait seulement 21 consultations d'aide au sevrage installées uniquement dans les services de pneumologie relevant des hôpitaux universitaires.
En 2009, année proclamée par le Président de la République "année de lutte anti-tabac", il y a eu beaucoup d'efforts pour former la totalité des médecins généralistes qui exercent en première ligne dans les secteurs public et privé.
"Nous avons formé des médecins sur le conseil minimum : c'est à dire poser deux questions à toute personne qui vient consulter
La première question : est-ce que vous fumer? Si oui, est-ce que vous compter arrêter? Si oui, on lui donne un dépliant qui contient des informations simplifiées sur le tabac et ses méfaits.
Et quant cette personne décide de son propre gré d'arrêter de fumer, elle sera dans ce cas, prise en charge par le médecin ou la consultation la plus proche" a souligné Dr.Nabli
Près de 105 médecins en 2009 et 150 autres en 2010 ont bénéficié d'une formation approfondie théorique et pratique dans les modalités d'aide au sevrage d'arrêter de fumer.
Ce qui porte, actuellement, le nombre des consultations dans les hôpitaux et les centres de santé de base à plus de 270.
"Nous avons formé ces médecins et on a mis à leur disposition les substituts nicotiniques et les comprimés qui traitent la dépense à la nicotine tels que le nicopatch, le nicopass et le champix qui sont distribués gratuitement à plusieurs catégories de fumeurs qui veulent arrêter de fumer, à savoir les fumeurs nécessiteux, les femmes enceintes, les élèves et étudiants, les fumeurs atteints de maladies chroniques et les fumeurs hospitalisés", a relevé Dr.Nabli Pour arrêter de fumer , "On a remarqué a t elle ajoute que les personnes les plus motivées sont celles plutôt âgées car les jeunes ne voient pas immédiatement les conséquences de la cigarette .
Les personnes âgées ont déjà commencé à ressentir les méfaits et à être convaincues par l'arrêt du tabac.
Mais pour convaincre les jeunes, on doit insister beaucoup plus sur les méfaits immédiats du tabac sur la beauté de la peau , du visage, et des dents, la chute des cheveux, la vitalité sexuelle,...".
Depuis la mise en place des consultations de sevrage dans les centres de médecine scolaire et universitaire, et après les campagnes de sensibilisation et les manifestations dans les établissements scolaires et les espaces publics, le nombre de jeunes qui demandent ces consultations augmente.
"Il y a une prise de conscience du danger du tabac, et on a remarqué une baisse de fumeurs dans les espaces publics, les lieux de travail, les cafés et restaurants après l'entrée en vigueur de la loi (anti - tabac).
Les non fumeurs dont le nombre est plus important que celui des fumeurs en Tunisie ont un rôle important pour faire respecter cette loi" ,a ajouté Dr.Nabli.
A rappeler qu'en Tunisie, 50 pc des hommes fument contre 5 à 10 pc des femmes, selon les régions. Dans la catégorie des jeunes, le tabac se répand avec une prévalence de 30 à 35 pc.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.