Kaïs Saïed, justice, Ennahdha … Les 5 infos de la journée    Comment et où voir les matches en direct sur TV ce mardi ?    Gr A – Coupe Arabe : Oman 2e qualifié et croisera la Tunisie en 1/4 de finale    Contrats de lobbying : I Watch dément la version d'Ennahdha    Rendement insignifiant de la Bourse de Tunis sur l'année 2021    Tunisie-Béja : Deux routes coupées à Nefza en raison des fortes pluies    Tunisie-Ministre des Affaires Sociales : Une solution à la crise environnementale à Sfax sera annoncée bientôt    Menace de mort: Noureddine Taboubi abandonne les poursuites judiciaires    Galactech et la Fédération Tunisienne d'Esports annoncent un partenariat prometteur    Tunisie-Allemagne : Mise en service, jeudi prochain, d'une centrale photovoltaïque pour l'autoconsommation d'une fromagerie tunisienne    Coopération méditerranéenne : Le projet "Fish Med Net" plaide pour un ppp renforcé dans le secteur de la pêche artisanale    Tunisie : Rahoui : Saïed enquête contre l'appareil secret d'Ennahdha    Automobile: Top 10 des voitures d'occasion les plus vendues en 2021 !    Zaghouan : Récupération de 120 hectares de terrains domaniaux    Une marche le 10 décembre pour dénoncer les féminicides et les violences à l'encontre des femmes    Kais Saied reçoit Nejla Bouden    Mahmoud Abbas répond à l'invitation de Saied    Tunisie-coronavirus : Réception d'un don des USA de 301 860 doses    Tunisie – EAU : compo de départ des Aigles    Des arrestations parmi les partisans du Parti des travailleurs ?    Des membres du Conseil de la Choura gèlent leurs activités    Louzir : La vaccination sera obligatoire, à partir de 2022    Dhafer El Abidine, Lotfi Achour, Anis Lassoued & Afef Ben Mahmoud primés au festival du Caire    "Dubai Expo 2020" accueille les "Digital Tunisia Days"    Mort suspecte d'un Tunisien en Italie    HANDBALL — CHAMPIONNAT DU MONDE FEMININ: Le sept tunisien pour le rachat    Sur les traces de nos expatriés: Laidouni marque des points    C3 – TOUR DE RECADRAGE – MANCHE RETOUR : CSS-TUSKER FC (1-0): Le CSS au petit trot    Jonas Hassen Khemiri rafle le Prix Médicis étranger 2021    Exploitation pétrolière — Hamed El Matri : «L'exploration pétrolière en Tunisie est boudée par les investisseurs»    Macron chez MBS : Les dessous d'un quasi baisemain à un homme accusé de milliers de crimes au Yémen    Coronavirus-Omicron : Un seul cas en Tunisie ?    Météo | Poursuite d'un temps froid et pluvieux    Réserves en devises — Craintes d'une nouvelle année touristique en berne: Les expatriés pour sauver la donne ?    Tunisie : Repositionnement d'Ennahdha ?    Pourquoi: Les journées théâtrales de Carthage    Série documentaire «Le Parcours des Tyrans» de Peter Dinklage: Un ludisme impressionnant !    Vient de paraître: J'ai fermé mes maisons de Marianne Catzaras    Une mauvaise solution    Banni de Twitter, YouTube, Facebook, Trump lance son propre réseau social    Plus de 219 mille candidats au pèlerinage 2022    Un arbitre allemand siffle Tunisie-Emirats Arabes Unis    Une femme blessée dans l'explosion d'une mine à Kasserine    La police turque aurait déjoué un attentat à la bombe visant le cortège d'Erdogan    JTC 2021: Une inauguration inédite célébrant plusieurs expressions d'art et transmise à la télé    Yasmina Khadra appelle au sauvetage de la librairie El Moez    Tunisie Télécom accompagne la Tunis Fashion Week    Ghazi Moalla : Trois personnalités sont les favoris pour l'élection présidentielle libyenne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Consultations tabagiques: Vaincre l'envie de fumer
Publié dans TAP le 08 - 09 - 2009

TUNIS, 8 sept 2009 (TAP) - Certains fumeurs pensent que si la cigarette est incontournable, elle l'est encore plus durant le mois de Ramadan. Devant le réflexe de fumer qui revient avec insistance après la rupture du jeûne, la tentation est double, surtout lors des rencontres au café avec les amis et des veillées ramadanesques.
D'autres, par contre, en profitent pour poser la dernière cigarette. Car et c'est prouvé scientifiquement, le mois de l'abstinence aide beaucoup au sevrage. "Pourquoi pas ? si l'organisme a pu résister durant toute la journée, soit quinze heures de manque ?" précise Dr Mounira Masmoudi Nabli, chef de service des maladies non transmissibles à la direction des soins de santé de base au ministère de la santé publique.
Oublier la cigarette, entre 6 semaines à 3 mois
Ramadan ou non, arrêter la cigarette, doit, sans doute, apporter un changement au niveau du mode de vie du fumeur qui sera amené, désormais, à éviter tout ce qui peut lui rappeler le tabac (consommation de café, thé et boissons gazeuses, fréquentation d'espaces fumeurs et longues veillées).
La famille et l'entourage peuvent beaucoup aider à combattre ce fléau qui tue chaque année 7 mille tunisiens, soit l'équivalent de 20 personnes par jour, fait remarquer Dr Nabli. D'où l'importance des consultations de sevrage, ajoute-t-elle, une expérience qui a démarré en 2000 en Tunisie, en vue d'assurer la prise en charge médicale et psychologique des fumeurs. "il ne faut pas attendre jusqu'à ce qu'on soit malade pour consulter" avertit-elle.
Le premier entretien est très important. Il permet de mesurer le niveau de dépendance et d'évaluer la motivation du fumeur au sevrage. A la lumière des informations recueillies, une stratégie personnalisée adaptée au type de dépendance est mise en place. L'équipe, composée d'un pneumologue et d'un psychologue en plus du corps paramédical, est appelée à traiter une triple dépendance: chimique, psychologique et gestuelle.
En l'année 2009, proclamée, sur instructions du Président de la République, année de lutte anti-tabac, environ 2000 médecins opérant dans les secteurs public et privé ont été formés en "conseil minimum". Ils sont chargés d'orienter les fumeurs vers les consultations de sevrage. Durant la même année, 105 autres médecins ont reçu une formation approfondie en matière de sevrage tabagique.
Ils viennent s'ajouter à ceux répartis dans les 21 centres de consultations que compte le pays, assurant, ainsi, la couverture de toutes les régions.
Le sevrage, une thérapie qui réussit mieux en groupe
L'Etat fournit gratuitement les substituts nicotiniques aux personnes nécessiteuses ou aux groupes à risque ( insuffisants cardiaques, rénaux ou respiratoires). Mme Masmoudi Nabli insiste sur l'importance à ce que les médicaments anti-tabac soient prescrits par un médecin, et ce, après examen de l'état de santé du fumeur pour assurer l'efficacité du traitement qui dure de 6 semaines à 3 mois.
Ce qu'il faut savoir, c'est que dès le premier jour, le fumeur commence déjà à sentir la différence : retrouver la vraie saveur des aliments et humer toutes les senteurs, deux sens ralentis par la cigarette. En plus, la thérapie réussit mieux quant on est en groupe. Le médecin traitant peut recommander aux fumeurs, pendant la période de sevrage, d'entrer en contact avec d'anciens fumeurs pour s'aider mutuellement à vaincre l'envie de fumer.
La cigarette contient plus de 4 mille substances nocives responsables de maladies comme les cancers, les inflammations, les infarctus cérébraux et cardiaques. En plus, elle vieillit la peau et favorise le développement d'abcès et de caries dentaires etc.
En Tunisie, 50 pc des hommes fument, contre 5 à 10 pc des femmes, selon les régions. De plus en plus, le tabac se répand parmi les jeunes avec une prévalence de 30 à 35 pc, a indiqué Mme Nabli qui n'a pas manqué de souligner que les efforts nationaux s'orientent vers l'application de la loi anti-tabac en vigueur, la sensibilisation et la promotion du sevrage, avec la mobilisation de toutes les composantes de la société civile.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.