Vidéo du jour: Une école pieds dans l'eau    UA : la Libye appuiera la candidature du Maroc, pas celle de la Tunisie    Tribune | A défaut de relance économique, dépénalisons la migration extralégale    Tribune | Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien : Le message d'António Guterres *    L'équipe de Tunisie entame demain la coupe arabe des nations | Billet : A quoi servira la Coupe arabe ?    Coupe de la CAF | Tour de recadrage aller – Tusker FC-CSS (0-0) : Le CSS assure l'essentiel    Une JSK poussive devant mais solide derrière : Le réalisme aghlabide    Sejnane : Reboisement de 5400 arbres plantés malgré les conditions météorologiques difficiles    Université Mahmoud El Materi | Colloque international sur le diabète : La recherche et la lutte continuent    Le syndicat indépendant des réalisateurs et producteurs (SIRP) : Arrêter le formatage narratif des films tunisiens    Evénement artistique à XYZ et hors les murs à La Marsa : Je suis la grenade    Abdellatif Mekki évoque les conditions d'un dialogue    Béja: Les agents du développement Sylvo-Pastoral en sit-in ouvert [vidéo]    Ahlem Gzara : Le pass vaccinal tunisien bientôt reconnu en Europe    Ahlem Gzara: Des personnes complètement vaccinées parmi les admis dans les services de réanimation    Le fonctionnaire tunisien est le moins payé de la Méditerranée, selon Ajbouni    Abdellatif Mekki: Pas de dialogue sans retour au cadre constitutionnel    Météo : Temps pluvieux et chutes de neige et de grêle    Ministère de l'Industrie: L'annulation des permis de recherche d'hydrocarbures est parfaitement légale    Près de 4 000 litres d'huile végétale subventionnée pour le marché de Tozeur    Sfax-Crise de déchets: Une grève générale sera annoncée    Tunisie-Coronavirus: Zéro décès et 95 cas en une journée    Ali Laârayedh parle d'amour    Tunisie : Noureddine Tabboubi menacé de mort    Virgil Abloh, directeur artistique de Louis Vuitton n'est plus    Mehdi Ben Gharbia poursuit sa grève de la faim pour la quatrième semaine    Le PDL dénonce « le retour aux nominations obéissant aux principes d'allégeance et de favoritisme »    Ligue 2 Pro : Résultats des matches et classements des Groupes C et D    EN Hand féminine : la liste des 16 joueuses convoquées pour le mondial    Suspension de tous les vols de passagers à destination du Maroc pour deux semaines dès lundi    Secteur de l'assurance en Tunisie : Reprise du rythme de croissance    Foot-Europe: le programme du jour    Coupe arabe : Classement des pays les plus couronnées    Cité de la culture : Concert du duo Tsuji Hideki, Miyazaki Mieko et Amina Srarfi    La profession du conseiller fiscal    Algérie : Fort séisme à Béjaïa    Ligue 1 : St Etienne – PSG, les compos probables    Appel à la prudence face au nouveau variant de Covid-19    Exposition « Tourments » de l'artiste Hope Mokded à Nîmes: Exposition engagée    La Tunis appelle la communauté internationale à amener Israël à se conformer aux résolutions de l'ONU    Pourquoi? | Le mystère de l'huile subventionnée    Lancement effectif du réseau ferroviaire rapide : ll faut en finir avec les fausses annonces    A l'Avenue Habib-Bourguiba : Un individu armé voulant attaquer le MI maîtrisé    The Washington Post évoque la Tunisie    Encore une fois, une compétence Tunisienne s'affirme à l'étranger    Ouverture du 8ème Festival de la création de l'UGTT en présence de Taboubi et de Guettat    Prix FABA de littérature : Remise des prix de la 1ère édition le 4 décembre 2021    Festival du film maghrébin d'Oujda : La Tunisie rafle 3 prix    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un atelier sur la récolte céréalière arrêté en raison d'un mouvement de protestation
Publié dans TAP le 12 - 05 - 2011

TUNIS, 12 mai 2011 (TAP) - Le président directeur général de l'Office des céréales, Youssef Néji, s'est déclaré optimiste quant à la production céréalière pour cette saison.
Intervenant, jeudi, lors d'un atelier, organisé à la cité des Sciences sur "la récolte céréalière pour l'année 2011", le responsable a ajouté que cette production est estimée à 20 millions de quintaux.
Cet atelier, organisé à l'initiative du journal "El Fallah", en collaboration avec l'Office des Céréales, n'a pas arrivé à son terme en raison d'un mouvement de protestation d'un groupe d'agriculteurs. Environ une trentaine d'agriculteurs et de marins-pêcheurs sont intervenus, d'une manière imprévisible, lors de cet atelier, pour "faire entendre leurs voix", d'après les slogans qu'ils scandaient.
Le PDG de l'Office des céréales, qui intervenait, lors de la séance matinale de ce workshop, a appelé tous les intervenants du secteur céréalier à prendre les mesures nécessaires pour protéger les récoltes contre les incendies et autres risques.
Des agriculteurs, craignant de perdre leurs productions, ont déjà entamé les moissons avant les délais prévus (gouvernorat de Kairouan), après avoir entendu des rumeurs qui courent concernant l'intention de certains malfaiteurs de s'attaquer aux récoltes.
A ce sujet, M. Neji a appelé les agriculteurs à "ne pas s'affoler" et à ne pas entamer les moissons avant que leurs récoltes ne soient prêtes à collecter, en leur recommandant d'être, tout de même, vigilants pour "empêcher les éventuels actes de sabotage ou d'atteinte aux champs céréaliers".
Sur un autre plan, un responsable de l'Institut National des Grandes Cultures (INGC), a déclaré qu'une équipe technique sera formée, d'ici la semaine prochaine, pour identifier les zones de production céréalières où les récoltes sont confrontées à des problèmes de mitadinage des graines de blé.
Il s'agit d'un phénomène qui attaque les grains de céréales et qui conduit à la formation de gruaux réduisant considérablement leur rendement en semoule. L'équipe de techniciens va préparer, par la suite, une carte pour intervenir, l'année prochaine, dans les zones identifiées.
L'UTAP assure, d'habitude, ce genre d'interventions techniques et d'encadrement des agriculteurs en collaboration avec le ministère de l'Agriculture et les structures de tutelle. Or, l'organisation agricole tunisienne est divisée, depuis la révolution, entre partisans et opposants à son bureau exécutif et à sa direction.
D'après le groupe d'agriculteurs intervenus lors de la manifestation de jeudi, la crise de confiance que traverse l'organisation, est loin d'être résolue.
Amor El Behi, universitaire, agriculteur à Béja et l'un des protestataires, a indiqué à la TAP, qu'ils réclament le gèle des activités des membres du bureau exécutif de l'UTAP et la démission de son président actuel, Mustapha Lassoued. "Cette direction ne représente pas l'ensemble des professionnels du secteur", a-t-il dit.
Nabil Rakrouki, agriculteur de la région de Jendouba, a évoqué, quant à lui, les problèmes persistants auxquels font face les agriculteurs et les pêcheurs, notamment, l'endettement, les difficultés de commercialisation du lait auprès des centres de collecte et la baisse de la rentabilité de l'activité de pêche face à une augmentation des coûts de production et des carburants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.