La Tunisie, une position géographique mal exploitée et une corruption élevée    PLF 2021 : La Tunisian Automotive Association critique l'augmentation de l'IS    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 27 Octobre 2020 à 11H00    Tunisie – Que se passe-t-il au Club Africain ?    Tunisie: Oussama Khelifi appelle le gouvernement à citer les auteurs des décisions responsables de la dégradation de la situation sanitaire    Mouldia 5: Célébrer la fête du Mouled sur le net avec les meilleures troupes de Stambali    ARP | Séance de dialogue avec le gouvernement : La politique agricole dans l'œil du cyclone    La Chambre Tuniso-Italienne inquiète quant l'impact du projet de loi de finances 2021    La Tunisie a l'appui de la Banque mondiale pour le développement des énergies renouvelables (Verheijen)    Kamel Doukh appelle à accélérer la réalisation des projets hospitaliers    Bilan de la première année d'investiture de Kaïs Saïed | Développement économique et social : Quelle dynamique enclencher ?    Inviter certains au dialogue inter-libyen annonce un véritable désastre, déclare Nasser Said    Jarry devant la commission d'éthique    Affaire Garnah, avocate victime d'agression au poste de police d'El Mourouj 5 : Menaces d'escalade    Jeunes et couvre-feu : Se résigner et s'adapter    Fiscalité : Les recettes en baisse dans un contexte difficile    Vient de paraître | « Langue française, écrivains francophones » : Une nouvelle référence pour les chercheurs sur les littératures francophones    On nous écrit | Emel Mathoulthi invitée de Maya Ksouri à Des/Confinés : «Chanter est une bénédiction»    Contrepoint | Naâma... comme un abandon    Judo | Grand Slam de Budapest : Médaille d'argent pour Nihel Cheikhrouhou    Espace: Pour la première fois, la NASA découvre de l'eau sur la surface ensoleillée de la lune    Covid-19 : Position de la Tunisie dans la mêlée des 21 pays arabes    A Sfax, un Ivoirien tué par deux Maliens: les remous d'une tentative de migration foireuse    Présentation des résultats du projet "amélioration de l'accès aux soins des migrants en Tunisie"    Kasserine enregistre au total 793 cas de coronavirus    Tunisie: 27 nouvelles infections au Covid-19 à Tozeur    Tunisie: Abir Moussi appelle à la réforme du code des collectivités locales    Tunisie : Le ministre de la Justice s'entretient avec l'ambassadeur du Sultanat d'Oman    Monsieur le président arrêtez vos déclarations accablantes envers les partis, déclare Ahmed Nejib Chebbi    NEWS | Nassim Hnid, buteur sur penalty    Volleyball | CAVB – Elections : Bochra Hajij, nouvelle présidente    Le développement régional, objet de réunions ministérielles en novembre    Tunisie-Météo : Baisse remarquable des températures et pluies orageuses dans les régions    Affaire FTF – CS Chebba : Le ministre de la Jeunesse et des Sports intervient    Espace | La NASA découvre de l'eau sur la surface ensoleillée de la lune, pour la première fois !    Tunisie | La hausse des prix de certains produits est due à la période de transition saisonnière    Encore des combats au Haut-Karabakh    Faute de mieux, on visitera les galeries    Une start-up russe se prépare à nettoyer l'espace    Prix artistique "Create to Connect" en réponse à la crise de la Covid19 lancé par l'ICTJ    Evolution du Budget du patrimoine en Tunisie 2016/2022 (Tunelyz)    Turquie : Erdogan appelle au boycott des produits français    Signature d'une convention entre la FTH et l'Association Edhiafa    "Mindfulness" de Sawsen Laouiti, un voyage onirique dans un univers fait d'origamis et de papier    Oscars 2021 : l'appel à candidature pour les producteurs de films tunisiens prolongé au 15 novembre    Tribune | TRUMP-16 vs COVID-19 : La démocratie américaine entre le marteau et l'enclume    Erdogan a insulté Macron après le meurtre d'un enseignant près de Paris. La France rappelle son ambassadeur en Turquie.    Samsung annonce le décès de son patron, Lee Kun-hee    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie – environnement : Vers la promulgation d'un décret interdisant l'utilisation des sacs en plastique
Publié dans Tekiano le 29 - 09 - 2017

Plusieurs études pour la préservation des ressources naturelles et la biodiversité de la pollution et des dégâts causés par les sacs plastique en Tunisie et la réduction de leur prolifération ont été élaborées par le département de l'environnement tunisien. C'est ce qui assure le directeur général de l'environnement et de la qualité de la vie, au ministère des affaires locales et de l'environnement, Mohamed Sghaier Ben Jeddou dans un entretien avec l'Agence TAP.
Les sacs plastique virevoltent partout dans le paysage urbain, polluant et enlaidissant les rues, les forêts, les oueds, les espaces verts, la mer …Ils sont jetés anarchiquement par des citoyens qui n'ont pas conscience de leur impact sur l'environnement.
Vu le danger de cette matière fabriquée à partir des dérivés du pétrole et de certains produits chimiques, le ministère de l'environnement a élaboré un projet de décret réglementaire pour "interdire la fabrication, l'importation et la distribution des sacs en plastique non biodégradables ", qui est actuellement soumis aux services de la présidence du gouvernement, a-t-il dit, ajoutant que ce projet a été élaboré en collaboration avec toutes les parties concernées et en particulier les industriels.
Ce décret une fois adopté devrait entrer vigueur après 9 mois de sa publication dans le JORT pour permettre à toutes les parties de préparer des emballages écologiques et recyclables.
Il s'agit des sacs en plastique contenant dans leurs compositions chimiques une forte concentration de métaux lourds. Des initiatives ont été lancées, depuis le mois de mars 2017, en attendant la publication du décret, par certaines grandes surfaces pour remplacer les sacs nuisibles pour l'environnement par d'autres préservant la nature. Ces premières expériences ont donné des résultats positifs et ont permis la réduction de l'utilisation des sacs à usage unique, dont le nombre a atteint un milliard/an sur le marché local, dont 315 millions sont utilisés dans les grandes surfaces, soit le tiers de la quantité totale.
Il a fait savoir dans ce cadre que le nombre de ces sacs a reculé de 95%, ajoutant que seulement 2 millions de sacs ont été utilisés dans l'une des grandes surfaces, au cours de la période allant du mois de mars au d'Aout 2017, contre 40 millions, lors de la même période de 2016.
Il a fait remarquer que le sac en plastique, produit dans une seconde, est utilisé pendant 40 minutes, tandis que sa décomposition s'étend sur 400 ans. Les sacs à usage unique ont été remplacés par des sacs plus épais de 40 microns, par des sacs plastiques biodégradables et de grands sacs commercialisés dans les grandes surfaces et peuvent êtres remplacés, gratuitement.
Ben Jeddou a précisé que le ministère est en train d'examiner avec les services du ministère des finances, la possibilité d'annuler la Taxe pour la Protection de l'Environnement (TPE) appliquée sur les matières premières, afin d'inciter à la production des sacs biodégradable. L'initiative lancée par les grandes surfaces (retrait des sacs à usage unique) a favorisé le changement du comportement des citoyens qui utilisent désormais des couffins, des sacs en tissu et des sacs biodégradables, pour leurs courses. Il a souligné que ces comportements peuvent permettre la réduction de 300 millions/an des sacs en plastique qui nuisent à l'environnement.
Ben Jeddou a fait savoir que le succès de l'expérience entamée dans les grandes surfaces a permis d'attirer un nouveau secteur, celui pharmaceutique, qui a demandé l'adhésion à cette initiative, en remplaçant les sachets plastiques par des sacs cartonnés gratuits.
2300 pharmacies, réparties sur tout le territoire du pays commenceront, ainsi, à appliquer cette initiative, à partir du 1er mars 2018.
Ben Jeddou a appelé les différentes corporations à adhérer aux efforts déployés par le ministère de l'Environnement pour minimiser le recours aux sachets plastiques à usage unique.
Dans ce cadre, il a cité l'exemple de la filière de boulangerie qui bénéficie de l'appui du ministère, dans sa démarche vers la renonciation aux sachets en plastique.
A travers ces actions, le département de l'Environnement entend influencer le comportement du citoyen, en l'habituant à renoncer à l'usage de sacs plastiques, au profit des sacs biodégradables.
Selon une étude réalisée par une agence environnementale américaine, la fabrication d'un sac en plastique se fait à partir d'une quantité du pétrole, équivalente à celle permettant de faire rouler une voiture sur une distance de 11 mètres. Les sacs en plastique sont à l'origine de la mort de 200 espèces marines, dont les dauphins, les baleines, les tortues… ainsi que de plusieurs types d'oiseaux.
Pour ce qui est des répercussions négatives sur la santé humaine, il est à noter que la consommation des produits emballés dans des boites ou sacs en plastique peut provoquer l'atteinte du cancer des poumons, du foie ou du sang.
Par ailleurs, le fait de jeter ces sacs dans la nature engendre la pollution des eaux d'irrigation et des eaux potables, ainsi que la réduction progressive des superficies des terres cultivables.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.