Ben Mbarek: Kais Saied fait partie du problème et non de la solution    Jaouher Ben Mbarek: Le gouvernement actuel est illégitime    France : Kadhafi tient peut-être sa vengeance posthume contre Sarkozy    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 02 Décembre 2021 à 11H00    Grève de la SNCFT: Nous n'avons pas réclamé des augmentations salariales, assurent les employés    Retour, ce soir, de l'hiver au vrai sens du terme    Tunisie – Accidents de la route: Plus de 900 décès recensés en 2021    Programme TV du jeudi 02 décembre    Mövenpick Hotel du Lac Tunis célèbre Noël et les fêtes de fin d'année du 5 au 26 décembre 2021    Abdellatif Aloui vante la générosité de Samira Chaouachi    Taboubi : Bouden n'a aucun pouvoir de décision    Sidi Bouzid: Les diplômés chômeurs réclament l'activation de la loi n°38 [Vidéo]    La Mauritanie n'a pas fait le poids devant la Tunisie: Comme dans du beurre !    Novembre 2021 : Peugeot leader du marché automobile français en VP    Walid Bel Hadj Amor : Najla Bouden a manifesté une réceptivité encourageante    NEWS: Msakni de retour à l'Etoile    En marge de la première sortie probante du Team Tunisie: Les vertus du pressing haut    Plus de déplacements entre les gouvernorats sans passeport vaccinal ?    Les saveurs d'Italie débarquent à Tunis: Partager la joie de vivre à travers la gastronomie    Tunisie-officiel : Un député Nahdhaoui interdit de voyage    A l'occasion de son 60ème anniversaire: L'UBCI révèle sa nouvelle identité visuelle    Tunisie-SNCFT : La grève des agents se poursuit    Hafedh Boujmil: L'éditeur de l'année    A la galerie « Musk and Amber »: Taher Jaoui ou la peinture-émotion    Première de « Démo » de Moez Gdiri à l'Espace 77: Une œuvre grinçante    Moez Joudi: Même en cas de cession des entreprises publiques, il n'y aura pas d'acheteurs    Laâyouni: On m'a menacé de faire exploser ma maison !    Coupe arabe FIFA 2021 :Tunisie, Chikhaoui et Maaloul blessés    Le nouveau variant Omicron inquiète l'OMS: Aucun cas enregistré en Tunisie    Le malaise des médias publics    Le PDL en tête des intentions de vote, selon Emrhod Consulting    Entreprises publiques Nabil Abdellatif appelle l'Etat à se retirer des secteurs compétitifs    Tunisie: 40 tonnes d'oxygène liquide octroyées par l'Arabie Saoudite    NBA : Programme TV de la nuit de mercredi    Coronavirus-USA : Vers l'annonce de nouvelles mesures    Tunisie - Kia Motors annonce le démarrage des "Kia Clinic Days Pre Winter"    JTC et JMC: Le ministère de la Santé organise des campagnes mobiles de vaccination contre le Covid-19    Maroc-Algérie : Des confidences terrifiantes sur la guerre qui se prépare à Alger    Par Abdelaziz Gatri : Rendez-nous notre capitale    Tunisair programme un vol de rapatriement depuis Casablanca    Space X : Elon Musk menace ses salariés de fermeture    Avant-première de "Sœurs" de Yamine Benguigui le 3 décembre au Colisée    Coronavirus : Première déclaration du PDG de Pfizer concernant ''Omicron''    Ghazi Moalla : Trois personnalités sont les favoris pour l'élection présidentielle libyenne    La Coupe arabe 2021 : Ooredoo soutient les aigles de Carthage    Aujourd'hui, ouverture de la 2e édition de « Vues sur les arts » à l'Agora : Enrichir le savoir cinématographique    La Fashion Week Tunisienne diffusée au Cinéma    Majdi Karbai appelle les médias à entendre les témoignages des jeunes récemment expulsés d'Italie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Facebook n'a pas réussi à bloquer 20% des vidéos de la tuerie de Christchurch en Nouvelle-Zélande
Publié dans Tekiano le 19 - 03 - 2019

Facebook a déclaré avoir retiré 1,5 million de vidéos de son site dans les 24 heures qui ont suivi la diffusion par un tireur de son attaque sur deux mosquées en Nouvelle-Zélande, faisant 50 morts peut-on lire dans un post de Techcrunch.
Dans une série de tweets, Mia Garlick, de Facebook, a déclaré qu'un total de 1,2 million de vidéos avait été bloqué au moment du téléchargement. « Les vidéos qui incluaient l'éloge ou le soutien de l'attaque ont également été supprimées », a-t-elle déclaré en précisant que le géant des réseaux sociaux avait utilisé pour cela, toute une combinaison de technologies automatisées comme la détection audio ou encore des chatbot.
Par ailleurs, Facebook n'a pas expliqué pourquoi les 300 000 vidéos n'avaient pas été capturées lors du téléchargement, ce qui représente un taux d'échec de 20%.
TechCrunch a trouvé plusieurs vidéos postées sur Facebook plus de 12 heures après l'attaque. Certains sites demandent à Facebook de publier les chiffres de l'engagement – tels que le nombre de de vues, de partages et de réactions – qui ont été effectués avant que les vidéos ne soient retirées, ce qui, selon la critique, constitue une mesure plus précise de la propagation des vidéos.
Rappelons qu'une attaque meurtrière perpétrée par un terroriste d'extrême droite a fait une cinquantaine de morts vendredi dernier, dans deux mosquées à Christchurch, en Nouvelle-Zélande.
Le tireur présumé, âgé de 28 ans, accusé de meurtre, a diffusé la vidéo sur Facebook à l'aide d'une caméra montée sur la tête, utilisée généralement pour enregistrer des événements sportifs à la première personne.
Moins d'une heure après l'attaque, Facebook a fermé le compte de l'attaquant, mais la vidéo avait déjà été partagée sur Facebook, Twitter et YouTube.
Le tireur s'est décrit comme un fasciste auto-proclamé, selon un «manifeste» qu'il a affiché peu de temps avant les attentats. Les entreprises de technologie ont été critiquées pour ne pas avoir réagi à la menace émergente de violence associée au nationalisme blanc, par rapport aux actions engagées contre des contenus en faveur du soi-disant groupe Etat islamique et de la diffusion d'images de maltraitance d'enfants.
La première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, a déclaré dimanche que les géants des médias sociaux tels que Facebook devraient s'interroger quant à leurs futurs réactions, face à de tels événements.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.