UTICA : Plus de 50% des entreprises sont menacées de disparition    Tunisie – Coronavirus : De nouvelles mesures du 16 Mai au 06 juin 2021    Tunisie : Le dilemme de Kaïs Saïed par rapport à la cause palestinienne et son besoin des USA    Un entretien entre Ali Kooli et Bruno Le Maire passé sous silence    Salsabil Klibi [AUDIO] : Le président de la République est contraint de sceller le projet de loi de la Cour constitutionnelle    Violences à l'encontre des femmes : l'ATFD appelle à une action de protestation le jour de l'Aïd    Dernière Minute – Coronavirus : 81 décès et 1105 nouvelles contaminations, Bilan du 11 mai    Hichem Mechichi annonce une série de mesures d'accompagnent économique aux entreprises    Covid-19 : 7293 citoyens vaccinés à Siliana    La recette de Ridha Chkoundali qui pourrait réduire l'endettement extérieur de la Tunisie    Palestine, notre âme et conscience    Espérance de Tunis : Tous les joueurs testés négatifs au Covid-19    Après deux heures d'attente, les journalistes quittent la Kasbah    Confinement général : levée de l'interdiction de déplacement entre les régions    Ministre de l'Agriculture: La récolte céréalière sera meilleure que celle de 2020    JO-2020 (TQO) – Basketball : Le Cinq national en stage à partir de lundi à Monastir    Khalil Zaouia : Ce qu'a fait Saïed à Mechichi était immoral    Exclusif: Des mesures au profit de certaines catégories sociales vont être annoncées    Tunisie: Covid-19 : Le chant de l'espoir et des retrouvailles (clip et spot)    Tfanen organise des tables rondes digitales sur la contribution de la culture au développement durable    Football : Programme TV de ce mercredi 12 mai 2021    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 12 Mai 2021 à 11H00    Tunisie: Le Mouvement du Peuple appelle à pavoiser les balcons et les façades des magasins de drapeaux palestiniens    L'UTAP met en garde contre un éventuel effondrement de la filière laitière    Tunisie: Othmen Jerandi participe à la session extraordinaire du Conseil de la Ligue des Etats arabes    Tunisie- Gafsa: Manifestation de soutien à la Palestine    Tunisie: Entretien téléphonique entre Kais Saied et Ismail Haniya    Règlement des déclarations fiscales avant le 15 mai : La CCT s'indigne    Boosté par les performances de la BH et la BIAT, le Tunindex s'apprécie    Tunisie- CONECT appelle à soutenir les secteurs touchés par les répercussions du confinement sanitaire    Ooredoo partage la joie de l'Aïd avec les enfants    Le CS Hammam-lif convoque une AG élective le 29 mai    " Sans Ticket " du 14 au 16 mai : Une sélection de courts métrages tunisiens disponible sur Artify    Judo : 18 judokas tunisiens au tournoi qualificatif à Dakar pour les JO de Tokyo    Juventus : Gianluigi Buffon annonce son départ en fin de saison    Willis from Tunis: 10 ans et toujours vivant    La Maison Blanche révèle ce que tente de cacher Carthage    Kaïs Saïed appelle les Palestiniens à unifier les rangs au service de leur juste cause    Entretien téléphonique Kais Saïed et la vice-méricaine Kamala Harris : soutien renouvelé auprès du FMI, contre le Covid et pour la sécurité    La présidence du gouvernement tunisien solidaire avec le peuple palestinien    Dreams Chebeb, 2e édition: 15 projets artistiques voient le jour malgré la crise    Le gouvernement appuie toutes les entreprises tunisiennes qui investissent à l'étranger, assure Mechichi    Conseil de sécurité : Aucun accord sur une déclaration commune à propos des violences à Jérusalem    Décès du doyen de l'ophtalmologie Ridha Mabrouk    L'UGTT qualifie l'opération de la Cité Jarrah, à Al-Qods occupée, de "crime de purification ethnique"    " De la Casbah de Mazara del Vallo à la Petite Sicile de La Goulette " : La longue histoire des échanges entre l'Italie et la Tunisie    Tunisie : La 32e session des JCC confiée au cinéaste Ridha Béhi    Covid19 : Report de la manifestation théâtrale "Semaine pour le théâtre tunisien"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La start up GOMYCODE s'installe à Dakar au Sénégal
Publié dans Tekiano le 19 - 04 - 2021

La ville de Dakar voit une nouvelle startup internationale s'y installer: GOMYCODE.
L'ed-tech tunisienne qui a récemment ouvert ses portes à Paris (France), Alger (Algérie), Casablanca (Maroc), Le Caire (Egypte), Manama (Bahrain), Lagos (Nigéria) et Abidjan (Côte d'Ivoire) décide également de s'installer à Dakar au Sénégal.
A travers une plateforme éducative formant la prochaine génération de profils technologiques et numériques, GOMYCODE vise à devenir la plus grande communauté technologique et numérique d'Afrique et du Moyen-Orient.
Lancée en 2017 par Yahya et Amine Bouhlel, GOMYCODE compte aujourd'hui plus de 80 talents aux profils variés parmi ses employé.e.s et un réseau de plus de 100 formateurs à travers les Hackerspaces de Tunisie, d'Algérie, du Maroc, du Bahreïn, d'Egypte, du Nigeria, de Côte d'Ivoire et donc du Sénégal.
Basé sur un modèle d'apprentissage mixte, entre une présence physique au sein des Hackerspaces de GOMYCODE et un apprentissage en ligne, la start-up veut avoir un impact fort en termes de formation des talents et faciliter leur intégration dans un marché du travail et une économie numérisés.
C'est avec cette vision, qu'au cours des 3 dernières années, plus de 10.000 étudiants ont été formés et ont pu acquérir de nouvelles compétences, leur ouvrant ainsi de nouveaux horizons professionnels. Avec plus de 100 partenaires de l'emploi en Europe, en Afrique et dans le monde arabe, plus de 85% de nos étudiants ont pu trouver un emploi.
Repensant l'éducation, le modèle GOMYCODE se veut l'école du XXIe siècle offrant, pour tous, de 7 à 77 ans, des formations en développement web, en développement de jeux vidéo, en Data Science, en UX Design et en Marketing digital.
"Après de nombreux voyages et plus de 3 ans passés en Tunisie, j'ai eu l'opportunité de partir vivre au Sénégal. J'ai ainsi rejoint GOMYCODE dans sa phase d'expansion pour construire le nouveau hub de formation digitale à Dakar. Cette opportunité formidable me permet ainsi de sortir de l'industrie aéronautique où j'ai fait mes premières classes, pour rentrer avec une équipe sur-motivée et une structure solide dans la formation des métiers de demain. Grâce à un nouveau modèle de formation unique en active learning, bien plus adapté et performant que le passive learning du 20eme siècle, GOMYCODE peut offrir une ouverture et une accessibilité au monde international de la tech à une jeunesse avide de réussite dans l'un des pays les plus prometteur d'Afrique de l'Ouest", explique Vincent Leconte, Country launcher de la start-up au Sénégal.
Pourquoi le Sénégal?
Situé dans la partie la plus occidentale de l'Afrique, le Sénégal en est l'un des pays les plus stables aujourd'hui. Ayant enregistré une croissance économique parmi la plus forte d'Afrique, toujours supérieure à 6 % entre 2014 et 2018, le pays se positionne aujourd'hui comme l'un des plus gros hubs technologiques et financiers de l'Afrique de l'Ouest.
Ce positionnement économique attire la jeunesse et offre un potentiel important dans le secteur de la formation et de l'éducation. De plus, lorsque l'on sait qu'il y a plus de 400.000 postes ouverts en Afrique dans les métiers du digital, que près de 42% des métiers actuels vont être impactés par cette digitalisation massive, et que 61% de la population sénégalaise a moins de 25 ans, il n'y a donc de meilleur challenge que celui que nous nous lançons avec GOMYCODE en essayant de donner les armes à cette jeunesse pour faire rayonner l'Afrique numérique dans le monde de demain.
Aider la jeunesse à faire face à un monde en mutation
En octobre dernier, GOMYCODE a annoncé la levée de 850.000 dollars pour poursuivre son expansion.
En plus de Tunis, Sousse et Sfax, de nouveaux Hackerspaces ont ouvert à Alger (Algérie), Casablanca (Maroc), Manama (Bahreïn), Lagos (Nigeria), Le Caire (Egypte), Abidjan (Côte d'Ivoire) et maintenant Dakar. De nouveaux Hackerspaces ont également ouvert en Tunisie (El Menzah V, Nabeul, Gafsa, Gabès, Béja et Tunis centre-ville).
GOMYCODE vise également à développer sa présence sur le marché africain et moyen-oriental, où 42% des professions sont fortement impactées par la numérisation et où 65% de la main d'œuvre n'a pas les compétences nécessaires dans ce domaine.
D'ici 2030, le rapport sur le financement des entreprises et des jeunes pousses en Afrique (African Venture & Startup Funding Report 2018) estime que le nombre de jeunes en Afrique augmentera de 42 %. Cela représentera un véritable vivier pour jeunes talents, dont la plupart ne sont pas encore familiers avec les développements numériques. Ce marché concerne 1,2 milliard de personnes, dont 700 millions ont moins de 25 ans.
Dans un futur proche, la startup sera présente dans une quinzaine de pays en Afrique et au Moyen-Orient.
"Nous continuons à concrétiser notre vision d'un enseignement numérique de haut niveau avec une expérience d'apprentissage unique qui laisse des traces durables et a un impact positif sur la vie des gens. Nous allons investir massivement dans notre technologie, notre équipe et renforcer nos opérations" annonce Yahya Boulel, PDG de GOMYCODE.
Site web: https://gomycode.com/SN-FR/home


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.