9 Août, Journée internationale des peuples autochtones : les musées tunisiens célèbrent l'autochtonie    Ligue 1 – Les résultats des matchs de ce samedi 08 août 2020    Juventus Turin : Andrea Pirlo remplace Maurizio Sarri    18 morts et plus de 120 blessés dans une sortie de piste d'un avion en Inde    Coronavirus : 22 nouveaux cas dont 10 cas locaux enregistrés dans 6 gouvernorats (Tunis, Ariana, Monastir, Sfax, Gabés, Médenine)    Tunisie – Nissaf Ben Alaya : La situation épidémiologique à Kairouan est grave !    Bizerte : L'incendie ayant ravagé plus de 8 hectares de végétation maîtrisé au Mont Nadhour    Mort de 27 migrants en majorité des ghanéens    Un derby prometteur !    EST et USM à l'épreuve du déplacement    Souvenirs et nostalgie    Prêts... Partez !    Boukornine entre littérature et histoire    TOPNET, signe un partenariat Tripartite avec TTN et QWEEBY pour le lancement de la facture électronique    Le ministère de l'intérieur lance un appel à témoin contre un terroriste    La STB Bank soutient l'économie nationale tout en préservant ses indicateurs d'activité stables    Tunisie : La Télédéclaration obligatoire à partir d'un CA de 100 mille dinars (Rappel)    L'ANSI alerte sur une nouvelle vague de "phishing" sur Facebook    Tunisie: Deuxième jour consécutif sans infection au coronavirus à Sousse    Une nouvelle vague de phishing se propage sur Facebook    DECES : Mahmoud Ben Aleya JERBI    Reportage | Soldes d'été : Le top départ est donné !    L'Italie annonce le début de l'expulsion des immigrés clandestins tunisiens à partir de lundi    CONDOLEANCES    Saida Ounissi tire à boulets rouges sur Fethi Belhaj ministre de l'Emploi    Tourisme : La peur de voir la situation se compliquer    Tunisie: Reprise des activités d'exploitation du phosphate à Mdhilla    CONDOLEANCES : Mounira GHORBAL    Basket | Finale retour du super play-off (ESR-USM) : L'USM à une victoire du sacre    Météo : Ciel dégagé et températures modérées    Tunisie: Fouad Mbazaa [vidéo]: Mechichi dispose d'au atout majeur, celui de la confiance du peuple    France – L'AS Saint-Etienne veut se débarrasser de Wahbi Khazri    Une soirée musicale sous le signe de la solidarité avec Beyrouth    Zaghouan : L'approvisionnement en eau potable à Nadhour va bientôt s'améliorer    L'argenterie tunisienne dans toute sa splendeur    Tunisie : 42,11% Taux moyen de réussite aux deux sessions du BAC    Un glacier du Mont Blanc menace de se détacher    Trump contre TikTok, ou la guerre froide du Web    Amir Fehri se confie sur sa nomination en tant qu'ambassadeur de l'ALECSO    Photo du jour : Une Table et des Chaises    « Summer Show », exposition collective à la galerie Selma-Feriani avec Younes Ben Slimane, Dora Dalila Cheffi et Fares Thabet : A découvrir !    La commission des litiges résilie le contrat d'un joueur du CSS    L'Espagne est redevenue une zone rouge à cause des clubs de nuit, selon Nissaf Ben Alaya    Liste des membres de la Commission d'encouragement à la production cinématographique pour l'année 2020    Des rencontres au TOP prévues par Hichem Mechichi ce vendredi : 4 anciens Chefs de gouvernement et 2 ex Présidents de la République !    Double explosion à Beyrouth : au moins 113 morts et 4 000 blessés selon un dernier bilan    La Tunisie envoie des aides au Liban    Liban: Au moins 135 morts et plus de 5000 blessés dernier bilan de l'explosion de Beyrouth    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le groupement des sociétés SOTEME, VALIS, SERPOL précise sa relation avec Elyes Fakhfakh
Publié dans Tuniscope le 12 - 07 - 2020

Suite aux différentes déclarations parues dans les médias sur la participation du groupement de sociétés SOTEME, VALIS, SERPOL aux marchés publics dans le domaine de l'environnement et l'éventuel conflit d'intérêt entre Mr Elyes Fakhfakh et l'Etat tunisien, il importe au Groupement de sociétés SOTEME, VALIS, SERPOL d'informer l'opinion publique et les institutions financières de ce qui suit :
La société VALIS, dont l'activité est essentiellement orientée vers l'économie de l'environnement, est une société tunisienne créée en 2018 ; son capital s'élève à 340.000,000 Dinars et est détenu à hauteur de 51 pour cent par la société Moulin Holding, à hauteur de 34% par la société VIVAN où Mr Elyes Fakhfakh détient des parts et à hauteur de 15% par la société SERPOL .
La société VALIS ou un groupement auquel elle participe n'a aucun contrat d'un montant de 120 Millions de dinars avec l'état comme cela a pu paraître dans certains médias. Que la société Valis a participé dans un groupement de cinq sociétés internationales à une pré qualification en vue d'une éventuelle participation à un appel d'offres à venir pour la valorisation des déchets de la région de Gabès.
Le groupement SOTEME VALIS SERPOL rappelle que en octobre 2019, l'Agence Nationale de Gestion des Déchets (ANGED) a lancé un appel d'offres international sous le numéro 32/2019, fractionné en six (6) lots et ce afin de stimuler la concurrence et surtout en vue de briser le contrôle du marché Tunisien des déchets exercé par le duo SEGOR et ECOTI depuis plus de dix (10) ans .
Prévue pour le 28 novembre 2019, l'ouverture des plis a été retardée par l'ANGED au 25 décembre de la même année, date à laquelle, grâce à la technique koréenne permettant la digitalisation du dépouillement, le système TUNEPS a enregistré que le Groupement de Sociétés (SOTEME, VALIS et SERPOL) a été sélectionné dans la mesure où il a été le moins-disant dans une combinaison de deux (2) lots sur les six (6) proposés.
Dans son rapport du 10 février 2020, la Commission d'Evaluation de l'Appel d'Offres de l'ANGED a approuvé les procédures de ce dernier et transmis son rapport au Ministère de tutelle le 14 Février 2020.
Le 27 février 2020, le dossier relatif à l'appel d'offres a été transmis à la Commission Supérieure d'Audit des Marchés Publics qui en a accusé réception le 02 mars 2020, et a approuvé le 16 avril suivant l'octroi de l'ensemble des six (6) lots aux différents soumissionnaires.
Eu égard à ce qui précède il s'avère dès lors évident et établi :
1/ Que la participation du Consortium SOTEME, VALIS et SERPOL à l'appel d'offres international 32/2019 et sa sélection en tant que moins disant sur deux (2) des six (6) lots ont eu lieu bien avant que Mr Elyes Fakhfakh, l'associé dans le capital de la société VIVAN, elle-même associée dans le capital de VALIS laquelle est membre d'un consortium tripartite, ne soit appelé par le Président de la République à constituer le Gouvernement actuel.
2/ Que la conclusion du marché public conformément aux dispositions de l'article 73 du décret de 2014 relatif aux marchés publics a eu lieu avant que Mr Elyes Fakhfakh ne soit appelé à constituer le gouvernement actuel.
3/ Que le rapport de dépouillement a eu lieu avant que la confiance ne soit votée à l'équipe gouvernementale choisie par Mr Elyes Fakhfakh.
4/ Que la participation du Consortium à l'appel d'offres 32/2019, comme deux ans auparavant, a brisé une situation de rente entre les deux acteurs historiques entrainant par la même une baisse considérable des prix du marché.
5/ Que les résultats n'ont engendré aucune contestation des participants à ce marché.
6/ Que le groupement de société et la société VALIS ont appliqué scrupuleusement les lois en vigueur notamment le décret n° 2014-1039 du 13 mars 2014, portant réglementation des marchés publics. De la participation aux appels d'offres à l'exécution des contrats.
7/ Que Mr Elyes FAKHFAKH a vendu toutes ses parts dans la société VIVAN qui détient des parts de la société VALIS, et qu'il n'a jamais été ni dirigeant ni membre d'un organe décisionnaire de la société VALIS.
En conséquence, il appert de ce qui précède :
Qu'il n'y a eu aucun trafic d'influence ayant permis l'attribution de l'appel d'offres 32/2019 au Consortium ( SOTEME , VALIS et SERPOL) , de même que ce dernier n'a jouit d'aucune faveur du Chef du Gouvernement.
Aussi, il importe au Consortium (SOTEME, VALIS et SERPOL) d'informer l'opinion publique, les institutions financières de la Place et ses principaux partenaires que le Consortium n'hésitera pas à faire valoir ses droits contre toute personne qui, par ses déclarations ou publications, lui a porté ou lui portera préjudice auprès de ses partenaires, notamment financiers.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.