Tunisie – Comment la présidence du gouvernement peut-elle se payer un week end de repos ?    Coupe de la CAF : La RS Berkane bat Pyramids FC et s'offre son premier titre    Boubaker Ben kraiem: Jamais de démocratie et libertés, sans croissance économique!    La judokate tunisienne Nihel Cheikhrouhou décroche l'argent au Grand Slam de Budapest    Macron publie un tweet en arabe : «Rien ne nous fera reculer, jamais»    Tunisie : Prolongation et allègement du couvre feu à Sousse    OPPO A93 lr smartphone le plus fin et le plus léger de l'année 2020    Fitch abaisse la note du Maroc    Erdogan a insulté Macron après le meurtre d'un enseignant près de Paris. La France rappelle son ambassadeur en Turquie.    PLF2021 : L'Association Tunisienne de Industriels de la Plasturgie, désapprouve fermement le relèvement de l'IS à 18%    Le SYNAGRI appelle le gouvernement à arrêter immédiatement, l'importation des veaux d'engraissement et des génisses    L'APII organise des rencontres d'affaires B2B virtuelles en marge du congrès sur les énergies du futur    Covid-19/Vient de paraître : Guide de l'Unesco de politiques pour un secteur créatif résilient, la Tunisie un des exemples de bonnes pratiques    Evolution du Covid-19 au Maghreb : La Libye rejoint et dépasse l'Algérie    Le cinéma Tunisien présent à la 9ème édition du Festival du film franco-arabe de Noisy-le-Sec    Avec ‘'Paris'' sur son t-shirt, il appelle à boycotter la France    Appel à la sécurisation des urgences après une prise d'assaut du service de la Rabta    Kairouan : Appel d'offres international pour la restauration de la grande mosquée et les bassins des aghlabides    Appel d'offre international pour la restauration de la grande mosquée de Kairouan et les bassins des aghlabides    Libye: 1.639 infections au Covid-19 dépistées    Tunisie: Baisse de 53% des recrutements des cadres techniques à l'étranger, selon l'ATCT    Mercato : Youcef Belaili en route vers le Qatar    Samsung annonce le décès de son patron, Lee Kun-hee    Tunisie : La météo du dimanche    Soudan : Jamel Khcharem et Al Merreikh remportent le championnat de football    DECES: Dr Hedayet Allah Taï    Réduction du budget de la culture: de l'atout à la tare    Une inquiétante recrudescence    Mes odyssées en Méditerranée | Tunisie-Sicile : la «fuitina» ou fugue amoureuse    Tunisie : VIDEO : Kourchide : Oui pour défendre le prophète mais pas en coupant des têtes !    Football | Liga : Le Real Madrid s'impose devant le Barca    La France rappelle son ambassadeur à Ankara    Quel passeport est le plus puissant ? Marocain ou Algérien ou Tunisien ?    Des avocats palestiniens poursuivent Londres en justice    Macron détient la clé des négociations sur la pêche    Accord de «cessez-le-feu permanent» avec «effet immédiat»    Retour à la normale    Pourquoi Rachida Ennaïfer a rendu le tablier ?    Quand pèse l'incertitude    Photo du jour : La Médina de Tunis ravagée...    1,5 millions de dinars de marchandises saisies par la garde douanière cette semaine    Les systèmes de santé de certains pays risquent de s'effondrer, met en garde l'OMS    Non, Wadii Jari ne soutient pas la candidature de Ahmed Ahmed    Sarra Tounsi, élue plus belle apparition à El Gouna sur Twitter    Communiqué de l'Ambassade de France en Tunisie en rapport avec la décision de l'Union européenne    L'accord pour un cessez-le-feu permanent en Libye, un important pas vers le règlement politique dans ce pays (Affaires étrangères)    Vient de paraître | Nouveau Dictionnaire Général Bilingue, Français-Italien et Italien-Français de Giovanni Dotoli : «A tous ceux que la belle Italie intéresse»    Officiel : La France retirera la Tunisie de la Liste Verte    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vigoureux rappel à l'ordre face à la crise de la CPG
Publié dans Tuniscope le 17 - 07 - 2020

Le ministère de l'Energie, des Mines et de la Transition énergétique, a mis, en garde, vendredi, contre la gravité de la situation de la Compagnie des Phosphates de Gafsa (CPG), et de sa production quasi-bloquée au mois de juillet, à cause des sit-in et des protestations sociales.
Il appelé, dans un communiqué, les partenaires sociaux à prendre conscience de la gravité de la situation, promettant d'appliquer “vigoureusement” la loi contre “ceux qui provoquent l'arrêt de la production et le transport”.
” La situation de la CPG est devenue critique, surtout avec le blocage quasi-total de la production de phosphate pendant le mois de juillet 2020 “, tient à rappeler le département de l'Energie, précisant que la production de phosphates n'a pas dépassé 36 mille tonnes depuis le début le mois de juillet 2020 et que le transport des phosphates par voie ferrée a été totalement interrompu. Le transport des phosphates par camions est presque bloqué à la suite des sit-in des demandeurs d'emploi.
Cette situation a provoqué la baisse du niveau des stocks des usines du Groupe Chimique Tunisien (GCT) à son plus bas niveau, ce qui pourrait mener le groupe à arrêter complètement ses unités industrielles, en deux jours, indique-t-on de même source.
Le CPG, en difficulté financière, est désormais incapable, selon le département de l'énergie, d'assurer l'approvisionnement du marché local en engrais, nécessaires à la prochaine saison agricole, de payer les salaires de ses employés et de tenir ses engagements envers ses clients.
La CPG souffre d'une situation financière difficile qui s'est aggravée au fur et à mesure de son incapacité à remplir ses obligations de base, tels que le paiement des cotisations sociales dues (34 millions de dinars) et le paiement des impôts (36 millions de dinars). Ses pertes sont estimées à 480 millions de dinars, fin 2019.
Le taux de production de la société est tombé à environ 3,6 millions de tonnes de phosphates par an, contre une production comprise entre 8,1 et 8,3 millions de tonnes en 2010, l'entreprise se classant au 5e rang mondial dans la production de phosphate pour perdre la plupart de ses marchés traditionnels en raison de son incapacité à honorer ses contrats.
Le directeur général adjoint de la CPG, Rafaâ Ncib, avait confié à l'agence TAP, le 3 juillet 2020, que l'entreprise n'est pas en mesure de répondre aux besoins du Groupe chimique tunisien et de la société tuniso-indienne de fertilisants “Tifert”, en raison de la baisse record des niveaux de production à raison de 60% en 2010. Le coût de production a, toutefois, fortement augmenté pour atteindre un coût par tonne de 197,6 dinars fin 2019, contre 48 dinars en 2010.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.