Institut Pasteur de Tunis et Commune de la Marsa : Conférence de presse et Cérémonie de remise de prix    Postes au sein de l'Etat | Saied affirme son refus de la nomination de quiconque faisant l'objet d'une demande en justice (Vidéo)    Foot : Bertrand Marchand séduit par l'Espérance de Tunis    Qui sont les pauvres en Tunisie ?    41 nouveaux cas à Sidi Bouzid    Tunisie : Don de l'UNICEF de 25 500 tests PCR au ministère de la Santé    La Turquie et la Grèce prêtes à des discussions exploratoires    Alassane Ouattara, le dernier round    Pour Bhiri, il faut garder Ghannouchi à la tête d'Ennahdha    Zoubeir Baya en colère !    Tunisie: Tabarka et Ain Draham célèbrent la Journée mondiale du tourisme, le 27 septembre    Pas de distribution communautaire des portefeuilles régaliens    Du cinéma belge plein la vue!    Des nouveautés variées    L'ange blanc rejoint le ciel    Honte à nous ! Le phosphate importé est arrivé aujourd'hui    CS Sfaxien – US Monastir : Voici les formations probables    Libye: Des pourparlers politiques prévus début octobre à Genève    Covid-19 : 1219 nouveaux cas de contamination et 10 décès supplémentaires en 48h    Baromètre de la santé des PMEs MIQYES 2019 : Les entreprises tunisiennes face à la pandémie COVID-19 !    Tunisie : Une plainte contre le maire de Bannene après avoir publié une liste nominative des personnes atteintes de la covid-19    La Tunisie a enregistré 1219 nouveaux cas de Coronavirus et 10 morts à la date du 21 et 22 Septembre    France: Alexandre Benalla positif au Covid-19    CONDOLEANCES : Pr Mohamed KAMMOUN    L'ANSI met en garde contre une vulnérabilité critique dans le service Microsoft Netlogon    Opinion | Afrique-Covid-19 : Reconquête de la souveraineté économique et monétaire    BILLET : Fléau silencieux    En vidéo : Shinohara Shunei présente la JICA en Tunisie    DECES ET FARK : Maître Ahmed MEDDEB    Coupe de Tunisie : liens streaming des demi-finales CSS vs USM & CSC vs EST    Présentation de l'ouvrage "Médias et recompositions politiques dans la Tunisie post-Ben Ali" à l'IRMC    Sabah Bouzouita revient après 11 ans d'absence de la scène théâtrale avec "Mémoire"    Volley-ball | Play-off (10e journée) – play-out – (8e journée) : Le verdict    2 nouveaux décès à Sousse    Météo : Pluies attendues sur le Nord et le Centre    Coupe de Tunisie (1/2 finales) : le programme et programme TV    Sihem Ayadi visite les infrastructures sportive à Bizerte    « 1000Kelmawkelma » 100% online dévoile son palmarès : Sept prix et de belles découvertes d'écrivains en herbe    Cyclisme | Grands prix de la BH Bank et la municipalité de Ksar Said : La palme à Habouria, Kammoun et Tliba    News : Ben Halima rejoint le CA    Tunisie: Coupures d'eau ce mercredi sur ces zones de Tunis    Commentaire | La poudrière libanaise : quand il n'y en a plus, il y en a encore !    Prix Littéraires "COMAR D'OR": "Merminus infinitif "remporte le Comar d'or (Lauréats de l'édition 2020)    Une explosion suivie d'un incendie dans le sud du Liban aurait fait des blessés    Deuxième édition de "Les Cordes Méditerranéennes" du 24 au 31 octobre 2020    Des tunisiens et des turcs forment les officiers de police ivoiriens    Pandémie de la Covid-19 : Les saints seraient-ils fâchés ?    Kamel Chaabouni: Et si la Tunisie adhérait à l'union des Etats-Unis d'Amérique !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Saida Ounissi tire à boulets rouges sur Fethi Belhaj ministre de l'Emploi
Publié dans Tuniscope le 08 - 08 - 2020

Saida Ounissi ancienne ministre de l'Emploi et de la Formation Professionelle a réagi à léviction de Youssef Fennira de l'ANETI.
Suite à la décision de Fethi Belhaj ministre de la formation professionnelle et de l'emploi dans le gouvernement sortant de Elyes Fakhfakh, Saida Ounissi a publié ce texte pour apporter son soutien à Youssef Fennira récemment demis de ses fonctions à la tête de l'ANETI.
Je vais sortir de ma réserve habituelle et de ma relative tiédeur par rapport à tout ce qui se passe au niveau de ce gouvernement sortant sans légitimité politique aucune, pour dire mon étonnement face au changement que vient d'opérer le ministre de l'emploi à la tête de l'ANETI.
Youssef Fennira, jeune trentenaire, fils du secteur de l'emploi et spécialiste de l'employabilité, ayant fait ses preuves dans le privé et dans le monde de la coopération internationale vient d'être remercié, sans raisons.
Youssef avait enclenché, en Juin 2019, une énorme opération de réforme de la boîte ANETI. Je lui avais donné un feu vert total au moment de sa nomination et il n'a jamais déçu. Ni par son ambition, ni par la haute estime dans laquelle il tenait l'Etat et ses institutions. Il respectait l'administration et il a su faire éclore en chacun de ses collaborateurs une envie de changement et de dépassement de soi. Il a été capable en très peu de temps, de donner à l'ANETI une nouvelle image, de fédérer les troupes et de créer de l'adhésion autour de la vision ANETI 2030. Il a sillonné le pays en trois mois et a rencontré TOUS les employés de l'ANETI pour rassurer et s'assurer qu'il avait une équipe prête à relever le défi du renouvellement. Il a mis le cap sur l'entrepreneuriat et a décidé d'en finir avec la perception de l'ANETI comme étant une boîte postale pour percevoir des prestations sociales.
Quelle aberration tout de même ces gens, démissionnaires, qui savent pertinemment qu'ils sont appelés à quitter leur poste dans peu de temps, procéder à des nominations de dernière minute, avec une telle aisance. Quelle aberration qu'ils puissent le faire sans que la Kasbah n'y voit à redire.
Ah, mais ils ne sont pas d'Ennahdha, donc ce n'est pas grave ... ni pour le chef du gouvernement démissionnaire, ni pour les faiseurs d'opinions qui ne se mécontentent pas du fait qu'un responsable soit démis de ses fonctions dans des conditions semblables. Un responsable qui ne s'est rendu coupable ni de mauvaise gestion, ni de corruption, ni de conflit d'intérêts. Qui n'a jamais cherché a placer ses proches dans les arcanes de l'Etat, qui n'a jamais porté préjudice à l'intérêt général, qui voyait sa mission comme un service civique. Comme une chance énorme que lui donnait le destin de contribuer à réformer son pays.
Je partage l'amertume certaine de Youssef Fennira et de toute une génération. Elle qui sait pertinemment qu'elle n'a tout simplement pas de place dans notre pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.