L'ARP entame la discussion du budget du ministère de l'Agriculture pour 2021    Les Journées de l'Aéronautique 2020: les 23 et 24 décembre à la Cité des Sciences de Tunis    Covid-19 : 1303 nouvelles contaminations et 51 décès    Coronavirus: Ministre des affaires religieuses [vidéo]: Le sermon délivré par l'imam lors de la prière du vendredi sera réduit à 10 minutes    Hechmi Louzir : On travaille à écourter les délais d'acquisition du vaccin    Première arabe et africaine : adhésion d'Africains Subsahariens à l'UGTT    Programme Seeds For the Future 2020: Formation de 32 étudiants tunisiens, graines de l'avenir des TICS    Football : Programme TV de ce mercredi 02 décembre 2020    Club Africain : 6 joueurs saisissent la commission des litiges de la FTF    Banque ATB: Campagne institutionnelle "Nouvel Elan" sur la voie du progrès    Coronavirus: De nouvelles contaminations à Nabeul    Tunisie – météo : Pluies attendues sur tout le pays et baisse remarquable des températures jeudi    Tunisie [Vidéo]: Les conducteurs de taxis bloquent le carrefour menant au siège du gouvernorat    Après les émeutes de Chebba, Taoufik Mkacher devant le comité de discipline    La BTS BANK et la SMT signent une convention de partenariat    Le budget du ministère des Domaines de l'Etat est en déphasage avec ses responsabilités (Ministre)    Ligue des Champions : Liverpool et City qualifiés, l'Inter se relance, l'Atlético rate le coche    Célébration de la Journée mondiale de lutte contre le sida 2020 sous le slogan:Solidarité globale et responsabilité partagée    Aide financière de l'UE de 5,6 M€ au projet de réhabilitation du musée de Carthage    Présentation du projet de réhabilitation du musée de Carthage    ARP/Débat budgétaire : Création d'une académie de formation des agents des finances (ministre des Finances)    Tunisie [Vidéo]: En direct de Sfax, grève des taxis    Ligue des champions de l'UEFA : Voici les résultats des matchs de ce mardi    Tunisie-Sahbi Ben Fredj: l'ère de la constitution de 2014 touche à sa fin    USA-Elections présidentielles: Le camp Trump mène une énième action en justice    Tunisie: L'imam Ridha Jaouadi réclame l'application de la peine de mort    Tunisie | Récupération de 1705 échantillons de fourrages auprès de la Banque australienne de gènes    Tunisie: Faycel Tebbini appelle le président de la République à prendre les mesures qu'impose l'état d'exception    La CDC remporte le prix «HR Awards Tunisia 2020»    Des romans à découvrir    Bader Dridi remporte le trophée de meilleur clip vidéo    Prix du meilleur film au Festival du film arabe de Zurich pour Tlamess    En vidéo : Au moins deux morts et 15 blessés percutés par une voiture dans une zone piétonne en Allemagne    Droits des femmes, les recommandations des experts    L'UE et la Tunisie d'accord pour booster le tourisme culturel    Les Tunisiennes Aicha Ben Miled et Najla Ben Abdallah en lice pour le César de la Révélation de 2021    L'ESS engage le brésilien Jorvan Vieira : Un vieux routier de l'Afrique    CONDOLEANCES : Lotfi Saffar    Vers un renforcement du partenariat du tourisme culturel entre la Tunisie et l'UE    NEWS | Dahmen, un portier en or    Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale    Le court métrage tunisien "Au pays de l'oncle Salem" remporte le premier prix du festival international du court métrage Ecriture et Image de Pescara    Début de la "Phase finale" de l'offensive dans le Tigré    Rohani accuse Israël de vouloir semer le "chaos"    Des chrétiens tués par des terroristes de Daesh    La date de la fin de la pandémie de Covid-19 révélée    [TRIBUNE] Deux siècles après, Haïti redevient le plus peuplé de la Caraïbe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Comment est arrivé Brahim Aissaoui à Nice via l'Italie ?
Publié dans Tuniscope le 30 - 10 - 2020

Le terroriste de Nice serait Brahim Aissaoui né en Tunisie le 29 mars 1999. Et il est arrivé en France via l'Italie, après son arrivée à Lampedusa le 20 septembre.
Une nouvelle qui déclenche la polémique en Italie contre le premier ministre et le ministre de l'Intérieur: "Si c'est vrai, Conte et Lamorgese ont la responsabilité morale de l'attentat et le ministre doit démissionner", attaque le leader de la Ligue du Nord Matteo Salvini. Le vice-ministre de l'Intérieur Matteo Mauri (Pd) répond: "Des accusations instrumentales et absurdes".
Le 20 septembre, une vingtaine de bateaux arrivent à Lampedusa, transportant à bord des centaines de migrants tunisiens. Parmi eux, il y a Brahim. Etant donné que le centre de l'île est surpeuplé et qu'il y a l'urgence de Covid-19, les nouveaux arrivants sont chargés sur le navire de quarantaine Rhapsody. Entre le 8 et le 9 octobre, ils ont atterri à Bari, tandis qu'à Agrigente, un dossier d'immigration clandestine a été ouvert pour Brahim (comme pour des centaines d'autres compatriotes). A Bari, le débarquement des migrants de la Rhapsodie dure deux jours. Brahim est enregistré et photographié. Et les contrôles de son identité, sur les bases de données des forces de l'ordre italiennes, ne révèlent aucune autre tentative d'entrée en Italie, casier judiciaire ou rapports de renseignement.
Les autorités tunisiennes ne le signalent pas non plus, du moins semble-t-il, comme un élément radical ("sinon il aurait été rapidement expulsé, comme cela s'est produit pour d'autres sujets", fait valoir une source d'enquête). Brahim n'est donc pas transféré dans un centre de rapatriement: il reçoit un arrêté de rejet, signé par le préfet de Bari et accompagné d'un ordre du commissaire de quitter l'Italie dans les 7 jours.
De Bari à Nice…
Que fait le jeune de 21 ans à ce moment-là? Ses mouvements et ses connaissances entre le 9 octobre et hier font partie des "trous noirs" que les agents français et italiens tentent de combler.
Une partie des mouvements pourrait être reconstituée à travers la toile et la carte sim de son smartphone, à moins qu'il n'en ait changé plusieurs. Dans sa poche, on a trouvé une feuille émise par la Croix-Rouge italienne, avec les détails personnels.
Un mois est court pour devenir jihadiste. Avait-il déjà développé des convictions extrémistes en Tunisie?
Il fréquentait-il les cercles radicaux ou les mosquées? Les agents français, tunisiens et italiens recherchent des pièces pour reconstituer le puzzle…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.