Des malfaiteurs cachent des cocktails molotov pour préparer une guerilla    Tebboune : les visites officielles se feront désormais en bus    Kais Saïed est-il si sûr de « ses hommes » ?    Mohsen Marzouk : Il n'y a plus que deux solutions possibles, à prendre ou à laisser !    Tunisie-ligue 1 (J15): les matches de ce dimanche et programme TV    Dispositifs d'appui du Groupe de la Banque mondiale aux pays en proie au coronavirus (COVID-19)    Abir Moussi a décliné hier l'invitation d'Elyès Fakhfakh pour lui annoncer sa formation gouvernementale    MOODY'S: Les moyens pour la relance économique    7e édition du salon de l'entrepreneuriat – «Riyeda»: Quand l'AFI s'implique dans la promotion des start-up    Espace industriel El Azib Bizerte: Toutes les commodités au profit des promoteurs    Ennahdha et Qalb Tounès n'accorderont pas leur confiance au Gouvernement annoncé par Elyès Fakhfakh    DECES ET FARK: Mohamed YAICHE    DECES: Maître Mohamed Lamine BELLAGHA    MEMOIRE: Imed FADHEL    Qui est Noureddine Erray qui prend en charge la diplomatie tunisienne ?    Grands-parents: les papis et les mamies chantent et dansent    Avant-première de «Mamou & Chehyma» avec Kamel Touati, Slah Msadek et Lassaâd Ben Abdallah: un trio de choc !    Point de presse à «La Maison de l'Image» à Tunis: de nouvelles perspectives    Thouraya Jeribi :magistrate indépendante pour le ministère de la Justice    Libye: « nous n'avons pas de partenaire de paix », déplore le gouvernement    Plongez dans la biographie de l'inégalable artiste-peintre-caricaturiste tunisien si Abdelhamid Hanafi    La croissance économique est tombée à 1%    Tunisie-Ligue 1: le classement général avant les matches de la 15è journée    Pas de mariage pour tous en Russie tant que Poutine est président    Seif Eddine Makhlouf : Ce sera un Non au gouvernement Fakhfakh    Exposition Silhouettes du 15 au 29 février à la Galerie d'Art Alexandre Roubtzoff    La CONECT appelle à reporter l'application de l'augmentation des tarifs du taxi individuel    Hackfest 2020: La compétition nationale de cybersécurité à l'école Supcom    RENCONTRE-DEDICACE : « Hend, le prince de Djerdjer » par l'auteur IZA LOU, Librairie Al Kitab Tunis    Usage de diplômes falsifiés à Nabeul : Précisions du ministère de la Formation professionnelle et de l'Emploi    Nouveauté LG : L'écran incurvé de 38 pouces du nouveau Cadillac Escalade P-Oled    TOPNET soutient les entrepreneurs au salon Riyeda    Supercoupe d'Afrique | EST-Ezzamalek ( 1-3) : La malédiction se poursuit…    « La TUNISIENNE GAZELLE RUN » : Course pédestre 100% féminine organisée à TUNIS pour la première fois – Au bonheur des dames !    Programme TV du samedi 15 février    Moody's améliore les perspectives de la Tunisie    Météo : Prévisions pour aujourd'hui, samedi 15 février 2020    Orange Tunisie veut promouvoir la mixité dans tous ses métiers et renforcer davantage la place de ses femmes salariées avec We Diversity et GIZ    L'alpiniste tunisien Anis Trimeche au sommet de l'Aconcagua    Monji Ben Raies: «Deal du siècle», deal de dupes    EST vs Zamalek: où regarder le match de la finale de la Supercoupe d'Afrique du 14 février 2020    Le festival international des échecs du 15 au 24 février 2020 à Djerba    Le ministre des Affaires culturelles examine avec le nouveau Directeur des JCC, Ridha Béhi, les principaux axes des 31èmes JCC    Espérance de Tunis : La Super Coupe d'Afrique sera le meilleur cadeau de la Saint-Valentin    Football : Programme TV de ce vendredi 14 février 2020    Les extrémistes terrorisaient les habitants : Opération de ratissage près de Ghardimaou    Coronavirus: Le nombre de décès bondit en Chine continentale    Libye: Le Conseil de sécurité adopte une résolution sur un cessez-le feu    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nizar Chaari – Président du mouvement NEW CARTHAGE : Nous appelons plutôt à une réconciliation des générations et non à un conflit
Publié dans Tunivisions le 22 - 03 - 2019

Dans une déclaration faite ce matin par Nizar Chaari, Président du mouvement NEW CARTHAGE, Chaari a souligné que le tumulte qui a suivi son appel à soumettre des listes de jeunes de 23 à 45 ans lors des prochaines élections législatives, n'a aucune justification. Car ce n'est ni une invitation à exclure les générations précédentes et ni un appel à déclencher une guerre entre les parents et leurs enfants. Au contraire, il s'agit d'une invitation à établir un véritable équilibre représentatif au sein du Parlement, qui permettra de transférer honnêtement le dialogue communautaire sous la coupole de l'hémicycle de l'ARP.
Il a ajouté que l'exclusion des jeunes par les partis et les hommes politiques en général, provoque chez les nouvelles générations un sentiment de déception et de désespoir, rendant le pourcentage d'abstinence aux élections importante et leur participation aux affaires publiques presque inexistant. C'est d'ailleurs ce qui a fait de la migration légale et clandestine le plus grand rêve de la génération actuelle, entraînant une ponction fatale à notre économie, à nos compétences, et nos génies.
Le Président de New Carthage, a assuré que l'unique solution pour changer la situation du pays et du peuple aujourd'hui, est de permettre au plus grand nombre de jeunes d'atteindre les sièges de l'Assemblée des représentants du peuple afin de créer une nouvelle représentation politique, capable de motiver la catégorie des 20/30 ans à participer de manière significative aux prochaines législatives et de construire une véritable transition du savoir et du pouvoir entre les générations, afin de mieux préparer l'avenir.
Nizar Chaari a ajouté également qu'un grand nombre de personnes âgées et de compétences soutiennent cette voie et vont représenter l'Assemblée des conseillers et des sages du mouvement, pour soutenir et former la nouvelle génération, mettant en exergue leur enthousiasme par le fait que la génération ayant bâti la Tunisie, après l'indépendance, fût choisie par le Zaïm Habib Bourguiba parmi les jeunes, malgré leur manque d'expérience, et il avait réussi à jeter les bases de l'Etat moderne.
Le Président de New Carthage a clôturé sa déclaration sur ces mots : « L'étape d'aujourd'hui nécessite beaucoup d'amour et de sagesse pour que nous puissions créer un avenir qui restaure la gloire du grand empire de Carthage. La génération précédente doit remettre le flambeau, et à la génération suivante d'être reconnaissance. »
زرعوا فأكلنا ونزرع فيأكلون


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.